4 comments on “Lost Odyssey

  1. Je vois qu’on a le même avis sur FF12 :). Quand en plus on a joué à FFXI (le jeu online) pendant des années, on finit le 12 avec une incroyable sensation de foutage de gueule ("FFXI offline, woot"). Sauf qu’en plus le scénario du XI est bien meilleur, avec des cinématiques en pagaille (mais pas en synthèse, sauf l’intro).
    Et le XI n’est pas une reprise trait pour trait de Star Wars mode médiéval-fantastique, lui.

    Sinon, comme on disait sur TS : le coup de la grosse bataille de ouf, avec une météorite qui tombe en plein dessus, c’est exactement le début de l’anime de Samurai Deeper Kyo. J’espère juste que la suite est meilleure, parce que c’est une bien belle daube cet anime ^^;.

  2. Satie?

    Les traducteurs ont changé Seth en Satie?

    Tain… faut vraiment que certains ne respectent rien.

    Bon, je pourrais donner mon avis, mais j’en ai déjà tapé un là:
    http://www.fantasy-forums.com/index
    Alors je ne me répèterai pas à ce sujet.

    Par contre, je me dois de prendre la défense de feufeu douzième du nom:
    Feufeu 12 à la base doit être pris comme un RPG à l’amércaine: tout dans le background, le reste dans la mise en scène. Techniquement, le scénar de FF12 est très fouillé, mais les informations s’obtiennent en parlant aux NPCs, en lisant les infos optionnelles, et non en bouffant de la cinématique.
    Traduction: si toi être trop flemme pour bouffer du texte à la place des jolis images qui bougent, toi pas aimer le jeu.
    Il est d’ailleurs amusant de voir certains sites spécialisés ayant encensé un jeu comme Oblivion se mettre à trouver FF12 médiocre, parce qu’il utilisait les mêmes mécanismes que le chouchou du semestre précédant.

    Quant à l’aspect "l’Histoire avec un grand H se passe sans moins", il faut y voir là le même mécanisme scénaristique que dans FFT: l’idée centrale est que derrière l’histoire "officielle" se cache des évènements secrets ne se retrouvant pas dans les chroniques:
    Dans FFT, il y a la fracture entre l’Histoire du "héros Délita" et la quête de Ramza Beoulve
    dans FF12, il y a les guerres, les batailles, les rivalités politiques, et derrière, la croisade personnelle d’Ashe, qui ne sera jamais écrite dans les livres d’histoire, comme le fait qu’elle sera fortement influencée par Vaan, le héros le plus anonyme de la sèrie, au point de se libérer d’une autre influence: celle, occulte, des Occurias, qui écrivent l’histoire depuis des siècles sans que leur rôle soit connu de quiconque à part eux-même. Rajoute à cela l’autre croisade personnelle (Celle de Vayne et de Cid), qui permet pour le coup d’avoir dans un FF:
    1. un véritable duo (Trio en comptant Venat) de salopards (Il n’y en a pas un qui trahi l’autre, ou qui manipule l’autre, les deux-trois "méchants" s’apprécient, se respectent et se tiennent d’égal à égal)
    2. des "méchants" pour le coup vraiment ambigus (pas de pervers irrécupérable façon Kefka, pas d’écorché de la vie façon Séphi) qui arrivent à montrer des aspects humains tout au long du jeu et qui semblent bien se battre pour un idéal et non simplement la réalisation d’une ambition et/ou d’une vendetta

    Bref, FF12 jouit d’un scánar à tiroir (que Lost Odyssey a tenté d’émuler par ailleurs) qui s’apprécie avec un certain recul.

  3. Alors là je ne suis pas trop d’accord: j’aime beaucoup lire, et les rêves de Lost Odyssey par exemple sont vraiment sympa et donnent une très grande profondeur au jeu. Dans FFT c’était pareil ilf allait lire les rumeurs dans les bars pour se faire une idée du monde. Mais dans FFT je pourrais te citer des tonnes de moments, pas forcément scénaristiques, mais de gameplay qui m’ont beaucoup marqué. Ca peut être dans la difficulté d’un boss récalcitrant ou dans l’émotion d’une scenette, tout compte pour marquer des souvenirs dans la tête du joueur, et pour moi FF12 a failli à cette tâche.

    Ceci étant dit j’ai détesté Oblivion aussi… :p

  4. Ca fait longtemps qu’on a pas eu droit à un gros article, comme tu le dis bien. Ca fait plaisir.

    A ce que j’ai pu voir, c’est évidemment super beau, les combats sont bien animés et le système des anneaux donne une touche de fraicheur au jeu qui en manque un peu. Par ailleurs, un truc que j’ai trouvé marrant, c’est l’affichage en split screen qu’il y a parfois, ça fait bizarre dans un RPG, mais ça a au moins le mérite d’ "innover".

    PS: J’attends impatiemment le chap 7 de Blind Spot !!

Laisser un commentaire