haruhi suzumiya

All posts tagged haruhi suzumiya

On va suivre la mode et faire comme les autres : lister ici mon harem. Enfin, celui que je verrais bien dans ma vie, quoi. Que mes trois meido d’elite me pardonnent, mais vous savez bien ce qu’on dit sur la 2D par rapport à la 3D, hein? (et puis, mes meido d’elite sont à un tout autre niveau, elles le savent bien.)

Comme je suis une bille en Photoshop et autres Gimp, vous aurez juste droit à de zolies images pour chaque haremette. Elles sont listées sans ordre d’importance.

Mahoro

mahoro.jpg

Sans surprise aucune, la première haremette est Mahoro. L’Alpha et l’Omega de la meido à mes yeux. L’utilité d’une meido dans un harem est évidente, mais comme pour certaines de mes haremettes, vous allez voir que je ne les ai pas uniquement choisi par leur potentiel romantique. Car ma relation avec Mahoro serait plutôt celle d’une domestique bienveillante sur laquelle je veillerai tout comme elle veillerait sur moi. Et puis elle serait la voix de la raison du harem selon Axel.

Tomoyo Sakagami

tomoyo.jpg

Tomoyo est sans conteste le personnage de CLANNAD qui m’a le plus ému de par sa volonté de changer et la relation sentimentale qu’elle a entretenu avec Tomoya (tout du moins dans sa route et dans l’épisode 24 de la série). Son calme, son sérieux et son charme en font une waifu idéale dans mon harem. Et puis, elle sait se battre, je suis certain qu’elle saura me remettre dans le droit chemin si je dérape…

Naru Narusegawa

naru.jpg

A bien y regarder, je pourrais faire le même genre de remarques à Naru qu’à Tomoyo, mais Naru possède un atout par rapport à Tomoyo, c’est qu’elle m’a sorti d’une déprime post-echec amoureux. Le genre de déprime qui vous fait faire la gueule toute la journée jusqu’à ce que vous découvriez Love Hina, et qui vous remet la pèche. Telle une muse, Naru a sû me faire rebondir, et au cas où vous ne l’auriez pas déjà remarqué, j’adore les cheveux longs. Son utilité dans le harem? Nourir une rivalité avec Tomoyo pour m’avoir afin qu’on les observe se bastonner. Si possible sur un ring.

Konata Izumi

konata.jpg

Contrairement à toutes les autres, Konata serait ma meilleure pote otaku et geek. Comme l’avait dit Raton-Laveur dans un de ses articles sur Lucky Star, aimer Konata c’est un peu s’aimer soi-même, en tant qu’otaku. Car oui, on serait du genre à taper du mob dans une party sur un MMO quelconque tout en comparant la taille de nos dossiers de H ou en discutant ud dernier épisode de la 9ème saison de Haruhi… Tiens en parlant d’elle…

Haruhi Suzumiya

haruhi.jpg

Comment oserais-je justement mettre Haruhi dans mon harem? C’est simple, j’ose! En tant que grand prophète de la Déesse, il m’est arrivé de me demander ce qu’Haruhi pourrait bien apporter dans ma vie. En l’occurence ça serait la tsundere qui me maltraîte mais qu’au fond j’aime bien ça. Un peu comme Kyon en fait. Cette petite boule d’énergie rebondissante qu’est Haruhi peut rendre votre vie très intéressante, vous savez. Pour moi c’est un complément indispensable à sa lointaine cousine…

Haruka Suzumiya

haruka2.jpg

Vous voyez comment je soigne mes transitions jusqu’ici? Haruka, c’est simple: c’est la fille qu’on a envie de protéger, qu’on ferait tout pour elle. Quand on voit comment elle se démène pour ne pas perdre face à Mitsuki dans Kimi ga Nozomu Eien malgré son handicap, on peut sans conteste dire qu’elle aurait mérité la première place dans le coeur du héros. Clairement niaise au début, elle fait d’énormes efforts à la suite de l’incident principal de la série (pour ne pas spoiler trop.) Et puis Suzumiya quoi, c’est un nom de légende ça!

Aka Onda

aka.jpg

Aka, l’héroine de REC (à ne pas confondre avec le film) est une seiyuu en devenir, et pour ça elle va devoir faire ses preuves. Les seiyuu, je les adore, c’est simple. Je ne suis pas fan d’une en particulier si ce n’est Ayako Kawasumi (Mahoro, Saber…) mais de leur métier en général. Transformer sa voix, jouer des personnages différent, leur donner vie quoi! Même dans l’industrie de l’animation elles sont sous-estimées et ont un salaire de misère pour ce qu’elles font et pourtant elles se lâchent complètement pour qu’on aime leurs personnages. En outre, Aka est super mignonne, et puis l’avantage avec une seiyuu, c’est qu’on peut s’imaginer plein de trucs pendant l’acte. Si si, vous voyez ce que je veux dire.

Tsukino Azusagawa

tsukino.jpg

Un choix surprenant, me diront certains: et pourtant Tsukino est l’héritière d’un royaume entier de boulangeries, et ça messieurs, c’est indispensable pour le pannivore que je suis. Mes plus proches comprendront tout de suite pourquoi elle a une place de choix dans mon harem, car à elle toute seule elle peut me nourrir jusqu’à la fin des temps. Et puis, j’aime beaucoup son personnage. Quel dommage qu’il soit relégué au rang de personnage secondaire, néanmoins.

Et de 8!

En effet, ça fait déjà 8 personnages. Alors vous aurez sûrement remarqué quelques trucs qui reviennent comme les cheveux longs (on compte pas moins de 2 tsundere et seulement une meido) mais globalement, j’en suis assez content. Choisir son harem parmi 8 personnages, c’est plus difficile qu’il n’y paraît. Pas d’Asuka? Trop jeune mon fils, trop jeune. Et puis elle est trop imprévisible, trop difficile à gérer pour finir dans mon harem.

P.S. : On me souffle dans mon oreillette qu’un intrus s’est faufilé dans les liens en début d’article. C’est parce qu’il me manquait un lien pour compléter ma phrase et puis je suis curieux de connaître son harem à lui, si à tout hasard il n’est pas composé exclusivement de clones de Mai Shiranui.

Un magnifique cadeau de Noël de Rosalys que je me dois de poster à cette heure tardive alors que nous sommes presqu’en fin de soirée de Noël entre amis (fallait bien trouver une date) : les trois Suzumiya de ma vie.

suzumiya_girls.jpg

Et j’ai eu droit à cette jolie illustration sous verre, reste plus qu’à encadrer. 🙂

Allez, je suis motivé, je vais m’attaquer au chapitre 8 pendant la fin de ma convalescence! Merci Rosalys!

 »Tetho speaking. »

Axel speaking. Je me remets tout doucement d’une opération chirurgicale qui consistait à m’enlever un kyste dans le bas du dos. Je vous explique pas comment j’ai du mal à rester assis trop longtemps, à m’allonger ou à me lever. Et je suis en arrêt de travail pendant facilement encore un mois (extensible selon l’état de la plaie, chouette.). Je vous passe les détails un peu gore sur la taille de la plaie (du genre qui fait la taille d’un pouce… Ah merde je l’ai dit.) et ça explique pourquoi la semaine dernière j’ai lâchement laissé l’une de mes maids s’occuper du tournoi. Qu’elle me pardonne.

Je vais profiter de cette tribune que m’offre l’ami Axel pour vous parler non pas de l’homoérotisme freudien dans  »Berserk », ni d’a quel point Char est incroyablement GAR dans  »Gundam The Origin » 11, mais bel et bien des tsunderes, Vu que nous avons encore l’attention des médias sur nous (on les connais, pendant la finale ils ont déjà rangé la moitié du matos pour rentrer au plus vite).

Le concept de la tsundere n’a au fond rien de bien nippon(Pon Pon !), le coup de la nana qui passe son temps à s’engueuler avec un mec avant de tomber amoureux de lui c’est vieux comme Mathusalem et universel, pourtant on a jamais qualifié la princesse Leia de tsundere ! L’apparition des premières (que ce soit Sayaka, Madoka ou Lamu, peu importe) était donc naturel et sans aucune visée de créer une mode. Mais avec le temps le concept s’est décalé et on est passé à des personnages à personnalités bipolaires parfois totalement caricaturales (bien aidées par des grognasses comme Kugimiya Rie à la voix). Aujourd’hui dès qu’un perso féminin ose s’affirmer un peu face à un mâle bien mou elle est classée tsundereJe me joint donc à Minoru Shiraishi, philosophe et analyste des médias du XXIeme siècle, pour dire qu’il faut revenir à l’origine de la tsundere, bien plus crédible que la parodie d’elle même qu’est devenu la chose !! Mais bon, faut croire que ça vend puisque pas mal de monde s’est jetté sur Toradora justement pour ça…

Sinon, dans la série "comment traduire le terme en français ?" j’ai bien aimé le "menstruée" proposé par Rukawa qui dénote bien l’aspect hautement féminin de cette tare mentale, Mais le "capricieuse" (en référence à Orange Road) de Ialda est plus élégant et rappelle que souvent femme varie et bien folle qui s’y fie…

Oui bon, je n’aime pas trop le terme menstruée, même si ça me parait bien plus proche au niveau comportement.

Bilan des 2eme quarts de finale :

Bon, à l’heure où ces lignes sont rédigées le duel Nagi vs Haruhi est très très serré. Ça bascule régulièrement d’un coté ou de l’autre selon les votes et nul doute que ça le fera jusqu’à la fin, bref je suis bien coincé pour savoir sur qui j’écris moi… (une égalité ça serait drôle tiens) Il semble évident que Nagi à profité des votes anti-Haruhi, que ce soit par des personnes lasses du boucans générés par les fans ou bien des fans qui refusent de voire le danchô catégorisée tsundere. Bref la série de Keyani continue de faire réagire les fans et ça c’est bien.

Ce fut rude, mais voici les résultats.

  • Nagi : 49,67% à 519 voix
  • Haruhi : 50,33% à 526 voix

Un vote semblable à celui du PS cette semaine (suivi un peu l’actu quoi…) mais il n’y aura pas re-vote, le recomptage s’est fait normalement et bien sûr vers la fin c’était bien la fête du slip niveau proxys. Proxy qui ont bénéficié aux deux candidates avec un petit plus pour Nagi. En tous cas, Haruhi a bien failli perdre, et m’est d’avis que Asuka sera celle qui la fera tomber cette fois.

De l’autre coté Chidori à mis la raclée de la race de sa môman à la chose rosée qui l’a bien cherché. Et tant mieux pour la suite du tournoi.

  • Louise : 34,52% à 330 voix
  • Kaname : 65,48% à 626 voix

De même, si jamais Haruhi va en finale, je vois très bien Kaname lui tenir tête et la térasser. Ouais, un Haruhi/Kaname, je vois ça très bien… Par contre, avec la défaite de Louise et Nagi, ça sonne la défaite de la fanbase Kugimiya. Comme quoi, tout peut arriver au tournoi des Tsundere.

On attaque donc les demis-finales, fini de rire, maintenant c’est du sérieux parceque se faire éliminer à se niveau de la compétition ce serait vraiment échouer dans la dernière ligne droite, juste avant le sprint final.

tsun-tournoi-demifinales-1.png

Demi Finale 1 :

Sôryû Langley Asuka

Asuka.jpg

(Asuka, prète à se faire 3 anges dès le matin)

Pilote de l’Evangelion unité-02 c’est une battante, une vraie, Toute sa vie se résume à être la première, autant dire qu’elle en veut et qu’elle ne compte pas laisser la 1ere place lui échapper ! Mais si par malheure elle échouait et se retrouvait en petite finale ce serait le drame car elle risquerait de s’éffondrer et de ne plus être capable de rien faire…

Même à ce niveau du tournois c’est une favorite, Evangelion est une série dont la popularité ne se dément pas malgré les années qui passent. Et nul doute que le futur Evangelion 2.0 où apparaitera enfin Asuka va bien aider la popularité de la miss. Mais personellement je dois avouer qu’Asuka est loin d’être mon perso féminin d‘Eva, pas plus que Rei, Misato, Ritsuko et Maya, moi dans Eva le perso que je préfère c’est Yui. Mais j’aime bien Asuka quand même, ne serait-ce que parce que dans SRT Alpha elle était craquée.

Points forts : Enorme fanbase, personnage culte, pilote un robot

Points faibles : Cache un sacré traumatisme qui une fois révélé défait tout le personnage.

Contre :

Suzumiya Haruhi

Haruhi.jpg

(Haruhi Zi Suzumiya ordone que vous votiez pour elle !)

Encore une fois je vais profiter de cette tribune pour remettre dans le droit chemin les brebies égarées. N O N Haruhi n’est pas une déesse, ni LA Déesse, loin de là. En fait le status divin d’Haruhi (n’oublions pas que ce n’est pas Haruhi qui est Dieu mais Dieu qui est Haruhi, la différence sémantique fait tout) n’est qu’une pièce d’un gigantesque puzzle où elle est tour à tour la source d’une explosion d’informations, l’origine d’une rupture du continum espace-temps, une brèche entre les dimensions et bien d’autres que nous n’avous probablement pas encore découvert. Selon le paradigme la nature d’Haruhi change et oublier cela c’est comme dire que la lumière n’est qu’une onde ou qu’une particule, ça empèche de comprendre la base même des fondements fondamentaux de notre réalité.

Reste le débat de sa tsundereitude, chaque avis se défend, mais je serais plus de ceux qui pensent qu’elle à une simple personalité bipolaire doublée qu’une maniaco-dépréssion plus qu’une vrai personalité de tsundere. Reste que c’est malgé tout un excélent personage dont la bonne humeure est contagieuse 🙂

Points forts : Fanbase démesurée, personnage irrésistible, si vous ne votez pas pour elle l’univers va disparaitre !!!!

Points faibles : le TSH (Tout Sauf Haruhi), status de tsundere discutable.

Demi Finale 2

Tôsaka Rin

Rin.jpg

Le nekomimi ou comment rendre agréable n’importe quoi (c’est ça ou un robot géant)

Bon, là je suis un peu coincé, je suis un Type-moon fanboy mais j’aime pas Rin (j’aurais préféré que Ryôgi Shiki soit la représentante de Type-Moon). En fait je ne suis pas sensibles à ses charmes, j’aime pas les Ojô-sama (sauf Nanami dans Utena), le zettai ryouiki me laisse de marbre, ses deux nattes aussi et comme tous les persos féminin de son jeu elle aurait mieux fait de Fate/stay in the kitchen… Mais je lui reconnais quand même le fait qu’elle est une très grosse bosseuse (et les efforts ça paye !) ainsi que le fait qu’elle a éduqué Shirô en lui expliquant que le thé en sachet mais c’est de la M E R D E les enfants !!

Points forts : Perséverante, est bien éduquée, grosse fanbase.

Point faible : Le reste.

Contre

Chidori Kaname

Chidori.jpg

(La routine habituelle pour Chidori…)

Là on arrive à mon point faible, les tsunderes ne sont pas trop ma tasse de thé (peut-être parecque justement elle sont en sachet), mais Chidori c’est autre chose. Déjà son couple avec Sôsuke rapelle des classiques comme Tom Jerry, les voire se chamailler est un plaisir de tout instant tant, et même avec la meilleure volonté du monde, ce dernier passe son temps à être à coté de la plaque. Mais Chidori est aussi atlétique, hyper douée (de par sa nature de whispered elle sait tout ou presque du lambda driver et des arm-slaves), toujours prète à aider, la seule personne capable de gérer Sôsuke… Par contre elle a aussi un caractère atroce et ne manque pas de faire preuve de mauvaise foi et de vanité, à moins qu’en fait ça ne cache autre chose…

Points forts : N’a pas peur des paramilitaires cinglées, génie, pleine de bonne volonté.

Points faibles : Sale caractère (mais vraiment), passe son temps à se faire enlever.

-J’en profite pour signaler que chez Amo un des meilleurs générique de l’histoire de l’animation jp, Sore ga Ai deshô l’op de Full Metal Panic ? Fumoffu, se fait larger par des trucs largement moins bien (même si bien quand même), donc tant que vous en êtes à aller voter, allez sauver l’honneur des gouts musicaux de la blogosphère anime francophone-

Bonus :

Comme on est sur Meido-rando je ne pouvais décament passer ici sans poster un truc en rapport avec les maids. Voici donc une courte histoire que Kaoru Mori (auteur de  »Emma » et  »Shirley ») a posté sur son blog. On y trouve tout le charme des histoires de la madame, même si ça appelle une suite qui ne vrendra probablement jamais. La traduction est de votre serviteur avec l’aide de DarkSoul (qu’il en soit encore remercié).

maid_1s.jpg maid_2s.jpg maid_3s.jpg

Bonjour bonjour !

La troisième meido d’Axel-Goshujin-sama, Sedeto-chan, a l’immense honneur de glisser quelques mots de son clavier sur le temple de meido-rando, rien que pour vous ! (Un temple, n’est-ce pas censé être pur ? Alors temple et meido… Parce qu’une meido, ce n’est pas pur ? je suis une meido, je serais pure ? (quand même ?) Mais si la PASSION est pure ? …) Bref, je prends le relais de Kyouray pour animer la présentation des deux matchs de la semaine ! L’étau se resserre de plus en plus sur les corps de nos petites tsundere, qui restera-t-il à la fin ? La déesse tyrannique, la reine du type-moon ou la magicienne ratée ? (pourquoi je ne me sens pas libre de formuler de telles phrases sans craindre un lancer de tomates ? Oui je sais, la communauté otaku pleine de passion, tout ça…) Bon, trêve de bavardage, passons aux chiffres, aux vrais.

Match 1

  • Asuka: 52.3% à 488 voix
  • Eri: 47.7% à 445 voix

L’un des matchs les plus serrés vis à vis de l’écart d’âge des deux séries. On peut remettre la victoire d’Asuka aux mains de tous ces otakus qui lui sont fidèles depuis le début (de manière plus ou moins sectaire, c’est selon. Vous me direz, à coté d’Haruhi…).

Match 2

  • Akane: 37.36% à 297 voix
  • Rin: 62.64% à 498 voix

La preuve qu’Asuka est un cas à part, je crois, puisqu’ Akane se fait clairement éliminer par Rin. Vous me direz, entre Neon Genesis Evangelion et Ranma 1/2, y’a pas le même charisme (le charme encore, je ne dis pas. Mais je m’étonne encore de la manière dont je me suis fait clouer par "you are (not) alone", en ayant loupé un bout du début et en m’en arrachant à la fin pour faute de train, à sa diffusion aux utopiales de Nantes).

Bref, il faut dire que le type-moonisme est aussi une secte. C’est là que l’on voit toute la pertinence du prochain sujet au bac L 2009 : "l’otakisme est-il une religion ?".

Et puis Rin a, à mon avis, mérite d’être une tsundere sans dépasser les limites de la lourdeur – et d’ailleurs sans même y mettre les pieds, pas comme certaines joueuses de baguette aux cheveux roses…*hum hum* (ben quoi, tout le monde a trollé, pourquoi pas moi ? C’eût été un mérite de ne pas le faire, c’est vrai…)

Ah, j’en profite pour m’excuser humblement auprès de tous ceux qui s’offusquèrent (ou non) de mon erreur dans l’ex-tableau du tournoi. Lagaes et Trit’ reçoivent un bon-bisou pour leur fervente qualité d’otaku (un bon-bisou, c’est pas un bisou bon, c’est un bon pour un bisou. je précise quand même…). Je n’ai pas d’excuse, encore moins celle de regarder en ce moment Kanon 2006 plutôt que Clannad alors que mon maitre me l’a conseillé.

Ah, et pour éviter les dégoûts prononcés envers les choix des illustrations, j’ai décidé de faire un bonus figurines pour ces 3ème et 4ème quarts de finale. J’ai même perdu mon dimanche après-midi à les détourer et les redimensionner, c’est vous dire l’ennui…

Quarts de Finale, Match 3

Nous commençons avec Nagi Sanzen’in, d’Hayate no Gotoku.

nagi-figure-1

J’ai beau ne pas avoir vu l’anime, je lui reconnais dans 95% des images la représentant, cette petite étincelle tsun-tsun dans le regard. Ce n’est pas elle qui aurait peur de regarder la déesse droit dans les yeux. Un bonus "twin tails" qui mérite de l’attention. Bref, à mon humble avis, une bonne tsuntsun, insupportable comme je ne les aime pas 😛 .

En face, passons à Haruhi.

haruhi-figure-1

Malgré son malus discutable de simili-tsunderisme, Haruhi est déesse de l’une des sectes les plus reconnues. Outre les fans de Nagi, tous les votes qui l’empêcheront d’atteindre le 100% proviendront sûrement des personnes outrées de la voir dans le tournoi. Alors, qui est contre la dirigeante de la SOS-dan ?

Quarts de Finale, Match 4

Ce quart de finale est l’un des matchs qui me semble le moins prévisible du tournoi. Kaname et Louise sont deux irréprochables tsundere qui, à mon avis, sont difficilement différenciables. Pourtant, elles ont leur manière pour exceller dans leur art…

Kaname

kaname-figure-1

L’héroïne de Full Metal Panic! qui j’espère récoltera plein de votes anti-Louise. *siffle* Raton m’a rappellé à l’ordre ! Parce que mine de rien, elle jouit d’une certaine maturité comparé à ses concurrentes, elle n’est ni exagérément gâtée ou égoïste. Une tsundere vertueuse, en fait, et généralement, ça manque. C’est bien mignon les gamines de service "je rougis et je cache mes sentiments en te foutant un coup de latte tout ça tout ça", mais un peu de jugeotte dans ce monde de brutes… Bon, je ne dis pas que Kaname en a tout le temps non plus !

Louise

louise-figure-1

J’allais dire qu’elle avait un avantage seiyuu sur Kaname avec ces histoires de Rie Kagimiya et de L-type, mais finalement c’est Satsuki Yukino qui double Kaname, une grosse pointure quand on regarde son historique, alors je crois que Kaname n’a plus rien à lui envier… (pas même son indéniable dfc :P) Et voyez comme je suis gentille, ça ne m’empêche pas de choisir avec soin une jolie figurine d’elle en infirmière. Bon, j’avoue, c’est sûrement mon amour des belles figurines couplé avec mon amour des belles images. Mon amour du beau, le goût du goût… Euh non rien.

Dimanche midi j’ai encore vu les pourcentages terriblement serrés entre Eri et Asuka, à un demi pourcent près : je soupçonne un appel au vote en urgence quelque part parmi les fans de School Rumble… Tss tss ! Laissez au moins une vieille se faire une place ! (non, pas les tomates ! J’ai voté Asuka moi aussi ! *voit des School Rumble fans de l’autre côté* uguu~ …)

Alors c’est parti ! Haruhi VS Nagi, Kaname VS Louise, qui remportera le tournoi des tsundere de meido-rando ? 1…2…3… A vos proxy ^^ (…ou pas !)

Et pendant ce temps, Axel en exploration à Nurse-Land…

PS : Si quelqu’un trouve les deux références à une chose assez méchamment inconnues dans ce texte, je lui dois un gage.

EDIT d’Axel: Mission presqu’accomplie, je remercie raton et sedeto pour leur travail, et j’en ai profité pour mettre les vrais résultats du match précédent.

Un dimanche soir sur IRC:

20:56:37 @AxelTerizaki nyoronyolo, t’es là?
20:56:58 nyoronyolo ja?
20:57:16 nyoronyolo waddya want sir?
21:00:01 @AxelTerizaki nyoronyolo, tu avais pas accepté avec cdt de faire un billet pour le tournoi des tsundere?
21:00:45 nyoronyolo euh si t’avais pas précisé pour quand
21:01:12 nyoronyolo dans 5 secondes tu vas me dire "pour dans 3h" ? :p
21:01:21 @AxelTerizaki nyoronyolo, ce soir ça te branche?
21:01:24 @AxelTerizaki 😀
21:01:27 nyoronyolo hahaha

Voilà dans quel contexte ce billet est écrit par mes mains habilement baladeuses, c’est donc avec une pizza non finie que je me lance dans ce défi qu’Axel me lance, à savoir écrire en moins de 3h parce qu’il faut prévoir du temps pour qu’il repasse derrière pour censurer faire des commentaires sur ce que j’ai écrit. C’est donc dans l’urgence que je vous livre ce billet qui ne sera néanmoins pas dénué de PASSION.

J’y compte bien. Je sais qu’on a tous été occupés avec la CJE et la PASSION qui nous a animés ce vendredi 31 Octobre. Mais il faut retourner bosser, et faire des posts pour le tournoi de Tsundere 🙂

Donc avant de commencer à parler du match à venir, qui s’annonce particulièrement épique, non pas parce que c’est moi qui m’occupe de l’annoncer mais … si en fait, revenons d’abord sur celui de cette semaine qui a été relativement mouvementé, ou peut-être pas en fait. Sans plus tarder voici les résultats :

Match 5:

  • Nagi : 54,99% à 435 voix
  • Kaoru : 45,01% à 356 voix

Après s’être fait éliminée une première fois avec Shana, Rie Kugimiya (qu’on appellera affectueusement Kugimin) remporte haut la main ce match avec une certaine avance sur sa rivale, ici Kaoru dont la présence à ce stade de la compétition a été remis en question maintes fois. Ma foi étant fan de Kugimin mon opinion est bien sur biaisée mais même sans ça je remettais déjà en question la présence de Kaoru surtout qu’à cause d’elle Madoka n’a pas pu passer, enfin bref le résultat est assez clair, cela dit on notera une baisse de tension depuis le dernier match qui avait quand même eu un nombre de votes assez conséquent. Axel tu peux nous donner les chiffres depuis ton lit une fois que t’auras arrêté de faire mumuse avec ton dakimakura ?

Haha 🙂 Bon en effet il y a une légère baisse de PASSION tension, mais je note quand même que Kaoru s’est carrément bien battue contre Nagi qui est un des poids lourds de ce tournoi. Faisons-lui honneur.

Match 6:

  • Kyou : 39,95% à 318 voix
  • Kaname : 60,05% à 478 voix

La victoire écrasante de Chidori est sans appel. Il se peut que la relative "jeunesse" de Kyou par rapport à Kaname a été un handicap majeur dans ce match. Le harisen a été plus fort que le dictionnaire dans ce cas là. Il faut croire que les délicieuses cuisses de Kyou n’ont pas suffit à combler l’écart de popularité, ainsi que Ryou Hirohashi même si je dois reconnaître que Satsuki Yukino est un bon poids lourd aussi de ce côté là -qu’on retrouve également dans Clannad dans le personnage de Misae Sagara-.

Oui, surtout que les otake de tout poil ont la mémoire courte: Kyou est d’une grande violence, et pourtant, dans la scène de la remise de sport, hein… Enfin bon, Kaname a peut-être moins de passes deredere mais assure côté tsuntsun. Et puis, elle arrive à mater un soldat. C’est pas rien.

C’est sans plus tarder que nous allons attaquer les matchs de cette semaine :

8èmes de Finale, Match 7 :

Haruhi

A ma gauche se trouve Haruhi qu’on ne présente plus. Une déesse pour certains, la figure du mal pour d’autres et une source importantes de fantasmes pour beaucoup, saura-t-elle encore une fois écraser ses rivales et continuer sur sa lancée ? La réponse est "surement" mais ne vendons pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué, les surprises arrivent toujours au moment où l’on s’y attend le moins; de plus, sa côte de popularité soit un peu en baisse, ceci dû à un manque de renouveau que ce soit du côté des Light Novels ou d’une nouvelle saison pour l’anime; n’oublions pas non plus que sa présence dans ce tournoi a été le sujet de nombreux débats et trolls mais comme le temps me manque gravement je ne pourrais pas m’étendre davantage sur ce sujet (avoue Axel tu m’as pris court pour que je ne puisse pas disserter sur cette question !) et ce sera donc à tout un chacun de juger pourquoi il vote ou non pour Haruhi. En dépit de ces quelques points noirs, Haruhi reste un poids lourd (et ce qualificatif peut prendre tous les sens que vous voulez) de ce tournoi et abattre une entité divine n’est pas chose aisée. Note: attention, on me souffle dans l’oreillette qu’un mouvement néo-sectaire ayant pour idole Haruhi se propage en France et est particulièrement actif lors des conventions alors faites très attention à vous et n’oubliez pas de … hein euh qui êtes vous … non je refuse de faire ça … ah non pas les fe. Votez Haruhi.

C’est bien. Bon, Haruhi normalement devrait écraser Haruko, mais je suis sûr que certains vont vouloir me donner tort…

Haruko

Le printemps et nos belles années (enfin pour la plupart) sont derrières nous mais c’est avec une certaine nostalgie que certains retrouveront Haruko de FLCL -si vous n’avez pas encore vu cette série, arrêtez la lecture de ce billet et filez voir ça !- qui aura encore une fois fait remettre en question l’éligibilité de certains personnages dans ce tournoi. Cependant, ce qui est fait est fait et il est trop tard pour changer tout ça et Haruko semble être devenue malgré elle le cheval de bataille de la ligue anti-Haruhi qui … coupure momentanée du lien avec l’…You will be assimilated. Resistance is futile.reprise des communications … et c’est donc pourquoi mesdames et messieurs que vous devez criiiic voter Haruhi /criiiiic. FLCL a eu succès notoire fut-un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, mais est-ce que cela sera suffisant face à la religion montante qu’est le Haruhi-isme, est-ce que la nostalgie de la série de la Gainax suffira à faire face à la fraîcheur et jeunesse de la Kyoto Animation ? C’est à vous, chers lecteurs d’y apporter la réponse !

Je n’aime pas FLCL, et Haruko, par extension. Si on me demande pourquoi Haruhi est dans ce tournoi, je répondrai par pourquoi Haruko est dans ce tournoi. L’un dans l’autre ça va donner un match sympa en fin de compte.

8èmes de Finale, Match 8 :

Louise

Nous retrouvons une fois de plus Kugimin qui endosse cette fois le rôle de Louise qui, encore une fois, possède toutes les caractéristiques d’une tsundere moderne, néanmoins notons quand même l’existence d’un assez large nombre de personnes qui lui vouent une haine sans nom et on risque de voir pas mal de votes "contre" elle. Cela dit, elle reste quand même un adversaire de taille à en juger par le nombre de fans de Rie Kugimiya ainsi que la présence de pas mal de gens qui aiment les DFC sans oublier que Zero no Tsukaima en dépit d’un intérêt tout relatif reste quand même une série très populaire.

Perso Louise ne me fait ni chaud ni froid. Un peu énervante, mais de là à parler de haine, faut pas déconner… Le DFC c’est bien. Mahoro m’a appris à aimer le DFC. Après, moi je dirais, écoutez votre PASSION.

Suzuka

De l’autre côté et en tant que dernière finaliste de ces 8èmes de finale, se trouve Suzuka dont la série a pu jouir d’une certaine relativité mais est-ce que cela sera suffisant face à la très lourde machine Kugimin (une chaîne de fabrication en masse de personnages tsundere) ? Ma foi j’en doute mais comme je l’ai mentionné plus haut, le nombre de personnes qui détestent Louise et/ou Rie Kugimiya n’est pas à négliger, il se pourrait qu’on ait certaines surprises à l’issue de ce match.

Suzuka a au moins le mérite d’être plutôt réaliste, ce que ne peut pas prétendre sa concurrente. Et puis je suis sûr qu’elle va ramasser plein de votes anti-louise…

Donc rendez-vous dimanche prochain pour les résultats finaux épurés de tout faux votes (proxies, IP étrangères, rajout de votes dans la DB à la main pour Haruhi, etc etc) et n’oubliez pas de voter pour AH NON PAS CETTE FOIS ! votre tsundere (?) préférée.

That’s all folks.

P.S : si vous lisez ce billet, c’est que je suis mort ou en fuite. A l’heure actuelle, je suis poursuivi par des Haruhi-istes convaincus qui cherchent à m’abattre avec comme motif : hérésie de ma part. Merci de ne pas écrire le mot PASSION sur ma tombe et dites à … en fait non j’ai personne à qui dire que je l’aime.

Amis non dessinateurs, ce message s’adresse aussi à vous, lisez-le jusqu’au bout.

Haruhi.fr vient de lancer un concours de strip-comics qui durera jusqu’à la mi-décembre (le 18 Décembre très précisément).

Nous avons voulu créer un concours ou tout le monde pourrait participer : si vos talents de dessinateurs se résument à imiter la signature de vos parents sur les mots d’excuse quand vous étiez encore au lycée, sachez que les strips à base de montages photoshops sont tout aussi acceptés.

Les seules contraintes sont:

  • Faire un strip sur l’univers de sa Sainteté, voire même de Haruki/Kyonko.
  • Vous pouvez proposer plusieurs strips mais un seul sera retenu (vous ne pouvez gagner qu’une fois)
  • Pas de H ou de Guro
  • Tout ce que vous utiliserez (dessins, artworks officiels ou autres) doivent être sur Mikurun-run, notre Danbooru dédié à la Déesse toute puissante. Uploadez ce que vous utilisez si besoin. Evidemment vos strips doivent aussi être sur le Mikurun-run.

Vous trouverez plus de détail sur le topic en question.

Aaah, j’oubliais le plus important… Il y a des lots à gagner. Offerts par KAZE. En rapport avec Haruhi. Si si. Il y aura entre 5 et 10 gagnants, donc tentez votre chance !

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Félicitations à mega69 pour avoir atteint cette position très convoitée. Elle rejoint ainsi le panthéon des fans de Haruhi et inscrit dans le marbre sa place de Meido d’Elite N°2. Allez voir son blog, elle y présente à l’heure où j’écris ces lignes sa "semaine ponytails" où elle va tenter de se coiffer comme Haruhi chaque jour de la semaine. On arrive à vendredi… Ca va commencer à être délicat 🙂

Avec tant de dévotion, Haruhi a encore de beaux jours devant elle dans ce tournoi!

Bonsoir à tous !

Je me présente, mega69, celle qui va vous accompagner (embêter ?) cette semaine ! J’annonce donc ouvert le second tour du concours avec l’ouverture des hostilités pour les poules 3 et 4. Le premier tour fut fort mouvementé : si Rin et Kagami se sont rapidement imposées comme les deux gagnantes, le match fut serré pour Urumi, Kallen et Nagi. La bataille qui s’est terminé sur la toute fin à permis à Nagi et Urumi d’accéder au huitième de final.

Ici Axel. Je tiens à apporter quelques précisions, notamment sur les résultats des poules. Les voici en détail:

Poule 1:

  • Kagami : 302 voix – 31.96%
  • Motoko : 214 voix – 22.65%
  • Rin : 308 voix – 32.59%
  • Mai : 121 voix – 12.8%

Poule 2:

  • Lum : 161 voix – 17.27%
  • Karen : 253 voix – 27.15%
  • Nagi : 259 voix – 27.79%
  • Urumi : 259 voix – 27.79%

Comme vous le voyez, il s’en est fallu de peu dans la poule 2, et ce fut un combat acharné toute la semaine. Il était difficile de savoir qui allait réellement dégager dans la poule 2 à part Lum qui malheureusement accuse son grand âge… Au final, Nagi et Urumi ont triomphé mais aucune des deux ne peux prétendre être la première de cette poule… Du jamais vu pour un grand tournoi jusqu’à alors, en match de poule! Mais place de nouveau à mega, qui va nous présenter les poules 3 et 4 du tournoi!


Ce second tour promet d’être tout aussi (plus ?) intéressant avec la participation de grands noms (qui à dit Haruhi ?). Alors tenez-vous prêt, votez, faites voter amis, parents, amis de vos amis … !

Poule 3

Haruhi (Suzumiya Haruhi no Yûutsu) :

haruhi

Ai-je vraiment besoin de présenter la gagnante du concours ? Ah, on me signale que si en coulisse. Excentrique, autoritaire et pleine de vie : c’est tout Haruhi. Elle (mal)mène le héros par le bout de son nez mais faites attention, malgré ses idées farfelues, Haruhi est toujours sérieuse, toujours.

Haruhi est l’une de celles à surveiller au cours de ce tournoi. Bien que même parmi ses fans, certains ne soient pas certains qu’on puisse la qualifier de Tsundere, elle en montre néanmoins tous les symptômes. Un requin dans cette poule, mais elle n’est pas la seule.

  • Rapport Tsuntsun / deredere : 90/10
  • Violence Level : B
  • Bonus : Déesse, Seiyuu (Hirano Aya), Déesse

Kyou (CLANNAD) :

kyou

Amoureuse du héros de la série, elle a la bonté (c’est rare pour une tsundere) de laisser le champ libre à sa soeur jumelle. Un conseil, pensez a éloigner les dictionnaires de cette jeune fille, surtout si vous vous appelez Tomoya. Réunissant les fan de Kyoto animation de du studio Key, elle a tout d’une grande. La seconde favorite de la poule ?

Kyou est surtout réputée pour avoir des cuisses formidables, et n’oublions pas la fameuse scène du local de sport…

  • Rapport Tsuntsun / deredere : 70 / 30
  • Violence Level : B+
  • Bonus : Zettai ryouiki, delicious thigh meat

Naru (Love Hina) :

naru

Étudiante surdouée et résidente dans un pensionnaire pour filles, elle tombe amoureuse du petit fils, également résidant (le seul homme), de la propriétaire de la pension. Imposante avec son « punch » qui envoie valser le héros, c’est une très bonne tsundere qui a son lot de fans, mais fera-t-elle le poids face aux autres grandes de la poule ?

Naru a tout pour réussir, si elle ne s’était pas retrouvée dans la poule de Haruhi, Kyou et Kaori! Va-t-elle pouvoir s’imposer? C’est tout de même l’une des plus véritables tsundere de cette poule…

  • Rapport Tsuntsun / deredere : 80/20
  • Violence Level : A+
  • Bonus : meganekko, seiyuu (Horie Yui)

Kaori (City Hunter) :

kaori

Kaori ou Laura (de Nicky larson) est certainement l’une des premières tsundere que bon nombre de personnes du public ont connu. Armée d’un marteau de plusieurs tonnes, j’éviterais de draguer devant elle dans les parages si je m’appellerais Ryô.

Ah Kaori, l’une des tsundere originelles avec Lum. Subira-t-elle le même destin? Nous le saurons très bientôt…

  • Rapport Tsuntsun / deredere : 80/20
  • Violence Level : A
  • Bonus : Marteau

Poule 4 :

Yamada (Honey & Clover) :

yamada

Belle jeune fille de 21 ans, douée en poterie, Ayumi s’avère etre profondement amoureuse de l’un de ses amis, Mayama Takumi. Mais hélas les choses ne semblent pas être réciproques. Malgré cela, tous deux restent de très bons amis, et Ayumi ne perd pas espoir. Par conséquent, le succès de Takumi auprès de la gente feminine à tendance à agacer Ayumi, qui ne se prive pas de calmer les ardeurs de Mayama par de spectaculaires coup de pied.

Je m’abstiens de tout commentaire, ne connaissant pas le personnage, ni la série.

  • Rapport Tsuntsun / deredere : 10 / 90
  • Violence Level : B
  • Bonus : Douée avec ses mains (poterie)

Shana (Shakugan no Shana) :

shana

A la fois tsundere, loli et combattante, Shana est certainement la grande favorite de la poule et même l’une des concurrentes ayant la capacité d’arriver en finale. Rendue célèbre pas son « URUSAI » dont le héros fait les frais, l’un des points forts de Shana, c’est son coté tsuntsun alors qu’elle découvre l’amour.

Pour avoir mangé de vrais melonpan au japon, je peux vous dire que j’approuve tout à fait son amour de cet aliment fort délicieux. Gouts culinaires mis à part, Shana est bien entendu l’une des grandes favorites de ce tournoi.

  • Rapport Tsuntsun / deredere : 80 / 20
  • Violence : B
  • Bonus : Seiyuu tsundere, URUSAI, zettai ryouiki, maniement des armes blanches, pouvoirs surnaturels, melonpan-vore

Lina (Slayers) :

lina

Contrairement a la plupart de nos concurrentes, Lina ne vient pas d’un anime/manga tranche de vie, mais d’une série d’héroic fantasy. Ce n’est pas une raison pour ne pas en avoir peur, ses talents de sorcière ne sont plus à prouver, un certain Gourry pourra d’ailleurs vous le confirmer.

Malgré son âge, elle a toutes ses chances face à ses concurrentes. Il faut dire qu’elle n’hésite pas à utiliser de ses pouvoirs magiques la plupart du temps pour corriger quelqu’un, que ça soit Gourry ou tout autre membre de sa troupe.

  • Rapport Tsuntsun / deredere : 95/5
  • Violence : S
  • Bonus : Sorcière surpuissante, Delicious Flat Chest

Eri (School rumble) :

eri

Jeune fille de bonne famille mi japonaise mi anglaise, Eri est très courtisée dans son lycée. Pourtant elle tombera amoureuse du gars le plus improbable, un ancien voyou. Son ascension vers l’amour ne se fera pas sans quelques coups de pied ou gifles, cependant.

Eri reste l’un de mes personnages préférés de School Rumble (si ce n’est mon perso préféré tout court). Sa relation avec Harima est excellente et elle a sans conteste des atouts de tsundere. Une candidate à surveiller.

  • Rapport Tsuntsun / deredere : 70/30
  • Violence : B
  • Bonus : twin tails, blonde, seiyuu (Horie Yui)

PS : cet article est garanti sans message subliminal.

Ouais bon ça fait pas loin d’une semaine que certains d’entre vous ont découvert cette vidéo, notamment sur le forum de Haruhi.fr mais il fallait bien que je la poste par ici.

Cette vidéo, faite avec Sony Vegas (merci au Raton du conseil) m’a pris en tout et pour tout une journée complète (un samedi) jusqu’à tard dans la soirée. Et encore, j’aurais pu aller plus vite si mon système n’avait pas fait une allergie au logiciel.

Et pour ceux qui souhaiteraient avoir une version de bonne qualité, c’est par là

Comme vous le voyez, l’ambiance était bonne, et rien que pour ça, il fallait être à la JE 2008. Ouais, rien que pour ça, parce que le reste…

Complètement passé inaperçu, cet article de Alafista posté il y a un an nous révèle les goûts très particuliers de Konata dans Lucky Star.

(oui, ce billet est une repompe du dit article, donc ne vous fatiguer pas à cliquer sur la source, c’est pour la forme.)

01a.jpg

Vous vous souvenez sûrement de cet épisode où Konata nous montre ce que c’est le Comiket et comment elle s’y prend pour faire ses courses (en gros, inviter ses amies à le faire pour elle… Quel dommage que Miyuki ne soit pas venue, d’ailleurs…) Hé bien, en voyant avec les dates, des petits malins se sont permis de chercher quel Comiket c’était: le 71 pour être très précis, celui qui s’est déroulé le 31 Décembre 2006.

Et après ils ont utilisé ça…

02a.jpg

avec la liste des exposants sur place. Et ça fait froid dans le dos, d’une part pour le personnage de Konata, et d’autre part par Kyoto Animation qui semble adorer les petits détails qui tuent:

En rouge:

  • En I-46, Un doujin hentai de Haruhi
  • En KI-01, deux doujins hentai de Haruhi
  • En Y-36, un doujin original pour les garçons
  • En A-80, deux artistes de jeux hentai
  • En A-50, un auteur pro de manga, et des doujins Maria-sama ga miteru (une histoire de yuri pour ceux qui ne connaîtraient pas.)

En vert:

  • En I-30, des doujins de viols avec des personnages de Shonen Jump.
  • En A-56, un doujin hentai de Haruhi (encore!)
  • En W-49, deux cercles qui font dans l’extrème, genre guro… (le style de choses que vous n’oserez jamais vous procurer, sauf Shikaze bien entendu. Ah oui, y’en a sur Haruhi aussi.)

J’avoue être plus sidéré par le souci du détail de Kyoto Animation que sur les goûts de Konata, du coup (il suffit de voir la taille de so ndossier Tsundere pour se rendre compte que c’est pas qu’une moitié d’otaku.)

Merci à death4578 pour le lien originel.

DSC01247.JPG

Ca c’est fait, le premier box DVD de Haruhi Suzumiya en français est enfin entre mes mains. Et a cause de lui je suis arrivé en retard au boulot, mais que ne ferait-on pas pour la déesse.

Le packaging est light, mais on était prévenus. En soit il ne change pas tellement des productions Kaze habituelles. J’ai de bons souvenirs du packaging de Initial D par exemple. La box, bien que très jolie, parait un peu moins solide que sa version américaine (mais plus solide que les box des autres séries Kaze que j’ai) et renferme le premier DVD, avec un wallscroll. Enfin wallscroll, sans les tubes permettant de l’accrocher, pour le moment je dirais plutôt que c’est un drap mais qu’importe: l’impression est d’une excellente qualité et les couleurs ressortent bien.

Et maintenant le contenu du DVD…

  • Après un choix de langue (français ou allemand) on tombe sur un menu sur fond de God Knows. Sobre et efficace, le menu est réactif, ce qui nous change des menus aux transitions super longues et inutiles.
  • Les bonus pour ce premier DVD sont la séance photos de Aya Hirano et un opening creditless. Pas de différence avec les DVDs ricains ou japonais.
  • Aucune chanson n’est doublée.
  • Le DVD contient 4 épisodes, dont le premier n’est autre que l’épisode 00. Cet épisode 00 avait eu droit à sa propre édition au Japon et aux US, mais Kaze apeut-être jugé, contrairement à ses collègues de l’autre côté de l’eau, que vendre un seul épisode sur un DVD était peut-être un peu de l’abus. Les 3 autres épisodes sont dans l’ordre chronologique.
  • On a eu l’occasion de voir le sous-titrage sur Nolife mais pas le doublage, et là c’est la claque, dans le bon sens du terme: Kyon, malgré une voix qu’on aurait pu souhaiter plus grave et avec un peu moins d’entrain, rend justice au personnage. Il manque aussi une différenciation nette des pensées et de la voix de Kyon, qu’on a parfois du mal à discerner. Pour Haruhi, un léger manque de pèche au tout début est bien gommé par le sentiment d’avoir affaire à une vraie petite peste bien sûre d’elle. Yuki colle bien à son personnage… Je n’ai pas eu le temps d’écouter Itsuki, mais Mikuru… c’est la claque multipliée par mille: elle est tout simplement excellente, une voix stridente et sucrée quand il faut, ses petits cris m’ont presque fait croire que Kaze avait laissé ceux de Yuko Goto. Bref, le doublage, il est vraiment bien, ça fait plaisir à voir!

EDIT: Je me suis aussi posé la question de pourquoi prononcent-ils Haruhi "Harouhi" et la seule explication plausible que je trouve c’est qu’ils ont voulu éviter les jeux de mots vaseux sur "ahuri". Je ne vois que ça.

EDIT 2: Mes excuses à Thomas Guithard que j’ai visiblement confondu (je devrais aller me laver les oreilles pour la peine). Pourtant j’aurais juré que c’était sa voix pour Kyon… Ca m’apprendra à ne pas regarder les sous-titres lors des crédits.

Comme vous vous en êtes peut-être aperçu récemment, à part les Maid Of The Day régulières, il y a un peu moins de billets sur Meido-Rando. Je vous rassure tout de suite, je ne quitte pas le petit monde des maids, mais comme le titre de ce billet le suggère, Haruhi.fr va tenir un stand à la Japan Expo 2008 afin de tenter de convertir les 80 000 visiteurs attendus au Haruhiisme.

Evidemment, pour ça, on a prévu des tas de choses, et c’est un grand boulot d’organiser ça avec Kaze, qui a eu l’amabilité de nous réserver le stand et de nous fournir tout un tas de petites choses fort sympathiques pour nous aider dans notre quête de conversion des gens au Haruhiisme.

Car vous le savez tous, le Haruhiisme, dont découle le Yukiisme (l’église du silence), le Mikuruisme (le culte du moé), le Itsukiisme (la vénération du sourire calculateur) et le Kyonisme (l’acclamation du sarcasme) est la seule religion qui devrait exister au monde.

Ce que je peux vous dire, c’est que nous avons prévu des cours de Hare Hare Yukai, des Hare Hare Yukai géants et sur scène, des cookies de Mikuru, du thé de Mikuru, des maids, des bunny girl, des schoolgirls et des Haruhi, des Itsuki et des Kyon, et aussi une tombola, un questionnaire de personalité, et encore d’autres fabuleuses surprises.

Alors viendez, c’est le stand DL24 sur le plan, quand vous l’aurez entre les mains. C’est simple, il est à l’est du jardin qui est au centre, deuxieme rangée 🙂

Le Haruhiisme vaincra!