gts

All posts tagged gts

Voici comment ce billet m’est tombé sur la pomme. En dialogue style théâtral!

AMO: (parlant à lui-même devant une console de jeu) Bordel qu’est-ce que c’est chiant Oblivion. Et c’est moi où il pleut dans ce tunnel là ? Bethesda pourquoi bêta-tester aussi bien que je relis mes billets ? Et c’est quoi ces matchs d’arène super chiants ? Pourquoi je continue à jouer ?
AXEL TERIZAKI: (entrant) Eh Amo, cette semaine y’a les seixièmes avec Persona 3 ! Ca te dirait de faire le billet ? (aparté) Je suis tellement absorbé par Dragon Age là que je dois trouver une victime consentante.
AMO: Hum pourquoi pas ! C’est pour quand ?
AXEL TERIZAKI: Dans deux heures.
AMO: Hum… (observant sa télé) Hum… Okay ! Je vais tenter le défi !

Donc voilà. C’est Amo.

Et c’est Axel qui vous parle. Aprés avoir botté le cul demon double maléfique de la semaine dernière, je me suis agréablement remis de mon week-end MeidoRPG en compagnie de certains membres de la Brigade SOS ainsi que mes deux meido d’élite N°3 et N°4. Ensuite, j’ai fini Dragon Age que j’avais acheté à sa sortie y’a 3 semaines de ça, et là, j’me dis "Wah, mais Axel, quelqu’un voulait pas présenter le billet de cette semaine? Ah si, Amo peut-être… Ah oui y’a du Persona 3 dedans, ça va lui plaire. Allez hop. Ca se passe comme ça entre Meidolicious Inc. et Thalie Technologies.
A l’heure où je parle, c’est à dire une heure et demie avant la clôture des votes, Shuffle! en fout plein la vue à Kimikiss et Ef gagne de manière surprenante contre I"s, ce qui permettra à de nombreuses personnes de pleurer, comme quoi les jeunes connaissent rien, que les valeurs se perdent, tout ça. Mais c’est un favori qui s’écroule, ce qui est assez surprenant ! Mais je laisse Axel vous poster les résultâts finaux, dans la joie et la bonne humeur, bien évidemment:

Oh oui, dans la joie et la bonne humeur. Allez hop.

Match 3 :

  • Shuffle avec 67,31% (313 voix)
  • Kimikiss avec 32,69% (152 voix)

Total des voix : 465

Match 4 :

  • Ef avec 54,53% (253 voix)
  • I’s avec 45,47% (211 voix)

Total des voix : CPC464

Du coup on a un favori, I’s, qui se retrouve éliminé comme ça par Ef. Le début de ces matches éliminatoires fait vraiment mal. Ef a su garder son avance avec son uniforme plus moderne mais aussi qui couvre plus, comme quoi le zettai ryouiki a plié sous les coups de la jupe longue… Un signe de changement des temps?

De l’autre côté, Shuffle n’a eu aucune pitié avec Kimikiss, qui pourtant s’était pas trop mal débrouilél en poule. Mais ça n’aura pas été suffisant, et Shuffle et Ef se hissent donc en place pour les 8èmes de finale!

Mais pendant que j’écoute Tsumugi qui me passe l’opening d’Excel Saga, décrivons ensemble les deux matchs de cette semaine, toujours dans la joie et la bonne humeur, comme un leimotiv, une répétition et une redondance.

Angelic Layer Vs Strawberry Panic

Première bataille héroïque de la semaine !
Angelic Layer à gauche, Strawberry Panic à droite.

Angelic Layer possède donc un de ces uniformes assez appréciés, qui met l’accent sur la blancheur peut-être un peu au dépit de la commodité: ça doit se salir super vite tout ça. Mais ça reste tout à fait agréable à l’oeil et sera sans doute mon vote pour ce combat. Quant à Strawberry Panic, il y’a une petite problématique puisque trois uniformes tout ça. J’en pas vraiment trouvé de fanart avec les trois dessus donc du coup je me contente des deux plus emblématiques: il y’en a un qui est assez classique, avec jupe microscopique, gilet tout ça. L’autre est comme Angelic Layer mais en noir. Et avec un col chouette. Et des trucs au niveau des poignets. Qui sont pas mal du tout.

Là normalement je suis censé vous parler de ces deux séries un peu pour vous donner envie de les mater (ou pas), mais je ne les ai jamais vues, je sais juste que Strawberry Panic serait assez yuri. Mais vu que Angelic Layer c’est du CLAMP doit aussi y’avoir du yuri dedans. Ca serait pas drôle (et pas CLAMP) sinon.

Et au point par point, qui domine ?
Genre objectivement hein.

Propreté: Strawberry Panic bien évidemment. On ne le dira jamais assez: le blanc, tout le tâche. Alors que le noir, si la tâche est un peu foncée, ça peut aller. Ca tombe sous le sens voyez vous.

Fanservice: Strawberry Panic, mais uniquement l’uniforme à la petite jupe. Mais globalement les deux autres uniformes ne sont pas très fanservice. Pas de décolleté, pas beaucoup de jambe, aucune chance de Zettai Ryouki… c’est assez mince tout ça !

Dissimulation de trap: Angelic Layer et le second uniforme de Strawberry Panic (le noir donc) ça doit marcher plutôt bien. J’imagine hein. Disons qu’il y’a moins de chance de voir de poil aux jambes parce qu’on voit… moins de jambe. Et puis la poitrine est peu… "moulée".

Pratique: Egalité. Les deux uniformes semblent aussi aisés à enlever/enfiler l’un que l’autre. Même si celui d’Angelic Layer est en deux pièces et celui de Strawberry en une. Je parle de celui à longue robe là. Raaaah bordel de série à uniforme non identifié.

Mon vote ira à Angelic Layer pour son côté blanc que j’aime bien et qui reste original, même si bon, Strawberry Panic a des jupes assez longues… Bon, je verrai bien, je réserve mon vote pour plus tard, pour un fois!

Persona 3 Vs Vampire Knight

Ohladonc !
Persona 3 à gauche, Vampire Knight à droite.

Ah ah vous aussi vous avez remarqué: les deux uniformes sont très proches. Extrêmement proches. Vraiment trop proches. Même noir, même ruban rouge, mêmes lignes, même col, bref le choix entre les deux séries ne risque pas d’être estéthique. Et c’est là que je rappelle humblement que l’uniforme de Persona 3 que je vous propose est celui de base mais qu’il est extrêmement ouvert à la customisation, comme je le spécifiais ici ou, si on veut être plus précis, je le spécifiais dans ce montage, à partir de là, l’uniforme de Persona 3 se distingue plus que celui de Vampire Knight qui est le même pour tout le monde.

Mais on va pas se mentir: on entre là dans du concours de popularité plus qu’autre chose, puisque le vote "objectif" est impossible, parce que les uniformes sont les mêmes. Donc nous voilà tous bien feintés !

Et au point par point, qui domine ?

Propreté: Egalité. Les deux sont aussi peu salissants l’un que l’autre.

Fanservice: Egalité. C’est exactement le même. Même les deux jupes ont la même longueur. Du coup comment est-ce que tu veux que je fasse un choix d’expert hein !

Dissimulation de trap: Egalité. Pas de decolleté exigeant l’usage de trucs bizarres, certes, mais jupe courte tout ça pouvant rendre difficile au moindre coup de vent de justifier la bosse.

Pratique: Persona 3. C’est les mêmes vous dis-je, ils se fournissent chez le même vendeur. SAUF QUE. Comme dans le monde de Persona 3 tu peux un peu le customiser, c’est un peu plus "pratique"… mentalement.

Donc voilà, ce fut bref mais intense, et j’espère des combats loyaux mais sains. De toute manière moi, tant que Persona 3 gagne… Je pointe le pouce vers le haut vers vous.

Persona 3 va devoir se méfier, car Vampire Knight a bien surpris tout le monde durant les poules. Ca sera sans doute un match beaucoup plus intéressant que l’autre de cette semaine avec Angelic Layer et Strawberry Panic. Et vous, lequel choisissez-vous?

Bienvenue dans ce trou à rats. Je suis Alex, le double maléfique d’Axel… Je l’ai enfermé dans son garage avec pour seule compagnie un dakimakura du Gundam Freedom.

Mais n’ayez crainte! Contrairement à lui j’aime le oppai, les tenues en latex, Game One, et plus que tout, je vénère ce grand maître de l’animation japonaise qu’est Akiyuki Shinbo. Tremblez !

Aujourd’hui je vous livre les résultats de la semaine précédente pour commencer.

Match 1

  • Nogizaka Haruka no Himitsu : 59,69% avec 305 voix
  • Bible Black : 40,31% avec 206 voix

Total des voix : 511

Match 2

  • Nanoha : 50% avec 250 voix
  • Happiness : 50% avec 250 voix

Total des voix : 500

Malgré totue attente, c’est Nogizaka Haruka qui l’emporte dans le premier match, et avec une petite longueur d’avance confortable. On donnait déjà Bible Black comme favori lors des poules, mais en fait il semblerait que l’uniforme de la petite Haruka ait montré plus de classe. Tant pis pour les fans de hentai, il fallait vous bouger un peu bande de grosses loques avec votre slow blogging et votre manque de PASSION.

Incroyable mais vrai, dans le second match, une égalité parfaite s’est faite entre Nanoha et Happiness. Jusqu’au dernier moment les votes ont afflué pour l’un comme pour l’autre. Pour fêter cet évènement exceptionnel, le gagnant du match 4 (donc I »s ou Ef) rencontrera non pas Nanoha, non pas Hapiness, mais LES DEUX A LA FOIS. Hé oui, ça se passe comme ça au grand tournoi des Seifuku, un match à mort entre trois uniformes.

Match 3 : Kimikiss vs. Shuffle!

_Shuffle.jpg

_kimikiss_seifuku_suzuhira_hiro.jpg

En haut, Shuffle, en bas Kimikiss: l’uniforme de Shuffle semble plutôt chargé comparé à la simplicité de Kimikiss. C’est finalement l’opposition entre la simplicité et la complexité, le yin et le yang, un peu comme le blazer et la marinière… Mais je m’égare! En tous cas je préfère nettement celui de Shuffle à celui de Kimikiss, qui offre plus d’opportunités et qui doit être plus amusant à enlever…

Match 4 : I »s vs Ef

_0039.jpg

_Ef69589.jpg

Vous l’aurez compris, al thématique de cette semaine, c’est des filles qui sautent. Bien sûr, j’aurais pu utiliser une bombe pour ça, mais on m’en a empêché! Enfin, Axel ne serait plus qu’un mauvais souvenir très bientôt, dévoré par les rats dans la cave où il raep habituellement des lolis qu’il invite chez lui.

Mais je m’égare!

D’un aspect de couleurs assez similaires, les deux uniformes se distinguent par leurs grande différences en utilité: celui de I »s est parfait pour montrer les courbes et les atouts féminins, tandis que celui de Ef (une série absolument géniale dirigée par un réalisateur absolument génial lui aussi, Akiyuki Shinbo, je vous le rappelle) nous montre un uniforme plus sage, avec notamment sa petite veste, ses boutons en façade et sa jupe plutôt longue comparé à la norme des seifuku. (Norme contrôlée ISO)

En l’occurence, celui de I »s remportera ma voix. Je ne peux pas supporter les robes longues, il faut montrer ces jambes, même si elles sont ornées d’un horrible zettai ryouiki, chose que j’exècre au plus haut point.

Bref, votez en votre âme et conscience: Je dominerai bientôt cet empire rongé par la corruption et le vice qu’a engendré mon double, pour le transformer en un monde peuplé de furries et de guro.

Papa 0-7-2 ici Mike Echo 4, rapsit, les hostilités vont commencer, je répète, les hostilités vont commencer, à vous.

Ici Papa 0-7-2, bien reçu. Les ratons-laveurs sont en cage. Je repête, les ratons-laveurs sont en cage.

Vu que mes petits camarades ont déjà notés les différents attraits principaux des seifuku listés, je vais ajouter ma petite touche en donnant certaines autres notes tout à fait relevantes de vos intérêts. Faute d’avoir grand chose d’intérêt à dire, j’ai mis assez d’image pour tuer votre pauvre 56k. Oui, je suis une meido d’élite qui aime faire souffrir~

Match 1 : Nogizaka Haruka no Himitsu vs. Bible Black

Nous avons ici le combat de deux séries opposées par l’ancienneté. D’un côté une série récente ayant eu une assez bonne réception de la part du public et de l’autre un très grand classique du hentai ayant débuté il y a maintenant près d’une décennie.

Nogizaka Haruka no Himitsu

Haruka1

Après une victoire écrasante, le seifuku de la miss otaku-élève-modèle-présidente-du-tout-puissant-conseil nous revient donc pour ces 16è de finale.

Zettai Ryouiki : B

http://moe.imouto.org/post/show/69242/dengeki_gakuen_rpg-nogizaka_haruka-nogizaka_haruka

Absence quasi-totale de réel Zettai Ryouiki dans la série, seule exception trouvée dans un dérivé vidéo-ludique (Dengeki Gakuen RPG). Il est notable que le Zettai Ryouiki s’accorde relativement bien avec le reste de l’uniforme.

Sukumizu : F

_B-G___m.3.3.w__Nogizaka_Haruka_no_Himitsu_05.DVD_H.264_DD2.0___93E649C2_.mkv_-_00004.png

Un maillot une pièce très quelconque, les lignes blanches n’accentuent pas les formes ni ne paraissent être absente, ajoutez à cela un bonnet blanc qui tue tout et vous avez un des pires sukumizu qu’il m’ait été donné à voir.

Buruma : C-

_B-G___m.3.3.w__Nogizaka_Haruka_no_Himitsu_05.DVD_H.264_DD2.0___93E649C2_.mkv_-_00003.png

Un Buruma assez quelconque, repompé d’Azumanga Daioh.

Potentiel Trap : B

Un bon potentiel trap pour ce seifuku d’une longueur suffisante et qui, de par ses couleurs relativement sombre permet de confondre les poitrines.

Bonus : Cosplay

e6da70d781e89d89807dec10ecedefad72da6d8e.jpg

Qui de mieux que Haruka pour ouvrir le bal des éliminatoires? Surtout face à Bible Black qui était un sérieux concurrent de sa propre poule… Maintenant est-ce que ce seifuku a une chance de gagner? Je le pense.

Bible Black

Vous aussi vous les préférez sans bretelles ?

Certaines personnes (une très bonne part des votants en fait) ont visiblement préféré les bretelles de Bible Black au plus classique seifuku de Negima… ou peut-être n’est-ce là qu’un excès de fap qui s’est reflété sur le vote.

Zettai Ryouiki : A

PANTSU FLAAAAAAASH !

Un très bon rapport pour Bible Black, agrémenté par ailleurs d’une légère ornementation. Il est aussi à noter que c’est l’une des rares séries où celui-ci est obligatoire.

Sukumizu : Non Disponible

Buruma : Non Disponible

Potentiel Trap : D-

Entre le haut qui révèle la poitrine et la jupe définitivement trop courte, les traps auront la vie dure avec ce seifuku.

Bonus : Futanari

Perso, même si l’uniforme de Bible Black est très stylé et plein de charmes, je trouve qu’il n’est pas bien porté par tout le monde, et c’est là son point faible. Mon vote ira à Nogizaka Haruka personellement.

Match 2 : Nanoha vs. Happiness

Cette fois-ci, deux séries récentes et connues, la première pour ses lolis magical girls, la seconde pour Jun Watarase.

Nanoha

http://www.gelbooru.com/index.php?page=post&s=view&id=122336

Certains ont préféré la blancheur, symbole de pureté des mahou shoujo bien évidemment, du seifuku de nanoha aux seifuku plus colorés. Sous la longueur des robes se cacherait-il la salvation de notre monde par l’amitié ? Nul doute.

Zettai Ryouiki : Impossible

Avec un seifuku pareil vous vous attendiez à quoi en même temps ?

Sukumizu : Non Disponible

Buruma : Non Disponible

Potentiel Trap : B+

Ce long seifuku une pièce permet aisément de cacher ce que l’on souhaitera en dessous de celui-ci. Attention toutefois, il s’agit d’un modèle enfant.

Bonus : Des gros bâtons

Hum... bâton...

Ah là je vais être totalement partial parce que j’adore tout simplement les longues jupes. Ouais, je suis un type comme ça. Comme disait un auguste bloggueur aujourd’hui à moitié à la retraite, je suis un homme à jambes, et aussi fan de l’érotisme à la française: plus on en cache, mieux c’est.

Happiness

Hum... trap...

Série connue principalement pour son personnage principal qui ne l’est pas, si celle-ci est rapidement oubliable, son seifuku, lui, est haut en couleur et de qualité, et est porté jusque dans nos contrées.

Zettai Ryouiki : A-

Hum... zettai ryouiki...

Permettant un joli contraste avec les couleurs chaudes du seifuku, nous avons ici un Zettai Ryouiki qui s’assure d’être vu de loin.

Sukumizu : C+

Hum... sukumizu...

Un classique, ni plus ni moins.

Buruma : Non Disponible

Potentiel trap : A+++

Hum... trap²... Ai-je besoin d’en dire plus ?

Bonus : Des gros bâtons

Hum... bâton... bis...

Bonus 2 : Possibilité de switcher en mode Mahou Shoujo pendant les cours

Hum... mahou shoujo...

And voila. Vous pouvez maintenant aller voter (si vous ne l’avez pas déjà fait) après avoir lu ce billet garanti sans image subliminales. Et comme toujours, votez pour un seifuku, pas pour une série ou pour une fille (ou pour un trap~).

Sur ce~ -s’incline et retourne protéger le manoir-

-regarde Karren repartir aussitôt-

Bon, en ce qui concerne Happiness, je dois avouer qu’il est très original, mais au final assez quelconque. Même si ses qualités en tant que trap-mobile sont reconnues et méritées, cela en fait-il le seifuku idéal, comparé à celui de Nanoha? Et non, je ne vous demande même pas qui gagnerait entre Haruhi et Nanoha.

Donc c’est avec un grand retard (toutes mes excuses) que je vous livre les différents matches de 16èmes de finale. Elles se dérouleront sur 8 semaines également et verront s’opposer chaque fois 2 seifuku de branches opposées. Ma meido d’elite N°3 va nous faire un joli dessin pour vous expliquer tout ça dés qu’elle le pourra (entre deux services de nuit quoi), mais en attendant, voilà en substance le calendrier des matchs.

tableau_seifuku_tournois-little.jpg

Semaine du 9 Novembre

  • Gauche : Nogizaka Haruka no Himitsu vs. Bible Black
  • Droite : Nanoha vs. Happiness

Semaine du 16 Novembre

  • Gauche : Kimikiss vs. Shuffle
  • Droite : I’s vs. Ef

Semaine du 23 Novembre

  • Gauche : Strawberry Panic vs. Angelic Layer
  • Droite : Vampire Knight vs. Persona 3

Semaine du 30 Novembre

  • Gauche : Kannagi vs. Dokuro-chan
  • Droite : Toradora vs. Haruhi Suzumiya

Semaine du 7 Décembre

  • Gauche : Fate Stay Night vs. Myself Yourself
  • Droite : CLANNAD vs. Shana

Semaine du 14 Décembre

  • Gauche : Zero no Tsukaima vs. Shugo Chara
  • Droite : Ikkitousen vs. Discipline

Semaine du 21 Décembre

  • Gauche : Green Green vs. Rosario to Vampire
  • Droite : Hayate no Gotoku vs. Kanon

Semaine du 28 Décembre

  • Gauche : Hyakko vs. School Rumble
  • Droite : Air vs. Code Geass

Et voilà!

On pourra s’interroger sur le fait que l’intégralité des animes de KyoAni se retrouvent sur la branche de droite, mais qui s’en plaindra?

Voilà, ceux qui désiraient animer l’un des rounds de ce tournoi, faites-vous connaître en m’envoyant un ch’tit mail. Coordonnées sur votre gauche dans "Me contacter."

Et voilà, après 8 semaines de votes intensifs, nous voilà arrivés au plat principal de ce tournoi: les phases finales, où tout se décidera.

Il s’agira donc de commencer par des 16èmes de finale. Chaque semaine, deux matches à mort opposeront deux uniformes différents. L’ordre sera décidé mercredi soir à partir de 21h sur le canal IRC #editotaku sur Worldnet.

Comme pour l’affectation des poules, ça sera Ryouko notre fidèle bot détecteur de vents qui fera le tirage au sort avec un lancé de dés.

Voici donc les finalistes de ce tournoi, avec en premier, les quatre gagnants de cette semaine passée:

  • Kannagi
  • Dokuro-chan
  • Happiness
  • Kimikiss
  • Ikkitousen
  • Fate Stay Night
  • Zero no Tsukaima
  • Hayate no Gotoku
  • Shuffle
  • I »s
  • Persona 3
  • Kanon
  • Toradora
  • Strawberry Panic
  • Shana
  • School Rumble
  • Air
  • Hyakko
  • Haruhi
  • Myself Yourself
  • Discipline
  • Vampire Knight
  • Bible Black
  • Code Geass
  • Shugo Chara
  • Angelic Layer
  • Nogizaka Haruka no Himitsu
  • Green Green
  • Ef
  • Rosario to Vampire
  • Clannad
  • Nanoha

Voilà donc les 32 uniformes restants. On remarque une nette domination des uniformes d’animes tirés de jeux hentai ou de dating sims, un peu de CLAMP, un ou deux shoujo. Les votants ont privilégié l’originalité du costume et ont rejeté en bloc l’habituelle marinière que l’on voit partout.

Pour le moment, à part un ou deux gagnants qu’on a du mal à expliquer (Haruhi ou Shana par exemple), la majeure partie des votes ont récompensé des uniformes qui le valaient bien. Ca n’a pas fait que des heureux et certains uniformes auraient mérité de rentrer dans cette liste, mais à bien y regarder, chacun mérite sa place, et c’est plutôt bien. Ca n’a pas trop tourné en combat de popularité au vu de certaines séries pas forcément très populaires comme Hyakko, Shugo Chara ou encore Code Geass, mais plus à une analyse parfois scientifique de chaque uniforme.

Bref, rendez-vous mercredi soir ou jeudi matin si vous voulez juste les résultats, ça promet d’être sanglant.

Salut à tou(te)s ! Nous voici arrivés à la fin de ces poules éliminatoires, et c’est votre serviteur, Trit’ (ou Triton, si vous préférez la version longue), qui va vous présenter les deux dernières de ce Grand Tournoi des Seifuku. Mais avant, je laisse la parole à Axel qui va nous donner les résultats des votes de la semaine écoulée.

Ici Axel, je vais vous annoncer les résultats des deux poules de la semaine dernière, parce qu’elles le valent bien.

Poule 13

  • Zero no Tsukaima : 32,68% avec 166 voix
  • Hayate no Gotoku : 30,51% avec 155 voix
  • To Heart : 23,03% avec 117 voix
  • GTO : 13,78% avec 70 voix

Total des voix : 508

Poule 14

  • Fate Stay Night : 39,03% avec 201 voix
  • Ikkitousen : 28,54% avec 147 voix
  • Otome wa boku ni koishiteru : 18,83% avec 97 voix
  • Sex Friend : 13,59% avec 70 voix

Total des voix : 511

Dommage pour Otoboku et To Heart, j’aurais bien aimé les voir passer, mais je me consolerai avec les uniformes de Hayate et de FSN qui méritent leur place dans ce tournoi. Je vais redonner la parole à Trit et commenter les différents uniformes proposés pour cette dernière semaine de qualifications !

Merci beaucoup, Axel ! Abordons donc ces quinzième et seizième poules dans la joie et la bonne humeur qui doivent inonder le monde de fun ! Hé, c’est important de sauver le monde, surtout de ce qui doit arriver le 21 décembre 2012, entre autres… Et qu’est-ce que le français est une belle langue, puisque je peux accorder ensemble deux adjectifs au singulier avec un même substantif au pluriel ! Vraiment, ce sont ces petits délices savoureux qui font que j’adore cette langue ! On en mangerait, hein ?

Poule 15 : Gate KeepersHappiness!I My Me Strawberry EggsKimikiss pure rouge

Deux séries que j’ai vues, deux autres non. C’est pas grave, car on n’est pas là pour dire si elles valent le coup (quoique Gate Keepers, sérieusement…) ou s’il faut au contraire les fuir comme la peste grippe A(tomique).

Gate Keepers

01-Gate Keepers

Les déçus de l’éviction de Sailor Moon vont pouvoir se rattraper, tant cet uniforme n’est rien de plus qu’un sailor fuku des plus classiques. Seule véritable différence : la longueur de la jupe qui, ici, en fait plutôt une mini-jupe. Personnellement, j’ignore si c’était bien réglementaire en 1969, mais après tout, nous ne sommes pas dans la vraie vie.

Gate Keepers n’a pas vraiment ses chances, à mon sens, mais peut-être verrons-nous un changement de situation… Quand on regarde bien, la marinière "classique" n’a pas récupéré beaucoup de voix lros des précédentes poules. Ah la série? Mouais, c’était un peu du grand n’importe quoi par moments, mais bon y’a Ayako Kawasumi dedans, ça se refuse pas.

* Originalité : E (et encore, je suis gentil, car je serais plutôt tenté de lui coller un F, ce qui équivaut dans le système US à un 0/20 !)

Un ensemble haut à col marin + jupe comme on en voit à la pelle un peu partout. Il n’a même pas pour lui un choix atypique de couleurs comme pour MariMite, lequel s’est pris une jolie lattée, il y a un mois… Ceci n’est pas une consigne de non-vote : soyons clair, « à l’heure du choix, chacun est libre », comme le dit cette chère Leia Skywalker-Organa-Solo (oui, elle eut une vie assez mouvementée…) !

* (Dés)habillage : A

A priori, la difficulté se situera plus dans la mise en place/enlèvement des bas et autres ornements (bandeau pour attacher les cheveux, tresses) que pour l’uniforme lui-même, celui-ci ne semblant pas plus difficile à enfiler/ôter qu’un simple ensemble T-shirt + short.

* Lavage : C

Attention, mélange blanc-couleurs ! Certains préconiseront un passage au pressing. Et là, je m’interroge : à quelle fréquence les personnages font-ils laver leurs uniformes ? Car si ce n’est qu’une fois par semaine, les cols de chemise ont le temps de bien jaunir ; et d’un autre côté, aller régulièrement à la laverie du coin finit par coûter cher. Toutefois, il faut aussi noter que la plupart du temps, on est loin d’être chez des fauchés ! Non, mais vous avez vu les véritables châteaux dans lesquels vivent certains personnages ?! Dire qu’il y en a qu’on a « coupés en deux » (dixit mon prof d’Histoire-Géo) pour moins que ça, il y a 216 ans…

Ceci dit, on pourra certainement faire plus économique en recourant à ces fameuses lingettes dont on voit la pub tout le temps. Ma grand-mère les utilise tout le temps et ça marche plutôt bien…

* Bonus : C

Forcément, qui dit mini-jupe dit possibilité de zettai ryouiki, donc cet uniforme s’en sort avec une note moyenne aux bonus, mais pas vraiment plus que ça, quoique… Tiens ? Pourquoi ai-je l’air de Fuwa Fuwa Time qui me vient en tête, subitement ?

Happiness!

02-Happiness

Quel meilleur représentant de cette série que l’un des traps les plus célèbres et appréciés de ces derniers temps, après Bridget et avant que Mariya Shidou ne vînt lui voler sa cote de popularité, j’ai nommé Jun Watarase ? Personne, et vous avez bien raison !

Jun Watarase, c’est le bien du trap. Bref, l’uniforme de Happiness, série rigolote sur la magie (et qui possède également une héroine du nom de Haruhi, tiens, tiens.) reste quand même assez original dans ses couleurs mais moins dans le reste. En tous cas il est plaisant à regarder, mais à mon avis, il ne conviendra pas à tout le monde et ne sera pas bien porté par tout le monde non plus…

* Originalité : B

Composé d’une veste à double-col dont le plus interne est serré par un ruban à nouer et d’une mini-jupe, cet uniforme se distingue aussi par son choix de couleurs assez sympathique (je parle du choix, c’est pour ça qu’il n’y a pas de S à la fin), même si on peut penser retomber dans le cliché « rose = filles » (et Haruhi sait que Jun n’en est pas une). Remarquez que la version « été », elle, joue sur une dualité blanc et bleu et fait plus dans la marinière classique.

* (Dés)habillage : C

Le ruban à nouer et les boutons de la veste risquent de faire laisser tourner le chronomètre pendant au moins deux bonnes minutes à eux seuls. Plus longtemps encore s’il faut enfiler des bas ou un collant, ce dernier étant recommandé pour les traps (et opaque, sinon, bonjour le spectacle des poils !).

* Lavage : D

Il faudra bien y passer, mais je conseillerais l’utilisation d’une machine avec option défroissage. Un petit repassage de temps à autre ne sera pas non plus une mauvaise idée.

* Bonus : C

Zettai ryouiki, mais à part ça, je vois mal que dire de plus dessus… Une basse ? Non, il n’y en a pas dans Happiness!

I My Me Strawberry Eggs

03-I My Me Strawberry Eggs

Voici donc une série que je n’ai pas vue. Pire : je ne sais absolument rien de ce qu’elle raconte. Heureusement que ce n’est pas nécessaire pour en présenter l’élément qui nous intéresse, n’est-ce pas !

La petite capeline sur le dos, ça me fait craquer personellement. Après, le reste de l’uniforme est assez joli mais fait peut être un peu trop enfantin. Enfin, il faut se rappeler que l’on parle d’uniformes de collégiens là.

* Originalité : B

Nous avons affaire ici à un ensemble aux couleurs assorties, avec un haut qui n’a d’original que cette capeline blanche, attachée sur le devant par un ruban et qui couvre les épaules. La jupe, quant à elle, est d’un style un peu plus travaillé avec un voile blanc accolé à la face interne. Enfin, mentionnons les chaussures qui possèdent une sorte d’empiècement en forme de patte de chat sur le dessus, ce qui est très peu courant dans cet univers japonisant où (presque) rien ne doit dépasser.

* (Dés)habillage : B

Ici, c’est cette sorte de cape qui va allonger la durée de (dés)habillage, le reste ne semblant pas présenter de difficultés particulières par ailleurs.

* Lavage : D

Attention à la jupe, celle-ci semblant particulièrement fragile.

* Bonus : C

Hormis l’inévitable zettai ryouiki, on peut agrémenter sa tenue avec une coiffure personnalisée (ça, c’est du bonus, hein ?). On me dit de veiller à ne pas se prendre les pieds dans des câbles, mais allez savoir d’où ça vient ou pourquoi ce conseil…

Kimikiss pure rouge

04-Kimikiss
05-Kimikiss2

De Kimikiss, je ne sais que deux choses : il y a une certaine Eriko Futami parmi les personnages et son chara-design me plaît bien. Voyons maintenant le reste !

Un uniforme simple sans réel interêt à mon sens pour ce tournoi, et qui n’est intéressant que pour les filles qu’il y a à l’intérieur. Mais bon, il y a sûrement quelques amateurs de la simplicité par ici…

* Originalité : C

La version été possède un haut qui semble être un « entre-deux » entre la marinière et le chemisier les plus classiques, avec un foulard-cravate pour agrémenter le tout, tandis que la jupe reste une mini-jupe plissée des plus standards. Sur la version hiver, nous avons un ensemble de couleur bleu marine, dont le haut possède un col marin traditionnel.

* (Dés)habillage : B

Apparemment, il n’est pas très difficile de mettre/ôter cet uniforme, hormis peut-être pour sa version hiver.

* Lavage : C

Encore une fois : blanc et couleurs ! Mais je vous renvoie à ce que j’ai écrit au sujet de Gate Keepers pour cela. J’attire aussi l’attention sur la jupe, dont il faudra souvent refaire les plis au fer à repasser.

* Bonus : C Le zettai ryouiki est encore une fois la seule chose « en plus » que l’on peut obtenir sur cet uniforme. Au fait, il y a un concert dans Kimikiss ?

Poule 16 : CardCaptor SakuraBokusatsu Tenchi Dokuro-chanGunparade MarchKannagi – Crazy Shrine Maidens –

Ah, voici une poule qui me parle un peu plus personnellement, puisque seule GM ne m’évoque rien du tout.

CardCaptor Sakura

06-CCS

Ah, CCS… Si vous lisez ces lignes aujourd’hui, c’est bien grâce à cette série qui m’a permis de renouer avec tout ce monde des mangas et de la japanime. Eh oui : après la fin du Club Dorothée (oui, je sais que j’ai passé le cap du quart de siècle cet été !), les animes ont quasiment disparu du réseau télévisé hertzien traditionnel, je ne savais rien de l’existence du fa… des moyens illégaux mais tolérés (faute de pouvoir les empêcher totalement) de récupérer des animes, mes parents n’ont jamais voulu entendre parler d’abonnement à Canal +, au Câble ou autres bouquets satellites et j’ai trouvé Pokemon si inintéressant et repoussant graphiquement que j’ai failli être définitivement dégoûté des animes ! C’est dire si ça s’est joué à très peu : imaginez si CCS ne m’avait pas accroché ou que je n’avais pas même décidé de lui laisser une chance… Ça fait peur, hein ? Et puis, Tomoyo, Meilin et Yue, quoi ! Oui, ce sont mes persos favoris… Mais je m’égare, et en vous demandant de bien vouloir me le pardonner, voyons à quel type d’uniforme nous avons affaire !

Là par contre, le contrastre entre la jupe blanche et le haut noir est assez original, mais le reste de l’uniforme l’est beaucoup moins. Les CLAMP ont en général de bons goûts assez stylés pour les uniformes, mais là, ça reste un peu trop simple. Bien sûr, le beret est un petit plus non négligeable (je voulais que Ayako porte un beret aussi sur son uniforme au début!)

* Originalité : C

Pour une fois, je vais plutôt dire ce qui fait son originalité plutôt que d’en faire une simple description : haut noir et jupe blanche, c’est assez peu courant quand on sait que c’est surtout l’inverse qui a cours (mais la version été, sorte de « négatif » de la version hiver, renoue avec les canons du genre). Il y a aussi le col, qui descend dans le dos en deux longues pointes au lieu de constituer un rabat bien droit jusqu’en bas des omoplates comme on pourrait s’y attendre. Enfin, sous la veste, nous avons apparemment une sorte de T-shirt noir dont le col remonte sur le cou. Bizarrement, seules les filles y ont droit, ce qui me fait me demander pour quelle raison les garçons en sont privés : les filles seraient-elles plus fragiles au niveau du cou et risquent plus facilement de prendre froid qu’eux ? Sachez que la question vaut également pour Clannad, le grand vainqueur (et de loin) de la poule 1.

* (Dés)habillage : D

Il y a évidemment cet ensemble veste + T-shirt qui va rallonger la durée du processus…

* Lavage : D, voire E

Ça fait quand même trois éléments à passer à la machine ! Sans compter que la veste mélange noir, blanc et rouge et que la jupe possède aussi, à l’instar de celle de I My Me Strawberry Eggs, une sorte de voile interne qui nécessitera des soins tout particuliers.

* Bonus : B Outre le sempiternel zettai ryouiki, en hiver, les élèves ont aussi droit à un manteau fourni par l’école pour se protéger du froid. Et ça, ça mérite bien un B !

Bokusatsu Tenchi Dokuro-chan

07-Dokuro

Pipiru piru piru pipiru pi ! Ou comment mélanger le délire loufoque le plus total avec le guro le plus « hémoglobinant » (« ah, c’est beau, comme que je parle ! », comme dirait une personne que je connais et dont je tairai le nom) ! Accessoirement, ce fut mon premier contact avec Rie Kugimiya (via le personnage de Sabbat). Allez, voyons ce que cet uniforme a dans le ventre ! Si j’ose dire…

Là on a un uniforme fort joli et assez lumineux qui met en avant la caractéristique angélique de DOkuro-chan (ou pas) et surtout, une petite veste ma foi fort sympathique me font chavirer. Clairement l’un de mes favoris de cette poule, en tous cas !

* Originalité : B

On retrouve un style « blazer » qui, en plus d’être ma préférence (Julien Clerc, si vous me lisez…), commençait à me manquer… Pas vous ? Bah, tant mieux pour vous, alors ! Bon, hormis le choix assez peu orthodoxe des couleurs (m’en schtroumpfe, je suis haruhiste) avec cette veste rouge et cette jupe blanche avec une bande noire près du bord inférieur, seul le choix d’un ruban à la place d’une cravate fait la différence avec les écolières britanniques. C’est quand même assez différent, n’empêche, tout ça cumulé !

* (Dés)habillage : C

D’accord, contrairement au sailor fuku, l’uniforme apparenté tailleur est plus long à mettre/retirer : il faut ouvrir la veste, l’enlever, dénouer le ruban et l’enlever à son tour, déboutonner la chemise, etc. Certes.

* Lavage : D

Une jolie veste rouge-rosâtre, une chemise d’un blanc normalement immaculé et une jupe de même couleur mais plissée… Verdict : lingette d’Eau Écarlate, machine avec option défroissage et fer à repasser.

* Bonus : C

Ce qu’on sait, mais je ne crois pas que l’auréole soit un bonus véritable… Quoiqu’il y a bien une possibilité d’avoir une batte en fer à piques et une matraque électrique dans les accessoires, si on réfléchit bien !

Gunparade March

08-Gunparade March

Seule série dont je ne sais rien dans cette poule, mais les deux autres dans ce cas ne m’ont pas empêché de faire une présentation convenable de leurs uniformes, si ? C’est parti ! (ÉDIT : Gemini m’a filé un lien après publication du billet pour des infos sur GM, allez voir ici)

Personellement, l’uniforme de Gunparade March n’est pas son point fort, et il est possible qu’il soit même carrément recalé… Où est la jupe?

* Originalité : A

Ah, quand même ! J’avoue, il y a de la recherche ! Je ne sais pas bien comment décrire un tel uniforme, alors je laisserai l’image parler pour moi (et là, ça la fout mal sur ce que j’ai écrit à peine deux lignes plus haut… Tant pis !). À moins qu’Axel ne veuille rajouter un mot dessus… Je trouve néanmoins qu’on a plutôt droit ici à un uniforme militaire qu’à un uniforme scolaire, et que pour quelqu’un qui ne veut pas entendre parler d’uniforme scolaire pour des êtres humains en 3D, j’ai beaucoup écrit le mot « uniforme » rien que dans ce seul paragraphe… Et pour le billet complet, je vous dis pas !

* (Dés)habillage : E

Ah, ben là, forcément, ce sera beaucoup moins simple qu’avec le premier sailor fuku du coin ! À première vue, il faut d’abord défaire le nœud-papillon (à moins que ce ne soit un nœud préfabriqué accroché à un élastique pour éviter d’avoir à le nouer soi-même à chaque fois, ce qui est loin d’être une rareté pour les vrais uniformes scolaires japonais), puis la ceinture, ouvrir la veste… Ouais, on s’amusera pas à le mettre et l’enlever toutes les cinq minutes ! Je trouve d’ailleurs que c’est ça, le plus gros problème des tenues vestimentaires dans les manga/anime/JV/etc. : on dirait que certains auteurs oublient complètement qu’on doit ne serait-ce que pouvoir les mettre et les enlever ! Non, non, c’est pas fait pour rester porté 24h/24, 7j/7, ces trucs-là !

* Lavage : D

Bah, même s’il est assez salissant vu sa blancheur, il ne devrait pas être trop dur à… Mouais, il faut quand même repasser la jupe (un short ?) ou le pantalon, et forcément, ça plombe la note !

* Bonus : A

Hé ! Pour une fois, le fait d’avoir un uniforme avec un pantalon nous épargne le seul zettai ryouiki comme bonus possible ! Joie ! Bon, d’un autre côté, ça nous laisse donc ce choix : soit l’on opte pour la jupe (ÉDIT : en fait, c’est un short, mais l’image m’a pas permis de le voir clairement), soit pour le pantalon. Vu la rareté du pantalon dans les uniformes (même si ça va changer ?), c’est déjà pas mal !

Kannagi – Crazy Shrine Maidens –

(Parce que j’aime les titres dans leur intégralité)

09-Kannagi

Kannagi, ou la série qui aura donné une (deux ?) nouvelle(s) déesse(s) (et encore, d’occasion pour l’une d’elles) à certains en même temps qu’ils se seront trouvé une attirance subite pour les arbres… Décidément, les humains me surprendront toujours !

L’uniforme de Kannagi est trop simple à mon goût, on dirait des vêtements assez normaux finalement, et ce rouge est un peu trop flashy, vous trouvez pas?

* Originalité : B

Chemisier à large col sous une robe qui s’arrête assez nettement ras des fesses et nœud-papillon pour agrémenter le tout. Ça ressemble assez à Hidamari Sketch, même si pour ce dernier, on avait droit à un haut à bretelles et une jupe séparés… Une bonne deuxième chance, donc, pour ceux qui auront été déçus de ne pas voir leur uniforme favori remporter la poule 3 !

* (Dés)habillage : C

La simplicité apparente est trompeuse, puisque la robe est fermée par une fermeture Éclair en haut du dos, ce qui oblige soit à se contorsionner pour l’atteindre et la manipuler, soit à demander de l’aide pour le faire à sa place… Hé, mais stratégiquement, c’est pas si idiot que ça, finalement !

* Lavage : C

Bah, on est rodé, maintenant : lingette, défroissage, fer. C’est mieux dans cet ordre, je pense. Oui, indubitablement.

* Bonus : B

Avec une robe aussi courte qu’on en ferait appel à la Brigade des Mœurs (et des Mineurs), on a évidemment une possibilité de zettai ryouiki. Mais on a aussi celle d’espérer que, par un hasard malencontreux (pour la pauvre fille concernée, parce que pour tout observateur masculin non homosexuel, ce serait plutôt une chance inespérée…)… Pourquoi est-ce que je vois mentalement un bol contenant une montagne de riz ?

Voilà ! Fort de ces données hautement indispensables, vous pouvez maintenant remonter cette page jusqu’en haut, amener votre pointeur en forme de flèche blanche/noire/en forme de guitare ou n’importe quoi d’autre qui vous sert à pointer/cliquer sur le bord de gauche, sélectionner un choix parmi les quatre du premier sondage, cliquer sur « Voter » et recommencer pour le deuxième ! Ah, petite subtilité : vous n’êtes pas obligés de voter aux deux sondages (voire même à un seul), mais c’est quand même mieux de participer. Sauf si vraiment, vous n’avez aucune idée, mais là, je ne peux rien pour vous.

En ce qui me concerne, ce seront Happiness! et Dokuro-chan qui auront ma voix ! On vote pour les uniformes, pas pour les séries ni les personnages…

Salut ! Devinez qui c’est pour ce billet ?

Cheveux verts, Tony Taka, oppai... mais ?
Eh oui, vous ne pouvez pas vous tromper, c’est bel et bien le blogueur le plus égocentrique de l’Internet qui est à votre service en cette douce soirée d’octobre et, croyez le ou pas, mais l’Internet va changer de face dès le lancement du sondage de ces deux poules qui sont, je vous l’avouerais, de très bon niveau. Faut dire que jusqu’ici on avait eu que des poules toutes pourries, donc ce n’est que justice qu’enfin on ait quelque chose de dur à croquer sous la dent.
Et si certains votants ont eu l’audace de montrer leur mauvais goût (par exemple en faisant passer l’uniforme verdâtre de Rosario Vampire ou bien encore de trouver tout à fait satisfaisant l’uniforme de Code Geass alors que c’est le plus gros point noir de toute la série), je crains que pour ces deux poules ça ne soit compliqué, car tous les uniformes sont de bon goût.

Excepté, évidemment, celui d’Evangelion.

Après cette courte introduction, revenons sur des résultats plus récents, et à l’heure où j’écris ce billet (mercredi soir à 20h et des bananes), le résultât final risque de ne pas être très changeant, étant donné la violente domination du très bon uniforme de Toradora! (bien que Tetho l’ait favorisé en ne montrant pas le très médiocre uniforme d’été) et de celui de Strawberry Panic sur la poule 10 tandis que la poule 9 voit Shana (la série que personne de plus de 17 ans semble connaître mais qui fait un carton dans le lectorat plus jeune, choc générationnel je le sens) et School Rumble bien devant avec Stellvia en outsider tandis que l’uniforme de Kamichu réussira peut-être à faire encore moins que celui de Maria-sama ou Sailor Moon. Mais je laisse Axel mieux vous en parler, et je vous laisse également admirer le décalage entre mes propos et les vrais résultats car ça se trouve, en 4 jours tout aura changé:

Et pour me démarquer de mes prédécesseurs, je vous offrirai également une vision de l’uniforme masculin. CAR ça peut avoir son importance.

Ici Axel. Le problème de Amo, c’est qu’il m’a pas laissé la moindre place pour vous commenter moi aussi ces deux poules. Je me contenterai donc de vous annoncer les résultats bruts, tels que les systèmes informatiques de Meidolicious Inc. les ont enregistrés.

Poule 9 :

  • Shana : 34,58 % avec 175 voix
  • School Rumble : 32,41 % avec 164 voix
  • Stellvia : 24,9 % avec 126 voix
  • Kamichu : 8,1 % avec 41 voix

Total des voix : 506

Poule 10 :

  • Strawberry Panic : 40,31 % avec avec 206 voix
  • Toradora : 28,96 % avec 148 voix
  • Suzuka : 19,77 % avec 101 voix
  • Onegai Teacher / Twins : 10,96 % avec 56 voix

Total des voix : 511

Pour la poule 9, comment dire, je voyais pas Shana en première position. Son uniforme est assez quelconque mais représente assez bien la marinière classique, ce qui au final est plutôt surprenant si on considère que beaucoup n’ont justement pas voté pour les marinières et ont privilégié les uniformes plus originaux. Dommage pour Stellvia, qui s’est battu comme il fallait, mais ce n’était pas suffisant pour vaincre School Rumble.

Et en ce qui concerne la poule 10, une victoire sans grande surprise de Strawberry Panic (décidément les jupes longues ont la côte) et de Toradora (les blazers aussi). Suzuka et Onegai Teacher quant à eux, ne se sont pas démarqués plus que ça durant la semaine.

Sans plus attendre, ej rends la parole à Amo.

Poule 11: Persona 3 – Neon Genesis Evangelion – Kanon – Stringendo

Ca arrive un peu à chaque premier tour mais il le faut: une bonne vieille poule de la mort. Certains voient déjà une domination sans nuages de NGE mais j’ai plus de mal à l’imaginer, étant donné ses adversaires: le meilleur RPG de l’histoire de la PS2 qui a rendu fanboy tous ceux qui y ont touchés, un anime Kyoto Animation adapté de Key (et on a vu que Clannad et Air, avec le même pedigree et avec des uniformes assez classiques, n’eurent aucun mal à passer) et un hentai certes pas le plus connu mais un hentai quand même, ce qui fait que tout le monde l’a vu.

Shin Megami Tensei: Persona 3

Un candidat un peu spécial. Issu d’un des meilleurs RPG de l’histoire (ouais je suis comme ça, toute en finesse et en modération), l’uniforme de la Gekkoukan High School est finalement assez particulier puisqu’il offre à ses élèves une grande possibilité de customisation, un peu comme dans la vraie vie. En somme. Du coup, l’uniforme peut dépendre selon l’héroïne féminine mais je vous offre ici une vision globale…

*message subliminal* C'est évidemment mon choix pour cette poule
Ainsi on retrouve en point commun le ruban rouge et la jupe qui s’arrête juste où il faut (c’est à dire à mi-cuisse) et la veste est plus où moins imposée, bien qu’il semblerait au final que seul Yukari et Mitsuru s’en passent. Les uniformes d’été sont à peu près les mêmes, avec des manches juste un poil raccourcies pour les filles, où le tombage de la veste pour les garçons. On a donc un uniforme à la teinte plutôt sombre, arborant fièrement l’emblême de l’école et faisant preuve de sobriété et d’uniformité.

Originalité: C
L’originalité vient surtout de la customisation personnelle des uniformes par tout un chacun, comme dans la vraie vie qu’elle est vraie. Peut-être également de la teinte noire, qu’on ne voit jamais assez porter par des jeunes femmes.

Charisme: A
Jeunes hommes, avec cet uniforme sombre et classieux vous êtes sûr d’en imposer grave. Jeunes femmes, n’hésitez pas à y apporter votre petite touche personnelle pour rendre cet uniforme totalement conforme à votre personnalité… et en imposer tout aussi grave. La preuve que cet uniforme est charismatique: nos jeunes héros s’en servent quand, à Minuit, ils doivent explorer le Tartarus et exploser des monstres…

(Dés)habillage: C
Il sera facile de le dévétir, malgré l’absence apparants de boutons sur le modèle classique, on imagine qu’il suffit de l’enlever comme un pull ou de l’arracher sauvagement. Cela peut néanmoins décoiffer un peu mesdames, c’est pour cela que je met un point de moins.

Lavage: B
Le noir ne tâche pas vraiment, sauf si vous avez des effusions de couleurs blanches qui tombent dessus, mais là ça serait l’utiliser dans un but vraiment non prévu. Ou alors vous mangez votre sundae comme un porc. Par conséquent, si vous avez des trucs pour les vêtements noirs, ça ne devrait poser que peu de problèmes. On en dira pas autant de la chemise blanche immaculée portés par les hommes, qui attirera la bolognaise comme la PSP Go attire les idiots.

Bonus: Possibilité de zettai ryouki assez facile (mais pas exploité.)

Neon Genesis Evangelion

Excellent animé. Si vous ne l’avez pas encore vu je sais qu’on vous casse souvent les oreilles avec ça mais n’hésitez vraiment pas à y jeter un oeil, sans vous sentir pour autant forcé. Au délà de son status d’oeuvre "culte", NGE est surtout un anime extrêmement inventif, aux personnages principaux complets et développés, à l’ambiance véritablement prenante et qui se paie en plus le luxe d’avoir 26 épisodes entièrement différents. Et il n’a de plus qu’assez peu mal vieilli comparé à pas mal d’autres choses. Donc n’hésitez pas. Même si Asuka est vraiment relou et Rei vraiment pas charismatique.

Non pas que je préfère Rei, mais y'avait Kaworu. Je suis faible.

Je n’aime pas trop cet uniforme… L’uniforme masculin est très simple (pantalon/chemise, hoplà) donc peu intéressant et l’uniforme féminin est composée d’une robe bleu-verte et de manches plutôt courtes car figurez vous qu’a Neo Tokyo, il fait souvent très chaud…

Originalité: C+
Une robe. Qui se démarque un poil de ses consoeurs grâce entre autres à l’usage d’une ceinture. On y retrouve sinon les habituels éléments dont le fameux ruban rouge…

Charisme: C

  • /me chantonne la 5e symphonie de Beethoven pendant cinq minutes sur images fixes *

(Dés)habillage: B
Ca ne doit pas poser de problèmes particuliers, AMHA et sans vouloir créer de polémiques.

Bonus: Mari a son propre uniforme

Kanon

J’ai trop pas aimé Kanon, pas accroché, pas apprécié, presque ennuyé (enfin totalement ennuyé, même.) Mais il paraît que c’est très bien sinon. Je parle de la version 2006, bien sûr. De toute manière les uniformes étant (évidemment) identiques dans les deux animes et dans le visual novel, ça ne change pas des masses le débat. Mais je digresse !

SOUFFREZ DES YEUX, BITCHES.<3

Deux très bons uniformes, AMHA, et des concurrents sérieux pour la victoire (qui sera sans doute déjà bien aidé par la Kyoto Animafia.) L’uniforme masculin est ainsi franchement pas mal, avec ce pull à col roulé (un peu le signe des vainqueurs ça), son blazer bleu et son… pantalon à carreaux que seul un visual novel couillu peut oser vouloir mettre. L’uniforme féminin est lui tout à fait raffiné, bien qu’en ces périodes de grand froid je crains pour la santé physique de ses porteuses. Il est ainsi composé d’une robe rouge qui s’arrête à mi-cuisses, entièrement boutonnée, surmontée d’une paire de ce que je nommerais avec mon pauvre vocabulaire technique des "épaulettes" de tissu blanc. Enfin on retrouve le ruban, qui vous indiquera dans quelle année se trouve votre cible. Comment unir pratique et charisme.

Originalité: B
Sans doute le plus original des uniformes de Key, il se distingue surtout par ces fabuleuses pièces de tissu pour l’épaule.

Charisme: A
Pour les hommes le charisme qu’émane cet uniforme est aléatoire: si vous êtes assis, vous réussiriez à convaincre Bill Gates himself de vous passer le contrôle de Microsoft pour en faire une société de production de jambon tellement vous dégagez du charisme, mais si vous êtes debout, le pantalon à carreaux vous rendra cible de nombreux quolibets, voire même de tentatives d’assassinats !
Pour les filles, la question ne se pose pas: le zettai ryouki rendu obligatoire (la jupe est courtes et les collants doivent donc être longs), n’importe qui tombera dans votre piège et finira séduit, même si vous faites 103kg pour 1m60. En outre, ils seront hypnotisés, tel un Amo sauvage, par les épaulettes et votre poitrine mise parfaitement en valeur grâce à la bande blanche verticale .

(Dés)habillage: A
(Dé)boutonnez, c’est gagner !

Lavage: D
Il est fortement déconseillé de le laver en même temps que vos autres vêtements, le rouge n’est pas bon pour ça… (je l’ai appris une fois en retrouvant un t-shirt rose alors qu’il était blanc. Quelle idée d’avoir des chemises rouges vives aussi.)

Bonus: Zettai Ryouki + filles frigorifiées qui n’attendent qu’une source de chaleur mobile.

Stringendo

Une bonne série d’animés hentai, adapté d’un tout aussi bon h-manga traduit en français par les ptits gars de la HHH…

Muh.
Je reste au final assez dubitatif sur cet uniforme. Si l’uniforme féminin tente de faire du Bible Black avec l’usage de bretelles, il n’en reste pas pour autant inoubliable, d’autant que le manga en propose un différent par chapitre ! L’uniforme masculin, lui, est l’archétype même de l’uniforme masculin et ne mérite donc pas tellement d’attention. Au final, je me demande si il n’aurait pas été préférable, quitte à inclure un uniforme d’hentai, de mettre celui d’Hatsu Inu ou de Sora No Iro, Mizu no Iro. Bref, le choix fut irrévocable, et on pourra se venger dès la semaine prochaine avec la poule 14 et l’uniforme du génial Sexfriend !

Originalité: B-
C’est du sous Bible Black certes, mais ça reste un uniforme à bretelles, ce qui est toujours bon à prendre…

Charisme: F
Assez pauvre. L’uniforme semble nous dire qu’il veut être enlevé à tout prix mais ne met pas en valeur pour autant sa porteuse. Quel gâchis !

(Dés)habillage: D
Ironiquement, même si on est dans du hentai, l’uniforme de Stringendo donne du fil à retordre et rares sont les scènes dans lequel les jeunes écolières se permettent de l’enlever, se contentant juste parfois de déboutonner le chemisier pour faire profiter de la marchandise. Au moins on notera que ça se déboutonne bien, du coup…. A mettre, ça doit être assez relou de bon matin d’ailleurs, les bretelles sont pas fun pour ça.

Lavage: B
Du blanc sur du blanc passera inaperçu, et le bordeaux ne pose pas trop de problèmes au lavage. A ma connaissance.

Poule 12: Shuffle – Mai Hime – I’s – Full Metal Panic

Là aussi pas mal de "gros noms". Vous devriez en connaître au moins deux sur les quatre. Si ce n’est pas le cas, je vous conseille fortement d’updater le twitter de votre culture en vous procurant les séries en questions qui sont, globalement, de qualitäy.

Shuffle

Je connais des gens qui ont pleuré en matant une scène de cul de ce jeu (ha ha et je connais son nom du coup.) Sinon je n’ai pas vu Shuffle, ni anime, ni VN, mais je me laisserais tenter un de ces 4, tellement cela a l’air d’être… amical.

Ma foi cette série à l'air VRAIMENT amicale

Ma foi c’est du plutôt classique. Si le garçon a le droit a une veste à manches courtes blanche, les jeunes filles elle (et c’est bien ce qui nous intéresse, n’est-ce pas ?), ont le droit à une marinière dans la plus pure tradition, avec mini jupe, collants offerts, et pour certaines même un petit bêrêt. Bref ça ne se démarque pas tellement de la concurrence mais ça ne l’empêche pas d’être plutôt agréable. On ne vote pas pour le plus original après tout, mais pour le plus beau, et il faut avouer que le choix des couleurs global m’apparaît plutôt solide.

Originalité: E
Bah oui :(.

Charisme: D
Met plutôt mal en valeur les poitrines, à mon grand regret. Néanmoins le port du bêret (quand il est porté) sauve un peu la mise. Le port du chapeau c’est CHR +10. Et c’est moi qui vous le dit .

(Dés)habillage: B
Plutôt simple à faire, semblerait-il. Bien qu’un simple geste ne suffise pas (il faut en faire deux, infâmie !), il reste abordable pour toutes mains pas trop gauches.

Mai Hime

Même si j’avoue lui préférer de loin Mai Otome, Mai Hime reste un anime très sympathique, avec un casting féminin très attachant et un bon twist au milieu de la série. Même si au final la série reste plombée par sa fin, vraiment trop niaise et trop gentille. Mai Hime existe aussi en version manga (fait en parallèle de l’anime) qui lui, pour la peine, est vraiment très très très WTF. Par contre, y’a beaucoup d’uniformes dans leur école… En fait j’ai limite l’impression que chaque héroïne à un uniforme différent, du coup je vais me baser sur celui qu’on voit le plus…

Muuhu

Si Shizuru ou Nao ont des uniformes différents pour diverses raisons, l’uniforme "classique" reste celui-ci, avec la couleur qui change selon l’année (verte pour les années plus hautes, par exemple), ici donc c’est un orange pas forcément du meilleur goût. L’uniforme garçon, lui, est un habituel combo chemise blanche / pantalon noir, donc passons.

Originalité: E
Ca ne se démarque pas forcément du reste…

Charisme: C-
Met parfaitement en valeur la poitrine, dommage que si votre interlocuteur déteste l’orange, vous ne pourrez véritablement en profiter.

(Dés)habillage: B
Faut ouvrir pas mal de trucs, tel un Amiral Perry, mais si vous y arrivez, si vous êtes endurant, ça se fait facilement. Il faut juste la volonté !

Lavage: D
A éviter avec d’autres vêtêments. Vraiment.

I"s

Je… n’ai… jamais lu… I’s. C’est pourtant tétra connu. Bon pour ma défense, j’ai au moins lu les doujins de Kisuragi Gunma sur cette série mais j’en suis confus.

J'aurais pu choisir mieux mais tant pis

Un uniforme ma foi d’assez bonne qualité, avec une robe plutôt courte mélangeant avec succès le pourpre et le noir et avec un ruban cette fois-ci blanc, ce qui assez rare pour être signalé. L’uniforme masculin est lui aussi pas trop mal, avec une veste un peu classe, ce qui suffisamment rare pour être… eh mais attendez un peu je redis la même phrase là.

Originalité: B
Le mélange pourpre/noir est pas trop mal approuvé. Pour le reste, c’est plutôt classique, nous ne le nierons pas.

Charisme: A
Que ce soit homme ou femme, il se dégage quelque chose de particulier de ces deux uniformes. Ca doit être à cause de Gunma. Je dois avoir l’esprit tout perverti >: <.

(Dés)habillage: A
On enfile, on enfile.
(omg pire jeu de mot du siècle.)

Full Metal Panic

Anime avec des robots adapté d’une série de nouvelles, la saison 3 est attendue. Depuis longtemps. Trèèès longtemps. Enfin déjà faudrait que je termine la saison 1.

Attention derrière toi c'est affreux !

Si je préfère Teletha à Kaname, il faut avouer que cette dernière porte très bien l’uniforme qui se révèle être un uniforme très sympathique, avec un mélange pas si écoeurant de blanc et de bleu-vert, le tout accompagné d’un ruban classique et d’une jupe assez courte, là encore. Grosso modo, il n’est pas très original, mais très efficace. Enfin "pas très original", on va dire que je suis difficile pour l’originalité.

Originalité: C+
Un mélange blanc/bleuvert assez réussi, qui colle bien au personnage de Kaname mais, étonnamment, à elle seule. Quoique Teletha s’en sort plutôt bien avec également. Si vous kiffez Kaname, vous kifferez cet uniforme. Je crois.

Charisme: B
L’uniforme masculin, tout en sobriété, colle plutôt bien avec l’attitude de Sosuke et aide à le rendre encore plus powa. Quant à l’uniforme féminin, les lignes verticales mettent en valeur vous savez quoi. Ok je sais que depuis le début j’amalgamme "charisme féminin" et "taille de la poitrine" mais euh je non ce n’est pas ce que vous pensez.

(Dés)habillage: B
Le b.a.b.a., qui ne doit pas être d’une difficulté absolue à enfiler comme à désenfiler. Je pense que même un ministre UMP pourrait le mettre sans aucun problèmes, malgré ses mains gauches naturelles.

Bonus: Ruban de cheveux assorti.

Voilà, maintenant votez bien et n’oubliez jamais: le concours de popularité, il ne commence qu’au tour suivant. C’est la règle.

Donc vous pouvez tous voter massivement pour Persona 3 sans aucun problème :). Merci de votre attention et je retrouve bientôt pour de nouvelles aventures chocolatées, genre dans mes propres tournois à moi (faudrait d’ailleurs que je réfléchisse un peu plus pour le projet du tournoi des moe mods, même si tout commence peu à peu à s’éclairer…)

Sinon, je profite vite fait du truc pour vous proposer, si vous ne connaissez pas encore, d’écouter Tsumugi dont le player se trouver sur la gauche de ce blog entre autres :<. Car si il ne peut pas briser la coquille, l’oisillon meurt avant même d’être né. Nous sommes les oisillons ; le monde est notre oeuf. Si nous ne brisons pas la coquille du monde, nous allons mourir avant même de naître. Brisons la coquille ! POUR LA REVOLUTION DU MONDE… musical !

Tetho aux commandes cette semaine.

Ici Axel, je vais assister Tetho pour cette semaine du tournoi.

Bon, je vais pas m’étendre sur les résultats, ils sont pas définitifs au moment où je met ce texte en ligne, et même si je doutes que ça change beaucoup je laisse à Axel ce plaisir.

En ce moment Aroui et sa bande de joyeux camarades mènent sans surprise la poule 7, par contre la présence de Myself;Yourself en 2eme position est plus surprenante, surtout face à un classique comme Azumanga Daioh.

La poule 8 par contre est digne d’un épisode de la 4eme dimension, si la présence de AIR en tête peut s’expliquer par la popularité (keuf*keuf*keuf) de la série, celle de Hyakko est un mystère face à la science, la logique et la raison ! Le charme de la jupe plissée aurait il faillit, n’y a il donc plus rien de sacré en ce bas monde ?

Surtout que School Days a perdu au dernier moment face à Hyakko. C’est un peu dommage je trouve, j’aurais plutôt vu Air dégager de la poule au profit de School Days et de Hyakko, mais les jeux sont faits! Sans plus attendre, les résultats détaillés:

Poule 7:

  • Haruhi : 38,69% avec 219 voix
  • Myself Yourself : 26,33% avec 149 voix
  • Seto no Hanayome : 20,85% avec 118 voix
  • Azumanga Daioh : 14,13% avec 80 voix

Total des votes : 566

Poule 8:

  • Air : 31,1% avec 176 voix
  • Hyakko : 29,86% avec 169 voix
  • School Days : 28,27 avec 160 voix
  • Maria-sama ga miteru : 10,78 avec 61 voix

Total des votes: 566

Bon, je vais profiter de cet espace que m’offre Axel pour parler des uniformes scolaires dans les animes et de leur manque flagrant de crédibilité globale. Regardez moi ces deux pages ici et et dites moi si vous y voyez :

  • des trucs aussi complexes que ça.
  • ou ça.
  • Des épaules aussi volumineuses que ça.
  • Des noeuds aussi gros que ça.
  • un truc aussi complexe à porter que ça.
  • des trucs aussi pétant de couleurs que ça.
  • ou ça.
  • je sais même plus où ça doit ressembler à un uniforme scolaire.

Alors, certes vous allez me répondre que l’animation doit justement sublimer l’uniforme et en faire ce qu’il ne peut être dans la réalité. Je suis d’accord, mais bon quand je vois ÇA je lève quand même les yeux au ciel, parce que bon la simplicité la plus extrême à un charme loin d’être nul. Pensez-y la prochaine fois qu’un anime vous offre un uniforme délirant dans le seul but de vendre de la PVC ou offrir un défi au cosplayeuses.

Poule 9: Kamichu!School RumbleShakugan no ShanaUchû no Stellvia

Kamichu!

Kamichu! est aisément un des 3 meilleurs animes de cette décennie, un anime tranche de vie qui ne cède pas à la facilité des histoires creuses et pour lequel il y a plus de travail dans un seul épisode que dans tout l’anime de K-on! 16 épisodes de plaisir absolu dans une ambiance du début des années 80 au Japon magnifiquement recrée. Messieurs du studio Orphée recommencerez un anime de cette ampleur quand vous voulez !

Son uniforme est des plus simples : une marinière blanche avec un ruban rouge, une jupe plissée et des chaussettes blanches jusqu’au genoux.

http://www.meido-rando.net/public/tetho/kamichu.jpg

En ce qui me concerne, rien de mémorable dans cet uniforme somme toute très classique. Nan y’a pas à dire, on a affaire à des uniformes très classiques dans l’ensemble, cette semaine. Je rejoins néanmoins Tetho sur la qualité de la série.

Bilan :

  • +Le charme simple des années 80 dans un uniforme on ne peut plus crédible.
  • +Créé par Uon Taraku.
  • +L’uniforme des vrais déesses ! Dites non aux idoles païennes ! (sauf celle là)
  • -Un peu trop classique quand même.

School Rumble

J’ai pas vraiment accroché à scramble, je serais pas vraiment le plus apte à en parler à part pour dire que c’est une comédie scolaire déjantée qui a eut son succès.

Son uniforme est assez réussit, une longue chemise beige qui tombe sur une jupe plissée rouge. Un discret ruban rouge et des chaussettes bleu jusqu’aux genoux.

scramble.jpg

Clairement le favori de cette poule, de par son originalité. Il met bien en valeur celles qui le portent, et est facilement distinguable dans la masse.

  • +Sobre sans pour autant être générique et sans personnalité.
  • +Facile à reconnaitre.
  • -Pas grand chose.

Shakugan no Shana

Shana est une série bien caractéristique du JC Staff actuel : une adaptation de ranobe assez générique dans la lignée des Zero no Tsukaima, Index et autre Toradora (dont le tour viendra) qu’ils ont aussi réalisé. C’est pas foncièrement mauvais, mais le studio mérite mieux que de se prostituer à faire ça à la chaine.

L’uniforme est assez sympa sans être vraiment marquant, on l’oublie facilement quoi. Shana01.jpg

Trop classique à mon goût, je ne donne pas cher de sa peau, surtout quand on voit ce qu’il y a en face… Et non, Noizi Itô n’excuse pas tout

  • +Créé par Noizi Itô.
  • +Le gros ruban gris est LA touche d’originalité de la chose.
  • -Très classique quand même.
  • -Ce vert est pas des plus esthétiques, surtout en hivers.

Uchû no Stellvia

Haaa Stellvia, une série qui nous ramène à l’époque où Xebec était encore un studio décent et où on espérait une suite au fantastique Nadesico… La série en elle même est très attachante même si on y pleure beaucoup, que les 3D CG sont pas des plus réussies et qu’on nous y balance des robots sans vraiment que ce soit justifié. Le genre de production que j’aimerais revoir.

L’uniforme est un des plus originaux du tournois, peut être parce qu’il ne ressemble à rien de connu. En une pièce le haut, avec longues manches et grosses épaules, et la, très courte, jupe. Associé aux longs bas il forme un très apprécié zettai ryôiki !

stellvia.jpg

Ah, Stellvia, de bons souvenirs. L’uniforme est un peu flashy mais pas désagréable est possède un zettai ryouiki en standard. Que demande le peuple?

Poule 10: Suzuka – Onegai Teacher/Twins – Toradora – Strawberry Panic

Suzuka

Ce manga de Kôji Seo est une romance lycéenne qui évite pas mal de pièges propre au genre. On y retrouve pas mal de concepts utilisés par Adachi, ce qui n’est pas une mauvaise référence, et même si il traine un peu en longueur la fin est assez osée pour un manga de ce genre.

Par contre évitez l’anime, il est moche, mal doublé et s’arrête à la moitié de l’histoire. L’uniforme est assez particulier, sans être complexe, ne serait-ce par l’utilisation de ce brun et la présence de ce repli sur les épaules. Une curiosité

suzuka.jpg

Mon favori pour cette poule! Original et classique à la fois (oui je sais…) et surtotu ce petit manteau ajoute beaucoup de charme à cet uniforme.

  • +Assez original..
  • -…Mais pas vraiment mémorable.

Onegai Teacher/Twins

Onegai Teacher est probablement la meilleure comédie romantique destinée à un public masculin de la décennie. Une réal impeccable, design béton, écriture au poil… Rien à jeter, rien à corriger. Un an plus tard Onegai Twins sera un peu décevant en comparaison, mais reste une série sympathique malgré tout. L’uniforme des deux Please! est la marinière by the book. Seule originalité, le remplacement du bleu par du jaune. On tiens clairement l’uniforme le plus proche d’un vrai uniforme scolaire jpn du tournois, surtout que comme on le voit dans la série chaque personnage personnalise un peu en le portant d’une manière qui sied à son caractère.

onegai.jpg

On peut pas montrer l’uniforme de Mizuho plutôt? Comment ça elle n’est pas étudiante? Mais je m’en fous, je veux Mizuho!

  • +L’uniforme le plus réaliste du tournois.
  • +Le jaune apporte une touche d’originalité.
  • -Aussi sympathique que soit les filles qui le portent, on fantasme tous sur Mizuho et pas sur elles.

Toradora l’exploratrice

J’ai dit plus haut que je reviendrais sur Toradora mais en fait non, on ne tire pas sur l’ambulance. Uniforme marquant avec son blaser rouge qu’on ne peut confondre. Le reste est très classique mais ne déparait pas à coté.

toradora_l_exploratrice.gif

-pouffe de rire sur le titre- Bon, soyons sérieux… Toradora est l’unique blazer des deux poules de cette semaine. Il a un côté classe bien sûr, mais est-ce qu’il va faire le poids face à Suzuka et Strawberry Panic?

  • +On le voit de loin.
  • -Le rouge ça doit être fatiguant à porter à force.

Strawberry Panic

Stropani est une série de light novels puis un anime qui tente de de suivre Marimite dans la mouvance des romances "classes" avec des limaces. Le problème est que Marimite est déjà un titre qui est constamment à deux doigts de basculer dans l’auto-parodie, au point que même Akiyuki Shinbo se vautrera en tentant d’en faire une parodie, alors Stropani qui se prend au sérieux je vous dit pas

Y a TROIS uniformes dans cette série, je choisis lequel moi ? Bon ben pour le coup vous vous débrouillerez, choisissez celui que vous préférez ou détestez le plus en compte selon votre humeur..

stropani.jpg

L’uniforme typique d’école pour jeunes filles, qui me fait penser à celui de Otome wa boku ni koishiteru. Je ne suis néanmoins pas spécialement emballé.

  • +Trois uniformes
  • -On sait pas vraiment lequel est dans le tournois
  • -La copie reste une copie.

Bonjour à tous et bienvenue au pays merveilleux des maids asservies à un maître tyrannique ! Ici FFenril (oui, le type au pseudo pourri qui emmerde son monde pour ses 2 F sensibles à la casse de FFenril.info, oui), invité spécialement à Maid-Land pour vous présenter cette 4e poule du tournoi des seifukus !

Ici Axel, nous voici déjà à la 4ème semaine de poules. La moitié du chemin est faite, et déjà des participants très différents, parfois inattendus, sont sortis du lot.

Lorsqu’Axel est venu demander qui voulait présenter une phase du tournoi, j’ai immédiatement sauté sur l’occasion, histoire de me faire encore mousser auprès de la blogosphère mettre mes "talents" au service de Maid-Land et de soulager Axel d’un poids dans l’organisation de ce concours si terrible.

C’est trop gentil! Ceci étant dit cette organisation a pour but avant tout de faire participer un peu tous les bloggueurs de l’otakusphère francophone, tout du moins ceux qui le désirent. Pour l’instant les places sont bookées jusqu’à la fin des poules, les autres préfèrent attendre de savoir quel matches ils vont devoir présenter pour se décider.

Tout d’abord, l’annonce des résultats :

Poule 5 :

  • Bible Black : 42,16 % – 226 voix
  • Code Geass – 27,43 % – 147 voix
  • Negima! – 19,03 % – 102 voix
  • Magic Knight Rayearth – 11,38 % – 61 voix

Poule 6 :

  • Vampire Knight: 35,24 % – 185 voix
  • Discipline : 34,86 % – 183 voix
  • Sayonara Zetsubou Sensei: 20,19 % – 106 voix
  • KareKano: 9,71 % – 51 voix

Félicitations à ceux qui passent au tour suivant, à savoir Bible Black (wut ? C’est si fun les bretelles ?), Code GayAss Geass (… mouais…), Discipline (O_o) et Vampire Knight (celui-là, soit)… Bref une semaine qui a vu les uniformes "originaux" gagner face aux uniformes plus "classiques"… Dommage pour Magic Knight Rayearth, Negima!, Kare Kano et Sayonara Zetsubou Sensei.

A noter que Discipline s’est fait doubler au dernier moment par Vampire Knight. Alors, VK sera-t-il l’outsider de ce tournoi? C’est vrai que son seifuku a du charme…

Avant de passer à l’annonce des combats sanglants de la poule 7, permettez moi de vous rappeler ceci : Vous ne votez pas pour un concours de popularité. Certes, il vous est peut-être difficile d’imaginer l’uniforme sans la fille dedans, mais que voulez-vous ? Ce sont les dures règles de ce tournoi ! Nous sommes des personnes de grand standing voyez-vous, et tels de grands couturiers, ce sont nos visions du monde que nous exposons en votant pour nos uniformes préférés ! Ah, on me signale aussi dans l’oreillette que pour vous aider à juger, il va falloir que je mette des notes… Mais qui suis-je, pour juger de la facilité d’habillage d’un uniforme ou sa capacité à être lavé ? Je n’ai jamais essayé ! En tout cas, pour vous aider à juger uniquement de l’uniforme, les images de présentation de cet article ont été optimisées afin de vous permettre de vous focaliser uniquement sur les uniformes ! Pour votre information, toutes plaintes pour dégradations des artworks de vos séries préférées sont à adresser à axel_tout_est_de_ta_faute@meido-rando.net, moi je m’en lave les mains à la solution hydro-alcoolique… Sans plus attendre, commençons !

Poule 7 ! Azumanga Daioh VS Suzumiya Haruhi no Yûutsu VS Myself;Yourself VS Seto no Hanayome

Azumanga Daioh

FF_Azumanga_Daioh.jpg

L’uniforme d’Azumanga Daioh, comme vous pouvez le constater, est… Rose. On peut également constater sa teinte rosée, mettant particulièrement en valeur son côté rose accentué par un rose tout à fait bien senti. Les plus observateurs verront que derrière ce rose semblant tout à fait banal se cache un second rose plus discret et original, qui ne manquera pas de charmer les amateurs de rose. Ces roses marinières ont également l’avantage d’être portées par des jeunes filles en fleur, et savoir ça, c’est voir la vie en rose. Je vous prie de noter que l’uniforme d’été est strictement identique, en raccourcissant les manches et remplaçant « rose » par « bleu ».

En même temps, l’uniforme d’Azumanga est très classique, je ne sais pas s’il remportera beaucoup de suffrages…

  • Originalité : Z. Et encore, je passerais bien à l’alphabet grec.
  • (Dés)habillage : … M’en posez des questions vous… D’enfin, une minuscule jupe combinée à un T-shirt virevoltant doivent rendre ça facile. B+
  • Lavage : A++. Forcément…
  • Bonus : On me souffle « dis zettai ryouiki ! » … Jamais tellement compris mais soit…

Suzumiya Haruhi no Yûutsu

FF_Haruhi.jpg

L’uniforme de Suzumiya Haruhi no Yûutsu est un uniforme ultra connu des otakus et part donc avec un avantage plus que certain dans ce concours, d’autant plus qu’il est relativement agréable à l’œil malgré son relatif classicisme. C’est pour cette raison que je vais détruire l’image mentale que vous en avez pour l’amener sur un pied d’égalité avec les autres : Le secret du succès de l’uniforme de Haruhi réside dans le fait que… Il est en réalité basé sur le Gundam ! Reprenant exactement les mêmes dominantes de couleur, il en est directement inspiré, et c’est donc pour ça qu’il utilise ces couleurs qui plaisent tant aux enfants : le bleu, le blanc et le rouge ! Moeagare ! Moeagare ! Moeagare ! Haruhi !

Quel dommage que l’on ne pouvait pas présenter l’autre uniforme, qui est facilement dix fois plus classe que le normal. Mais soit, on ne voit malheureusement que Haruhi le porter, et un autre personnage aussi, mais je ne dirai pas lequel…

  • Originalité : C. Se laisse bien regarder quoi.
  • (Dés)habillage : On va compter le nombre de dôjinshis et faire une moyenne… Ouais non, S+++ ne serait pas adapté. Bon, ben, B?
  • Lavage : B-. Passez le au pressing, ça évitera de délaver votre Gundam.
  • Bonus : Vous n’avez pas envie de tirer sur les petites espèces de rubans qui trainent, vous ? Bon et puis en choisissant cet uniforme, vous augmentez de 99% les chances que la fille qui le porte soit une déesse / une habitante du futur / une interface d’administration de phpMyAdmin.

Myself;Yourself

FF_Myself_Yourself.jpg

Le truc drôle, avec Myself;Yourself, c’est que personne ne m’a fait de topo dessus. Alors j’en ai vu un épisode, eu des retours relativement moyen, et surtout… Je n’ai fichtre aucune idée de quel uniforme je dois parler. Quoi j’exagère ? Nan mais regardez cette image ! Il y a trois uniformes différents qui sont montrés ! Certes, il y a une prof dans le lot, mais faut quand même choisir quoi… Bon, en temps que personne raisonnable, on va parler de l’uniforme de l’héroïne. Portant une veste noire avec marinière et une jupe vert/grise foncée, les filles de Myself;Yourself sont bien loties avec leur uniforme sobre mais efficace, et regrettent que leurs uniformes soient tombés dans une poule si difficile. Elles ne perdent néanmoins pas espoir… Fight, Seifuku !

J’aime beaucoup le haut, personellement. Un uniforme très sage et joli à la fois. Sans compter que M;Y est une de mes séries préférées de 2008.

  • Originalité : C. Se laisse regarder, encore.
  • (Dés)habillage : … On peut supposer qu’il faut virer la veste et tout ça… Allez, C.
  • Lavage : A. Une ou deux couleurs, ça passe… (Mais quelqu’un pourrait me dire en quoi ce critère est intéressant ? C’est pour ceux qui auraient envie d’en acheter et d’en porter un ?)
  • Bonus : Zettaaaaaaaaaaaaaai ryouikiii

Seto no Hanayome

FF_Seto_no_Hanayome.jpg

Aaah, Seto no Hanayome. Dans cette comédie hilarante, collaboration entre AIC et Gonzo, l’uniforme est malheureusement loin d’être le plus remarquable de tous. Relativement peu tape à l’œil avec son mélange de blanc et de rose (mais pas aussi rose que chez nos amies d’Azumanga Daioh), cet uniforme se compose d’une marinière toute simple et d’une jupe qui l’est tout autant… On se consolera en se rappelant que la jupe peut par moment, dans la série, laisser entrevoir une queue… de sirène.

MASA-SAN!

  • Originalité : D. J’suis désolé, (Masa-)San ;_;
  • (Dés)habillage : C. Ça doit être normal hein…
  • Lavage : B+. Du blanc et du clair, ça doit bien passer.
  • Bonus : ……… Euh, si vous ne votez pas pour, des yakuzas des mers vont venir vous casser la gueule ?

Poule 8 ! Air VS Hyakko VS Maria-sama ga Miteru VS School Days

Air

FF_Air.jpg

Je tiens à profiter de cette chance que j’ai de brasser de l’Air pour dénoncer l’avantage honteux du clan KeyAni dans ce tournoi, avec l’intégralité des uniformes des 3 différents animes présents. Comme si ça suffisait pas, il va m’être relativement difficile de dire du mal de l’uniforme d’Air (vu qu’on m’a interdit de dire « il vient d’une série loupée », puis qu’en plus j’aime bien le film), qui est franchement sympathique dans son genre : Surplombé au col par une petite croix du plus bel effet, l’uniforme présente une longue et virevoltante jupe du plus bel effet, mettant en valeur le petit foulard rouge se trouvant au col. Zut, je l’aime bien en fait.

L’uniforme est joli, mais est-ce qu’il en vaut la chandelle? Je pense que mon vote ira pour celui-là dans cette poule…

  • Originalité : B. Pas tellement original, juste la petite touche qu’il faut.
  • Dés(habillage) : D. A priori, ça n’a pas l’air simple. On va oublier que Air est un eroge à la base hein…
  • Lavage : C. Ne mélangez pas le clair et le foncé, sauf avec la lingette décolor stop!
  • Bonus : Tori no Uta est le thème de l’uniforme ! … Non ? Bon euh… une longue jupe, ça change de tout le reste des dévergondées ?

Hyakko

FF_Hyakko.jpg

Aaah l’uniforme de Hyakko. Vous m’en faîtes un bonne blague. Non, sérieusement. D’abord, Hyakko, c’est quand même relativement naze comme comédie, et revoir le character design clairement peu inspiré de la série n’est pas quelque chose qui me fait plaisir outre mesure… Mais par dessus tout, je suis censé parler de quel uniforme ? Non parce que regardez l’artwork principal de la série ! 4 filles, 3 uniformes différents (ou variations) ! Et contrairement à Myself;Yourself, je ne peux absolument pas dire qui est l’héroïne ! Bon, on va choisir de parler de l’uniforme de Torako, la demoiselle la plus en avant sur l’image.

… Ouais, voilà voilà… C’est vert, sauf un orange du plus mauvais goût sur la jupe… Puis la cravate et la chemise, bwof quoi… Bon rattrapons nous à côté ! … Ouuuuch le méchant beige sur la veste ! Bon encore à côté… Ah mais c’est le même beige sur le blazer ! … Bon euh… Pour si vous aimez quoi…

  • Originalité : C. Même si d’un côté, on peut applaudir d’avoir osé utiliser cet horrible orange, et que la chemise n’est pas si courante…
  • (Dés)habillage : E. Ben quoi, c’est quand même horrible à déboutonner une chemise, alors si en plus elles rajoutent une veste ou un blazer par dessus…
  • Lavage : C… Le orange, ça doit déteindre, non ?
  • Bonus : Du zettai ryouiki.. Serait possible, mais à la place une des filles a juste des horribles collants moches et très grands. Bleh.

Maria-sama ga Miteru

FF_Marimite.jpg

L’uniforme de Maria-sama ga Miteru est certainement… Uni. Noir (ou bleu foncé, ou vert foncé, ça doit dépendre des artworks et/ou des années), marinière, longue jupe, foncé, euh… Voilà voilà… Il porte des jeunes filles en fleur pur qui ont des sentiments tendres et poétiques les unes pour les autres, et c’est bien ?

Trop sage, mon enfant, trop sage. Gageons que la fanbase de Maria-sama ga miteru continue à dormir et ne vienne pas pourrir ce tournoi.

  • Originalité : D. L’uniforme de Maria-sama est un sacré classique, vraiment pas grand chose à en dire.
  • (Dés)habillage : B. Après avoir tiré le nœud nœud, ça doit plus être bien dur, sûrement…
  • Lavage : A. Légèrement moins simple que pour Azumanga Daioh vu qu’il y a un peu de blanc, mais bon…
  • Bonus : Eeeeuh… Je sèche là… La jupe est longue et donc ça renforce la pureté des demoiselles qui le portent ? Ouais, ça va être bien ça…

School Days

FF_Shit_Days.jpg

Des fois que vous ne soyez pas au courant, je pense le plus grand bien de School Days. Comme je risque d’être plutôt partial, mon amour pour cette série risquant de déborder jusqu’à encenser de trop l’uniforme, je vais m’efforcer d’être strict avec lui pour ne pas la favoriser de trop. Sachez donc que l’uniforme de School Days est un uniforme noir et blanc, relativement peu joli, avec un nœud nœud rouge en haut à enlever pour déballer les paquets cadeaux, et une jupe relativement courte en bas pour voir les dessous des demoiselles de petite vertu de cette série.

Quoi que l’uniforme de School Days a de nombreux avantages: stylé que voulez-vous, j’aime beaucoup les blazers) et avec du zettai ryouiki. Il a peut-être le désavantage de trop mettre en valeur les poitrines de celles qui le portent.

  • Originalité : B. La preuve s’il la fallait que « très relativement original » peut aller avec moche.
  • (Dés)habillage : C. Ça n’a pas l’air simple vu comme ça… Ceci dit, dès qu’on a vu l’anime, on se dit qu’il doit y avoir un truc en fait, et que la véritable note devrait être S++. Toutes des pouffiasses là dedans.
  • Bonus : Zettai bidule. Nice boat !

Voilà, c’est tout pour cette quatrième poule ! Je vous rappelle que vous ne votez bien entendu pas pour la série ou la fille, mais bien pour la beauté (ou absence de beauté) de votre uniforme préféré… À vos votes, prêts ? Partez !

1227.jpg

Vivio est partie voter avec sa moustache de soirée ! 🙂

(Et sinon, si Axel s’en souvient et que je ne suis pas banni à vie de Maid-Land après ceci, pour la phase finale… I’ll be back !)

Je m’en souviens 🙂

Bonsoir, nous voilà donc partis pour les poules 5 et 6 du grand tournoi des seifuku.

Ici Axel, bienvenue au tournoi des Seifuku! L’autre là c’est Kohaku, mon Butler d’elite N°1. Vous excuserez si je ne parle pas beaucoup mais à l’heure ou j’écris ces lignes je suis en train d’enregistrer le 4ème Skouetch avec mes collègues habituels.

A l’heure où j’écris ces lignes, j’ai encore l’espoir de pouvoir poster ce billet à l’heure, après avoir pleuré des larmes de sang durant ma recherche d’images correctes pour l’illustrer (par contre pour raconter des conneries pas de problème).

Même s’il n’est que 19h, je peux déjà prédire les victoires (écrasantes) de Nogizaka Haruka no Himitsu et Shugo Chara dans leur poules respectives, et les victoires plutôt honorables de Green Green et Angelic Layer.

Pour les résultats des poules précédentes:

Poule 3:

  • Nogizaka Haruka no Himitsu : 44,85% / 270 voix
  • Green Green : 25,58% / 154 voix
  • Hidamari Sketch : 16,45% / 99 voix
  • Sailor Moon : 13,12% / 79 voix

Poule 4:

  • Shugo Chara : 43,55% / 253 voix
  • Angelic Layer : 22,72% / 132 voix
  • Kanokon : 21,34% / 124 voix
  • Minami-ke : 12,39% / 72 voix

Sans grande surprise donc, on a des victoires assez prévisibles, avec néanmoins Angelic Layer qui a eu du mal à se démarquer de Kanokon avant la fin de la semaine.

Poule 5 : Bible Black – Code Geass – Magic Knight Rayearth – Negima

Une poule qui pourrait s’avérer saignante au niveau des fanbases, étant donné que l’on a un eroge qui tache, DEUX séries de Clamp et une de Ken Akamatsu. Cependant, malgré la diversité de leurs origines, on peut remarquer que tous ces seifuku ont en commun des jupes assez courtes.

Bible Black :

bible bible2

Etant pur et innocent je n’ai évidemment pas vu Bible Black, ni joué à l’eroge dont il est originaire. Or donc, nous avons ici un seifuku assez original, composé d’une jupe très courte (pour les besoins de l’histoire), et pour le haut, une sorte de blazer noir à bretelles avec des boutons jaunes au niveau des seins, avec une cravate rouge et blanche (car ce sont des filles distinguées) et une chemise blanche à manches longues avec quelques symboles noirs au niveau des manches et du col (blancheur qui comme l’avait précisé Segjigen, est symbole de pureté *KOF KOF KOF*)

  • Originalité : B

On a ici un seifuku plutôt original, avec un haut qui (à ma connaissance) n’a pas d’équivalents dans d’autres animes, et qui est assez marquant malgré l’utilisation de couleurs assez classiques.

  • (Dés)habillage : A

Bien qu’il ait l’air compliqué à enfiler, étant donné l’anime dont il est issu, je pense qu’on peut raisonnablement supposer que l’uniforme est *très* facilement retirable.

  • Lavage : C

Du blanc, du noir et du rouge, il faudra donc séparer la chemise du reste pour laver cet uniforme (qui doit probablement souvent être taché).

  • Bonus : B

Bien qu’il soit tiré d’un eroge infâme plein de perverses aux bonnets dépassant l’entendement, cet uniforme est somme toute assez classe et original, et plaira aux personnes pures n’ayant pas vu la façon dont il est dégradé, notons que la jupe très courte offre une possibilité de zettai ryouiki, ce qui est un atout extrêmement important pour tout seifuku.

Code Geass :

geass geass2

Le seifuku de l’école Ashford, i.e. une école de gros bourges. Il est composé d’une jupe noire très courte, d’une chemise blanche, une cravate vert foncée avec un design dessus, et un blazer beige à manches longues.

  • Originalité : C

Ce seifuku est assez classique : jupe simple et blazer qui ne se démarque pas vraiment malgré les 2 rangées de boutons et la ceinture.

  • (Dés)habillage : B

Le blazer peut présenter quelques difficultés lors de l’enlevage d’uniforme (il semble très serré), le reste ne devrait pas poser de problèmes.

  • Lavage : A

Rien ne semble poser de problème pour le lavage de cet uniforme, qui passera sans problème dans votre machine.

  • Bonus : B

Encore une fois, la jupe très courte offre une possibilité de zettai ryouiki (et de pantsu shots), et le design et le prestige de l’uniforme permettent de l’utiliser comme habit de ville si nécessaire.

Magic Knight Rayearth :

rayhearth3

Une série de chez Clamp, qui nous offre un joli seifuku avec jupe noire (courte), et un haut à manches longues rouge et blanc aux extrémités, ainsi qu’un neud blanc sur le devant.

*Originalité : B

C’est le noeud blanc sur fond rouge qui fait l’originalité de cet uniforme.

  • (Dés)habillage : B+

Ce seifuku est assez facile à enlever, pour le plus grand bonheur de tous.

  • Lavage : C

Mieux vaut passer au pressing pour éviter d’avoir un col rose à la sortie.

  • Bonus : B+

Très adapté au viol : une jupe courte, un noeud pour attacher les bras fourni avec la victime. Sinon encore une fois vous pouvez agrémenter cet uniforme d’un zettai ryouiki, et prendre des pantsu shots sans trop de peine.

Negima :

negima

Voici donc l’uniforme de l’école Mahora, école pour filles. Ce seifuku est assez classique : une jupe à carreaux rouge (c’est la mode) très courte une fois de plus, une chemise à manches courtes blanche (pureté lalala) et une veste pourpre assortie au choix d’une cravate ou d’un ruban rouges eux aussi, sa couleur étant la seule originalité de ce seifuku.

  • Originalité : D

Mis à part les couleurs, ce seifuku est un classique du genre.

  • (Dés)habillage : A

C’est du design de Ken Akamatsu, donc par définition, l’uniforme s’enlève très facilement, et à toute occasion.

  • Lavage : B

Le rouge risque de déteindre, mais à par ça pas de problèmes.

  • Bonus : B

Toujours et encore le zettai ryouiki possible grâce à la jupe très courte, de même pour les pantsu shots très très très faciles à faire.

Poule 6 : KareKano – Sayonara Zetsubou Sensei – Discipline – Vampire Knight

Encore une fois une poule assez diversifiée au niveau du type de séries présentes, notons qu’aucune n’a de grosse fanbase, et que donc on aura peu de votes par fanboyisme. Nous avons donc un shoujo, un (seinen), un hentai et un yaoi.

Kare Kano :

karekano

Bon je vais tenter de pas faire mon fanboy, et ne pas passer 2h à dire que kare kano ça démonte tout même si ça aurait pu être encore plus un anime de la mort qui tue. Mais l’uniforme est malheureusement très classique : Une jupe très courte (on sent une certaine tendance dans ces 2 poules j’ai l’impression) à carreaux bleu ciel, une veste bleu sombre, une chemise blanche et une cravate bleu clair.

  • Originalité : E

Du vu, vu et revu, ici aussi, seules les couleurs permettent à cet uniforme de se différencier (un peu) de la masse.

  • (Dés)habillage : B+

Seuls quelques boutons vous séparent de la prison.

  • Lavage : A

Aucun problème de ce côté là.

  • Bonus : C+

Again and again, zettai ryouiki et pantsu shots. Par ailleurs, cet uniforme sobre peut tout à fait être porté en société.

Sayonara Zetsubou Sensei :

zetsubou zetsubou2

Shaft nous gratifie ici d’un uniforme… qui est tout à fait classique : Jupe bleue (courte), chemise blanche avec poignets et col à design, cravate rouge. Eeeeet bah c’est tout.

  • Originalité : F

C’est un seifuku, le genre qui illustre un article wikipedia tellement il est classique…

  • (Dés)habillage : B+

Une ruelle sombre, quelques dizaines de secondes et c’est réglé.

  • Lavage : A

Facile à laver, donc vous pouvez le tâcher en toute tranquillité.

  • Bonus : C+

Vous ne vous y attendiez pas du tout : zettai ryouiki et pantsu shots.

Discipline :

discipline

Encore une fois, étant pur et innocent, je n’ai ni vu l’anime (qui me dit-on n’existe pas d’après certains négationnistes), ni joué aux jeux, car Discipline, c’est du bon gros hentai plein de poitrines énormes (en même temps c’est par les mêmes personnes que Bible Black), mais qui a le mérite d’avoir un très bel uniforme (même si il est peu porté par les héroïnes). Une jupe noire et jaune très courte comme d’habitude, un zettai ryouiki iinclus/i dans l’uniforme, et un blazer/whatever assez moulant alliant magnifiquement le noir, le blanc et le jaune, ainsi qu’une cravate assortie.

  • Originalité : A

Un seifuku assez original, avec un excellent choix de couleurs le rendant unique et très agréable à l’oeil (pas les vaches à lait dedans malheureusement 🙁 ).

  • (Dés)habillage : A

C’est un seifuku d’eroge, et certaines personnes ayant vu l’anime m’ont assuré qu’il pouvait s’enlever *très* vite.

  • Lavage : E

Vue sa complexité, vous aurez du mal à laver cet uniforme, et il sera probablement judicieux de le mettre au pressing.

  • Bonus : A

lalala zettairyouikipantsushot

Vampire knight :

vampire vampire2

GAY. hem. Les jeunes demoiselles de Vampire Knight ont donc 1 uniforme, disponible en noir à bandes blanches, ou blanc à bandes noires, au programme, jupe courte (lalala), blazer à manches longues, ruban du coloris mineur, et un brassard avec un très beau design sur le bras gauche.

  • Originalité : B

L’uniforme en lui même n’est pas très original, mais l’assemblage du blanc et du noir donne un très bon résultat. Bon point pour le brassard.

  • (Dés)habillage : B

Le haut est un peu difficile à enlever, mais l’accès aux zones inférieures est très facile.

  • Lavage : A

Facilement lavable.

  • Bonus : B+

Je n’ai même plus à l’écrire à force.

Bonsoir Axel, Moi, Segjigen serai donc votre commentateur pour ces poules 3 et 4 du grand tournoi des seifuku

Ici Axel, et bonsoir Ninjigen. Enfin Segjifault… Euh, Ninjifault plutôt. Enfin bref! Comment ça se fait que ce billet soit autant à la bourre? Je veux dire, il est bientôt 10 heures du matin…

Ca a sûrement un rapport très étroit avec le fait que Ninjifault soit parti jouer à Valkyrie Profile et le fait que le gars à l’origine de ce foutoir passe son temps à mélanger ses personalités

Bref, ce n’est que le début du tournoi donc pas de panique, nous avions bien coupé les votes à temps et changé les sondages à minuit, c’est déjà ça.

Pour ce qui est des résultats, la poule 1 ne fut pas très surprenante ave une victoire écrasante des uniformes de CLANNAD et de Nanoha. La poule 2 en revanche a été un peu plus serrée. Certe ef remportait la majorité des suffrages avec ses dentelles, mais entre Rosario to Vampire et Maria Holic, ce fut un combat à mort en faveur du premier. Tout de suite les résultats.

Poule 1:

  • CLANNAD : 45,5% avec 329 voix
  • Nanoha : 27,11% avec 196 voix
  • Utena : 14,8% avec 107 voix
  • Kimi ga nozomu eien : 12,59% avec 91 voix

Poule 2:

  • ef : 35,65% avec 256 voix
  • Rosario to Vampire : 25,49% avec 183 voix
  • Maria Holic : 25,07% avec 180 voix
  • Da Capo : 13,59% avec 99 voix.

Maintenant, place au spectacle avec ces deux nouvelles poules d’uniformes!

Poule 3: Sailor Moon – Nogizaka Haruka no Himitsu – Hidamari Sketch – Green Green

Cette Poule est très intéressante pour un otaque, étant donné qu’elle propose des genres d’uniformes complètement opposés les uns aux autres. ( Deux à deux dirait l’autre féru de logique ). Chaque uniforme propose à lui seul des idées et valeurs qui sont propres à son genre et à son époque.

En effet, il y a du très vieux, du vieux, du moins vieux et du récent. On peut dire que chacun y trouvera son compte, finalement. C’est la poule de la variété!

J’avoue ne pas avoir de grosse préférence pour cette poule, même si je pense avoir une bonne idée de quel seifuku finira en tête de poule.

Sailor Moon

moe_20279_sample.jpg

L’uniforme civil des Moon est ce que l’on appellerait le seifuku ( rappel seifuku == sailor fuku, costume marin ) typique, et certainement est devenu un modèle pour les générations futures d’animes. Nous avons donc ici une très chaste longue robe plissée descendant jusqu’aux genoux, un costume marin blanc, avec quelques bordures bleues et le typique col marin et le traditionnel noeud, un noeud que l’on peut facilement apparenter à un noeud papillon, souvent considéré comme la caractéristique moe des seifuku traditionels.

Seifuku signifie surtout uniforme d’élève. L’uniforme de Sailor Moon reste quand même d’un classique, mais c’est lui qui a plus ou moins popularisé l’uniforme dans les animes au début des années 90. Pas sûr que ce classicisme joue en sa faveur, mais on ne pouvait pas faire de tournoi de seifuku sans cet uniforme.

  • Originalité : F

On ne peut donc pas vraiment parler d’originalité ici, plutôt de réalisme, ce qui paraît donc assez paradoxal, étant donné le synopsis de l’anime.

  • (Dés)habillage : B

Ni plus facile ni plus difficile à enlever que des vêtements communs, je lui attribue ici une note moyenne

  • Lavage : B

Lavage à la dure selon les critères des marins, avec des couleurs qui doivent rester solides et ne pas déteindre. Autrement dit, à laver à la main.

  • Bonus : B

N’en déplaise à certains et d’autres auteurs de petits recueils d’images exprimant les fantasmes de nombreuses générations d’otaques aux mains moites, le côté chaste et pur de l’uniforme n’en est que plus aguichant, et tout manquement à l’intégrité dudit costume est ce qui fait justement le succès de tels doujins. N’est-il-pas, mon cher AxelTeriZaki ?

Les doujins Sailor Moon, c’est pas mon truc, mis à part ceux de Black Dog, fufufufu…

Nogizaka Haruka no Himitsu :

moe_43513_sample.jpg

Le Seifuku de l’école d’Haruka est probablement issu d’une étude très précise des fantasmes otaques, en proposant un uniforme d’une couleur rouge-pourpre permettant de mieux mettre en évidence les caractéristiques principales des héroines, à savoir leurs grand yeux, la forme de leur chevelure, et le costume est étrangement seyant et colle au corps des héroines pour que le spectateur devine mieux leurs mensurations. Ce seifuku rappelle étrangement beaucoup d’autres seifuku d’animes, et réussit à garder les canons du genre ( le col marin et le ruban ) tout en se démarquant des autres, par sa couleur et son design très classe, donnant l’impression qu’il aura été fait par un certain designer légendaire de passage dans la région.

  • Originalité : A

L’originalité de ce seifuku consiste à reprendre les éléments classiques et de les marier élégamment, tout en donnant un ensemble à la fois mignon et aguicheur, lorsque l’uniforme est utilisé à dessein dans des situations typiques du genre.

  • (Dés)habillage : A

Un ensemble somme toute fort simple, avec trois boutons devant qui ont l’air fort faciles à déboutonner

  • Lavage : D

Les couleurs ont l’air affreusement fragiles et difficiles à bien laver.

  • Bonus : A

Bonus pour les collants qui permettent à la jupe d’être plus courte et d’ainsi mieux révéler la forme des jambes, tout en restant dans les limites de la pudeur. Le spectateur pourra donc ainsi mieux observer de longues et belles jambes cachées par une gaine de vinyl. Nous regretterons ici que cela empêche la forme ultime de beauté pour les jambes, le zettai ryouiki.

Certes, mêmes si les collants c’est bien aussi, mais pas forcément très pratique. Les jambes, c’est la vie.

En effet AxelTerizaki, les jambes sont un très important critère dans ce concours, et ce bonus est mérité.

Hidamari Sketch

moe_74492_sample.jpg

Hidamari Sketch utilise trois éléments très étroitement reliés afin de séduire son public : la réalisation de SHAFT, le moe de ses héroines, et l’atmosphère paisible qui s’en dégage. Un point non négligeable du moe d’héroines écolières est évidemment le seifuku, principale raison de ce tournoi, et Hidamari Sketch n’est pas en reste face à ses concurrents là dessus. L’uniforme est donc un modèle étrange, entre le tablier de travail d’un artiste peintre et le blazer traditionnellement utilisé comme uniforme. On voit donc ainsi une utilisation intéressante du concept de blazer, qui se démarque du sailor fuku traditionnel par une velléité de privilégier le confortable au traditionnel, souvent utilisé comme un uniforme d’hiver. Là il s’agit bien évidemment d’un uniforme d’été ce qui explique l’absence de manches et la présence en dessous d’une chemise blanche ( encore une fois symbole de pureté ), et en gardant un discret noeud noir, fait dans un ruban fin.

  • Originalité : A

Le traditionel blazer est ici utilisé à contre-courant, ce qui revient souvent pour pas mal de concepts introduits dans la série, et l’on apprécie à quel point l’uniforme reflète la série.

  • (Dés)habillage : C

Le côté fonctionel du blazer le rend souvent plus long et difficile à enlever, et cet uniforme n’a pas pallié à ce défaut inhérent à ce vêtement.

  • Lavage : C

Même remarque que pour le deshabillage, il faut laver chaque pièce séparément et ça peut être quelque peut ennuyant pour le geek bordélique moyen.

  • Bonus : B+

Une courte jupe signifie une meilleure vision de jolies gambettes. Toutefois, les chaussettes ici ne permettent pas le zettai ryouiki qui est disponible si le personnage porte des bas. Ce n’est pas un certain bourreur de canard géant qui me dira le contraire. Qu’en pense donc l’hôte de ces lieux ?

J’en pense que le zettai ryouiki est de toute évidence la meilleure façon de montrer des jambes et qu’elle devrait être obligatoire dans toutes les écoles.

Green Green

moe_54579_sample.jpgmoe_54590_sample.jpg

Green Green représente un anime de poids dans cette compétition, avec encore une fois un uniforme classique parmi les classiques. Nous avons ici droit à deux uniformes classiques :

L’uniforme d’été, un sailor fuku à manches larges et courtes, mettant en valeur le dynamisme de certaines héroines ( et offrant une vue sur les arrrrrrrrrrrrrrrmpits sous le bon angle ), et surtout mettant en valeur la liberté offerte par l’école et l’âge auxquels se trouvent les protagonistes. L’âge auquel les vieilles gens ayant passé le quart de siècle aimeraient revenir prononçant la phrase clichée AA, seishuun desune ~ ( Ah, la jeunesse ). Âge où les adolescents sont les plus insupportables car soumis à leurs hormones et cherchant à l’apparier sans en connaître les conséquences et présentés de manière édulcorée par les animes. Green Green n’en est une exception que par le fait qu’ils les présente ainsi avec une animation particulièrement mauvaise.

Bien que je sois entièrement d’accord avec toi mon cher Seggen, on est pas là pour parler d’uniformes ?

Ah oui, l’uniforme … Nous avons également l’uniforme d’hiver, qui est lui un blazer, choisi pour son confort. Mais également étrangement unisexe, vu que le modèle est grosso modo le même pour les garçons et pour les filles, la jupe verte étant remplacée par un pantalon beige chez les garçons.

  • Originalité : D

Des seifuku classiques qui ont le bon goût de rajouter de légères touches d’originalité par ci par là, comme sur le thème blanc et noir du seifuku d’été au lieu du traditionnel bleu et blanc

  • Deshabillage : C+

Note moyenne, rien de particlier à signaler

  • Lavage : A

Les deux seifuku devront, comme tous les seifuku, les vrais, passer au pressing

  • Bonus : A

Un gros bonus pour les manches larges et courtes, permettant de révéler les arrrrrrrrrrrrrmpits des demoiselles, permettant par la même occasion d’apercevoir avec de la chance leur lingerie gràce à un angle favorable.

Poule 4: Minami-ke – Angelic Layer – Shugo Chara – Kanokon

Cette poule également nous présente des concurrents très disparates, aux styles très différents, mais cette fois ci, je ne sens pas un concurrent plus avantagé qu’un autre selon les critères qui transforment un tournoi en concours de popularité, et je sens un match très équilibré.

Minami-ke

moe_25455_sample.jpg

Minami-ke nous arrive en vrac avec 3 uniformes, un pour chaque soeur. Nous avons celui d’Haruka, un blazer très classe, avec une cravate seyante et reflétant sa responsabilité en tant que soeur ainée. Typiquement le type de seifuku utilisé dans une école à très bonne réputation et à la discipline assez stricte. Le charme du seifuku vient du contraste entre l’apparence austère de l’uniforme et la longueur de la jupe, tout à fait de rigueur dans un anime. Le seifuku de Kana, la brune, reflète parfaitement son caractère enfantin, avec un design qui est étrangement très proche des seifuku que l’on trouve dans les petites écoles publiques équivalentes du primaire, on note particulièrement les manches courtes et plus resserrées au niveau des extrémités, en général caractéristique des habits pour petits enfants Le Seifuku de Chiaki, la plus jeune des soeurs est un blazer très similaire à celui de sa grande soeur Haruka, tout en présentant une amélioration d’une importance capitale : un zettai ryouiki

Et c’est là que tout se joue!

  • Originalité : D

Trois seifuku classiques assortis aux caractères de chacune des soeurs

  • (Dés)habillage : D

Rien de spécial à signaler, le blazer est plus dur à enlever, mais rien de bien différent des autres seifuku

  • Lavage : D

Encore une fois un paramètre classique pour un seifuku, qui finira probablement au pressing

Finalement des notes assez moyennes pour des uniformes assez moyens, non? L’accent est mis sur l’uniforme d’Haruka, comme stipulé lors du tournoi. On ne vote pas pour la série, après tout.

Angelic Layer

moe_12039_sample.jpg

Nous arrivons ici à un de mes favoris de la compétition, avec ici, selon moi, le type d’uniforme qui va se démarquer pour répondre aux critères qui vont toucher le coeur des otaques qui vont devoir voter. Nous avons ici un petit anime sans prétention issu d’un manga de CLAMP qui utilise à la perfection leur talent pour le design et parvenir ici à un sailor fuku au design à la fois original et mignon, qui convient parfaitement à la personnalité de l’héroine.

  • Originalité : A

Nous retrouvons ici les principales caractéristiques du sailor fuku : le noeud, le col marin, les couleurs blanches et bleues, mais nous avons droit en prime à une illusion d’un véritable uniforme marin, avec une légère impression futuriste et l’image d’un dauphin qui vient lorsque l’on regarde plus en détail cet uniforme. Pour une fois les chaussures sont une partie intégrante de l’uniforme et participent à cette impression si particulière.

  • (Dés)habillage : E

Le fait que l’uniforme soit en deux pièces, avec de longs bas à enfiler participent à faire penser que le déshabillage sera long

  • Lavage : E

De même que les précédents, mais encore plus, du fait de l’apparence classe et de la présence d’une sorte de décoration pendant à la poitrine des écolières font penser que les frais de pressing seront plus qu’importants.

  • Bonus : A+

Enfin, dans cette poule, un uniforme permettant de voir une bardée d’écolières munies d’un zettai ryouiki de grade S. Rajoutez l’originalité du costume et nous avons ici un concurrent de choix pour ce tournoi.

Je ne peux qu’approuver! A noter en bonus qu’une des élèves de cette école porte un très joli béret en plus de son uniforme.

Shugo Chara

moe_92872_sample.jpg

Cependant, elle aura fort à faire face à cet adversaire, qui n’en a pas moins retenu mon attention. Cet uniforme se distingue ici clairement des autres par un design dont le mot d’ordre est : la classe. Avec un blazer aux couleurs noires sur une chemise blanche, et un brassard rouge qui ne sera pas sans évoquer des sentiments mitigés à certains membres d’une certaine secte ( ou pas ). Prenez correctement votre temps pour voter sans vous précipiter en lisant ce qui suit :

  • Originalité : A

Un design spécial, qui se démarque complètement des autres, avec pour seul mot d’ordre : la classe.

  • (Dés)habillage : C

Etonnament simple, apparemment, à enlever, malgré la parenté à un blazer

  • Lavage : E

Probablement aussi coûteux à laver que le design est original, du fait sûrement du coût des matériaux

  • Bonus : A

Un look étonnamment adulte et froid pour un seifuku, et en même temps des éléments tout à fait enfantins, tels que ces fausses manches de pantalon qui se mêlent étonnamment bien avec le reste de l’uniforme. Ce seifuku à lui seul résume l’intrigue de la série.

Kanokon

moe_81345_sample.jpg

Que dire de Kanokon, cette série aurait pu marque le monde otaku, il n’aura marqué que les seiyuu whores, présentant leurs seiyuu préférées dans des rôles honteux, les laissant perplexes face à la situation à adopter. Comme disent les corses de russie, il y a des moments où l’on est confrontés à un choix simple : le manche ou le lance flamme.

  • Originalité : D

Un blazer aux couleurs classiques se mariant parfaitement à la jupe au motif écossais. Un désign apparemment innocent.

  • (Dés)habillage : A

D’une manière ou une autre ce seifuku a l’air étonnamment facile et prompt à s’enlever

  • Lavage : D

Rien de spécial à signaler, se référer à la note précédente pour expliquer la nécessité de le laver souvent

Voilà pour cette manche, et encore désolé du retard pris sur le post, on va essayer de faire mieux la prochaine fois! Il faut bien qu’on se remette dans le bain…

Je glisse la tête entre deux rideaux qui le séparent de la salle comble du Mariel Auditorium à Maid City, où sont rassemblés la fine fleur de la blogosphère d’otakus français, avec tout leur lectorat. J’ai déjà chaud dans mon smoking.

– Oh làlà, le monde…

– Axel-sama, le micro.

Une jeune meido avec de longs cheveux blonds en queue de cheval et en tenue de maid de soirée me tend le micro sans fil nécessaire à la présentation du tournoi devant le public. Elle portait également un serre-tête et des lunettes

– Ah, merci. Ton nom c’est…?

– Shizuka.

– Tu es nouvelle?

La meido au serre-tête orange et aux lunettes hocha la tête

– Je fais partie de la 51ème compagnie des meido de soirée, sous les ordres directs de mega-sama.

C’est vrai, depuis que j’ai permis à mes Meido d’Elite d’avoir leur propre armée de meido, il y a eu beaucoup de recrutement chez Meidolicious Inc.

– Tu peux m’amener jusqu’à la scène?

– Oh, bien sûr, Axel-sama.

Et c’est ainsi que la nouvelle recrue m’amène sur scène. Aveuglé par les projecteurs, je me place devant le pupitre qui m’est réservé, tandis que Shizuka se retire. Les applaudissements se calment après une petite minute…

– Comme vous l’aurez remarqué, ce pupitre était prévu pour deux, mais un certain animal est encore visiblement en vacances. Qu’à cela ne tienne, je m’occuperai du lancement de ce tournoi tout seul comme un grand. Le Grand Tournoi des Seifuku est donc officiellement ouvert!

Applaudissements… J’attends que la foule se calme.

– Vu la foule, j’ai décidé de démarrer le tournoi une demi-heure en avance. Cela vous permettra de vous familiariser avec les contrôles des sondages, et d’apprécier un peu plus longtemps les écolières qui défileront devant vous. Je rappelle que le but du tournoi est d’élire le meilleur uniforme scolaire parmi 64 écoles préselectionnées par les lecteurs de Meido-Rando, Raton-Laveur et moi-même. Ce n’est pas un tournoi de fanbases: j’ai été agréablement surpris de voir certains commentaires de fans expliquer qu’ils ne voteront pas pour leur série favorite car l’uniforme ne leur convient pas. C’est ce genre de comportement que je voudrais encourager ici. J’espère que cet esprit sera encore plus présent que pendant le Grand Tournoi des Tsundere de l’an dernier.

Applaudissements, encore…

– Nous allons commencer les hostilités avec les deux premières poules. Chaque semaine, deux poules de quatre uniformes se mettront sur la tronche sous vos yeux. Pour chaque poule, les deux meilleurs uniformes seront selectionnés pour des seizièmes de finale début novembre. La lutte va être rude, surtout que nous commençons avec une poule très chaude…

Poule 1

Kimi ga nozomu eien

8e11588ba0bc0767981f117ac58c1210a9e53c80.jpg0f5479d0bed5914b035c6c1d06a2fde25075545c.jpg

On ouvre le bal avec l’uniforme de lycée de Kimi ga nozomu eien. L’uniforme de collège aurait pu être selectionné mais c’est celui de lycée qui a été retenu. Avec sa jupe plissée et ses tons bleus et blancs, de nombreux petits détails en font un uniforme à marinière très classe, même si le gros noeud au centre pourra en rebuter certains, tandis que d’autres pourront trouver la jupe trop longue à leur goût.

  • Difficulté de (dés)habillage: A

(si vous avez d’autres idées de critères, faites-les connaître dans les commentaires)

CLANNAD

clannad2.jpegclannad_ete.jpg

CLANNAD possède deux uniformes aussi intéressants l’un que l’autre, mais ils font partie de la même école malgré leurs différences. Nous avons d’un côté un uniforme d’hiver avec un e veste manches longues et un pull, mais avec bizarrement une jupe plissée assez courte, tandis que l’uniforme d’été possède une jupe plus longue et classique, et rappellera peut-être pour certains aspects l’uniforme d’Evangelion. Les deux mettent toutefois bien en formes celles qui les portent… Il y a également l’insigne de l’école sur la manche l’été, et sur la poitrine en hiver.

  • Difficulté de (dés)habillage: B

Utena

utena-fight_mode.jpgUtena.jpg

L’uniforme d’Utena est très atypique et classe, rappelant sans doute l’univers militaire, tandis que l’uniforme classique féminin est plus simple et possède des épaules bouffantes. Ont-ils une chance dans ce tournoi? Ces uniformes sont assez spéciaux et ne conviendront pas à toutes celles qui le porteront…

  • Difficulté de (dés)habillage: C-

Nanoha

nanoha_2.jpgnanoha.jpg

L’uniforme de Nanoha risque d’être l’un des plus prisés de ce tournoi avec sa longue robe classe et ses tons blancs presque vierges. Ca et la veste courte à manches longues en surplus… Très conservateur, cet uniforme rappellera notamment celui de Otoboku, en compétition lui aussi dans ce tournoi. Peut-il néanmoins s’imposer parmi toutes ces jupes courtes?

  • Difficulté de (dés)habillage: A

Poule 2

Ef

Winter.pngSummer.jpg

Avec un uniforme comme ça, ef risque bien d’être parmi le meilleur de cette poule, non? D’un côté, l’été brille par un uniforme doté d’un jupon en dentelles, qui le rend d’autant plus rare et sûrement trés agréable à porter (et à regarder) tandis que l’hiver plus classique se démarque surtout par sa courte veste à manches longues similaire à celle de l’uniforme dans Nanoha.

  • Difficulté de (dés)habillage: A-

Rosario x Vampire

490ffe2d271396e6e45f39bc4f08736fa8f482b4.jpgmoe_10563_akashiya_moka_aono_tsukune_inner_moka_rosario___vampire_seifuku.jpg

L’uniforme principal de Rosario x Vampire est doté d’une courte jupe à motifs, d’un chemisier à col ouvert, et d’un blazer digne d’un bon lycée privé. Pour les amateurs d’uniformes à blazer (et ils sont nombreux parmi le public) c’est un excellent choix qui se heurtera probablement à celui de Maria Holic qui fait partie de cette même poule. Lequel des deux fera un meilleur score que l’autre?

  • Difficulté de (dés)habillage: B

Da Capo

moe_91381_da_capo_dakimakura_fixed_seifuku_shirakawa_kotori.png70c0113514c4180a16248b585b5827191a56e65d.jpg

L’école de Da Capo possède un uniforme plutôt classique, surtout parmi les écoles d’ero-game. Son signe particulier se situe au niveau du ruban au centre, qui change des gros rubans recouvrant généralement toute la poitrine. A noter qu’un bêret est disponible en option, semblable à ceux de Angelic Layer.

  • Difficulté de (dés)habillage: A

Maria Holic

77dd69cb022516b827df30c0e4a220788119c6a4.jpg1e2d2610c72cbb890a69fdbd197edd4efe793a40.jpg

Et pour finir avec cette semaine, voici l’uniforme du (presque) lycée pour filles de Maria Holic: rubans, longues jupes et blazer également pour l’héroine. Ca a de quoi inspirer classe et respect. Cependant a-t-il une chance face à celui de Rosario x Vampire ou même celui de ef (qui ne jouent pas dans la même catégorie?)

  • Difficulté de (dés)habillage : C

– Et voilà pour les premières poules du tournoi, que le fun commence! Vous excuserez les présentations relativement succintes et le manques de critères de notation: si vous avez des idées, je suis bien évidemment preneur afin d’améliorer les choses. Allez, c’est l’hiver, il faut que notre PASSION brûle pour nous réchauffer le coeur, vaincre nos ennemis, et élire le meilleur uniforme scolaire! Ce n’est que le début d’un long combat!

Ouais alors je sais, je fail grave, je manque même cruellement de PASSION sur ce coup, mais hier soir j’ai complétement zappé le tirage au sort.

Du coup, il interviendra tout à l’heure sur #haruhi #editotaku a partir de 21h, comme initialement prévu pour la veille. Je m’en excuse, c’est ces saloperies de vacances là, ça me dérégle complètement.

Pour ce qui est du Raton-Laveur il semble toujours aux abonnés absents en vacances. Cela n’a pas empêché Keul son fidèle sous-fifre (et mon esclave codeur N°1) d’adapter le plugin de sondage pour qu’il affiche et reflète les résultats sur nos deux sites. Les visiteurs de l’edito pourront donc voter eux aussi pour ce tournoi.

Comme initialement prévu et malgré les craintes de certains, on fera 2 poules par semaine. Ca prendra le temps que ça prendra, mais bon. Je mettrai à jour ce billet ce soir avec les poules qui auront été décidées.

Les poules:

Semaine du 7 Septembre:

  • Poule 1: Kimi ga nozomu Eien – CLANNAD – Utena – Nanoha
  • Poule 2: Ef – Rosario x Vampire – Da Capo – Maria Holic

Semaine du 14 Septembre:

  • Poule 3: Sailor Moon – Nogizaka Haruka no Himitsu – Hidamari Sketch – Green Green
  • Poule 4: Minami-ke – Angelic Layer – Shugo Chara – Kanokon

Semaine du 21 Septembre:

  • Poule 5: Bible Black – Code Geass – Magic Knight Rayearth – Negima
  • Poule 6: KareKano – Sayonara Zetsubou Sensei – Discipline – Vampire Knight

Semaine du 28 Septembre:

  • Poule 7: Azumanga Daioh – Haruhi Suzumiya – Myself Yourself – Seto no Hanayome
  • Poule 8: Air – Hyakko – Maria-sama Ga Miteru – School Days

Semaine du 5 Octobre:

  • Poule 9: Kamichu – School Rumble – Shana – Stellvia
  • Poule 10: Suzuka – Onegai Teacher / Twins – Toradora – Strawberry Panic

Semaine du 12 Octobre:

  • Poule 11: Persona 3 – Evangelion – Kanon – Stringendo
  • Poule 12: Shuffle – Mai Hime – I »s – Full Metal Panic

Semaine du 19 Octobre:

  • Poule 13: Zero no Tsukaima – To Heart – Hayate no Gotoku – GTO
  • Poule 14: Ikkitousen – Sex Friend – Fate Stay Night – Otome wa boku ni koishiteru

Semaine du 26 Octobre:

  • Poule 15: Gate Keepers – Happiness – I My Me Strawberry Eggs – Kimikiss
  • Poule 16: Card Captor Sakura – Dokuro-chan – Gunparade March – Kannagi

Et voilà, on a de quoi s’amuser pour le moment.

Le Grand Tournoi des Seifuku commencera le Dimanche 6 Septembre ou plutôt le Lundi qui suit à 00:00. Vous pourrez assister à la cérémonie d’ouverture en direct live sur le channel #editotaku sur le réseau IRC Worldnet.

c9e1442edb80e56e9e8748ce9343d43414231f1a.jpg

D’ailleurs, comme c’est un tournoi effectué en collaboration avec Raton-Laveur, justement, les votes seront disponibles sur les deux sites, mais vous ne pourrez bien sûr voter qu’une fois pour votre candidate préférée. Nous avons 64 écoles participantes, et pour déterminer les poules, nous utiliserons Ryouko, le fidèle bot IRC du channel, le Mercredi 2 Septembre à partir de 21:00. Ryouko tirera au sort les 16 poules de 4 écoles qui s’affronteront alors dés le dimanche qui suit. Bien sûr la liste des poules sera disponible sur Meido-Rando dans la soirée du Mercredi.

Cependant y’a un truc qui nous turlupine (enfin surtout moi), avec 16 poules dont 2 par semaine, cela absorbe déjà 2 mois et nous propulse début novembre. On laisse une semaine entre les poules et les éliminatoires le temps de tirer au sort les finalistes, ce qui nous laisse 32 participantes et à raison de 2 matchs de 2 par semaine, ça nous fait 8 rounds de seizièmes de finale, 4 rounds de huitièmes, 2 rounds de quarts, un round de demi-finales et un round de finale… et autant de semaines! (8 + 4 + 2 + 1 + 1, ça fait 16 semaines) ce qui nous amène à un truc du genre Février 2010.

Autant vous dire que c’est super long et j’ai un peu peur que ça soit relativement indigeste sur la longueur: le GTS va durer 6 mois!

Alors la question du jour c’est: êtes-vous prêts à supporter le GTS pendant 6 mois ou bien quelle idée peut-on trouver pour rendre la chose plus rapide?

Vous avez moins d’une semaine pour proposer vos idées, mais il se peut qu’on en retienne aucune et qu’on fasse comme on a initialement prévu si l’idée d’un tournoi sur la longueur vous plaît. Après tout, ça va égayer nos longues soirées d’hiver.