figurines

All posts tagged figurines

Ca faisait longtemps que je n’avais pas fait un tour de mes figurines, et cette fois plutôt qu’une vue de groupe, j’ai décidé de faire dans l’expérimental et de proposer une description par figurine, son histoire, pourquoi je l’ai prise, d’où elle vient… Comme cela fait maintenant plus de 15 ans certaines figurines sont assez rares et ont leur petite anecdote…

Les prochaines à arriver sont une figurine de Kongou de Kantai Collection et une de Erina de Food Wars.

C’est aussi l’occasion de tester l’affichage via une galerie sur WordPress !

Continue Reading

J’ai dit que le blog ne serait plus alimenté car je bosse désormais sur Blind Spot plus ou moins à plein temps (quand je ne travaille pas et que je ne joue pas, en gros.) mais j’ai bien dit qu’il y aurait quand même des posts de temps en temps. Par exemple il y aura probablement un post d’anniversaire du blog, car cela va faire quand même huit ans que Meido-Rando existe.

En outre, ça fait un moment que je n’ai pas reposté de billet sur mes figurines. Donc, allons-y. On va commencer par une vue d’ensemble, car oui j’ai une belle vitrine, maintenant vide des figurines de Sedeto qui n’habite plus chez moi.

Ce qui est bien en revoyant ces figurines, c’est qu’on se souvient presque de tous les moments où on les as reçues. A quelle occasion on les a achetées, ou bien qui nous les a offertes. Et c’est finalement peut-être ce qui les rend si attachantes.

dsc00021

Ces photos sont également l’occasion de tester mon nouvel appareil photo, un Sony DSC-HX20V.

dsc00022

Parmi les figurines relativement rares, il y a celle de Feena (de Crescent Love, un anime bien daubesque, mais que voulez-vous, on ne se refait pas.) ainsi que Aka de REC. Et si vous ne connaissez pas la figurine de lycéenne à droite, c’est que vous êtes né un peu tardivement : Il s’agit de Nuku-Nuku. Ce n’est pas tout jeune, je sais.

dsc00023

Voilà un truc que je n’ai jamais compris avec les figurines imposantes : elles tombent souvent et elles sont assez difficiles à maintenir, comme en témoignent cette jolie Tsuruya. A côté il y a une Ryouko toute aussi jolie et sexy et plein de petites figurines Lucky Star.

dsc00024

Quelques figurines un peu plus connues à cet étage. Une Nanoha que j’avais achetée avant que la série ne devienne de la merde, et tout à droite, une figurine de… EVE Burst Error, un VN thriller érotique des années 90. je ne me souviens plus de son nom, mais c’était l’assistante du héros. En fait son accoutrement me fait dire que c’est sa version ADAM The Double Factor, la suite du jeu, que je n’ai jamais pu finir car la traduction anglaise était bugguée et empêchait de progresser après un certain point. Quels bons souvenirs tout ça.

dsc00025

Ici beaucoup de Haruhi encore, avec notamment deux Haruhi disparition. Je ne l’ai jamais crié assez fort, mais Haruhi aux cheveux longs > *

Sinon y’a une Stella dans le fond, je sais. Faites comme si vous ne l’aviez pas vue. Celui qui me l’a offerte se reconnaîtra :3

dsc00026

J’aurais peut-être payé le prix fort pour l’édition collector de Duke Nukem Forever, mais au moins je pourrai afficher le buste de Duke quelque part. Sinon, j’ai deux belles Delorean : une achetée à Epitanime (la grande) et l’autre qui était dans l’édition collector en Blu-Ray des films. Parce que je pense que Retour vers le Futur est la meilleure trilogie de tous les temps. Ceci étant dit, on est bientôt en 2015 et j’attends toujours les voitures volantes.

Notez aussi le petit robot issu du coffret DVD UK de Red Dwarf. Parce que je suis aussi un grand fan de cette série.

dsc00027

Un peu plus haut, c’est l’étage Mahoro et compagnie. Là par contre je sais que mon amour pour la domestique à durée de vie limitée est connu de tous. On y voit notamment la Mahoro en cristal (dans un bloc de verre) que j’ai eue avec l’édition collector japonaise du tome 8. Il y a des mangas qui ne se foutent pas de votre gueule niveau goodies. Celle qui est en cloche a été peinte à la main par mon frère. Celle juste à sa gauche est ma toute première figurine, en résine et pas en PVC. Elle pèse donc trois tonnes, est assez fragile (certaines mèches de cheveux sont déjà cassées) et j’étais allé l’acheter à la Fnac des Champs Elysées en 2002, en plein Epitanime.

dsc00028

On finit par quelques jolies figurines un peu plus récentes, ainsi que la présence d’un Marcus Fenix de Gears of War dans le fond à droite.

Voilà, j’ai un profil sur My Figure Collection aussi ici sauf que je ne suis pas sûr que toutes mes figurines y soient répertoriées (ne serait-ce que la Charlotte Dunois que j’ai subtilisée à Shikaze.)

Ca faisait longtemps que je n’avais pas passé en revue mes figurines, et comme chaque année, j’ai quelques nouveautés ici et là à montrer.

Tout d’abord, il faut savoir que je ne cours pas après les figurines. Soit on me les offre, soit je les achète en convention ou parce qu’elles m’ont vraiment tapé dans l’oeil. Mais je ne suis pas les sorties ou autres (ça ne m’empêche pas d’avoir un profil sur MyFigureCollection.net.

Bref, en avant pour le défilé.

img_1625

Une Shana achetée pour boucler une commande sur Discount Manga, une Feena de Crescent Lvoe (anime de merde mais perso cool), une Airi aux vêtements déchirés en arrière plan (parce qu’il faut pas qu’elle se voie trop quand même), des petites figurines Love Hina, une rare Nuku Nuku (un très vieil anime), et une Onda Aka de REC qui sort de la douche.

img_1605

Pas mal de vieilles figurines ici : une Rin Meido, d’autres meido tirées de H games,  une Saber que j’ai ramenée du japon, une Nanoha old school… Il y a également tout à droite une fig de l’assistante du detective dans Eve Burst Error : un cadeau qu’on m’a fait sans savoir que j’adorais ce VN des années 90. Chaque figurine a son petit souvenir après tout.

img_1623

Du Haruhi disparition, des figma, une Stella d’un anime obscur qui n’existe pas dans le fond (un certain M.M. me l’a offerte.) et une géniale Haruhi en jogging. Parce que Haruhi arrive même à rendre hot une fille en jogging. Et ça c’est la classe.

img_1619

Au premier plan des petites figurines Lucky Star : j’avais acheté le set complet à Epitanime, la même année que j’ai acheté la Ryouko et Tsuruya que vous voyez. La Tsuruya a un peu de mal à tenir vu sa taille et son poids. Voilà pourquoi elle a l’air de se casser la gueule.

img_1617

Cherchez l’intrus.

Bon ok c’est facile, il a un Lanzor à la main. Autour de lui une Haruhi gothic lolita, une Yuri de Angel  Beats achetée cette année, une Tomoyo en waifu et une Kyou, ainsi qu’une Mio avec sa basse. Dans le fond, y’a aussi une Mikuru et le premier roman de Haruhi (dédicacé par Noizi Ito)

img_1616

Ombre m’a offert uen figurine pour Noel (merci à lui) de H2O Footprints in the Sands. Dans le fond, une Ana de He is My Master allongée, la DeLorean de l’édition Blu-Ray de la saga, une Mahoro dans un bloc de verre (édition collector du tome 8 du Manga Japonais), une Mahoro sur sa moto, une Mahoro en résine (ça pèse lourd ces bestioles) et encore une Mahoro sous cloche, peinte par mon frangin. La Mahoro en résine a été achetée en 2002, assez étonnament trouvée à la Fnac des Champs Elysées par Corsaire. J’étais alors parti en plein milieu d’Epitanime pour aller la chercher. C’était aussi ma toute première figurine. Et la résine ça a la classe.

img_1615

Et pour finir, le buste de Duke Nukem (de l’édition collector de Duke Nukem Forever, jeu de merde mais a l’édition collector qui claquait bien) et une DeLorean plus grande (ça se voit qu eje suis un fan de la saga de Retour vers le Futur?) que j’ai choppée à Epitanime.

Et voilà pour ce petit tour de figurines accumulées depuis 2002. Ca va bientôt faire dix ans mine de rien !

Fallait bien que je me ruine un peu plus (vous verrez pourquoi bientôt) en faisant quelques acquisitions supplémentaires. Ce qui est dommage, c’est qu’il m’en manque deux, saurez-vous devinez lesquelles? 🙂

(PS: Oui, j’en ai rajouté 3 à mon étagère ^^)