site

All posts tagged site

IMG_0459.JPG

Et… cet anniversaire sonne les dix ans de Meido Rando.

Je vous laisse absorber le choc quelques minutes, puis continuez la lecture.

Je ne sais pas trop par où commencer ce billet. Ca va être un peu brouillon, mais il y a plein de choses à dire. Dix ans. Quand je vois ce chiffre je me revois dix ans plus tôt à écrire les premiers billets du blog. A l’époque j’écrivais réellement n’importe quoi. Mais bon, pour l’archivage, ces billets sont restés, alors que pratiquement tous ceux qui ont commencé leur blog avec moi on maintenant arrêté, changé dix-huit fois de format et d’adresse, bref… J’ai l’impression que Meido-Rando est une relique du passé étant donné que je n’écris pratiquement plus dessus depuis des lustres. Enfin si, je lâche un billet de temps en temps mais je ne prends plus le temps de faire des critiques, de poser une image sympatoche ou de parler d’un sujet en particulier.

Twitter m’a tuer.

Plus généralement, Twitter et Tumblr ont décimé la blog tel qu’on le connaissait. Il y aura toujours des gens prêts à taper plusieurs milliers de signes pour créer un billet sur leur WordPress, mais aujourd’hui on ne prend plus le temps de foutre des images sur son blog car le micro-blogging s’en charge.

Ce n’est pas un reproche à Twitter, que j’utilise depuis 2008 avec beaucoup de plaisir, juste un constat. Un constat que les choses bougent, que les habitudes évoluent, de la même façon que Facebook et Hangouts ont supplanté MSN/Skype ou que IRC décline à la même vitesse et n’est plus utilisé que par des informaticiens.

IMG_0460.JPG

Mais Meido-Rando, au delà d’être un blog sur les animés, mangas et jeux vidéo dont j’ai envie de parler, est aussi un espace à moi où je peux m’exprimer comme je le fais ici. Que ça soit pour parler de Blind Spot, le roman que j’ai écrit, ou bien de Jonetsu, la convention à laquelle je participe, ça reste un endroit où je m’exprime et où j’y raconte ce que je veux. Une sorte de chez soi.

Et maintenant que ce chez moi fête ses dix ans, je me sens irrémédiablement vieux. C’est inévitable : les générations suivantes, celles qui ont été bercées par Pokémon et qui ont vraiment commencé à mater des animes dans le milieu des années 2000 n’ont pas forcément les mêmes goûts ni les mêmes affinités que moi. Je n’arrive pas toujours à avoir les mêmes discussions ou la même synergie quand on débat sur des animés. Les goûts et les couleurs, dira-t-on pudiquement, sauf qu’il y a une vraie différence, étant donné qu’on a pas vécu les mêmes choses et que du coup, on voit tout différement. Cette différence est néanmoins atténuée par le fait qu’on aime tous la même chose : l’animation japonaise et le manga, et qu’on peut donc se retrouver et parler le même langage.

Pourtant c’est parfois pas gagné. Certaines réactions ou comportements sur Twitter et dans la vraie vie m’énervent, et ça fait que je n’arrive pas à me rapprocher de la génération actuelle, ceux qui sont dans la vingtaine aujourd’hui. C’est un peu embêtant parce que ceux de ma génération, eux, ont maison, femmes et enfants, ont d’autres centres d’intêret. Je l’ai ressenti il y a quelques années en étant au restaurant avec ces derniers. On se sent forcément un peu exclu de la conversation, peu importe notre affinité avec lesdites personnes. Les relations amoureuses n’échappent malheureusement pas non plus à ce constat, et j’en ai eue l’amère expérience plus d’une fois. Est-ce que ça m’empêche néanmoins de m’entendre avec ces personnes ? Certainement pas.

IMG_0461.JPG

Tout cela est un peu déprimant, on pourrait se dire que je suis devenu un vieux con aigri, le genre de vieux con que je ne voulais pas devenir… J’arrive à me persuader que c’est faux, mais je le vois bien, parfois : l’engouement pour certaines séries me laisse de marbre. Si avant je pouvais être totalement à fond sur des séries comme Evangelion, Mahoromatic, Love Hina ou Haruhi pour ne citer que mes plus marquantes, il en faut aujourd’hui beaucoup pour arriver à un tel niveau dans mon petit coeur. Il y a des séries qui me font plaisir, comme par exemple Amagi Brilliant Park récemment ou One Week Friends, mais de là à laisser un souvenir impérissable ? Quand je vois l’engouement autour de Sword Art Online et Shingeki no Kyoujin, j’ai du mal à ressentir la même chose que ce que les fans de ces séries ressentent. SAO était sympa à regarder mais je ne pouvais m’empêcher de voir les ficelles, les failles de l’écriture et tous ces défauts sans arriver à me concentrer sur le plaisir. De la même façon, Shingeki avait son charme mais ne m’a pas accroché plus que ça sans que je n’arrive à me l’expliquer. Quand je regarde une série aujourd’hui j’ai peut-être trop tendance à suranalyser, à essayer de comprendre. Rare sont les séries qui me donnent le plaisir de la découverte, l’envie d’en savoir plus, l’envie d’explorer, de rassembler des informations, de rassembler les fans, comme ce fut le cas avec Haruhi.fr en 2007.

Doit-on en conclure que l’animaton japonaise a incroyablement baissé en qualité ? Les plus aigris le crieront haut et fort à qui veulent bien l’entendre (c’est à dire juste eux), mais je trouve que c’est faux. Je ne franchirais pas ce pas, loin de là. L’industrie actuelle est devenue trop prudente certes, mais elle continue de fournir du divertissement et des prouesses d’animation. Amagi Brilliant Park, encore lui, ne payait pas de mine mais a été un incroyable divertissement plein de bonne humeur et d’humour raffiné (je me tappe une barre chaque fois que le générique passe dans mes oreilles, tellement c’est plein de vie !) Psycho-Pass, malgré une saison 2 en berne, proposait une histoire et des personnages très prenants. Car il ne faut pas oublier qu’à la base un animé coûte la peau des fesses à produire , et qu’il ne sert que comme un outil de promotion pour vendre des produits moins chers à produire : figurines, posters, mangas et light novels. Et n’allez pas croire que c’est comme ça depuis le milieu des années 2000 avec l’explosion des adaptations de light novels en animés : le but recherché par l’animation japonaise est le même depuis le tout début.

IMG_0462.JPG

D’un côté donc, je me trouve aigri, mais de l’autre, je continue de consommer de l’animation japonaise parce que j’arrive à trouver un intêret dans au moins 4 ou 5 productions par saison, ce qui est au final pas si mal. A bien y regarder c’était ce que je consommais aussi au début des années 2000 quand j’ai découvert les joies du fansub. Rien n’a changé depuis, à part que le fansub a laissé sa place, pour 80% de ce que je regarde, au streaming et téléchargement légal chez Crunchyroll, Wakanim et ADN, et ça c’est quand même chouette. C’est juste, que, au final, je trouve que je m’émerveillais plus souvent pour des choses que je regarde maintenant d’un oeil distrait.

Alors qu’est-ce qu’il y a eu depuis la naissance de Meido-Rando ? Quand je regarde les tous premiers articles en 2005, je rigole bien. Je prenais un blog comme un Twitter, avec des posts courts, de la merde, et encore de la merde. Entre temps, je me suis assagi. Je fais toujours des fautes de frappe que j’ai la flemme de corriger. Mais si je devais résumer…

Allez, vous allez bien rigoler je pense en lisant ces vieux posts. Il ne s’agit pas toujours de l’année où les séries/jeux sont sortis, mais c’est à peu près la bonne époque.

2005 :

2006 :

2007 :

2008 :

2009 :

2010 :

2011 :

2012 :

2013 :

Et a partir de là il n’y a plus grand chose de follement palpitant, les gens ont encore une bonne mémoire de 2014, j’espère. A part la sortie du roman de Blind Spot il n’y a rien eu de particulièrement notable cette année passée, ou tout du moins j’ai bien moins écrit que par le passé. C’est comme ça qu’on remarque, finalement, que depuis 2013 c’est comme si plus rien de me passionnait… Et pourtant ! J’ai aimé de nombreuses séries, joué à de nombreux jeux, et vécu de nombreuses choses.

IMG_0463.JPG

Tout cela me fait penser qu’il faudrait que je me reprenne, que je me remette à écrire, mais on revient au problème initial de ce billet : malheureusement, le public des blogs lit peut-être mais ne commente plus, il est donc impossible de savoir quel est l’impact d’un billet, et on a l’impression de parler dans le vide.

(et là la moitié de la terre va me donner tort en commentant ce billet, haha.)

Justement, et si vous me disiez comment et quand vous avez connu Meido-Rando ? Tant qu’à parler de souvenirs autant les partager !

Et l’avenir ? Hé bien, il n’est pas prévu de fermer le blog ou quoi que ce soit, ni même d’arrêter d’écrire dedans. Même si j’ai déplacé les Maid of the Day sur le compte Twitter @MeidoRando cela ne veut pas dire que j’arrêterai d’écrire. Puisque, comme je le disais plus haut, ce blog ça reste chez moi, un endroit où je peux m’exprimer. D’ailleurs je l’utiliserai probablement pour vous parler de ma prochaine histoire, mais ça ça sera après que j’aie fini de traduire Blind Spot en anglais. A priori l’histoire devrait dans un premier temps paraître sur le net comme ce fut le cas de Blind Spot au début. Un livre plus tard ? Espérons. J’espère également trouver un(e) illustrateur/trice pour mes personnages. Mon autre projet en “fond” c’est l’amélioration et la maintenance de mon PC d’arcade, Alfeena, une machine dans laquelle j’ai mis toute l’histoire du jeu vidéo ou presque. Je vous en parlerai probablement dans un futur billet, le jour où j’aurai réussi à le foutre dans une borne d’arcade, par exemple.

Allez, il est temps de vous laisser, j’ai déjà suffisament abusé de votre temps précieux avec ce texte sans queue ni tête. Retournez regarder des photos de chatons, farmer vos Love Gems, envoyer vos filles au casse-pipe contre d’autres bateaux, ou encore dire de la merde sur Twitter !

Comme je l’avais promis, voici le billet résumant le quartier libre qui a eu lieu le mois dernier sur Meido-Rando. Ca sera probablement mon dernier billet avec plein de mots dedans avant longtemps (ça veut dire qu’il y aura des billets avec moins de mots dedans, mais moins souvent.)

Pour cette session, j’ai trouvé qu’il y avait une participation moindre qu’en été, mais peut-être est-ce tout simplement parce que j’avais prévenu un peu plus tard, ou tout simplement peut-être parce que c’était juste avant les fêtes, je ne sais pas trop.

Autre chose à retenir, c’est qu’il va falloir instaurer une nouvelle règle qui me paraissait évidente mais visiblement pas pour tout le monde : un Quartier Libre c’est pour y écrire quelque chose, pas faire un copier-coller de votre propre blog histoire de glaner des hits ici. C’est en sortant quelque chose d’original que vous montrerez le meilleur de vous-même. Et puis c’est plas classe, de toutes façons. Encore moins quand on retire son billet après avoir essuyé quelques critiques. C’était pas très courageux ça.

Mais on a eu quand même de jolis petits articles :

  • Déjà, ElKaizer nous a sorti un article sur les tentacules et surtout sur ce magnifique jeu pleind e bon goût qu’est Iris Action. C’est évidemment totalement “not safe for work”, donc cliquez à vos risques et périls. Un peu dommage que l’article se soit concentré sur Iris Action et n’ait pas fourni d’autres exemples un peu plus diversifiés qu’un jeu où le but est finalement de perdre pour zieuter toutes les façons pour l’héroine de sombrer au mains de monstres libidineux. Ceci dit, c’était quand mêem rafraichissant. Et il n’a reçu aucun commentaire. Vous avez honte d’avouer que vous aimez les tentacules ou quoi ?
  • Bacrima et son article sur les animes de la saison qui vient de débuter est exhaustif a défaut d’être objectif. Ca fait un peu résumé d’animes à venir qu’on trouve sur les forums, mais c’est clairement mieux qu’une grille avec juste une image et un synopsis traduit à la truelle ainsi qu’un watermark enorme. Hein Icotaku, c’est à toi que je parle.
  • L’illustre Raton-Laveur nous a gratifiés d’un billet complètement tordu sur une comparaison entre Gurren Lagann et Madoka. En vrai, c’est assez amusant à lire , donc ne vous privez pas.
  • Si le billet de Raton ne vous a pas dégouté de l’entropie (rien à voir avec TVTropes), Audrey Azura se chargera peut-être de le faire avec ce billet sur comment les incubators essaient de nous encuber à sec. Une longue explication sur l’entropie. Bon, ça reste pseudo-scientifique et donc pas barbant, c’est de la bonne lecture aussi.
  • Si votre truc à vous c’est les tanks et que vous adorez Girls Und Panzer, l’ami Nautawi vous a trouvé un Panzer of the Day. Si si.
  • Sakura (un pseudo au moins aussi commun que John Doe) nous fait partager sa façon détaillée de dessiner une chibi maid. C’est plutôt bien foutu pour quelqu’un comme moi qui n’y connait rien en dessin, et peut-être que ça aidera ceux qui veulent s’y mettre. Et puis le sujet est bien choisir pour ce blog, alors merci à Sakura de nous montrer comment bien dessiner !
  • On termine par deux billets visant à nous présenter des animes, avec deux extrèmes bien extrèmes, j’ai nommé JOJO et Chuunibyuu respectivement par Retroland et Conan3D. Faudrait que je me mette à JOJO un de ces quatre, mais Chuunibyuu m’a laissé un bon sentiment sur la fin quand même. C’était fun.
  • Voilà, rendez-vous en juin-juillet prochain pour le prochain Quartier Libre, d’ici là, bloguez dur, bloguez fort.

Tout est dans le titre !

Ce billet, qui n’a rien à voir avec le Quartier Libre qui se déroule en ce moment sur Meido-Rando, était en gestation depuis un moment, n’attendant que le feu vert de mon éditrice qui a reçu un contrat signé de mes petites mains (avec mon sang et tout.)

qb

Ca veut dire que Blind Spot, la petite histoire que j’écris maintenant depuis 6 ans et que j’ai laissé en hiatus depuis quelques années (notamment à cause de mon implication à la Brigade) va être édité sous forme de light novel physique (et aussi numérique, sur iBook Store/Kindle/Google Play, par exemple) à partir de 2014, par la jeune mais passionnée maison d’édition Univers Partagés.

Pourquoi si loin? Parce que d’une, j’ai à refaire pas mal de choses sur l’histoire, histoire d’améliorer ce qui est améliorable, et finir l’histoire de Ayako Suzumiya.

C’est une décision importante que j’ai prise en acceptant cela, car ça implique que je vais mettre Meido-Rando de côté, ainsi que mes activités au sein du conseil de la Brigade SOS Francophone. Je resterai membre de l’association, ne serait-ce que pour y participer financièrement, mais je m’éloignerai encore un peu plus de ses activités. La Brigade n’est plus mon rêve, c’est ma fierté maintenant. Oui, j’adore cette phrase tirée de Kaleido Star, l’un des meilleurs animes de tous les temps.

Quant à Meido-Rando, je vais tâcher de préprogrammer le plus de Maid of the Day possibles, mais le blog sera pour ainsi dire sans billets ou presque le temps que je bosse sur l’histoire.

Qui dit light novel, dit bien sûr illustrations, et c’est Rosalys qui va s’y coller, avec tout son talent et toute sa passion pour cette histoire qu’elle a vu naître.

C’est, vous vous en doutez, une nouvelle assez émouvante pour moi. Je voulais que cela se fasse depuis longtemps, sans jamais avoir trouvé le temps ni la véritable motivation de venir vers un éditeur et de lui proposer Blind Spot. Mon prochain voyage au Japon, en Mai 2013, m’a décidé : j’y amènerai un prototype de l’ouvrage afin de le montrer à celle qui a involontairement donné son prénom à l’héroïne de Blind Spot, et qui a aussi insufflé en partie mon amour pour les meido, j’ai nommé Ayako Kawasumi. Si j’arrive à la rencontrer, ce qui n’est pas gagné. Mais comme je le dis bien souvent à Darksoul lorsque nous partons dans nos plans débiles de conquête du monde : je préfère tenter quelque chose et echouer plutôt que de regretter de ne jamais avoir essayé. A 30 ans, je suis déjà passé à côté de beaucoup trop de choses pour rester assis bêtement, en me disant que tout ce que je pourrais entreprendre est impossible. Non, tout est possible, il faut juste s’en donner les moyens, même si c’est difficile et que ça requiert quelques sacrifices. Ca a l’air facile à dire, bien évidemment, et je me doute bien que certains ne peuvent pas faire ce qu’ils peuvent…

…seulement, en tant que personne malvoyante, j’ai trop souvent été privé de choses que j’aurais aimé faire et que je ne pourrais jamais faire. Piloter un hélicoptère, une voiture, tirer, cuisiner, dessiner… Donc celles que je peux physiquement faire, je les fais. Ou je meurs en essayant. Façon de parler bien sûr.

Voilà avec quel état d’esprit je pars achever ce que j’ai commencé.

Vous ne trouverez néanmoins plus de versions de l’histoire sur le net. Je ne suis pas naïf : tout ce que tu donnes à Internet, Internet ne te le rends pas. Vous trouverez sûrement des copies ici et là, en cherchant un peu, ou en utilisant les archives du net, mais pour le moment, je dois retirer le site du net, et les endroits où j’ai pu poster l’histoire.

Et voilà pour la petite annonce que j’avais teasé dans mon billet sur Sakura-sou. Je vous laisse avec les trois Suzumiya de ma vie : Haruka, Ayako et Haruhi.

suzumiya_girls.jpg

Ouais, je sais, il est 13h30 en ce lundi 10 Décembre et j’avais promis que le quartier libre serait ouvert la veille. Mais que voulez-vous, quand on est à moitié mourant à cause de la crève ambiante, on a un peu de mal à s’asseoir devant un ordi et surtout à réfléchir et se rendre compte qu’il est déjà 23h quand vous allez vous coucher.

Donc si vous avez loupé le début vous pouvez aller voir par ici. Pour les plus fainéants je résume : un quartier libre, c’est un moment dans l’année où n’importe qui peut s’inscrire sur le blog (à droite) et y écrire son propre billet qui sera publéi immédiatement sur ce même blog. Dans l’idéal si ça peut avoir un rapport avec le jeu vidéo ou la culture otake, c’est cool, mais pas nécessaire. Si vous voulez nous faire une xposé sur la thermodilatation, faites donc ! De même, n’ayez pas peur de parler de vos projets ou de glisser un lien ou deux vers votre propre blog ou site dans vos billets, ça peut vous aider à vous faire connaître aussi.

Vous trouverez plus d’informations sur ce billet si ça vous intéresse d’y participer.

En attendant, moi, je retourne agoniser tranquillou sous une couette. Ah emrde je travaille cet aprés-midi…

Vous ne l’attendiez probablement pas, moi non plus : le Quartier Libre d’hiver va bientôt être lancé sur Meido-Rando. Mais qu’est-ce qu’un Quartier Libre ? Il s’agit d’un court moment dans l’année (2 semaines) où le blog sera en libre service. Cela veut dire que vous pouvez vous connecter à une interface afin d’écrire des articles qui seront publiés instantanément ici-même. Cette idée de “quartier libre” suit une tradition ancestrale du blog de Raton-Laveur, l’Editotaku. Maintenant, ce dernier sévit sur un podcast répondant au doux nom de Joli Bateau avec Senna et Arez.

Le but du jeu, c’est de pouvoir vous laisser vous exprimer librement ou presque. Bien entendu, il ne faut pas qu’il y ait de contenu illégal dans votre article : pas de warez, d’incitation à la haine raciale ou que sais-je encore… Même si ce n’est pas obligatoire, votre article devra avoir un rapport avec l’otakulture ou les jeux vidéos.

sample_c30f3ec0c9bf71bd38995137ced330bd

Les choses à savoir, directement copiées-collées (avec quelques ajouts) depuis l’article du printemps (mais qu’il est toujours bon de rappeler) :

  • La période de Quartier Libre va durer 2 semaines, du Dimanche 9 Décembre au Dimanche 23 Décembre inclus. Vous pouvez donc préparer votre article tranquillement.
  • Le choix du sujet est libre même s’il n’a rien à voir avec le thème de ce blog. Si si.
  • N’hésitez pas à faire un lien vers votre propre blog, site, profil twitter, facebook ou google+ en fin d’article. Si quelqu’un a bien aimé ce que vous avez écrit, il voudra très probablement mieux vous connaître.
  • Pour poster, vous devrez avoir un compte sur Meido-Rando. Le dimanche 9 Décembre au soir, je vais passer tous les comptes qui existent déjà en “Auteur”, ce qui permettra à ces derniers de se connecter à l’interface d’administration. Pour ceux qui prendront le train en route, chaque nouvel utilisateur inscrit aura son compte promu en “Auteur” automagicalement. Et pour s’inscrire c’est par ici. Pour se connecter par contre, c’est par là.
  • En tant que “Auteur” vous ne verrez que vos propres billets sur le site. Pensez à remplir vos infos de profil !
  • Votre billet devra au moins contenir un lien vers ce billet afin que les gens puissent comprendre de quoi il retourne, ainsi qu’un tag “quartier libre”
  • Indiquez aussi le tag “sama” dans les propriétés de votre article (à droite) si ce dernier doit être publié sur l’agrégateur Sama si cela est pertinent, bien entendu.
  • Vous êtes encouragés à stocker vos images sur Meido-Rando, car les liens vers d’autres sites peuvent crever comme des chiens du jour au lendemain, ce qui rendrait votre article moins rigolo pour les générations futures. Et on sait tous que les générations futures auront besoin de trucs rigolos à se mettre sous la dent. Vous pouvez utiliser le menu “Gallery” auquel vous aurez accès sur la barre de gauche pour créer un album rien qu’à vous et y mettre des images par centaines si vous voulez. La place et la bande passante ne sont pas un problème.
  • Si vous avez des questions, techniques, pratiques, n’hésitez pas à me contacter ou à laisser un commentaire sur ce billet si vous pensez que votre question et sa réponse peuvent aider votre prochain.
  • Si vous voulez faire des choses sales sur ce blog (comme parler de Hentai), précisez dans le titre de votre billet le mot [NSFW]. Aussi, utilisez la boîte “extrait” pour taper le début de votre article, et tout ce qui doit être caché ensuite dans la boîte du corps de l’article, comme ça les gens devront cliquer sur “Lire la suite” pour voir vos cochoncetés.
  • Je vous adore, mais je n’aime pas les articles recyclés d’ailleurs. Vous avez écrit un super truc sur un forum ou sur un blog ? C’est super, mais ça n’est pas du tout itnéressant. Le btu du quartier libre c’est de parler de ce que vous ne parleriez normalement pas sur votre propre blog, ou pour faire un truc un peu pus original que les sorties anime du mois prochain.

92be1964d2d0536b54b1cd834f312af3

La dernière fois nous avons eu droit à des articles très symaps et surtout très diversifiés. J’en veux pour preuve le billet signalant la fin du quartier libre de printemps qui recense les articles auxquels on a eu droit.

Pour ceux qui ont participé la dernière fois, vous retrouverez bien évidemment vos articles (même ceux inachevés !) une fois connecté.

Alors préparez-vous, tout le monde est le bienvenu pour participer à cette petite fête de fin d’année !

Et voilà, le quartier libre, c’est terminé. Tout le monde a retrouvé son statut d’abonné au site, et les meido peuvent maintenant se reposer un peu.

Je tiens à remercier tout le monde qui a participé, je ne m’attendais honnêtement pas trop à voir autant de gens différents, même Raton-Laveur et Pazu se sont prêtés au jeu. Et on peut se réjouir de la diversité de ceux-ci. Je vous en livre la liste pour un accès rapide :

Comme je le disais, on a du varié, du long, du court, de l’anime, du jeu vidéo, ou d’autres sujets un peu geek, bref tout ce qui fait l’essence de Meido-Rando.

Vu que ça a plutôt bien marché, j’en referai un jeu pense vers la mi-automne et un autre au printemps de l’année prochaine. Si ça peut permettre à certain d’avoir l’envie de blogguer par eux-mêmes après avoir tenté sa chance ici, j’en serais très heureux.

En attendant, retour à la normale cette semaine !


Oh Axel.

Crois-en mon expérience d’organisateur de Quartiers Libres : on n’écrit pas ce genre de message quand n’importe qui peut aller sur ton site et le faire à ta place, mais à sa façon.

Axel a déjà parlé de la genèse de ce site et de notre relationnel dans son article pour les deux ans du site (et voici mon coté du miroir) ; parlons donc du temps qui passe.

Nous sommes tous deux en train de passer la trentaine, avec le même léger vague à l’âme caractéristique de notre génération née au début des années 80. Celle qui a vu naître l’Internet, assez tôt pour l’assimiler sans être largué, mais assez tard pour ne pas avoir été assimilé par ce même Internet. Nos ancêtres ont connu le démon de midi, malaise mental du quadragénaire qui se sent vieillir mais qui ne l’admet pas. Nos parents ont passé la trentaine sans problème, parce qu’à cet âge, ils étaient adultes, embauchés à vie, mariés, et les seuls jeux socialement admis étaient sportifs. Nous sommes une génération qui joue à des jeux vidéo, s’enferme dans des télé-réalités pour échapper aux obligations du monde réel, et claque ses indemnités d’intérim’ dans des figurines de ninjas à seins gros et vêtements minces – statut de la relation sur Facebook : “c’est compliqué”.

Oh, vous y aurez droit, vous aussi. Axel, président de la Brigade SOS, fréquente assez d’adulescents de 2X ans qui lisent ces lignes et passeront à cette casserole ; nous y sommes en ce moment, et on peut vous dire que ce n’est pas si douloureux que ça. Le véritable passage à l’âge adulte (celui avec l’appartement acheté, le CDI, la Xbox 360 qui ne plante pas – un peu de stabilité, quoi) ne se fait que plus tard.

Axel ne lâchera pas ses maids, je ne lâcherai pas mon addiction immature pour les gros seins. Et dans un twist assez ironique (mais absolument vrai) de nos deux destins, Axel continuera à se taper des demoiselles à gros seins et je continuerai à me taper des maids. Ce que j’essaie de vous dire, c’est que notre passion ne s’éteint pas, et la vôtre ne s’éteindra pas non plus quand vous aurez 3X ans. Nos parents ont rangé leurs jouets ; nous/vous garderons/garderez les nôtres/vôtres – avec quelques MHz en plus, des lettres en moins (la tendance actuelle est à moins de 140 caractères), une mémoire dans le nuage, mais un cœur bien vivant dans le torse.

Bon anniversaire, Meido-Rando. Je sais que tu ne disparaîtras pas, je ne sais pas si tu changeras, mais à l’instar de tes grandes sœurs, tu seras toujours synonyme d’une époque aimée qui s’achève, qu’il s’agisse sur le Net ou dans la vie de son auteur. Jamais désactivée, jamais pleurée, jamais oubliée, toujours dans nos cœurs. On t’aime très fort et on sait que tu continueras à archiver encore longtemps soubrettes, dentelles, serre-têtes et passion.

Voilà, c’est parti ! Je rassemblerai ici les articles postés au fur et à mesure. Pour ceux qui prennent le train en route, il y a là le post originel avec les instructions.

Tous les utilisateurs sont en mode Auteur désormais et peuvent créer des articles en se rendant ici. Si vous vous inscrivez, vous aurez automatiquement accès à de quoi écrire votre billet et poster vos images. Vous pouvez utiliser la section “Galerie” du panneau d’administration pour une gestion simplifiée, ou ajouter vos images comme un grand dans votre post.

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions sur ce que vous pouvez/voulez faire, que ça soit technique ou éthique.

Et surtout n’oubliez pas le plus important, faites-vous plaisir en postant ce que vous ne posteriez pas forcément sur votre propre blog, si vous en avez un !

Comme vous le savez, ou peut-être pas, j’ai un énorme point faible : je suis une bille en graphisme. Mais vraiment hein : je suis désemparé devant un photoshop, incapable d’y piger quoi que ce soit. Les bras m’en tombent quoi.

Vu que j’ai changé le thème de Meido-Rando, je suis à la recherches de nouvelles bannières pour l’accompagner. Contrairement à la dernière fois où j’avais laissé la création de bannières plus libres en terme de taille, cette fois j’en ai une à vous donner et qu’il faudra respecter. En fait, voici les quelques points importants :

  • Limiter le texte à “Meido-Rando”
  • La bannière doit contenir au moins une meido, et/ou des miko.
  • La bannière doit faire du 950 pixels par 200.

Et là comme ça c’est à peu près tout !

Les participants seront remerciés avec des petits cadeaux en nature comme des accès privilégiés ou des adresses mail gratos d’un de mes domaines, donc si vous avez envie de participer, n’hésitez pas 🙂

Il y a longtemps, dans une galaxie très lointaine, une boule de poils nommé Raton-Laveur entretenait son blog, l’Editotaku. Symbole de toute une époque pour la blogosphère, le site est maintenant un peu à l’abandon. Parmi les articles tous plus intéressants les uns que les autres de ce blog (que je vous invite à parcourir si les pavés ne vous font pas peur) il y avait des périodes où un Quartier Libre était ouvert.

Un blog en self-service

Le principe est tout bête : un compte est spécialement crée pour permettre à n’importe qui de se connecter et d’écrire des billets sur le blog, sur le sujet qu’il veut et avec le style qui lui chante. Bref, c’est un espace de libre expression, dans la limite bien sûr des lois en vigueur tout ça tout ça.

Je me suis dit que ça serait rigolo de reprendre ce flambeau via Meido-Rando, même si des blogs communautaires comme Soviet Voice existent.

ql1

Voilà en gros ce qu’il faut savoir :

  • La période de Quartier Libre va durer 2 semaines, du Dimanche 18 Mars au Dimanche 1er Avril inclus. Vous pouvez donc préparer votre article tranquillement.
  • Le choix du sujet est libre même s’il n’a rien à voir avec le thème ed ce blog. Si si.
  • Pour poster, vous devrez avoir un compte sur Meido-Rando. Le dimanche 18 au soir, je vais passer tous les comptes qui existent déjà en “Auteur”, ce qui permettra à ces derniers de se connecter via l’adresse que j’indiquerai dans un nouveau billet le dimanche en question. Pour ceux qui prendront le train en route, chaque nouvel utilisateur inscrit aura son compte promu en “Auteur” automagicalement. Et pour s’inscrire c’est par ici. Pour se connecter par contre, c’est par là.
  • En tant que “Auteur” vous ne verrez que vos propres billets sur le site. Pensez à remplir vos infos de profil !
  • Votre billet devra au moins contenir un lien vers ce billet afin que les gens puissent comprendre de quoi il retourne.
  • Vous êtes encouragés à stocker vos images sur Meido-Rando, car les liens vers d’autres sites peuvent crever comme des chiens du jour au lendemain, ce qui rendrait votre article moins rigolo pour les générations futures. Et on sait tous que les générations futures auront besoin de trucs rigolos à se mettre sous la dent.
  • Si vous avez des questions, techniques, pratiques, n’hésitez pas à me contacter ou à laisser un commentaire sur ce billet si vous pensez que votre question et sa réponse peuvent aider votre prochain.
  • Si vous voulez faire des choses sales sur ce blog (comme parler de Hentai), précisez dans le titre de votre billet le mot [NSFW]. Aussi, utilisez la boîte “extrait” pour taper le début de votre article, et tout ce qui doit être caché ensuite dans la boîte du corps de l’article, comme ça les gens devront cliquer sur “Lire la suite” pour voir vos cochoncetés.
  • Je rajouterai d’autre points d’ici dimanche si j’en vois la nécessité.

ql2

Voilà, à vous de vous préparer maintenant  !

Meido-Rando approche de ses sept années d’existence. Du coup, je me suis demandé si un petit ravalement de façade ne serait pas bénéfique. Je pense que j’en ai également besoin dans ma vie, histoire de prendre un nouveau départ. J’ai l’impression en effet de me trouver à la croisée des chemins, et ce sur tous les plans.

Mais passons ces considérations purement personelles et qui n’intéresseront pas grand monde pour se concentrer sur les thèmes.

J’en ai trouvé quatre. Je vous propose du coup un sondage sur votre gauche pour voir quel thème remporterait le plus de suffrages, alors n’hésitez pas à voter, et à donner vos avis dans les commentaires.

Bien sûr ces thèmes seraient un poil modifiés au final : je ne compte pas m’en servir tels quels. Donc si vous en aimez un mais qu’unt ruc vous chiffonne, ça se discute aussi.

Si vous connaissez d’autres thèmes suceptibles de m’intéresser, je prends aussi : dans l’idée, je cherche un thème sombre qui ne pique pas les yeux et avec une présentation somme toute classe. Par contre j’aimerais éviter les artifices graphiques autant que possible : a part le contenu des articles, le graphisme de Meido-Rando doit se limiter à un fond et une bannière.

En parlant de bannières, j’aimerais aussi en avoir de nouvelles. Je remercie déjà tous ceux qui en ont fait pour moi la dernière fois qu’on a changé le thème :é tant une bille en photoshop (sans compter mon problème de vue) il ne m’est pas très simple de créer quoi que ce soit de graphique comme je le voudrais (pourtant j’ai des idées :p)

Pour les dimensions des bannières, on verra ça une fois le thème choisi, je suppose. Mais si vous avez déjà des idées, et que ça ne vous dérange pas de la redimensionner plus tard une fois le thème choisi, alors faites vous plaisir :

  • Il doit y avoir le nom du site (pas l’URL)
  • Il doit y avoir des meido ou des miko, ou les deux à la fois.

Pour récompense, je dois bien pouvoir vous offrir un petit quelque chose du Mahoro Network, que ça soit un accès FTP ou une adresse mail, par exemple…

Et pour finir, je réfléchissais à la possibilité d’organiser une sorte de Quartier Libre, comme au bon vieux temps de l’Editotakus ur Meido-Rando. Le problème étant que beaucoup de gens ont des blogs maintenant donc n’ont plus forcément la nécessité de squatter le blog de quelqu’und ‘autre pour y pondre un article. Pour ceux qui ne connaissent pas, le principe est que je fournis un compte lambda sur Meido-Rando qui permet à tous ceux qui le souhaitent d’écrire un article de leur choix, sur le sujet qu’ils veulent, sans restrictions.

Comme pour le thème, vous trouverez un sondage à gauche, mais n’hésitez pas à détailler votre avis dans les commentaires !

Voilà, merci à tous les lecteurs de votre participation !

Non, pas à l’arc.

donation.jpg

Chaque année je lance une campagne de dons en petit comité pour Twilight, le serveur internet principal de Mahoro-Network. Twilight a été nommé d’après la fabuleuse chanson du même nom d’ELO pour l’animation d’ouverture de la convention Daicon 4 par ce qui allait devenir plus tard la GAINAX :


Daicon 4 opening

C’est une grosse machine située dans un datacenter en France et qui héberge des tas de choses:

  • Meido-Rando bien sûr, mais aussi des antiquités comme Naru’s Diary, Asuka’s Notebook ou encore Mahoro’s Dream (vous voyez comme il y a un lien entre ces 3 sites, j’étais très inspiré à l’époque.), ou encore des choses plus récentes comme Blind Spot, Cute Land et Lumière Horizon respectivement site et blog de l’illustratrice Rosalys, le AXL’s Media Center avec plein de photos perso et moins perso du monde dans lequel je vis, le nouvel aggrégateur d’articles de jeux vidéo Aggregamers, le blog d’Alexandrea, le site de l’équipe de traduction Kawa-soft tenu par ma meido d’elite N°4, Karren/Mereck, le futur aggrégateur de Nanami, le site de la mort-vivante Team RafaL et bien entendu les très célèbres Editotaku et Soviet Voice
  • Un serveur Mumble (Voix-sur-IP pour dialoguer de vive voix contrairement à IRC) qui abrite notamment les bonnes gens de l’edito pour jouer le soir à des tas de jeux après une dure journée de boulot. Bien sûr vous y êtes invité si le coeur vous en dit. Envoyez moi un message par Xfire, Steam, mail, IRC, tout ce que vous voulez, pour connaître le mot de passe très difficile à trouver du serveur.
  • Il y a aussi des tas de serveurs de jeux! Certains tournent en continu ou presque, d’autres sont en veille mais ne demandent qu’à être allumés: presque tous les jeux Source (Day of Defeat, Team Fortress 2, Counter-Strike Source, Left 4 Dead 1 et 2) mais aussi Altitude, un petit jeu fort sympathique ou encore Kaillera, Unreal Tournament 2004, Unreal Tournament 3 et Unreal Tournament 99 (parce qu’on aime ça)…
  • Et bien sûr, une partie du réseau IRC de Nanami!

Bref, ce serveur héberge tout plein de services et il me coûte des sous. Plein. 1423 euros par an pour être exact. D’habitude donc, je demande aux gens qui l’utilisent directement: ceux dont j’héberge les sites, mais aussi les principaux utilisateurs de Mumble ou des serveurs de jeux. Or, cette fois, je me suis dit qu’il serait peut-être intéressant de quérir la participation des visiteurs de Meido Rando si l’envie leur en prend.

Il n’y a pas de chantage style "si vous ne donnez pas, le serveur s’arrêtera de fonctionner!" car j’ai bien entendu prévu de mettre au bout si les donations ne suffisent pas (à l’heure où j’écris ces lignes on a déjà 830 euros.) comme je le fais tous les ans, mais si vous faites une donation de 5, 10, 20, 30, 100 euros, bref ce que vous voulez, ça sera forcément très apprécié et je veillerai à ce que vous en soyez remercié d’une manière ou d’une autre (et pas qu’avec des Maid Points.)

https://www.paypal.com/fr_FR/FR/i/btn/btn_donateCC_LG.gif

Pour faire une donation c’est ce bouton qu’il faut utiliser. Vous n’avez pas besoin de compte paypal si vous n’en avez pas déjà un: il est possible de faire un don avec sa carte bancaire comme vous le feriez en achetant sur un site marchand.

Voilà, et merci d’avance.

En attendant que je parle de la saison d’été des sorties d’animes (disons que j’aimerais voir plus d’épisodes de certaines séries avant d’en parler, au hasard Zero no Tsukaima 2.), je me demandais ce que les gens pouvaient bien taper dans les moteurs de recherche pour tomber sur Meido-Rando.

Il va sans dire que j’ai été partagé entre choc et désarroi face à l’humanité.

On va commencer d’abord par le top 10 des requêtes en ce mois de Juillet 2007, jusque là ça va:

  • meido rando
  • anime maid
  • soul calibur 4 (Le pire c’est que je me demande comment c’est possible.)
  • yuka haneda
  • maido rando
  • sister princess (J’ai du en parler deux fois…)
  • cosplay sexy
  • suzumiya haruhi (Seulement 8ème! Ne le repetez pas à Haruhi, elle me tuerait.)
  • unbalance x unbalance (Comme quoi… 🙂 )
  • manga rec

Là après, ce sont les requêtes qui m’ont fait doucement rigoler:

  • cosplay erotique (La plupart du temps c’est de la merde pourtant.)
  • ecolieres japonaises (Un grand classique.)
  • meido ran (Ran? Meido? Ran de Super Gals? Non, trop gros, passera pas.)
  • polystation (Haha.)
  • french maids aspirateur
  • les réponses de la planète meido (Oh une planète rien qu’avec des meido… 🙂 )
  • livre de comment tenir sa maison propre (Les meido sont des livres.)
  • poule combat (…)
  • jeu hentai sur ds ero-game (Nintengirls anyone?)
  • hentai deux soeurs mere cheveux bleu (Ca c’est précis.)
  • shojo son père est le directeur d une école de garçon elle est donc la seule fille et a besoin d un garde du corps (Ca aussi c’est précis.)
  • cosplay merde (Un qui n’a rien compris.)
  • écolières anglaises en uniforme (You fail.)
  • vente du cosplay alucard (Spéciale kassedédi à Alucard sur ce coup 🙂 )

Et enfin, pour terminer, les requêtes qui m’ont fait me poser de sérieuses questions sur l’humanité. Attention y’a des trucs vraiment louches;

  • jex d une fille amoureuse (Votre recherche retourne 1223049×10(54) réponses)
  • jeux de princesse pour jouer tout de suite (Je veux jouer TOUT DE SUITE!)
  • tomber amoureux d une fille de 11 ans (…)
  • tomber amoureux d une fille de 16 ans (… Sainte Haruhi ayez pitié de nous.)
  • site pour regarder keroro gunso en streaming (Sacrilège.)
  • you tube nadia le secret de l eau bleu hentai (Le mec devait être vraiment desespéré car le hentai en question est vraiment nul, du niveau de Sailor Moon & the Seven Ballz)
  • eux d une fille qui tombe amoureuse de plein de garcons (Je suppose qu’il a du tomber sur La Corda d’Oro celui-là.)
  • épisode rozen maid en françai (Ca s’appelle un DVD Kaze.)
  • manga pour fille ou on les touche partout (Chikaaaaan!)
  • manga le héros a un fusil a pompe (Je mets 200 maid points sur Full Metal Panic.)
  • skyblog fate stay night (The horror.)
  • lyon suikoden 5 (You fail: le mec a dû se spoiler violemment en venant ici.)
  • comment devenir encoder fansub (Il faut suivre un entrainement très compliqué en se tenant nu sous des chutes d’eau glacée.)
  • maliki s comics strips scans (Sacrilège.)
  • sites pour regarder naruto en ligne français (Ca, ça s’appelle Game One)
  • youtobe du chateau ambulant. (YouTOBE.)
  • dressage d une soumise à son maître (Sans commentaire…)
  • gundamseed impatience code (Impatience code?)
  • petite annonce de soumise avec adresse msn (Surtout l’adresse MSN c’est important ça.)
  • camping les pins saint palais sur mer (Là je dois avouer que ça me laisse perplexe.)
  • blog perso femme porte jaretelle (Oh, précis aussi ça.)
  • envie perverse (Hmmm, petit coquin.)
  • monter un clip de lesbienne qui font les mouvements (Etape numero 1, trouver des lesbiennes…)
  • kawai mignonne attitude (C’est la mignonne attitude!)
  • comment realiser un chignon romantique (Hmmm, je demande à voir ça tiens;)
  • j ai tombé amoureux d une fille (et je suis envie de la…)
  • héros venger mort pere megadrive (L’histoire d’un mec qui était né d’un père megadrive et d’une mère MegaCD)