16 comments on “Golden Time

  1. > Aujourd’hui on a plus le temps de mater un épisode à 23h30 tous les mercredis parce qu’on a autre chose à faire, parce qu’on a une vie et qu’on a besoin de se coucher tôt.

    je trouve que ceci est un faux argument concernant toi et tous les autres geeks.

    Si t’avais été un mâle alpha çà passait encore, mais t’es pas un mec de la night qui sort tous les soirs en boîte de nuit ni un mec qui a beaucoup de grosses activités dehors comme du sport en salle hebdomadaire à 21h tel jour. T’as p-ê un cours de salsa ou autre activité tel jour, mais je suis pas certain que tu ais bouclé toutes tes soirées.
    bien sûr, j’espère pour toi qu’il t’arrivera de manquer un mercredi car t’as un diner avec une dame mais çà sera pas chaque mercredi sinon cela serait triste.

    Faut pas se voiler la face, le mercredi soir, la plus grosse probabilité c’est que tu joues à un JV ou que tu mates un anime, ou que tu discutes sur internet avec quelqu’un sur skype/irc/forum/facebook/teamspeak whatever. Au pire t’es p-ê de ceux qui vont au cinema tous les mercredi soir.
    bref rien d’extrêmement impératif qui ne puisse être décalé à plus tôt ou à plus tard.
    Si tu trouves que discuter c’est plus important qu’un anime que tu apprécies et qui est diffusé à une heure précise, là je peux pas grand chose pour toi.
    Faut relativiser, si t’es pas devant la TV pour mater un anime à une heure précise pour sa première diffusion en VOSTFR, c’est que tu n’appréciais pas cet anime tant que çà.
    Et dans ce cas, je ne vois pas en quoi c’est dramatique.
    les otaku qui mataient Haruhi en 2006, le regardaient de la nuit de dimanche à lundi à 00h00.
    bah tu fais comme eux si t’as pas la permission de minuit, tu enregistres pour le regarder le lendemain.

    Le gros problème de tous ces nolifes drogués au HDD remplis de séries pour les hivers difficiles, c’est qu’ils veulent faire leur propre emploi du temps, « je veux mater tel truc à 3h du mat », ils veulent absolument en aucun cas s’adapter à leur « passion ».
    Moi, je suis un peu romantique d’une époque révolue, une série comme Haruhi, j’aurai été prêt à dormir à 1h du mat pour le mater en ayant cours/boulot le lundi matin à 8h.
    pas toi ?

  2. Ben non, pas moi.

    Le soir, je peux avoir une réunion associative, aller au cinéma, sortir, avoir du monde à la maison qui passe pour partager une pizza ou une galette, écrire un article, un livre ou autre.

    J’ai l’impression que tu me montres deux extrèmes là : d’un côté le nolife qui n’a rien à faire de ses soirées et l’autre qui a une vie sociale chargée avec gamins ou sorties tous les soirs. Pour toi l’entre-deux n’existe pas.

    Et c’est quoi la différence entre enregistrer un anime pour le regarder plus tard et la VOD? Il n’est même pas question de HDD bourré d’animes vu qu’on parle de streaming là quand même. Je regarde pas mal de mesanimes via Crunchy ou Wakanim. J’achète même les épisodes après les avoir regardés sur Wakanim histoire de les garder pour plus tard (toi qui est « nostalgique » justement tu devrais savoir que certaines séries de même pas 10 ans sont déjà difficiles à retrouver sur le net)

    Je dis pas qu’une diffusion n’a pas son charme : lors de Haruhi 2009 nous étions nombreux à le regader en direct via un stream à 18h00 et à le commenter sur IRC, ça aidait notamment à faire passer la pillule de Endless Eight, mais voilà, on peut pas faire ça pour tous les animes. Et en 2013, à l’époque où tout le monde a une tablette connectée au net, ou un smartphone avec la 3G/4G, on essaye d’occuper son temps comme on peut, par exemple dans les transports où on peut se permettre de mater un ou deux animes selon le temps que le trajet prend.

    Même au japon il n’est pas rare de trouver des gens qui mattent un truc sur leur smartphone dans le train, c’est juste dans l’ère du temps.

  3. > Le soir, je peux avoir une réunion associative, aller au cinéma, sortir, avoir du monde à la maison qui passe pour partager une pizza ou une galette, écrire un article, un livre ou autre.

    ben presque tout est décalable, tu peux réadapter ton emploi du temps en fonction de ce que tu fais. Seul le coup des amis qui ont rien à branler des anime est difficile à bouger.
    Le cinéma tu peux proposer le jeudi. pareil pour ton article, tu peux l’écrire 30 min après l’anime.
    Le livre tu peux le lire avant de dormir, la réunion associative, tu peux la commencer avant la diffusion, mettre la chaîne en attendant que çà commence, puis mettre le bouton pose en attendant que la réunion finisse.

    et justement l’entre-deux c’est moi. et je parle en connaissance de cause.
    j’ai pas une vie active sans trou, et je suis pas un nolife.
    je sais que le dimanche soir, je mate souvent un match de foot, le jeudi soir c’est souvent ma soirée ciné, ben je fais mon emploi du temp en fonction mes autres passions.
    si le jeudi je peux pas, je vais voir le film avec qq1 d’autre qui n’a pas a séance de ciné hebdo.

    c’est pour çà que je sais que c’est clairement pas une question de temps, mais de « je juges plus intéressant de foutre autre chose que me poser le cul devant la TV à 23h pétante tous les mercredi ».
    après personnellement je m’en fout que la première soit diffusé à telle heure, je sais que yaura toujours moyen de remater la rediffusion.
    j’ai pas verif, mais je pense que tous ces anime sont au moins diffusé 5x, yaura certainement au moins un moment que tu pourras te mettre devant la TV pour le suivre.
    j’en ai vraiment rien à foutre de rater la 1ere.
    et vraiment au pire des cas, tu enregistres pour le voir quand tu as envie. Devant ta TV.

    sinon j’ai pas de tablette, et je prends aucun plaisir à mater un anime sur téléphone.

    > tu devrais savoir que certaines séries de même pas 10 ans sont déjà difficiles à retrouver sur le net
    si tu dis çà c’est que t’as jamais essayé.
    avec l’avennement de BT & l’explosion du marché DVD US, il n’y a aucune difficulté à trouver un anime qui a été fansubbé ya 10 ans, que ce soit lisensed ou pas.
    sauf si tu fais ton difficile et que tu cherches par exemple une release une team précise ou que tu veux juste faire du DDL ou du XDCC, là oui, çà va être difficile.
    .
    et je suis pas spécialement nostalgique. Je suis juste qq1 qui peut regarder un vieux truc ou un truc récent avec la même subjectivité.
    Par exemple, j’aime bcp Log Horizon, je le trouve largement meilleur que SAO. Je trouve que Yamato 2199 est meilleur que l’original.
    les gens m’écoutent jamais mais je répète depuis 10 ans quand même.
    C’était pas mieux avant, c’est juste pire aujourd’hui : Il y a toujours des oeuvres appréciables, elles sont juste noyés par le nombre d’oeuvres exécrables qui a explosé.

  4. Ce que t’as pas l’air de piger, c’est que les temps changent, et les habitudes aussi.

    Dans les années 90 c’était parfaitement acceptable de mater un truc au moment de sa diffusion.

    Aujourd’hui Youtube, et les systèmes de VOD et de rattrapage télé (et le piratage aussi) ont habitué les gens à regarder les séries quand on en a envie et plus quand un diffuseur a envie qu’on regarde.

    Ce sont juste les habitudes de consommation qui changent, tout comme aujoud’hui tu auras plus le réflexe d’acheter ta musique sur Amazon MP3 ou iTunes que d’aller chopper un CD audio.

    Oui, tout est décalable dans un emploi du temps, mais est-ce la bonne raison? Je vais décaler une sortie ciné parce que j’ai un anime qui passe à cette heure là le mercredi? Tu te vois expliquer ça à un pote ? Il te dira juste « enregistre le ou regarde le en VOD » (ou pire, « télécharge-le en bittorrent »)

    De toutes façons, ça n’enlève pas le souci pour J-One qu’il faut payer le bouquet CanalSat ou être abonné au câble. Mais plus généralement, les programmes diffusés à heure fixe c’est aller à contre-courant des habitudes des consommateurs aujourd’hui, même si cela te déplait.

    Après comme je disais, regarder un truc en direct ça a son charme aussi, mais c’est pas ce que je cherche en priorité.

  5. Pour un mec « normal », t’as quand même l’air d’avoir beaucoup de temps libre, Rukawa…

    Enfin, pour apporter tout de même ma part d’eau au moulin, vous n’avez qu’à prendre par exemple les plannings de diffusions de J-one pour Space Brothers (qui est la seule série digne d’intérêt de la chaîne à mon sens) : http://www.j-one.com/space-brothers/
    Vous verrez qu’une même série est diffusée 5x en 4 jours.

    En fait leur fonctionnement est de diffuser les épisodes par paire : celui de la semaine précédente et celui de la semaine en cours, d’affilé. Cela veut dire qu’en gros chaque épisode reste 2 semaines à l’antenne et bénéficie grosso-modo d’une demi-douzaine de diffusion.
    Hé oui, 2 semaines. Ca fait en gros 15 jours. La nature est bien faite, non ?

    Enfin la majorité des abonnés satellite et numericable disposant maintenant de terminaux enregistreurs (même si certains ne l’ont comme moi appris que récemment), ce système n’a virtuellement aucun inconvénient par rapport à de la VOD internet.
    « Virtuellement », parce qu’il faut quand même se taper à chercher les plannings de diffusions des chaînes, qui ne sont pas toujours à jour ni clairs (coucou Mangas) ; et apprendre à programmer son appareil pour avoir un service similaire.
    Mais pour un geek accompli comme le sont la plupart des animefans traînant par ici c’est franchement pas la mer à boire.

    Maintenant, vous me direz, pourquoi ne pas simplement proposer de la « vraie » VOD sur ses anime à J+1 et se compliquer la vie en passant par un système daté et des rustines à la con pour diffuser ses anime ? Ça vous semble sûrement anachronique et vous avez raison. Quel est donc l’avantage de s’agripper comme ça à la TV en délaissant l’internet ?
    Hé bien il est simple : la rémunération des annonceurs sur format TV, même satellitaire, est sans commune mesure avec ce qui pourrait être fait avec de la publicité sur internet. Or comme une grosse majorité des consommateurs ne veulent plus payer pour leurs animes et les considèrent comme acquis de droit, cette source de financement apparaît toujours plus nécessaire.
    Ce « règne » de la TV restera effectif tant que lesdits annonceurs persisteront à pratiquer un tel écart de prix entre les deux media. Et ça n’arrivera que dans une bonne petite génération (d’humains, oui).

    La seule raison pour laquelle c’est encore très foireux c’est simplement le fait que les chaînes en question (J-one et Mangas) sont encore cantonnées aux seuls bouquets satellites et câble. Mais n’ayez crainte, si Manga est en roue libre depuis des années, J-one, elle, n’a jamais fait secret de son ambition d’envahir à long terme tous les bouquets numériques adsl comme l’a fait sa grande sœur Game one avant elle.

    Tout ça ne rend bien sûr pas la fameuse plate forme de VOD  » a J+15″ plus attractive et plus viable, mais la diffusion TV c’est un peu plus complexe que juste un vieux format mourant, malheureusement.

  6. Je rejoins ton avis, Kabu, tu pointes bien le pourquoi du comment de la diffusion télé.

    Cependant je maintiens que les usages sont différents désormais.
    Il y a des gens qui n’ont pas de télé (parce qu’ils n’en ont pas besoin normalement ou ils n’ont pas de place chez eux.)
    Il y a des gens qui n’ont pas forcément le loisir de se poser pour regarder un truc 25 minutes d’affilée sans pause (et c’est pour ça qu’ils regardent ça dans leur pieu, dans les transports, etc.)
    Il y a des gens qui font tout avec leur ordinateur, parce que c’est plus pratique (prendre des screens d’un épisode pour faire des GIFs rigolos, etc.)

    Bref, avant on regardait la télé parce que c’était notre seule source de divertissement, mais maintenant il y a beaucoup plus de façons de consommer du contenu, que ça soit via iTunes, Wakanim, Crunchyroll, ADN ou le piratage. C’est comme ça, les choses changent, et faut à mon avis s’adapter aux nouveaux modes de consommation.

    Mais ouais, pour l’instant la pub à la télé reste reine, et c’est dommage.

  7. (séreux Ruka, tu le fais exprès ou quoi ? Non, on a pas à organiser sa vie autour des diffusions TV de telle ou telle émission. Surtout maintenant. D’ailleurs, tu regardes Log Horizon sur J-One ?)

    Je salue les initiatives d’ADN en partenariat avec J-one et Manga, qui est dans le fond que la systématisation des expériences que Nolife a pu tenter avec Wakanim et Dybex sans jamais arriver à transformer l’essai. Dommage, mais c’est récurent chez eux.
    Je veux dire, ça fait des années, plus de 15 ans, pas loin de 20, qu’on fantasme ça, qu’on le demande, le réclame, l’exige ! Et on l’a enfin, des animes juste après leur diffusion au Japon (voir même avant, si on prend en compte que ces animes diffusés tard le soir ont une diffusion morcelée à travers le pays et que certain départements ne les ont parfois que 15j après la première diffusion !). On a vraiment des animes comme au Japon, même si 23H c’est un peu plus tôt que les 1H30 du mat’ auquels certaines de ces séries sont habituées. C’est une victoire, et on peut la saluer.
    Maintenant il est vrai qu’une diffusion sur une chaine à heure fixe est contraignante, mais les possibilité des box satellite/cable actuelle pour enregistrer invalident directement cet argument. On peut même programmer l’enregistrement hebdomadaire une fois et ne plus s’en soucier jusqu’à la fin de la diffusion. Pratique si on part un mois au Japon pendant ce temps par exemple.

    Non, à mes yeux le seul vrai « problème » de la diffusion sur J-one est que pour avoir la chaine il faille payer l’abonnement de base à l’offre satellite/cable, et c’est autrement plus couteux qu’à un service de VOD. Donc si on est intéressé juste par les simulcast, c’est clairement pas abordable. (d’autant plus que les émissions de jaune sont inintéressantes (et disponible sur leur site))

    Reste que je trouve ça bien, la diffusion TV et la VOD ne sont pas directement concurrente, aller voir un épisode sur Wakanim ou le télécharger sur bitorrent est un acte volontaire, on va chercher ce qui nous intéresse. Alors que la diffusion TV est plus passive, on regarde ce qui nous est proposé au moment m. Et ce n’est pas forcément une mauvaise chose, qui n’a pas découvert un film, une série, un documentaire ou je ne sais quoi qu’il a ensuite apprécié au hasard d’une séance de zapping à la TV ?
    La diffusion sur J-one ou manga exposera peut-être des personnes à des séries dont ils auraient ignorés jusqu’à l’existence sans ça. Si on souhaite que l’animation japonaise continue de se développer en France, ça me semble important.

    Et je dit ça alors que je n’ai plus de TV depuis plus de 5 ans et que ma connexion actuelle (imposée, je suis en résidence) m’empêche de regarder du streaming correctement entre 6H et 23H30.

    Sinon Kabu, tu fais une petite erreur. Ce n’est pas directement les revenus publicitaires que vise ADN, mais ceux du sub-licencing à J-one et Manga, ces chaines se rémunérant elles sur les revenus publicitaires qu’elles dégagent. Je me demande combien ces chaines payent pour que Kaze et Dargaud acceptent de flinguer leur offre de simulcast. Même si, en prenant un peu de recule, ce n’est pas si grave pour eux vu que catalogue que propose ADN. Leur véritable offre est plus dans la VOD de centaines de séries que le simulcast d’une poignée, poignée qui rejoint bien assez vite leur énorme catalogue.
    Mais comme je le dit plus haut, les deux modèles ne sont pas directement concurrentes et une telle exclu n’est probablement pas réellement nécessaire.
    Reste que quand même, quelle victoire pour les fans après tant de temps.

  8. @Tetho : j’ai aussi dit que de toute façon si tu rates la 1ère diffusion c’est pas grave, vu que yaura des rediff.
    j’ai aussi anticipé le coup du pote qui dit « au pire enregistre le ».
    c’est pour çà que j’ai dis que moi çà me gêne pas de rater un épisode, yaura toujours moyen de mater un ep avec les rediff.
    sinon, je comptais m’abonner en juillet, vu que je serai pas en France pendant un moment. J’avais la flemme de souscrire pour resiller après 4 mois.

    @Kabu : mes soirées sont souvent libres, j’ai pas de copine et je sors pas tous les soirs en semaine.

  9. > sinon, je comptais m’abonner en juillet, vu que je serai pas en France pendant un moment. J’avais la flemme de souscrire pour resiller après 4 mois.

    parce qu’en fait t’as toujours 3 mois offert quand tu t’abonnes pour 1 an, je préfère profiter de ces 3 mois offert dans une année entière que juste payer 3 mois et puis s’en va.

  10. Perso je fais pas confiance aux enregistreurs, même ceux des box.

    Je ne sais pas si tu peux enregistrer « dés que le programme X commence » ou bien « de telle heure à telle heure » mais j’aurais toujours peur d’en louper une partie à cause d’un décalage quelconque par rapport à l’horaire de diffusion initialement prévu.

    Mes peurs sont peut-être infondées, hein, mais bon.

  11. @Axel : je programme toujours 5-10 mn avant et au moins 20-30 mn après les horaires indiqués. Dans 99% des cas, aucun raté à déplorer si l’enregistrement n’a pas foiré parce que DD plein ou box qui buggue ou connexion qui a eu des interruptions pendant que ça devait enregistrer.
    Le dernier %, c’est le cas rarissime où le programme précédent a tellement débordé (c’est quasiment toujours du sport) que ça décale trop le programme suivant. Il m’est arrivé de voir un programme retardé de plus d’une heure à cause de ça et de ne pas avoir la fin, mais c’est vraiment rarissime.

    Le vrai inconvénient de programmer un enregistrement, c’est donc pas le risque de bouffer sur le programme mais le fait qu’en mettant des marges, on se tape toujours la fin du programme précédent, les tunnels de pubs et bandes-annonces qui font l’entre-deux, les éventuelles pubs au milieu du programme voulu et quand celui-ci est fini, tout ce qui suit jusqu’à la fin de l’enregistrement. Du temps des magnétoscopes VHS, c’était facile de récupérer la place en réenregistrant un autre programme par-dessus celle-ci, mais depuis le passage aux enregistrements numériques, faut virer la partie en trop à l’aide d’outils de montage vidéo dont le maniement n’est pas toujours évident pour la personne lambda (et parfois, c’est pas possible, alors on ne peut que déplorer la place perdue sur le DD pour rien…).

  12. Pingback: Les Waifus d’Axel | Meido-Rando

Laisser un commentaire