fantasychan

All posts tagged fantasychan

Normalement, l’honneur de ce billet devrait revenir à Raton-Laveur, puisque c’est typiquement le genre de sujets qui faisaient tourner sa boutique, mais en son absence, il va bien falloir que quelqu’un se bouge.

Il nous faut un armée. D'ailleurs j'ai toujours pas commencé ce jeu -_-

Sur le net, il y a des choses à respecter. Une ethique, quoi. Parmi les bloggueurs francophones otakes comme moi, on est tous d’accord pour dire qu’on fait ça par PASSION. Je ne limite pas ça à un groupe en particulier. Dans la bloggosphère actuellement, il y a bien différents groupes, plus ou moins vieux, qui se cotoient plus ou moins, voire pas du tout pour certains, mais là je vous parle au delà de ça, car c’est quelque chose qui nous rassemble tous. Vous pouvez ne pas aimer Meido-Rando parce que ça parle de soubrettes et de manga moe et vous ne supportez que les animes sérieux et profonds comme un bon Mushishi ou Lain selon votre âge et vos préférences, mais voilà, il faut aussi voir qu’on est tous des bloggueurs. Qu’on soit rassemblés autour de Sama, Nanami ou feu Blogchan, on est tous des auteurs de blogs qui aiment ce qu’ils font.

Et je suppose donc que chacun d’entre nous veut protéger ce qu’il fait, car ce qu’il fait, c’est ce qu’il aime. Et on veut tous protéger ce qu’on aime.

On a tous été confrontés au moins une fois à une page web, un post sur un forum ou un autre blog qui repompait intégralement ou en grande partie nos billets. Personellement, quand cela est fait dans une optique d’information, avec un lien vers la source de l’article, cela ne me dérange pas trop. Il n’est pas rare que je trouve des résumés de séries sur des forums anime qui reprennent du texte que j’ai écrit. La source est indiquée, il y a un lien vers Meido-Rando, ça permet ainsi à ceux qui le souhaitent d’en savoir plus. C’est ce qu’on appelle en anglais le fair use. Une utilisation juste, somme toute.

Quand cette régle de l’utilisation juste est enfreinte, je tente d’entrer en contact avec le webmestre, et à défaut, avec son hébergeur pour obtenir d’eux qu’ils agissent pour régler le problème. Parfois, souvent même, je me heurte à un mur, tout simplement parce que le webmaster, trop honteux de s’être fait chopper en train de repiquer un article à quelqu’un d’autre, n’ose pas répondre. Soit il garde le contenu et j’escalade le problème à l’hébergeur, soit il le retire, pour éviter les histoires. Ca peut prendre du temps, mais avec un peu de persévérance et de patience, ça fonctionne.

Souvenez-vous ! Il y a un an, le magazine Made In Japan plagiait un article de mon confrère FFenril. Il fut très difficile d’obtenir un insignifiant erratum dans un numéro suivant à ce sujet, ce qui en dit long sur l’honnêteté et le professionalisme du rédacteur en chef, Shade. Peut-être s’est-il amélioré entre temps, mais sa réputation et celle de son magazine est à jamais entâchée. Il y a aussi l’excellent article de Raton qui adore toujours autant mettre les deux pieds dans le plat, pour ceux que cette affaire intéressent encore.

Cependant, cette fois, ce n’est pas vraiment une histoire de plagiat que je vais vous exposer, mais un manque d’honnêteté flagrant et un opportunisme qui fait peur.

Ce n’est que tout récemment que j’entends parler de FantasyChan. Un site décliné en deux versions, que vous pouvez retrouver à l’adresse http://fr.fantasychan.com pour la version française et http://www.fantasychan.com pour celle en anglais. Je n’ai volontairement pas mis de lien: vous ferez du copier coller à l’ancienne si vous voulez voir l’étendue des dégâts.

Ce site se veut un aggrégateur de flux RSS de différentes sources, aussi bien jeux vidéo qu’anime, et d’autres univers encore. Intention louable en soi, sauf que FantasyChan, dont le webamster est un certain Linfe, est handicapé par plusieurs choses:

  • Le contenu des billets indexés est intégralement repris, soit, mais le lien pour y accéder directement depuis l’aggrégateur est pratiquement introuvable. Il faut cliquer plusieurs fois, traverser des pages et autres pour enfin trouver un lien menant au blog, et pas au billet lui-même sur le blog cible. Vous me direz que cela n’est pas bien méchant, sauf que cette duplication de l’information sans lien vers celle-ci fausse les résultats de Google qui va déréférencer votre blog, et donc baisser votre position dans les résultats de recherche car il pensera que le contenu est dupliqué.
  • Les blogs ne sont pas spécialement selectionnés: tant qu’ils parlent un tant soit peu d’anime même de loin, ou de tout autre sujet en rapport aux jeux vidéos, il est bon pour FantasyChan. Du coup, on se retrouve avec des blogs proposant des scantrads et fansubs en pagaille à côté de sites un peu plus passionnés. Forcément, il y a même des épisodes directement accessibles en streaming depuis la page d’accueil au milieu de vidéos sur des jeux. Le site étant en constante évolution, vous avez raté la sublime mention en bas de page comme quoi « ce site n’héberge aucun fichier torrent ou lien rapidshare ». Ca donnait le ton, pourtant, quel dommage.
  • Personne parmi les bloggeurs que je connais n’a demandé à figurer sur cet aggrégateur. La moindre des choses au niveau éthique aurait été de demander, mais bon…
  • Cerise sur le gâteau, le webmaster s’était permis de prendre le nom de domaine Blogchan.fr et d’y héberger  un Fantasychan allégé pour faire comme si que. Seulement il en faut plus pour embrouiller des geeks otaku qui ont vu d’un très mauvais oeil le nom de feu Blogchan sali de la sorte. Skav n’avait bien sûr jamais réservé ce nom de domaine pour son aggrégateur, ce qui explique qu’il était libre, mais quand bien même, ce n’est pas très sport comme pratique, et ça montre bien la mentalité ambiante… Depuis qu’on lui a fait cette réflexion, le webmaster a simplement mis une page vide à la place. On cherche à éviter les ennuis peut-être

Lorsque FFenril m’en a rapidement parlé sur tweeter, d’autres confrères et soeurs bloggeurs et bloggeuses se sont fait du bouche à oreille au sujet de FantasyChan. Nous avons alors trouvé un topic en parlant sur un forum de jeux vidéos nommé GamerzOnline. Tiens tiens, l’administrateur serait un certain Linfe également…

Je décidai alors de m’inscrire et de poster à la suite de son topic consacré à son aggrégateur, vu que le lin « Contact » en bas des pages de FantasyChan ne renvoyait vers rien du tout au moment où je tapais mon post. Dans la plus grande courtoisie du monde, j’explique ma position et le fait que je ne veuille plus être sur cet aggrégateur. Garric de SovietVoice, Amo (Néant Vert), et Naouak (de Home Made Naouak) se joignent à moi pour recopier plus ou moins mon message en mettant leur noms et URLs de blogs afin d’être retirés de l’aggrégateur également. Il n’aura fallu que 3 ou 4 messages pour que l’administrateur décide de lâchement supprimer carrément le sujet entier du forum.

Entre temps, Exelen me fait remarquer à juste titre qu’il y a deux ans je lui avais envoyé ceci via la messagerie du site Gamekult:

L’URL vous dit quelque chose? Coincidence? Non, bien sûr que non…

Suite à nos messages, le webmaster a ajouté un lien Contact et retiré nos sites… sauf qu’ils sont toujours atteignables via le moteur de recherche, c’est à n’y rien comprendre.

Ajoutez à cela une orthographe déplorable dans ses mails (ceci étant dit, on a le même parmi le bureau de la Brigade SOS, hein.), et une méconnaissance des outils Google (d’après le webmaster, les liens en redirection de type 301 améliorent le référencement… alors que c’est tout le contraire, et que cela profite bien plus à son site qu’au blog lié.) et qu’on trouve de la pub sur l’aggrégateur, vous conviendrez avec moi que tout ceci renvoie une image déplorable de FantasyChan.

Alors d’accord, je suis peut-être un vieux crouton du paysage otaku francophone qui aime bien le moe, un peu d’ecchi et surtout des maids. Certains peuvent ne pas être d’accord avec ça, mais si vous possédez un blog, faites ce que j’ai fait et ce que d’autres ont déjà fait avant vous : je vous invite à envoyer un mail à webmaster at fantasychan dot com (oui, moi au moins j’essaye de faire en sorte que son mail ne soit pas trop repérable par les collectes de spam… Parce que son lien Contact en bas de page renvoie directement vers le mail. D’ici une à deux semaines sa boite sera inondée de spam sans doute.) avec une bafouille comme quoi vous ne souhaitez plus figurer sur son site, en énumérant les raisons citées plus haut avec vos mots à vous. Ca va vous prendre cinq minutes tout au plus.

Voilà, c’était donc le coup de gueule du Axel de l’année (enfin, l’année n’est pas terminée !). Vous pouvez reprendre une activité normale.

MAJ du matin : Certains reproches faits au site n’ont visiblement plus vraiment lieu d’être (contenu recopié intégralement, par exemple), Linfe essayant probablement d’écouter et de plaire à la matière première, à l’essence de son aggrégateur: ceux qui écrivent du contenu. Normal me direz-vous, mais quand on considère, comme le dit Naouak dans les commentaires plus bas, toutes les régles de bienséance enfreintes, ça ne donne pas envie de faire confiance.