19 comments on “MaOTD #316

  1. Non, mais quel fanboy …. ça fait deux Mio d’un coup ça. Bon, je te prend une Mio et une Ritsu. à la limite Yui, mais je laisse tsumugi à qui la veut …

  2. O_o

    (*crise cardique, veuillez appeler une ambulance)

    ––––––
    Le message suivant de la famille éplorée s’adresse à la blogosphère otaku(e?) francophone :

    … Il est mort heureux, au moins. 😀

  3. "Il va sans dire que quand je l’ai matté au réveil ce matin, les litres de sang ont coulé." : je comprends maintenant pourquoi ils sont toujours en pénurie grave au Don du sang… C’est à cause de ces (censuré) d’otakus qui n’arrêtent pas de perdre le leur en masse !

    Solution : regarder une compilation moe-ecchi directement DANS LEURS CAMIONS ! Ça ira plus vite qu’avec leur système actuel et au moins, ça ne sera pas perdu pour tout le monde, cette fois !

    (Il FAUT que je regarde "K-on!" ! IL LE FAUT !!!)

  4. Quel marchand sournois, il fait exploser les prix plus que la normale en nous faisant croire que c’est à cause de K-On, quelle stratégie marketing démoniaque c’est mon portefeuille qui va pleurer…
    Mais bon comme c’est le retour tant attendu des meidos je prends volontiers tout le pack, tu me le retireras sur ma carte de fidélité Meidolicious…

  5. Pour tout dire, le teasing de Sankaku cette nuit avec les maillots de bain a failli me faire m’évanouir. Là, je chope l’épisode en Torrent mais j’ai peur du moe overload. Ah, ce fut court, mais je vous aimais bien, vous tous ;__;

  6. Épisode de tarée comme d’habitude fin le 04 est quand même assez chaud surtout le gros plan sur la poitrine de Mio <3 même si je préfère ritsu (l) mais bon epic scene la Mio en maid…

  7. Beaucoup de Tsumugi => Bon ep.
    Mio aussi est bien dedans. Enfin comme à peu près toutes. Mais j’aurais toujours du mal avec ses sauts d’humeur…

    Yui les cheveux en l’air => Epic win. Rien à rajouter…

  8. Jusqu’à maintenant K-on ne m’intéressait pas, mais cet anime déchaine tellement les passions que je vais me laisser tenter.

Laisser un commentaire