Vidéo et films

All posts tagged Vidéo et films

Voici donc le clip de la Brigade SOS Francophone à la Japan Expo 2009.


Japan Expo 2009 – Brigade SOS Francophone – Clip

Que dire, à part qu’il a été plus difficile àr éaliser que prévu, à cause d’éléments vidéos pas assez diversifiés, mais je pense avoir fait du mieux que je pouvais si on considère la situati

Si vous voulez une version HQ (1024 x 576, h264@3500Kbps / AAC@256Kbps) alors c’est par là

Le Haruhiisme est une grande secte et nous dominerons le monde très bientôt! Rejoignez-nous pendant qu’il en est encore temps, et vous serez épargnés!

Ouais bon ça fait pas loin d’une semaine que certains d’entre vous ont découvert cette vidéo, notamment sur le forum de Haruhi.fr mais il fallait bien que je la poste par ici.

Cette vidéo, faite avec Sony Vegas (merci au Raton du conseil) m’a pris en tout et pour tout une journée complète (un samedi) jusqu’à tard dans la soirée. Et encore, j’aurais pu aller plus vite si mon système n’avait pas fait une allergie au logiciel.

Et pour ceux qui souhaiteraient avoir une version de bonne qualité, c’est par là

Comme vous le voyez, l’ambiance était bonne, et rien que pour ça, il fallait être à la JE 2008. Ouais, rien que pour ça, parce que le reste…

Au japon, une émission est passée récemment sur les otakus étrangers et lequel est le meilleur de tous. Oui oui, Sébastien Jarry, notre otaku national (malheureusement) était de la partie.

On peut voir le début de l’émission ici mais surtout une description détaillée et des téléchargements pour mieux comprendre le tout sur le blog de Vincent

Même si comme il le dit ce n’est sûrement pas 100% authentique, ils sont quand même balèzes.

Je vais peut-être passer pour un inculte mais je ne connaissais absolument pas ce jeu, mais quand on voit tous les clips sur Youtube ça donne tout de suite envie d’en savoir un peu plus sur le phénomène. Et je suis pas déçu du voyage! 😀

Ca faisait longtemps que j’avais pas vu une intro aussi stupide. Vraiment. C’est du Da Pantsu-level en puissance. La chanson est aussi trippante que Koi no Densetsu de Mikuru Asahina, ou Pururupupuru pururin dans Welcome to the NHK.

Non, là j’arrive pas à arrêter la chanson qui passe en boucle. Je laisse Media Player Classic tourner en boucle… sauvez-moi! 😛

L’intro en question (AVI, 45 Mo) ou sa version Youtube exempte de quelques scènes (par un edit crade mais bon, ça aurait jamais passé Youtube sinon, c’est pour la bonne cause.)

Oui, car l’intro contient quelques images (2 et demi) hentai qui sont à déconseiller aux plus jeunes. Oui donc, Not Safe For Work ou avec les parents dans les parages, vous êtes prévenus.

Minna-san! Genki desu kaaaaaa? Sore mo sassoku, ite mi yoooooooooooooooooo!

Ayé, enfin, je l’ai trouvée. Un grand merci à Darksoul dont les ressources sont définitivement inépuisables.

Si vous visitez Maido-Rando depuis un petit moment, vous aurez peut-être remarqué mon billet sur ce jeu hentai mais si bien foutu qu’est School Days. Pour mémoire, il s’agit plus d’un anime interactif qu’un réel jeu, mais le nombre de “routes” possible est assez impressionant (le jeu tient sur un DVD double-couche!) et l’histoire plutôt bien ficelée. Mais ce qui fait l’intêret de School Days, c’est surtout que les fins possibles sont parfois très… surprenantes… Je n’en dis pas plus, allez lire vite fait le billet.

Dans ce billet justement, j’y ai posté une excellente AMV que je croyais être en fait la promo du jeu. En cherchant la musique qui accompagne cette vidéo pendant des mois, il se trouve qu’en fait il s’agit d’une chanson du jeu Fatal Frame 2, plus connu chez nous sous le nom de Project Zero 2

Voici donc, pour vos oreilles, cette splendide chanson: Chou de Amano Tsukiko!

Non franchement, Kyoto Animation ne cessera jamais de me surprendre. Après un épisode 9 calme, ils nous enfoncent dans nos sièges avec des épisodes 10 et 11 dédiés au Yukiisme. Bien sûr, je ne vais pas spoiler pour les malheureux qui n’ont pas encore goûté aux joies de ce qui est considéré par certains bloggeurs japonais comme la cinquième révolution de l’anime (Eva étant la troisième), mais cet épisode 12 était constitué de pure win.

Oui. Haruhi + tenue de bunny girl + guitare electrique = zomg.

Plus sérieusement, ce petit “concert” était une vraie surprise pour ceux qui n’ont pas lu ce chapitre des bouquins, et qui plus est une performance incroyable aussi bien musicale qu’animée. Aya Hirano s’est littéralement déchainée pour la chanson, que je vous invite à regarder (Codec WMV9, désolé c’est du raw, j’y peux rien. Lorsque la version a.f.k. sortira je réuploaderai en xvid) l’extrait de cet épisode. Garanti sans spoiler aucun.

J’ai dit que la doubleuse s’est déchainée, mais ça serait insulter les animateurs de Kyoto Animation qui ont fait un sacré beau boulot sur la totalité de la séquence (et au delà) avec des mouvements fluides, synchronisés, précis… On a réellement l’impression que Haruhi chante de toutes ses forces et que Yuki se déchaîne à la guitare.

Une quote que j’ai bien aimé quand même:

– Quand est-ce qu’elle s’est mise à la guitare?

(Kyon, intérieurement) Probablement quand tu lui as demandé.

Un petit tour des vidéos YouTube sur Haruhi Suzumiya 🙂

Attention, histoire psychotique en vue.

School Days est un jeu à la base hentai , qui a ensuite été adapté en une mini-série d’OAVs. En fait, la particularité de ce jeu hentai parmi tous ceux disponibles au japon (et y’en a plus qu’on ne le croit) repose sur le fait que la totalité ou presque de l’histoire est animée. Fini les images fixes et les voix pas toujours présentes, ici, tout est animé. Bon, on paye le prix cher: 8 Go de download et 14 Go à l’install (aie.). Il semble y avoir un certain nombre de routes / fins dans le jeu.

Pendant que vous lisez ceci, téléchargez donc la vidéo promo du jeu. Elle fait une vingtaine de mega-octets. Elle est totalement worksafe (no hentai ou ecchi inside)

En fait, à la vue de cette vidéo, j’ai trouvé ça très mignon au premier abord: On y voit des scènes belles et romantiques, une histoire d’amour comme on aimerait en voir plus souvent quoi.

La situation de base est très classique: Le héros, deux filles. L’une d’elles le pousse à sortir avec l’autre. Mais s’en suit alors une jalousie profonde de la part de celle qui tenait la chandelle, au point que l’on découvre sa nature psychotique. La fille en question, Kotohona, qui a l’air d’une gentille princesse d’école comme on en fait plus, pête un câble comme on en fait plus non plus, et dans certaines routes du jeu il arrivera au héros de mourir égorgé ou poignardé par cette dernière, ou bien l’entendre rire comme une maniaque, entre autres.

Sympa comme School Days, vous ne trouvez pas? Mais ce n’est pas tout, le pire des endings vous est réservé à la fin de la vidéo que j’ai indiqué plus haut. Afin de ne pas vous traumatiser davantage, cliquez sur “lire la suite”…

Continue Reading

Pour ceux qui auraient loupé ce grand moment de télévision, j’ai nommé les premières années de Game One dont l’article sur Wikipedia résume très bien l’historique, voici le Level One de la Polystation.

Le Level One, c’est quoi? C’était une émission présentée par Marcus qui, pour nous chers téléspectateurs, faisait le premier (ou le deuxième selon les cas) niveau d’un jeu. Il nous racontait comment le jeu était et ce qu’il en pensait, tout en nous montrant ses possibilités. C’était ainsi super sympa de découvrir des jeux vus par un testeur pendant qu’il se débrouille à jouer pour nous.

Et un jour, ce dernier a ramené du maroc la Polystation. C’est quoi donc? Vous le verrez en regardant la vidéo d’environ 27 Mo qu’un téléspectateur a bien voulu encoder pour immortaliser ce moment (grâce à Infogrammes les archives de la chaîne ont été détruites malheureusement.)

La XBOX360 et la PS3 n’ont qu’à bien se tenir 🙂