macross

All posts tagged macross

Désolé pour ce billet tardif, mais hier, c’était les Utopiales à Nantes et j’étais passablement crevé (je le suis toujours en fait.)

Il ‘nempêche que les votes de cette semaine passée ont été assez tumultueux. Sakae et Sanae se battaient au coude à coude, jusqu’à ce que des petits malins se mettent à tricher en utilisant le réseau d’anonymat Tor, des proxy de Anonymizer et falsifient les entêtes des requêtes envoyées à Meido-Rando dans le but de se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas.

Bref, j’ai passé une bonne partie de ma soirée à attendre mon dîner et à virer les votes au fur et à mesure au lieu de le faire une fois le vote clos. Et qu’on ne vienne pas se plaindre que à la dernière minute j’en ai encore viré : si vous n’aviez du coup pas le temps de prévenir vos amis, c’est juste que vous auriez dû y penser AVANT.

Sur ce, les résultats :

Match 1G

* Rosa : 111 votes
* Akiko : 171 votes

Match 1D

* Sakae : 148 votes (grosso modo)
* Sanae : 151 votes

Akiko rencontrera donc soit Ama soit Haruko, et Sanae rencontrera donc soit Yui soit Milia.

Match 2G : Ama vs Haruko

ama

haruko

Entre Navel et Key, la guerre est déclarée. Si je devais uniquement me fier au MILF factor, mon vote irait à Haruko, mais ça serait un peu vite oublier tout ce que Ama a fait pour sa chère fille. Et puis les oreilles comme ça, c’est uber mignon.

Match 2D : Yui vs Milia

yui

milia

Alors que d’un côté on a la bataille du moe, de l’autre, c’est la bataille du mechaphile qui s’engage dans ce duel fratricide entre Yui Ikari d’Evangelion et Milia Fallyna de Macross. J’ai du mal à résister aux uniformes de Macross, et il faut bien dire que Milia a beaucoup plus de classe que Yui, mais la maman d’Evangelion a plus d’un boulon dans son sac…

Tetho à la rescousse pour écrire ce billet au dernier moment et le publier en retard parce qu’il ne sait pas intégrer des vidéo youtube.

Les résultats des deux premières poules sont donc :

Poule 1 :
-Kamio Haruko (AIR)  111 voix
-Chichi (Dragon Ball) 27 voix
-Futaga Sazae (Sazae-san) 23 voix
-Onimaru Makiko (Muteki Kanban Musume) 21 voix

Poule 2 :
-Minase Akiko (K***n)  97 voix
-Ikari Yui (Shin Seiki Evangelion) 40 voix
-Seto Ren (Seto no Hanayome) 36 voix
-Nogizaka Akiho (Nogizaka Haruka no Himitsu) 13 voix

Victoire incontestable des thalistes fans de Key donc, avec a chaque fois plus de 50% des votes. Furukawa Sanae sera là dans 2 semaines dans la poule 8 et j’imagine pas le carnage que ça va être sur les concurrentes top tiers que sont Hinata Aki et Hild, va y avoir du sang de partout. Peu de surprise pour les suivantes, Dragon Ball et Evangelion sont des valeurs sûres mais leurs représentantes ont failli perdre de pas grand chose. On saluera l’effort de Rukawa d’avoir voté plus de 3 fois par jour pour Futaga Sazae et d’avoir prouvé ainsi sa maitrise du proxy-fu. De mon coté j’aurais bien aimé voir Ren qualifiée aux coté de Yui mais face à l’armée des puceaux traumatisés par Maeda Jun c’était juste pas jouable, trois fois hélas.

Maintenant pour cette semaine, les poules sont :

POULE 3

-Nancy Makuhari (R.O.D -THE TV-)
Ancienne agent secret de la Bibliothèque Britannique, elle a joué un rôle clef dans l’affaire des I-jin qui impliquait des personnes avec des pouvoirs fantastiques, des clones de Grands Hommes décédés avec des pouvoirs encore plus fantastiques et des clones de ces clones ainsi que des trahisons dans tous les sens. Tout ça est raconté dans R.O.D -Read or Die-, une des plus fabuleuses séries d’OVA jamais réalisée, si vous les avez pas vues faites vous cette fleur, c’est pas long ça ne dure que 3 épisodes. Elle disparait ensuite pendant 5 ans avec sa collègue Yomiko Readman et ne réapparaitra sur le devant de la scène que forcée par les évènements. Pour cette raison elle n’a pas pu élever son fils, Junior, qui sera pris en charge par la Bibliothèque Britannique et élevé pour servir d’agent secret chargé de leur sale boulot.
Du coup c’est pas vraiment une grande maman puisqu’elle a brillé par son absence, par contre c’est une agent très efficace, aidée par son pouvoir qui lui permet de passer à travers la matière.

  

-Ushinomiya Rosa (Umineko no Naku Koro ni)
La représentante des parents qui frappent leurs enfants parce qu’ils les aiment bien, s’ajoute à ça le fait qu’elle est mère seule et criblée de dettes. C’est donc la pauvre Maria qui fait les frais de l’éducation à l’ancienne de sa mère qui l’aime quand même très fort quand elle veut. Une vraie tsundere qui n’a jamais grandie quoi…


Elle a l’air douce et aimante comme ça…

-Shigure Ama (Shuffle!)
Elle est la mère d’Asa, un démon qui  s’est porté volontaire pour servir de cobaye aux dieux et aux démons. Elle cache ses oreilles pointues de démon sous un chapeau de chat et est relativement bien conservée pour son age puis qu’à coté de sa fille on croirait qu’elles sont plutôt sœurs que mère et fille.

-Murai Julia (GTO)
La jeune mère de Kunio. Elle n’a que 27 ans, son fils en a 14, elle l’a donc eu à 13 ans. Déshéritée et abandonnée par son amant, elle a du survivre seule et travaille sur un chantier. C’est donc une femme qui ne se laisse pas faire.


GTO en anime ou la mocheté ultime matérialisée.

Poule 4 :

-Milia Fallyna Jenius (Macross)
Il y a une règle assez fondamentale dans l’univers de Macross : Personne ne peut égaler Maximilian Jenius. Le simple fait que Milia soit capable de le suivre est la preuve incontestable de son talent. Ces deux là nous ont d’ailleurs offert le plus beau combat de tout Macross :


A l’origine pilote féminin chez les zentradi, elle va s’intéresser à Max après qu’il l’ait vaincu en combat aérien et infiltrer le Macross pour tenter de le tuer. A la place elle va tomber amoureuse et se mariera avec lui, formant à la fois le 1er couple humain/zentradi et un duo des plus terrifiant une fois dans leurs variable fighters. Après la guerre leur première fille sera un symbole fort de la reconstruction, même si Milia est une mère un peu dangereuse.


Une autre fois elle emporte sa fille au champ de bataille dans son VF-1 pour s’en servir afin de créer un choc culturel chez ses anciennes camarades.

35 ans plus tard et 6 enfants de plus, la pilote d’élite est devenue maire de la partie civile de la 37eme flotte de colonisation longue distance, son mari étant le chef de la partie militaire. Mais plus rien ne va entre eux, probablement à cause de la fierté de Milia qui ne supporte pas d’être toujours derrière son mari, et le symbole que représente leur mariage les empêche de divorcer.

– Haruno Miyuki (Bakuman.)
Aviez vous remarqué qu’il y a un point à la fin de Bakuman. ? Non parce que très souvent les gens l’oublient et ca m’énerve autant que ceux qui oublient le N majuscule à la fin d’Eureka seveN.
La mère de Miho qui a eu avec  l’oncle de Moritaka  plus ou moins la même histoire que celle de sa fille Hazuki a avec Moritaka. Mais elle a été moins idiote et ne l’a pas attendue, ce qui a permis a sa fille de naitre et de se montrer aussi idiote qu’elle l’est, ce qui est bien malin…

On notera avec amusement qu’elle est doublée par Inoue Kikuko, seiyû qui double la fille de la prochaine mère de cette poule qui n’est autre que…

-Kazami Hatsuho (Onegai Teacher)
« On m’a demandé de créer un personnage plus sexy que Mizuho et avec plus de poitrine que Mizuho. » Uon Taraku, créateur des personnages de la série. (citation authentique)
Du coup force est de reconnaitre qu’il a totalement rempli ses objectifs avec cette MILF du plus haut degré qui semble à peine plus vielle que sa fille ainée. Hatsuho est une mère aimante qui n’aspire qu’au bonheur de ses filles, même si elle a tendance à un peu trop se taper l’incruste pour vérifier que tout se passe bien. Mais ça vaut probablement mieux que le contraire.

 

-Kurosaki Sayoko (Mahoraba)
Bon ça existe encore des fans de Mahoraba en ce bas monde ? Une rapide recherche m’apprend que c’est à Axel qu’on doit la présence du personnage dans ce tournois (Je le soupçonne d’avoir regardé cette série parce que le titre ressemble vaguement à « Mahoro », je vois pas d’autre raison.). 
Wikipedia
m’apprend que c’est un personnage plutôt négatif et irresponsable qui rate de façon comique toutes ses tentatives de suicide, qu’elle vit avec sa fille dans un appartement remplis de cartons d’embalages qui leur servent de meubles tant elles sont pauvres.
Je crois qu’on tient la god tiers de la semaine là…

 
Ravi de le savoir…

Déjà vous allez tous oublier que je devais faire un article sur Kurenai. Peut-être qu’un jour je le ferai, ou pas. Ou pas. Ouais.

Macross_Frontier_-_02_-_Large_28.jpg.jpeg

Je dois avouer que je n’ai jamais été un grand fan de Macross. Bien sûr j’ai grandi, comme tout le monde, avec Robotech (et quand je pense que j’avais une Valkyrie en jouet qui était super géniale et que j’ai dégueulassé / casse comme un con de gamin que j’étais alors que maintenant ça doit valoir des milliards de Maid Points…) mais le reste des versions de la frnachise Macross m’est réellement passé au dessus de la tête. Même Macross Zero ne m’avait pas accroché plus que ça, malgré ses qualités graphiques indéniables.

rankaalto.jpeg

Mais nous voilà dans Macross Frontier, une nouvelle série qui nous éblouit toujours autant par son animation impeccable de part en part, ses décors futuristes fourmillant de détails et ses scènes de combat en images de synthèse qui pour une fois sont plutôt lisibles. Il y a quand même une question que je me pose, c’est d’où vient tout le budget pour cette série. Même si je préfère toujours la qualité d’animation de Haruhi (qui a déjà 2 ans) qui pour une série télé en mettait plein les mirettes et impressionnait plus, on a davantage l’impression de voir des OVAs ou un long-métrage en regardant Macross Frontier. C’est juste que ça m’a moins impressionné, même si c’est superbe, car pour moi Macross Frontier ne joue tout simplement pas dans la même cour que les autres. C’est dit.

mf0203.jpg.jpeg

Alors il y a toujours des constantes dans Macross, un peu comme Gundam, vous voyez: ici on a une idol adulte qui fait de très belles chansons, mais aussi des mechas qui se transforment en avions, les fameuses Valkyries. Les fans de la franchise seront contents. Ils seront même ravis d’apprendre qu’on évite tout un tas de lcichés du genre. L’idole, Sheryl, qui parait froide au premier abord n’est pas si inhumaine que ça, le héros se prend un vent lorsqu’il annonce vouloir piloter une Valkyrie, prenant ainsi à contre-pied tous les poncifs du genre, où le héros inexpérimenté mais très doué va tout pulvériser sur son passage. C’est bien pensé, frais, et ça fait sourire.

Macross_Frontier_-_03_-_Large_10.jpg.jpeg

Et une fois n’est pas coutume, nous avons droit à du fanservice, et tout aussi rafraichissant que le reste: c’est même aux antipodes avec Kanokon, pour vous situer un peu. Le genre de fanservice de bon goût qui fait sourire plutôt que s’indigner. L’effet de la gravité qui change sur la poitrine, la robe sans bretelles qui se défait, et même le téléphone portable qui vibre au mauvais endroit au mauvais moment… Bref, c’est la classe à tous les niveaux.

Macross_Frontier_-_05_-_Large_04.jpg.jpeg

Pour changer un peu je finirai par l’histoire. Ca montre bien que dans Macross Frontier, on est d’abord ébloui par le chara design et l’animation qui flattent la rétine.

Macross_Frontier_-_03_-_Large_11.jpg.jpeg

Sheryl arrive à Frontier, une sorte de ville-colonie spatiale. Elle est là pour y faire un concert. A côté de ça nous avons la petite Ranka qui fait office de serveuse dans un restaurant (dans un uniforme de meido un peut trop révélateur à mon goût, mais passons) et qui aime bien chanter, qui adore Sheryl. Alto lui, est un étudiant comme les autres qui va faire un numéro de voltige avec ses petits copains pendant le concert de Sheryl. Seulement voilà, ça va partir en vrille, Alto va interrompre le bon déroulement du concert sans le faire exprès en embarquant Sheryl avec lui, des aliens débarquent, Ranka se retrouve au milieu d’un champ de bataille, et Alto va tenter de la sauver en prenant place dans un Valkyrie laissé là par un membre des SMS qui s’est fait tuer.

Macross_Frontier_-_03_-_Large_06.jpg.jpeg

Oui ça paraît compliqué comme ça mais il se passe réellement plein de choses lors de ce premier épisode, et chaque fin d’épisode donne véritablement envie de voir la suite. Un vrai régal. Je n’ai vu que 6 épisodes pour le moment mais j’en suis agréablement ressorti, les oreilles et les yeux plein de merveilles. Macross Frontier est servi par une animation soutenue d’épisode en épisode, un scénario intéressant et plein de rebondissements où l’on ne s’ennuie pas, des personnages attachants et des scènes d’action à couper le souffle. Finalement, la saison du printemps s’est révélée plutôt intéressante, certainement plus intéressante que la saison d’été qui va débouler rapidement. Mais on ne sait jamais…

Ah oui et j’attends l’épisode où Alto portera une jupe. C’est qu’avec ses longs cheveux, tout le monde se fout de sa gueule le pauvre.