rec

All posts tagged rec

REC

Aaah, làlà, si vous saviez…!

Après avoir pris les deux premiers épisodes de REC sans trop savoir à quoi m’attendre, à part un très classique « c’est marrant » de la part de ceux qui l’ont vu, je ne m’attendais pas à une telle révélation.

REC, c’est un petit bol d’air frais. C’est mignon, drôle, et adulte à la fois. Et pour ne rien gâcher, l’héroine a un petit air de Mahoro dans son look. J’ai craqué.

L’héroine de REC, c’est Aka Onda, une aspirante doubleuse. Plutôt original déjà comme job pour un anime. Le héros, lui, dont j’ai déjà oublié le nom (que voulez-vous, mémoire selective de mâle.) se fait poser un lapin par une femme avec qui il devait aller voir un film. Sur le point de jeter les billets, Aka arrive et l’en empêche. Elle décide de lui remonter un peu le moral et d’aller voir le film avec lui. Mais bon, elle est bizarre comme fille, elle se met à lire tous les sous-titres à voix haute dans la salle… 🙂

Vient l’heure du dîner, et Aka lui paie un coup, et un peu de poulet. Et les voilà qui rentrent chez eux, pour s’apercevoir qu’ils n’habitent pas très loin l’un de l’autre, à un paté de maisons près.

Or, dans la nuit, l’appartement de Aka tombe sous un incendie, et la voilà toute seule à la rue. le héros, voulant la remercier avant tout pour le rapas tout à l’heure l’invite à passer la nuit chez lui. En tout bon gentleman qu’il est, il lui propose une douche et lui prête des vêtements. Aka est quand même assez sonnée et déprimée, elle a tout perdu dans l’incendie, et elle se met à pleurer devant la gentilesse du héros qui lui prête son lit alors qu’il va dormir par terre, plus loin. Essayant de la réconforter, s’en suit un baiser, et bien plus encore…

Vous êtes assez grands pour deviner ce qu’il s’est passé, et bien que l’on ne voie rien, c’est implicitement suggéré d’une fort belle manière.

Ceci, n’était que le premier épisode. Assez court, car chaque épisode de REC dure 12 minutes au lieu des traditionelles 24. Ce qui est dommage car il n’y aura que 9 épisodes en tout (2 disponibles lorsque j’écris ces lignes) mais il existe un manga, que je ne vais pas hésiter à essayer de me procurer.

Le format assez court donne lieu en fait à une histoire très dynamique, sans temps morts à coups de longs travelings de décors ou de visgaes pour meubler le temps. On sent que les scénaristes essayent de caser un maximum dans ces 12 minutes.

Beaucoup parlent de série ecchi, alors qu’il n’en est rien. Vous ne verrez pas l’ombre d’un pantsu, de poitrine, ou autres joyeusetés. C’est juste la scène de fin du premier épisode, qui rompt avec la tradition des animes romantiques où on attend que ça, que les protagonistes passent à l’action. Ici, pas de chichis, et c’est très bien traité. D’ailleurs, Aka repoussera le héros plus tard, lui expliquant que ce qu’il s’est passé n’était juste que l’affaire d’une nuit parce qu’elle était mal, qu’elle acceptait son aide, mais c’est tout. C’est réellement un comportement crédible.

Ce qui m’a plu, c’est cette ambiance drôle, limite déjantée parfois, avec des gags subtils, mais aussi une romance en trame de fond, sans qu’elle ne monopolise toute l’attention. On n’a qu’une envie, c’est que le héros et Aka deviennent un vrai couple, même si un obstacle les sépare (je ne vous en dis pas plus, vous verrez bien!)

Bref, une série bien sympathique, avec un format original, des personnages attachants (surtout Aka! :P), et une réalisation plutôt bonne. Mon vrai coup de coeur de cette année avec Kashimashi ~Girl Meets Girl~