musique

All posts tagged musique

Comme d’habitude, papa nyo a convié quelques blogueurs de la vieille école (déjà !) pour participer à un petit happening internetien. Cette année, le thème est “les anisongs” et dans sa grande bonté, papa nyo nous a filé quelques idées. Moi ça va, j’en avais déjà une, même si je dois bien avouer que les anisongs, ce n’est pas forcément un univers que je connais sur le bout des doigts. Bien sûr, je connais mes classiques, j’en écoute beaucoup, mais je serais incapable d’en parler avec tout le sérieux du monde.

C’est pourquoi je vais vous faire écouter quelques anisongs de ma collection, et en particulier ceux que vous pouvez faire écouter à des humains. Oui, des vrais humains, vous savez ceux qui traînent là, dehors, et pour qui nos otakeries sont au mieux regardés avec une certaine curiosité, au pire moquées sans pitié.

Ca tombe bien, parce qu’il y a un an et demi, pour mes 30 ans, j’ai soumis le bureau dans lequel je travaillais à l’époque à une playlist d’anisongs et autres J-music “écoutables”. J’avais scruté ma liste de lectures de favoris pour voir ce qui dérangerait ou pas à l’écoute, et j’en étais ressorti avec quelques chansons sympa et difficilement critiquables (si ce n’est les gens allergiques à tout ce qui n’est ni en français ni en anglais). Au final, l’expérience avait donné des résultats satisfaisants (aucune animosité observée chez les sujets étudiés.)

A cela, j’ai ajouté quelques chansons plus récentes et j’ai retiré celles qui n’étaient pas des anisongs pour vous compiler cette liste. En plus de ça je vous ai classé ça par ordre alphabétique (ou presque)

Et dites vous bien que si j’avais fait un top personnel, de nombreuses autres chansons s’y retrouveraient, comme par exemple l’opening de Lucky Star, aussi inchantable qu’il soit, God Knows ou encore Bouken Desho Desho, l’opening de Haruhi 2006.

Comme je le disais, il s’agit d’un billet collaboratif de noël, voici donc quelques liens vers ceux qui ont aussi participé :

C’est quoi un anisong, au fait ?

Ah ma bonne dame, si vous êtes ici, c’est que vous en avez sûrement entendu un une fois au moins dans votre vie. Ce sont ces chansons qui servent parfois d’opening à un animé, parfois d’ending, et parfois d’insert song (un insert song étant une chanson qui passe au milieu d’un épisode pour illustrer un moment important.)

Le problème de ces anisong c’est que la plupart du temps, quand on les écoute sans avoir les images devant les yeux, elles n’ont pas le même effet. Certaines, bien sûr, marquent durablement l’esprit sans ça, mais l’association d’images et de sons à un instant T a un puissant effet sur notre mémoire. L’anisong joue sur cet effet, pour que l’on rejoue inconsciemment dans sa tête l’animation associée à telle ou telle partie.

Après, ça reste ultra commercial, ça permet de vendre un CD single aux fans, et puis il faut b ien le dire, beaucoup d’openings sont carrément oubliables, alors que leur série est pourtant chouette.

A l’inverse, et comme vous allez le voir, y’a des openings géniaux pour des séries de merde. Rahxephon c’est toi que je regarde là-bas, ne fais pas l’innocent.

Le monde des anisong a sa propre faune : certains artistes ne font que ça, les seiyuu (doubleurs) s’en donnent à coeur joie pour s’y essayer lorsqu’ils jouent dans la série en question, etil y a même de nombreux concerts chaque année au Japon dédiés à ce type de chanson. Le plus connu d’entre eux reste l’AnimeLO qui a lieu chaque été et qui est étalé sur deux jours. Les Blu-Ray coutent une blinde : j’en sais quelque chose, je les achète chaque année.

Bref, je me suis fait chier à trouver des vidéos Youtube pour chaque chanson, même si c’était parfois difficile. Vous excuserez la qualité médiocre de certaines. Si cela n’avait tenu qu’à moi, je vous aurais uploadé des vidéos de la Toyunda.

C’est parti !
Continue Reading