2 comments on “Kick Heart – Quand l’animation japonaise s’en remet à ses fans via le crowdfunding

  1. Je pense que pour Kick Starter, le nom du réalisateur joue beaucoup. Quand on s’appelle Tim Schafer et qu’on a déjà un CV bien étoffé c’est pas trop dur de rassembler des sous.
    C’est pour ça que ce projet kick heart a du potentiel. On nous aligne des noms prestigieux comme Masaaki Yuasa (Kaiba, Kemonozume, Yôjohan Shinwa Taikei…), Production I.G (higashi no eden, seirei no moribito, Otogi Zôshi…) et Mamoru Oshii (Ghost in the Shell, Patlabor, The Sky Crawlers…). Forcément ça incite la confiance parce qu’on sait que ce ne sont pas des charlatans mais des vétérans qui ont déjà fait leurs preuves.

  2. Pingback: [Noël 2012] Anime christmasu desu « jevanni's blog

Laisser un commentaire