k-on

All posts tagged k-on

MaOTD #466

Cela faisait longtemps, mais avec la saison 2 de K-On en cours de diffusion en ce moment, Meidolicious ne pouvait pas se permettre de rater une occasion pareille! Voici donc un pack K-On avec en bonus des oreilles d’animaux que vous pouvez bien sûr interchanger selon vos envies. Le pack est à 15 000 Maid Points!

maotd_k-on_pack_animalears-lilithchan

(quelle originalité dans le titre, je sais.)

Hé oui, déjà 5 ans…

summer_wars.jpg

Que de temps passé à vous présenter des meido en guise de fillers (comme des fillers de n’importe quel shonen à succès, en fait) et de parler de ce qui me plaît et de ce qui m’arrive dans la sphère otaku / jeux vidéos… Cependant, comme vous aurez peut-être remarqué, les Maid of the Day ne sont plus postées avec cette régularité stricte qu’il y avait avant, et mes critiques d’anime se limitent souvent à un ou deux titres maximum par saison.

haruhi.png

La faute? Peut-être une qualité globale des animés du moment qui ne me convient pas, ou bien le fait que je n’arrive pas à trouver chaussure à mon pied. Que j’aie des goûts bizarres, ça me regarde hein, moi au moins j’assume, mais c’est plus un souci d’avoir trouvé un série qui me donne suffisament envie d’écrire dessus, qui déclenche en moi cette PASSION qui nous anime tous.

sora_no_woto.jpg

Le début de la fin? Sûrement pas! J’ai toujours foi en l’animation japonaise, n’en déplaise à certains, et je sais que je trouverais toujours des séries et des jeux vidéos dont j’aurai envie de parler, entre autres choses. C’est juste que, jusqu’à Epitanime 2010, voire la Japan Expo, il risque d’y avoir moins d’article qu’il n’y a six mois sur Meido-Rando. Avec les préparatifs pour la venue de Noizi Ito et les différentes activités et stands qu’on essaye de mettre en place avec Epitanime, puis pour la Japan Expo, je n’ai même plus le temps de me consacrer à Blind Spot. Pour info, le chapitre 8 est fini mais pas corrigé. La la la~

Donc la PASSION est toujours là, elle est juste occupée ailleurs mais toujours dans l’otakusphère.

Et si on abordait des sujets plus joyeux comme, par exemple, ce qui a marqué l’année passée?

k-on.jpg

K-On tout d’abord, puis la saison 2 de Haruhi dans la foulée, avec en sus mon second voyage au japon et ma rencontre avec Noizi Ito, ou encore mon escale à Hong Kong les mois de Avril-Mai 2009 furent plein d’émotions pour moi et peut-être aussi un peu pour les lecteurs de ce blog. Bien que K-On soit un grand vide scénaristique (tellement que quand on ouvre la boite des Blu-Ray ça fait un appel d’air) c’était juste 20 minutes de bonne humeur par semaine, et ça suffisait à faire rayonner ma journée. Parfois, ce sont les plaisirs les plus simples qui sont les meilleurs.

kampfer.jpg

Il y a eu bien entendu aussi Haruhi saison 2, avec ses Endless Eight de folie. Endless Eights qui d’ailleurs étaient absolument épiques à suivre sur le channel IRC de Haruhi.fr puisque chacun d’entre nous jouaient à trouver les différences entre chaque épisode, tel un jeu engagé entre nous et les animateurs, quand ce n’était pas nos espoirs vains d’une fin abrégée avant le huitieme épisode. Un exemple de cette folie? Par ici. Je comprends après qu’on ai pu ne pas apprécier la blague, mais pour moi c’est juste tellement osé que ça en est bon. A chacun sa came, comme on dit.

mahoro.jpg

Après, l’été fut moins torride, mais néanmoins rigolo avec le très sympa Princess Lover et ses personnages originaux et à la plastique généreuse. Dommage que l’anime fut si court et qu’il y eut certains ratés dans l’animation. Je pourrais aussi vous parler de Eva 2.0 vu à Nantes lors des Utopiales, Eden of the East, Dream C Club, les spéciaux de Mahoromatic, Kampfer, Summer Wars ou Sora no Woto, et vous auriez mes animes marquants de Mars 2009 à Mars 2010. Ouais j’en entends déjà certains rigoler dans un coin. Surtout les trolls bien baveux qui empestent sur le channel IRC de l’Editotaku.

k-on_2.jpg

Pour les futurs projets de Meido-Rando, cette année il y en a trois. Tout d’abord un que je vous révèlerai la semaine prochaine, un autre qui est une migration vers WordPress, et un dernier qui est de faire un Grand Tournoi des Mamans, plus court et intense que le longuet tournoi des Seifuku de cette année. En parlant de projets, Nanami avance toujours. L’aggrégateur de blogs promis en janvier prend du tard, mais c’est pas comme si on était pas déjà habitués avec l’ami Keul. Faut bien avouer qu’il fait un très bon boulot, malgré l’adversité et en étant seul. D’ailleurs, si vous voulez aider pour coder, faire un design ou ce genre de choses, n’hésitez surtout pas à me contacter, on est toujours preneurs de main d’oeuvre. Nanami est plus un projet de la Brigade SOS Francophone (et de l’Otakusphere en général), en fait. En parlant de brigade, sachez qu’on lui prépare un joli site. Enfin joli, un truc fonctionnel sous Joomla quoi.

princess_lover.jpg

Toujours est-il que les années s’entassent derrière Meido Rando, et pourtant je continue sur ma lancée, en espérant vous offrir encore cette année, outre des jolies meido, des articles rafraichissants à défaut d’être de qualité. Au final, j’ai l’impression d’écrire ici de la même façon que j’aime voir des animes: peu importe la qualité de l’ensemble ou la pertinence de certains posts, l’important c’est de se faire plaisir à soi-même en écrivant, c’est ça qui m’a toujours motivé à écrire mes premières fanfictions sur Evangelion, ou à écrire Blind Spot ou faire ce blog. C’est la même chose avec un anime. Peu importe qu’on vous dise que la qualité est à chier, que l’histoire ne vaut rien ou que c’est moé à en vomir: tant que ça vous a plu, c’est le principal. C’est ça, la PASSION, la vraie. Celle qui fait qu’au final, otakus de tous bords, qu’on soit mechaphile, shoujophile, amateur de shonens interminables, Haruhiiste, Kyoanitard, Typemooniste ou adorateur de SHAFT et Akiyuki Shinbo, on est tous fans d’anime. Et ça c’est important de ne pas le perdre de vue.

dream_c_club.png

Merci à tous mes frères et soeurs bloggueurs et bloggueuses, malgré nos différences et ce qu’on peut en dire, j’ai toujours l’impression qu’on forme une communauté. Merci également à tous les visiteurs pour votre soutien, et vos commentaires.

Et enfin, merci à Meido-Rando, sans lequel je n’aurais jamais pu monter Haruhi.fr, je n’aurais pas renoué avec Raton-Laveur et rejoint l’otakusphère, sans lequel je n’aurais pas connu mes meido d’élite, ou encore sans lequel je ne serais pas autant PASSIONné par l’anime et le manga et la "culture visuelle moderne japonaise", comme certains disent.

Joyeux anniversaire Meido-Rando!

birthday.jpg

Petit post e-penis: je l’ai reçue y’a 2 semaines mais j’ai pas réussi à trouver le temps de prendre une photo (sans compter que ma meido d’élite N°3 me confisque sans arrêt mon appareil photo numérique…)

dsc00639

J’en suis très content, elle est super belle et les cordes de la basses ont l’air vraies de vraies, mais un truc me chiffone: le poids de la figurine est sur un seul pied et l’autre est dans le vide, ça fait assez bizarre et j’ai peur que le pied se penche au bout d’un moment sans un autre appui ailleurs…

MaOTD #447

Pour fêter l’annonce de la seconde saison de K-On, il était de notre devoir à Meidolicious de proposer un nouveau pack de meidos Azusa x Yui x Mio. Et tout ça, pour la modique somme de 10 000 Maid Points. Guitares vendues séparement.

maotd_k-on_pack_windtalker.jpg

Mince, mine de rien le tout dernier anime catch-up, série de billets où je fais une brève description des séries que j’ai vues et finies récemment, date de l’an dernier. Pourtant j’en ai vu des trucs entre temps…

…ou pas tant que ça en fait: malgré de nombreux avis positifs sur certaines séries, je n’ai jamais réellement réussi à m’y intéresser, et j’ai fini par suivre maximum deux ou trois animes par saison plutôt que dix.

  • Toradora : Une série avec des hauts et des bas. Ami a été par exemple très longtemps insupportable à mes yeux avant de devenir plus intéressante. Globalement il y a eu évolution des personnages et plutôt que de céder dans la comédie facile on a eu droit à des développements originaux et bien amenés. Clairement une excellente série de 2008, et faut bien avouer que Taiga est une tsundere tout à fait supportable.
  • Spice and Wolf S2 : On prend les mêmes et on recommence. Dommage que la surprise de la saison 1 se soit estompée, Cela n’enlève néanmoins en rien le potentiel moeconomique de la série. Holo est toujours aussi agréable et la dynamique du "couple" qu’elle forme avec Lawrence continue de fonctionner.
  • Saki : Une série qu’il faudrait que je finisse un jour, ne serait-ce que pour la haute dose de WTF qui s’en dégage, et les matchs qui me font un peu penser à ce qu’on pouvait voir dans Prince of Tennis niveau exaggération. Comme quoi le mahjongg ça peut être fun, et puis le "nopan" aussi.
  • Princess Lover : Un harem qu’il est bien et qui ne rime pas forcément avec médiocrité. Un héros qui se distingue par son caractère original. Non franchement, Princess Lover avait tout d’un grand; Un peu dommage qu’il devienne si sérieux vers le dernier tiers de sa courte existence. Espérons une seconde saison toujours aussi bien réalisée (si on excepte la honte de l’épisode à la fête foraine avec les textures de chemises dignes des meilleures colorations de manga des années 90…) Ca restera quand même un bon souvenir de 2009.
  • K-On : Souvent décrié a cause du hype qu’il a suscité, contrairement à Kannagi dont le soufflet était retombé aussi sec, re-regarder un épisode de K-On m’apporte toujours autant de sourire sur le visage pendant 20 minutes. Non, franchement, K-On respirait à fond la fraîcheur et la joie de vivre, quitte à dégouliner un peu trop de bons sentiments de temps en temps, mais merde quoi! Ca nous change de tous ces animes sérieux et pompants, dans K-On on se laisse aller, on débranche son cerveau et on s’asseoit dans son canapé pour 13 épisodes de détente mignonne à croquer. Ouais et puis Mio quoi, et Azusa, voilà. L’anime de 2009 pour moi, avec Endless Haruhi, bien sûr.
  • Haruhi Saison 2 : Ou 1.5 ou peu importe, Je vais pas m’étendre sur le sujet, d’autres l’ont fait mieux que je ne pourrais jamais le faire. Sachez juste que mon adoration de La Déesse reste inébranlable malgré Endless Eight. Là où certains pourront gémir rien que de penser à regarder 8 fois le même épisode ou presque, j’ai préféré y voir un coup artistique osé et que peu de studios auraient eu les burnes de faire. Si ça n’a pas servi la série comme il le faudrait, ça a au moins eu le mérite de faire parler pendant deux mois de Endless Eight, et ça reste très cohérent, finalement, avec la diffusion d’une série comme Haruhi, faite pour dérouter le spectateur et l’interpeller. La question maintenant c’est qu’est-ce qui va nous tomber dessus la prochaine fois?
  • Hayate no Gotoku : Faudrait que j’arrive à écrire un billet dessus, mais c’est trés difficile tellement la série est touffue. Grand n’importe quoi multi-référenciel, Hayate no Gotoku a ses hauts et ses bas. Notez que je n’ai regardé que la première saison pour le moment, et je verrai pour la deuxième une autre fois. Evidemment, Maria is love, et je comprends un peu mieux pourquoi elle a gagné le Grand Tournoi des Maids il y a 2 ans. Hinagiku est plutôt sympa aussi :3.
  • CANAAN : Pas pu supporter plus de 3 épisodes. C’est pas parce qu’il a écrit Nasu sur la couverture que c’est forcément bien les gens, vous savez?
  • Eden of the east : Trop court, tout simplement, et j’ai de sérieux doutes sur l’utilité de plusieurs films pour dénouer toutes les intrigues et découvrir tous les personnages de la série, car il y en a un petit paquet. Malgré un chara design assez étrange (je ne dirai pas hideux… ah si je l’ai dit.) c’était fort agréable et très cool. Le genre d’idées de scénario qui marche, couplé à une très bonne réalisation. Une bonne surprise car la série n’était pas du tout attendue et je… ah?

Pardon, j’entends Nyoronyolo, FFenril, Tetho, Yuki et ma meido d’elite N°4 frapper violemment à ma porte. Je vais leur ouvrir, tiens, ils boiront bien un peu de coca avec moi autour d’un bon épisode de Gurren Lagann, hein? J’ai bon?

MaOTD #355

Un pack ultime de deux soeurs qui s’adorent afin de combler les attentes de ceux qui aiment les filles maladroites et les autres qui cherchent une meido hors pair. Il est disponible pour 25 000 Maid Points dés aujourd’hui!

maotd_kon.jpg

MaOTD #354

Conçue en partenariat avec Thalie Technologies, cette meido Tsumugi est livrée avec son clavier et avec sa MugiVision*, pour 10 500 Maid Points.

maotd_kon2.jpg

* Usage recommandé en présence d’autres meido à tendance Yuri

Suite à mon billet sur Umineko qui a reçu de vives critiques parce que "ça spoile!" je crois qu’il est bon que l’on s’asseoie tous autour d’une table et qu’on discute un peu de ce mot trop utilisé à mon goût.

D’abord, c’est quoi un spoil, ou un spoiler? C’est une information qui divulge à l’avance des évènements importants dans une histoire, sous quelque support qu’il soit. Ainsi, révèler que Aerith meurt dans Final Fantasy 7 est un spoiler. Certaines personnes sont tout simplement allergiques à ce genre d’informations et tiennent plus que tout à découvrir l’histoire et tous ses rebondissements par eux-mêmes. C’est tout à leur honneur, même si cela est rendu difficile avec Internet où le risque de se faire spoiler est présent partout.

En régle générale, quand je fais mes articles sur Meido-Rando, j’évite soigneusement de trop en révèler. Pas pour spoiler, mais plus pour donner envie au lecteur d’en savoir plus. Parfois il est bon d’en révèler un peu mais pas trop sur une histoire afin d’accrocher et de susciter l’intêret auprès de son auditoire. Cela est encore plus vrai pour les histoires dont le début peut être mal interprété et perçu comme inintéressant. Il y a bien sûr l’art et la manière de parler d’un spoil, mais il y a aussi et surtout, différents degrés de spoil.

eote.jpg

Vous voyez là, je viens de vous spoiler un truc fondamental de Eden of the East: le héros possède un téléphone portable! Woah! Seuls les plus attentifs, ou ceux qui ont déjà vu l’engin (non, pas le Johnny) auront certainement remarqué qu’il s’agit d’un téléphone, et pourtant ceux qui n’ont jamais vu la série ou même un téléphone de Seleçao n’auront rien remarqué. Pourquoi? Tout simplement parce qu’un spoil n’existe qu’à partir du moment qu’on sait que ça en est un, donc à partir du moment ou quelqu’un vous informe que "ça c’est un spoil." et vous allez donc finir par vous y attendre en visionnant la série.

Tandis qu’une image, même bourrée de détails, avec de multiples personnages que vous n’avez pas encore vus, et sans aucune information, est sensée vous laisser dans la confusion la plus totale. Qui sont ces personnages? Vont-ils apparaître dans l’histoire? Que font-ils? Vous n’avez ni leurs noms, ni les relations qu’ils entretiennent avec les personnages que vous connaissez déjà. Plutôt que de vous choquer, cela devrait vous donner envie d’en savoir davantage, et de continuer à suivre l’histoire.

k-on.jpg

Oh ma Haruhi! Il y a une cinquième fille dans K-On!

C’est plus ou moins ça, hein, ne rigolez pas. Bien sûr il y a des séries où ce n’est pas très grave de se faire spoiler (en général, tout ce qui est léger et qu’une poignée d’otakus conchie comme étant intellectuement inférieur à ce qu’ils préfèrent regarder) et des séries où, comme le scénario et ses rebondissements en sont le principal attrait, il faut bien faire attention de ne pas spoiler (Tout ce qui est intellectuellement supérieur.) J’exaggère à peine, mais c’est un peu ça.

Quand j’ai posté ces fanarts de Umineko, vous vous doutez bien que je les ai regardés avant: pour moi, il n’y avait pas de spoil. N’importe qui ayant vu Higurashi ou qui aurait capté l’ambiance de Umineko peut comprendre aisément qu’il va s’y passer des choses surnaturelles et que donc, voir des fillettes avec des oreilles de lapin, ou le fait qu’une fille vue en peinture existe vraiment, n’est pas quelque chose d’inattendu. Plutôt que de crier au spoil et de faire des "bouh! le vilain!" il faudrait plutôt se poser les questions suivantes:

  • C’est un fanart, ça existe vraiment?
  • Quand va-t-elle apparaître?
  • Est-ce vraiment un personnage ou un délire du fanart?

Et le pire dans tout ça, c’est que les seuls personnes qui ont considéré tout ça comme du spoil, sont celles qui étaient déjà au courant (car ayant déjà eu vent de l’histoire sur d’autres supports que la version animée), ce qui renforce ma théorie: le spoil, ça n’existe que pour ceux qui savent. Les ignorants trouveront juste ça curieux.

otoboku.jpg

Quoi, Mizuho-oneesama est un HOMME?

Ce message est avant tout destiné à tous ceux qui s’énervent contre le moindre spoil, et pas seulement ceux qui ont pesté contre les fanarts de mon article d’hier sur Umineko: détendez-vous, buvez un bon verre d’huile d’arachide, et réfléchissez deux minutes: si une série n’a d’intêret pour vous que pour son scénario et que donc la vue de la moindre petite information vous choque, alors déconnectez-vous d’internet. Vivez hors-ligne, et arrêtez de parler aux gens. Je parle pas bien sûr des gros spoils honteux du genre de qui tue qui dans Harry Potter, mais bien de simple bribes d’informations. Si une série n’a d’intêret que par son scénario, à vos yeux, c’est qu’il faut se poser des questions: les personnages, le spectacle, les émotions, la mise en scène, tout ça joue sur la qualité d’une série. Et votre amour pour un personnage, personne ne pourra vous le spoiler.

Sauf peut-être Shikaze en vous envoyant des liens déviants qu’il est impossible de dé-voir, mais ça, c’est àv os risques et périls.

mahoro.jpg

OMHWTFBBQ! Y’a une autre meido que Mahoro dans Mahoromatic!

Bon allez, vous avez compris, j’imagine. Le spoil, c’est mal, mais il n’est pas partout, ne soyez pas parano.

MioOTW #9

Cette dernière (oui déjà) Mio of the Week a du retard, notamment à cause de la difficulté de se fournir en matières premières, car comme vous pouvez le voir, ce dernier packe st une offre spéciale limitée aux 5 000 premiers acheteurs:

miootw_full.jpg

Ce pack de pas moins de 11 Mios est disponible pour à peine 20 000 Moe Points. Oui messieurs, et c’est réservé aux 5 000 premiers acheteurs! Découvrez Mio dans toutes ses tenues et toutes ses humeurs, vous n’aurez plus qu’à faire votre choix!

Ca se passe comme ça chez Miotivation Ltd.

MioOTW #6

Voici ma dernière MioOTW… MA dernière ?

Eh bien, il se trouve que j’avais un peu de mal à choisir et, euh, il ne faut mettre qu’une image à la fois si possible…

Alors j’ai décidé de tricher un peu : Les meilleurs moments Mio jusqu’à ce jour sont regroupé sur ce joli tableau :

MioOTW 6

Mais faut pas rigoler non plus, on les vends à l’unité. Voyez le bon côté des choses : Vous pouvez choisir celle que vous préférez, celle qui a le plus ou le moins de vêtements, etc. Le prix en question : 7500 Moe Point. C’est que je vous connais, ça m’étonnerait que vous n’en preniez qu’une seule…

Sur ce, je vous quitte avec ce dernier billet, puisqu’au moment même où je poste celui-ci, l’avion d’Axel atterrit sur le sol français.

Je rappelle une dernière fois qu’Axel est à Epitanime ce week end (moi aussi *siffle*). Alors si vous hésitez encore, il vous reste 48h !