32 comments on “Quel est ce pouvoir que je ne saurais voir ?

  1. Ça manque de calculs très savants se basants sur le poids d’une pièce de 500¥ et d’une bagnole pour calculer la vitesse que la pièce doit atteindre pour stoper la voiture (et même dépasser vu qu’elle l’envoie dans les airs) ainsi que la puissance électrique générée par Misaka.

  2. Tetho > Je n’ai pas réussi à être sûr de la pièce utilisé. Et si tu veux vraiment, je peux toujours t’envoyer les calculs par mail :p. Comme le but de cet article n’est pas de se noyer sous les chiffres qui ne serait pas forcément compréhensible par tout le monde, je ne les mettrais pas là.

  3. C’est dommage, ça aurait pourtant été la partie la plus amusante du billet.
    Faut donner dans l’approximation, de toute façon on ne sait pas quelle est le modèle la voiture en face ou sa vitesse et cette dernière vole en l’air, ce qui empêche toute mesure précise. Des mecs avaient fait ça sur /m/, le résultat était délirant.

  4. Tu sais Tetho, c’est pour ça que tu fais chier, avec ton hypercritique de merde : on te pond un article massif et recherché, et tu viens chouiner parce qu’on est pas aussi con que 4chan.

    Le pire, et tu le sais, c’est que j’ai un profond respect pour toi et Rukawa.

    Mais je vous l’ai dit, à Rukawa et à toi, en vrai, en privé, en convention, à plusieurs reprises : à vous deux, vous m’avez effrayé de mon propre site web.

    Vous deux êtes les seules raisons pour lesquelles je n’écris plus.

    Rendez plaisir à cette blogoshphère que vous aimez tant lire pour mieux la diminuer : fermez-la. Ca ne me ressemble pas d’appeler au silence, mais vous avez raté beaucoup trop d’occasions de vous taire.

  5. Raton, toujours à se prendre pour le super-heros à la défense de l’otak-blogo-sphere.
    Sort toi donc un peu les doigts du fion plutôt que de te chercher des excuses.

  6. A une ligne je suis un héros, à la suivante je me cherche des excuses. FLAWLESS LOGIC.

    Maintenant que je me suis expliqué au troll de service pour qu’on puisse commenter l’article d’Audrey en paix, vous pourriez éviter de jouer son rôle ?

  7. Meme si je ne l’ai pas lu j’ai regarde les images(flemmes de lire)ils me semblent vachement interessant trouve tous ses schemas a dû etre dur mais par contre le point negative de cet article s’est…trop long.Je pense qu’il fallait le raccourcir où le faire en 2 parties mais sinon le point positive les schemas qui aide a la comprehension et la facon dont tu l’as ecris a ete fait tres scientifiquement mais pour un premier article si c’est ton premier je le trouve tres bien(moi je ferais pas mieux je crois a part mon utilisation de l’orthographe tres incomprehensible dans notre epoque^^

  8. Moi aussi j’aurais aimé voir les formules et les calculs, histoire de faire un peu son « Myth Buster » de la blAgosphère o/
    Après, c’est toujours un exercice difficile de vulgariser (dans le sens « rendre accessible et compréhensible au plus grand nombre ») des principes scientifiques.

  9. Overmind > Les chiffres n’apportent pas grand chose. Et le formalisme mathématique de l’électromagnétisme est vraiment assez complexe, et assez peu compréhensible pour le commun des mortels (à moins que vous ne soyez habitué à manier les rotationnels et autres divergences dans des équations couplés :p). De plus, les chiffres n’éclaire pas toujours réellement (si je te parle d’une énergie de 4800 Joules (ce chiffre est balancé au hasard), tu vois ce que ça veut dire ?). J’ai vraiment voulu pouvoir rendre cet article le plus compréhensible, plutôt que de vous parler de truc qui seront de toute manière assez trouble et balançant des chiffres qui ne veulent au final pas dire grand chose, puisqu’il dépendent même par moment du repère qu’on choisit. Les chiffres, c’est bien beau, mais même les scientifiques se posent la question de leur interprétation, pour certains. Je ne vais pas encombrer cette article de choses totalement absconse juste pour augmenter mon ePenis :p.

    Grimm > Tu me fais un résumé clair des phénomènes que tu penses être étudiables, tu me fais des screens, et je te fais ça quand j’ai du temps :p.

  10. Des screens? De l’anime?
    Bouhahahahaahaaa.

    Lis le VN. Sérieusement, si tu aimes te tordre les méninges dans des sens que t’aurais pas cru possibles, lis le VN.

  11. Grimm > Je parlais de screen du VN. À moins que les points intéressant ne soit visible sur les CG :p. Et je n’ai pas le temps pour le moment de le lire, donc c’est tu me fais un résumé des moments avec les bonnes images, ou rien.

  12. Des CG dans Umi…?
    Braif, de toute façon les sujets qui m’intéressent sont de trop gros spoils, alors on verre ça plus tard.

  13. Audrey Azura –> Si ça te tente de donner une explication une bonne fois pour toute au chat de Schrödinger, à toi de jouer, autrement, il n’y a rien à voir scientifiquement parlant. Et contrairement à ce que dit Grimm, il suffit d’avoir la tête sur les épaules et d’être terre-à-terre pour s’en sortir convenablement dans la lecture. A moins que tu ne sois disciple de la sur-interprétation perpétuelle.

    Autrement, rigolo comme article, il faut le vouloir pour écrire un truc pareil sur un anime aussi pouet-pouet.

  14. Zettai : « Et contrairement à ce que dit Grimm, il suffit d’avoir la tête sur les épaules et d’être terre-à-terre pour s’en sortir convenablement dans la lecture. » > Note quand même que j’ai jamais dit ça, hein.

  15. « Sérieusement, si tu aimes te tordre les méninges dans des sens que t’aurais pas cru possibles, lis le VN. »

    Je suis censé comprendre ça comment ?

  16. J’imagine que c’est aussi de l’hyper critique si je dis que le postulat de base de ce post …

    S’il est des choses qui semblent bien être plus que réticentes à se coupler, ce sont bien les sciences et l’imaginaire.

    …relève de la méconnaissance la plus totale à la fois du monde de la recherche scientifique et des divers processus créatifs sources de l’imaginaire ?

    Bah tant pis, je le dis quand même. Car rien n’est plus faux. Un chercheur a besoin de se nourrir d’imaginaire, de rêve, déjà pour se fixer une direction, une voie de recherche ; ensuite pour imaginer des solutions aux divers problèmes physiques qu’il va soulever sur cette voie.

    Idem, les créatifs usent et abusent dans leur créations de la démarche scientifique. Et pas nécessairement qu’en scifi.
    Je vais pas vous refaire vos cours de première sur Zola et le naturalisme, vous connaissez la musique.
    On peut même élargir cela à l’usage et le partage des techniques, dans le domaine artistique, qui au final possède un schéma identique à ce que l’on trouve dans la communauté scientifique. Quelqu’un invente une technique, la montre aux autres, qui la reprennent, la corrigent, la modifient, la perfectionnent.

    Bref, cette phrase vient nous rappeler la barrière artificielle qui est toujours mise entre les sciences et les arts, entre la physique et la métaphysique, et qui n’a en réalité jamais eu lieu d’être.

    Sinon je suis d’accord avec Tetho sur le fait qu’il aurait été intéressant de quantifier un peut tout ça. Mais pas pour les mêmes raisons.
    Par exemple, tu aurais pu estimer la valeur du courant à appliquer à la pièce pour qu’elle atteigne l’accélération voulue et ainsi répondre à cette interrogation que je me suis posée (parmi d’autres) : la pièce font-elle à cause du frottement de l’air ou bien simplement par effet Joule à cause de la trop forte intensité du courant qui la traverse au vu de sa résistance ?
    (la réponse n’est évidente qu’une fois les énergies mises en jeu quantifiées et comparées)

    Et contrairement à ce que tu affirmes, sortir des chiffres n’a rien de contraire à la vulgarisation que tu veux mettre en oeuvre. Si tu as peur que ton public ne comprenne pas une unité obscure (genre si tu donne une énergie en eV) il suffit de le comparer à ce qu’il connait. « C’est équivalent à 5 éclairs d’orages » ou « 70 dB c’est le bruit d’un aspirateur ».
    Te refuser à faire cet effort sous prétexte que « de toute façon vous ne comprendriez pas » c’est d’une te faire passer pour un gros connard péteux qui se prend pour un grand scientifique regardant de haut le bas peuple des ignorants ; et de deux emmerder du même coup tes confrères instruits qui eux, se tapent à faire l’effort de vraiment rendre accessibles leur écrits.

    Voila.

    Sinon je ne peux qu’appuyer Zettai : si tu arrives à faire des trucs comme ça sur des séries aussi daubesques que railgun, j’ai hâte de voir ce que ça va donner quand tu t’essaiera à le faire sur des séries de qualités. 🙂

  17. Je suis d’accord avec Zettai et Kabu tout ce qu’ils disent est naturelement claire franchement pour un article comme ça tout le monde debat et se casse la gueule(si je puis dire)c’est un article arrete de vous enerve comme dit Kabu si tu fais sur des series de qualites du genre One Piece ou autre je parie que le prochain article que tu fais vas faire va etre meilleur que celui la…logiquement enfin j’espere^^.Bon j’espere que la prochaine personne qui va poster un com va dire quelque chose de positive sur l’article.

  18. Kabu >

    Bon, déjà, c’est bien beau ton histoire de barrière tout ça, mais quand je parle des littératures de l’imaginaire, c’est tout de même un type de littérature bien particulier qui englobe en gros science fiction, fantasy, merveilleux, fantastique et horreur. Et pour le coup, à part dans la science fiction, les ouvrages avec de solides bases scientifiques ne font pas légion. En même temps, c’est pas ce qu’on leur demande, donc c’est bon.

    Pour cela, je suis totalement d’accord avec toi, et avec ce que tu dis ensuite : la science à besoin de l’imaginaire, et en littérature, on peut totalement faire appel à la science. Et d’ailleurs, il faudrait que tu prennes de le temps de bien voir les nuances introduites dans les phrases. Comme par exemple avec le verbe « sembler ». Ce qui veut dire que c’est une erreur de penser cela. Donc ne monte pas sur tes grands chevaux pour le moindre prétexte non plus.

    Ensuite, pour ce qui est des chiffres. Franchement, tu en as besoin, là ? Le but de cet article, c’était de comprendre un peu mieux des pouvoirs ; de faire une rapide explication de l’électromagnétisme, qui mine de rien reste une discipline plus qu’obscur pour la plupart des gens, sans renter dans un formalisme mathématique qui m’a moi-même franchement fait chier, par ce que très abscons. Quantifier les pouvoirs, c’est bien beau, mais à quoi bon ? Pour le coup, on ne peut réellement se référer à rien pour ce qui est des puissance mise en jeux. Je ne connais pas la composition de la pièce utilisé par Misaka. Et je n’ai par ailleurs même pas idée du type de pièce qu’elle utilise. À partir, c’est dur de faire une estimation de la résistance de la pièce. Si ça t’intéresse vraiment, je peux te dire que, si elle contient de l’argent et du fer, la pièce doit aller à environs 2000 m/s pour pouvoir avoir une fusion partielle du métal, si on considère que l’argent et le fer vont fondre séparément. Mais après, ça ne nous donne pas de taux. Bref, il n’y a juste aucun moyen de faire une étude fiable qui nous donnerait de bons chiffre.

    Donc, oui, effectivement, quand on m’a demandé des chiffres, j’ai pensé à faire ce que tu demandais. Mais franchement, à quoi bon ? Il n’y a aucune façon d’avoir des chiffres avec une barre d’incertitude cohérente. Et après, bon, si je dis « ça fait 7 éclairs », franchement, ça t’apporterais quoi, en terme de compréhension. À part un « c’est beaucoup », qui est quelque chose que l’on savait déjà. Ça fait quoi par rapport à 5 éclair ? Pour le coup, non, franchement, je ne pense pas que la quantification soit vraiment utile. Cet article contient déjà beaucoup d’informations, ce n’est pas forcément facile d’intégrer toutes ces informations d’un coup, alors non, je ne pense que ça soit la peine de rajouter en plus des chiffres juste pour rendre le tout plus confus.

    Quand au série de qualité… Si j’en trouve qui pourront me donner suffisamment d’éléments pour faire une telle étude, je verrais. Là, comme dit à la fin, c’est surtout partie d’un délire à la base sur Thalie, et je me suis dit que ça pourrait être intéressant de l’étoffer un peu et de le diffuser, et d’essayer de changer un peu l’image de l’électromagnétisme dans la tête des gens, de le rendre un peu moins obscur.

  19. Houla, j’ai rien capter je crois x) (pas de ta faute hein, juste moi qui suis une merde intersidérale en physique (et pourtant j’ai fait S) xD)

    Sinon très bon article. Bien que j’ai trouver cette série sympa, faut avouer que faut surtout pas chercher de la cohérence dedans x)

  20. Personne ne t’as demandé une précision de malade. On n’est pas aux pièces. Si on devait tout prendre sans aucun écart, on pourrait dire aussi tout simplement que vu le diamètre du projectile, son impact à grande vitesse sur la voiture fera simplement un trou dans l’engin et de risque pas de le stopper net.

    Quantifier et donner un ordre d’idée « grosso modo » c’est la différence qu’il y a entre un professeur fou terré dans son labo et un scientifique qui sait appliquer la physique au terrain.
    Tu dis que c’est dur, mais il ne m’a personnellement pas fallu plus de 5 min pour calculer la résistance d’un pièce de 10 yen (choisie pour sa tendance à être lancée au japon), en regardant sa taille et sa composition (95% cuivre) et en faisant rho x l / s.
    A la louche ca fait du 10µΩ.
    De là on a un ordre de grandeur de l’effet joule.
    Ordre de grandeur qu’on peut comparer facilement aux énergies mises en jeu par les frottements et ainsi avoir une idée de qui est prépondérant. Une idée, c’est tout ce qu’on te demande.
    On se fiche que le résultat ne colle pas tout à fait à la réalité, puisque de toute façon le cas n’est pas réel.

    D’autre part qualifier l’électro-magnétisme d’obscur, c’est quand même un peu poussé. C’est encore de la mécanique classique et une des bases de bien des formations scientifiques. Je veux bien que les personnes qui ont fait des formations littéraires ou économiques n’aient pas ces bases, mais il y a aussi une certaine proportion des gens qui te lisent qui ont bouffé du maxwell.

  21. Kabu > Ce qu’il manquait, comme dit, c’était le type de pièce. Bon, c’est vrai que, maintenant que tu le dis, la majorité des pièces semblent composé de cuivre (comme un con, j’avais regardé sur le wikipédia français, mais j’avais pas pensé à aller voir le wikipédia anglais <_<). je ferme ma gueule donc à ce niveau. Mais bon, après, la question posée reste : ça nous apporte quoi, le but de l'article n'étant pas de quantifié, mais d'expliquer un comportement global desdits pouvoirs ? Bon, j'ai merdé sur ce point, et je me corrige donc : je pourrais vous faire un article de quantification (avec une explication des phénomène mis en jeux plus précise qu'on ne le fait dans ces commentaires). Mais là, le but n'était pas de quantifier les pouvoirs de Misaka, et je persiste dans l'idée que ça aurait ajouté des informations en plus quand l'article n'est déjà pas forcément aisé à assimiler.

    Parce que bon, pour le coup de "beaucoup ont bouffé du Maxwell"… J'ai quand même plutôt eu l'impression que beaucoup sont sorti d'étude plus littéraire et économique, ou en tout cas pas tourné vers la physique. Parce que Maxwell, tu n'en bouffes pas dans le secondaire. Je n'ai commencé à aborder l'électromagnétisme qu'au second semestre de ma L2 de Physique, et ne les ait véritablement assimilé que durant mon premier semestre de L3. Je n'ai quand même vraiment pas l'impression qu'une majorité de la population autour de moi ait fait des études scientifiques axés physique dans le supérieur, quand même.

  22. Je tiens à vous préciser que le café Maxwell capuccino se boit, il ne se « bouffe » pas. Bon ok je sors…

    Je trouve que tu tiens un bon créneau. As-tu songé à ouvrir ton blog pour nous pondre d’autres articles du genre ? Personnellement j’en redemande. La science-fiction est un genre très représenté dans l’animation japonaise.
    Il y a probablement matière à cogiter sur des titres comme Noein, Darker than black ou encore Gunbuster.

    Bref, continue, nous en redemandons.

    ps: au pire si les calculs n’intéressent qu’une partie du lectorat, met les dans des balises spoiler ;).

  23. Comme tu l’as dit audrey le but n’est de ce noyer dans les chiffres deja quand tu voulais faire cet article s’etait pour t’amuser rentre pas dans des explications que d’autres ne comprendront pas parce que la on sait d’autres n’aiment et d’autres aiment chacun son point de vue parce que la vous me cassez les couilles comme meme quand t-on parle de physique d’autres y comprennent rien au va pas rentre dans des explications scientifiques alors s’il vous plait arrete elle a presente un manga vous pourrez pas explique cela puisque ça depend de la puissance dont elle l’a lance et selon le temps climatique donc explique ceci n’est pas possible dans notre science actuelle mais dans un futur lointain je pense que ça sera possible de calculer la vitesse et tout ça ne rentre pas dans des explications dont vous n’allez pas reussir a justifier vos reponses par la suite.J’en ai finis pour le moment.

  24. Pingback: » L’entropie, ou pourquoi les Incubators essaient de nous enculer à sec Meido-Rando

Laisser un commentaire