4 comments on “Quand fantasy et JV me font rager dans le potager

  1. Intéressante réflexion. Tu mets le doigt sur un phénomène qui m’amène à des questionnements similaires. Tout ce que j’entrevois comme réponse, c’est que, outre le fait que le jeu vidéo soit plus que jamais lié à la culture otaku, la fantasy tombe un peu dans le désuet et le « générique ». D’où l’intérêt des nouvelles œuvres à flirter avec le JV pour fournir des repères aux nouvelles générations.

  2. N’est-ce pas non plus un moyen de tout simplement faire de l’œil aux spectateurs, en mode « regardez nous aussi on connait les codes du RPG *wink wink* » et ainsi modifier le jugement de valeur de la série auprès des joueurs qui, consciemment ou non, éprouvent un attachement plus fort à une œuvre dès lors qu’elle fait référence à des éléments connus / aimés ?

  3. Oh en effet c’est super intéressant comme problématique. En ce qui me concerne j’ai énormément apprécié Grimgar pour -notamment- les points que tu as relevé au début, et je confesse, ils m’ont fortement fait oublier qu’effectivement la narration de la série traite à de nombreuses reprises les persos (et les monstres) comme des « éléments » d’un (MMO)RPG. Cool d’avoir pointé ceci du doigt :>
    Je pense que parmi les raisons de céder à cette facilité il y a que « imiter » le JV permet à Mr et Mme Tout-le-monde de se représenter immédiatement des attentes vis à vis de la progression du plot et -surtout- des persos. Quand le contexte d’une série montre des similitudes avec un RPG (comme c’est le cas dans DanMachi ou -ici- Grimgar), on se représente assez facilement ce qu’on attend des protagonistes en termes d’évolutions, on imagine des repères auxquels on peut se fier pour voir comment les persos grandissent et s’améliorent. Je suppose du coup que c’est une facilité qui permet de pas avoir à expliciter certains éléments ou détails, et permet de traiter des évolutions (de skills par exemple) sans y passer trop de temps.

    Je sais pas si je suis bien clair (je me comprends, c’est un début), mais en gros je pense que c’est -entre autres- une histoire de repères pour le spectateur. C’est plus commode si on veut, plutôt que d’avoir à tout rebâtir.

    Après, comme tu l’as expliqué, c’pas vraiment une bonne chose. C’est vrai que -malgré toutes les qualités que je peux lui trouver- ça aurait été un énorme atout pour Grimgar de se distancer un peu plus que ça d’un JV.

    Bon post en tout cas, j’aime bien :>

  4. De ce que j’ai compris, ce type de récit(MC qui débarque dans un autre monde) est en train de devenir son propre genre, l’isekai.

    Ce n’est donc plus totalement de la fantasy, celui-ci servant plus de décor et de setting que de genre en soi-même. Et on pourrait tout à fait avoir un récit isekai du même genre dans un setting sci-fi ou contemporain.
    Et du coup, je pense que le genre se cherche un peu, se construit ses codes, d’où les maladresses, et le fait qu’on a affaire à du vu et revu.

    Après, c’est vrai que ça devient lourd d’avoir une grosse partie des nouveautés saisonnières qui s’y penche, mais à chacun son public.

    Et une liste qui date de l’année passée: https://www.reddit.com/r/manga/comments/37ygtw/thatdcguys_list_of_got_teleportedrebornlives_toin/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.