Archives

All posts by Tetho

Tetho à la rescousse pour écrire ce billet au dernier moment et le publier en retard parce qu’il ne sait pas intégrer des vidéo youtube.

Les résultats des deux premières poules sont donc :

Poule 1 :
-Kamio Haruko (AIR)  111 voix
-Chichi (Dragon Ball) 27 voix
-Futaga Sazae (Sazae-san) 23 voix
-Onimaru Makiko (Muteki Kanban Musume) 21 voix

Poule 2 :
-Minase Akiko (K***n)  97 voix
-Ikari Yui (Shin Seiki Evangelion) 40 voix
-Seto Ren (Seto no Hanayome) 36 voix
-Nogizaka Akiho (Nogizaka Haruka no Himitsu) 13 voix

Victoire incontestable des thalistes fans de Key donc, avec a chaque fois plus de 50% des votes. Furukawa Sanae sera là dans 2 semaines dans la poule 8 et j’imagine pas le carnage que ça va être sur les concurrentes top tiers que sont Hinata Aki et Hild, va y avoir du sang de partout. Peu de surprise pour les suivantes, Dragon Ball et Evangelion sont des valeurs sûres mais leurs représentantes ont failli perdre de pas grand chose. On saluera l’effort de Rukawa d’avoir voté plus de 3 fois par jour pour Futaga Sazae et d’avoir prouvé ainsi sa maitrise du proxy-fu. De mon coté j’aurais bien aimé voir Ren qualifiée aux coté de Yui mais face à l’armée des puceaux traumatisés par Maeda Jun c’était juste pas jouable, trois fois hélas.

Maintenant pour cette semaine, les poules sont :

POULE 3

-Nancy Makuhari (R.O.D -THE TV-)
Ancienne agent secret de la Bibliothèque Britannique, elle a joué un rôle clef dans l’affaire des I-jin qui impliquait des personnes avec des pouvoirs fantastiques, des clones de Grands Hommes décédés avec des pouvoirs encore plus fantastiques et des clones de ces clones ainsi que des trahisons dans tous les sens. Tout ça est raconté dans R.O.D -Read or Die-, une des plus fabuleuses séries d’OVA jamais réalisée, si vous les avez pas vues faites vous cette fleur, c’est pas long ça ne dure que 3 épisodes. Elle disparait ensuite pendant 5 ans avec sa collègue Yomiko Readman et ne réapparaitra sur le devant de la scène que forcée par les évènements. Pour cette raison elle n’a pas pu élever son fils, Junior, qui sera pris en charge par la Bibliothèque Britannique et élevé pour servir d’agent secret chargé de leur sale boulot.
Du coup c’est pas vraiment une grande maman puisqu’elle a brillé par son absence, par contre c’est une agent très efficace, aidée par son pouvoir qui lui permet de passer à travers la matière.

  

-Ushinomiya Rosa (Umineko no Naku Koro ni)
La représentante des parents qui frappent leurs enfants parce qu’ils les aiment bien, s’ajoute à ça le fait qu’elle est mère seule et criblée de dettes. C’est donc la pauvre Maria qui fait les frais de l’éducation à l’ancienne de sa mère qui l’aime quand même très fort quand elle veut. Une vraie tsundere qui n’a jamais grandie quoi…


Elle a l’air douce et aimante comme ça…

-Shigure Ama (Shuffle!)
Elle est la mère d’Asa, un démon qui  s’est porté volontaire pour servir de cobaye aux dieux et aux démons. Elle cache ses oreilles pointues de démon sous un chapeau de chat et est relativement bien conservée pour son age puis qu’à coté de sa fille on croirait qu’elles sont plutôt sœurs que mère et fille.

-Murai Julia (GTO)
La jeune mère de Kunio. Elle n’a que 27 ans, son fils en a 14, elle l’a donc eu à 13 ans. Déshéritée et abandonnée par son amant, elle a du survivre seule et travaille sur un chantier. C’est donc une femme qui ne se laisse pas faire.


GTO en anime ou la mocheté ultime matérialisée.

Poule 4 :

-Milia Fallyna Jenius (Macross)
Il y a une règle assez fondamentale dans l’univers de Macross : Personne ne peut égaler Maximilian Jenius. Le simple fait que Milia soit capable de le suivre est la preuve incontestable de son talent. Ces deux là nous ont d’ailleurs offert le plus beau combat de tout Macross :


A l’origine pilote féminin chez les zentradi, elle va s’intéresser à Max après qu’il l’ait vaincu en combat aérien et infiltrer le Macross pour tenter de le tuer. A la place elle va tomber amoureuse et se mariera avec lui, formant à la fois le 1er couple humain/zentradi et un duo des plus terrifiant une fois dans leurs variable fighters. Après la guerre leur première fille sera un symbole fort de la reconstruction, même si Milia est une mère un peu dangereuse.


Une autre fois elle emporte sa fille au champ de bataille dans son VF-1 pour s’en servir afin de créer un choc culturel chez ses anciennes camarades.

35 ans plus tard et 6 enfants de plus, la pilote d’élite est devenue maire de la partie civile de la 37eme flotte de colonisation longue distance, son mari étant le chef de la partie militaire. Mais plus rien ne va entre eux, probablement à cause de la fierté de Milia qui ne supporte pas d’être toujours derrière son mari, et le symbole que représente leur mariage les empêche de divorcer.

- Haruno Miyuki (Bakuman.)
Aviez vous remarqué qu’il y a un point à la fin de Bakuman. ? Non parce que très souvent les gens l’oublient et ca m’énerve autant que ceux qui oublient le N majuscule à la fin d’Eureka seveN.
La mère de Miho qui a eu avec  l’oncle de Moritaka  plus ou moins la même histoire que celle de sa fille Hazuki a avec Moritaka. Mais elle a été moins idiote et ne l’a pas attendue, ce qui a permis a sa fille de naitre et de se montrer aussi idiote qu’elle l’est, ce qui est bien malin…

On notera avec amusement qu’elle est doublée par Inoue Kikuko, seiyû qui double la fille de la prochaine mère de cette poule qui n’est autre que…

-Kazami Hatsuho (Onegai Teacher)
« On m’a demandé de créer un personnage plus sexy que Mizuho et avec plus de poitrine que Mizuho. » Uon Taraku, créateur des personnages de la série. (citation authentique)
Du coup force est de reconnaitre qu’il a totalement rempli ses objectifs avec cette MILF du plus haut degré qui semble à peine plus vielle que sa fille ainée. Hatsuho est une mère aimante qui n’aspire qu’au bonheur de ses filles, même si elle a tendance à un peu trop se taper l’incruste pour vérifier que tout se passe bien. Mais ça vaut probablement mieux que le contraire.

 

-Kurosaki Sayoko (Mahoraba)
Bon ça existe encore des fans de Mahoraba en ce bas monde ? Une rapide recherche m’apprend que c’est à Axel qu’on doit la présence du personnage dans ce tournois (Je le soupçonne d’avoir regardé cette série parce que le titre ressemble vaguement à « Mahoro », je vois pas d’autre raison.). 
Wikipedia
m’apprend que c’est un personnage plutôt négatif et irresponsable qui rate de façon comique toutes ses tentatives de suicide, qu’elle vit avec sa fille dans un appartement remplis de cartons d’embalages qui leur servent de meubles tant elles sont pauvres.
Je crois qu’on tient la god tiers de la semaine là…

 
Ravi de le savoir…

Tetho vous parle depuis un des derniers bastion de la résistance qui refuse le nivellement par le bas.

Girhen.jpg

Mes frères, nous vivons une période sombre. L’animation japonaise traverse une crise sans précédant. Certains parmi les meilleurs d’entre nous ne rencontrent que des succès d’estime avec des titres des plus ambitieux, d’autres sont contraints de se prostituer pour payer leurs factures. Face à cela je vous demande pourquoi ?

L’exposition depuis une dizaine d’année de la sous-culture visuelle moderne japonaise à ce qui est appelé vulgairement le  »moe » a entrainé une tumeur qui s’est désormais généralisée en va entrainer à petit feu la mort d’une culture. Les otakus avaient des rêves pleins la têtes, ils ont choisis de les échanger contre des fantasmes…

Même si tout espoir n’est pas forcément perdu, l’avenir s’annonce sombre

Aussi, j’ai décidé, en abusant de la confiance dont Axel m’a fait preuve, de détourner le Grand Tournoi des Seifuku cette semaine ! Après tout quoi de mieux que les maids et les uniformes de lycéennes (quand ce ne sont pas des collégiennes) pour caractériser la mouvance » moe » et ses dérives ?

Le terme seifuku désignant tous les uniformes, de ceux des élèves à ceux des policiers, cette semaine nous désigneront le meilleur uniforme militaire !

La Légende des Héros de la Galaxie – Uniforme de l’Empire Galactique :

GinEiDen_Reich.jpg

Un uniforme très sobre mais pas dénué de charmes, l’uniforme de l’Empire est à l’image du régime qu’il représente : stricte. Tout ceux qui le portent tendent à se ressembler pour rappeler qu’ils ne sont que des pions au service d’une entité plus grande. Pourtant sous les couleurs de Reinhard von Lohengramm il représentera aussi un nouvel espoir pour l’humanité entière. Pour tout ceux qui sont allé au bout des 110 OVA de cette aventure épique, il n’y a dans leur cœur la place que pour un seul Kaiser !

Fullmetal Alchemist – Uniforme de l’armée d’Amrestis

Hagaren.jpg

Un uniforme assez complexe avec de nombreuses lignes et une espèce de cape/manteau. Au premier regard il semble très classique et cache assez bien le fait qu’Amestis est en réalité une dictature militaire.

A noter que bien que cet uniforme soit unisexe comme le prouve le lieutenant Hawkeye, à droite sur l’image, on murmure que si le colonel Mustang arrivait à ses fins une version minijupe pourrait être imposé au personnel féminin. On ne peut qu’attendre avec impatience un tel jour !

Mobile Suit Gundam – Uniforme de la fédération

Gundam_Renpou.jpg

Classique parmis les classiques, cet uniforme reste populaire encore 30 ans après : il n’y a pas un comiket où on ne le voit pas parmi les cosplays.

On s’attardera néanmoins un peu sur son schéma de couleur assez sexiste, bleu pour les garçon et rose pour les filles, en se souvenant que dans la première moitié du XXeme siècle le rose était considéré comme une couleur masculine et le bleu une couleur féminine.

Neon Genesis Evangelion – Uniforme de la NERV

Evangelion_NERV1.jpg

Porté par Misato Katsuragi, chef des opérations à la NERV, c’est probablement le favori de se tournois. Avec sa robe moulante et sa veste rouge bien visible il a déjà de sérieux arguments, mais le béret fait vraiment office d’arme secrète.

Je tiens quand même à signaler que malgré tout ce n’est pas le seul uniforme de la NERV, les opérateurs en ont un qui n’est pas non plus désagréable :)

Mes frères, je vous laisse donc maintenant, après avoir saboté non sans plaisir ce tournoi et espère que vous mettrez cette semaine de pause forcée que je vous offre à bon usage pour réfléchir à l’avenir de ce média que nous apprécions tous.

Tetho aux commandes cette semaine.

Ici Axel, je vais assister Tetho pour cette semaine du tournoi.

Bon, je vais pas m’étendre sur les résultats, ils sont pas définitifs au moment où je met ce texte en ligne, et même si je doutes que ça change beaucoup je laisse à Axel ce plaisir.

En ce moment Aroui et sa bande de joyeux camarades mènent sans surprise la poule 7, par contre la présence de Myself;Yourself en 2eme position est plus surprenante, surtout face à un classique comme Azumanga Daioh.

La poule 8 par contre est digne d’un épisode de la 4eme dimension, si la présence de AIR en tête peut s’expliquer par la popularité (keuf*keuf*keuf) de la série, celle de Hyakko est un mystère face à la science, la logique et la raison ! Le charme de la jupe plissée aurait il faillit, n’y a il donc plus rien de sacré en ce bas monde ?

Surtout que School Days a perdu au dernier moment face à Hyakko. C’est un peu dommage je trouve, j’aurais plutôt vu Air dégager de la poule au profit de School Days et de Hyakko, mais les jeux sont faits! Sans plus attendre, les résultats détaillés:

Poule 7:

  • Haruhi : 38,69% avec 219 voix
  • Myself Yourself : 26,33% avec 149 voix
  • Seto no Hanayome : 20,85% avec 118 voix
  • Azumanga Daioh : 14,13% avec 80 voix

Total des votes : 566

Poule 8:

  • Air : 31,1% avec 176 voix
  • Hyakko : 29,86% avec 169 voix
  • School Days : 28,27 avec 160 voix
  • Maria-sama ga miteru : 10,78 avec 61 voix

Total des votes: 566

Bon, je vais profiter de cet espace que m’offre Axel pour parler des uniformes scolaires dans les animes et de leur manque flagrant de crédibilité globale. Regardez moi ces deux pages ici et et dites moi si vous y voyez :

  • des trucs aussi complexes que ça.
  • ou ça.
  • Des épaules aussi volumineuses que ça.
  • Des noeuds aussi gros que ça.
  • un truc aussi complexe à porter que ça.
  • des trucs aussi pétant de couleurs que ça.
  • ou ça.
  • je sais même plus où ça doit ressembler à un uniforme scolaire.

Alors, certes vous allez me répondre que l’animation doit justement sublimer l’uniforme et en faire ce qu’il ne peut être dans la réalité. Je suis d’accord, mais bon quand je vois ÇA je lève quand même les yeux au ciel, parce que bon la simplicité la plus extrême à un charme loin d’être nul. Pensez-y la prochaine fois qu’un anime vous offre un uniforme délirant dans le seul but de vendre de la PVC ou offrir un défi au cosplayeuses.

Poule 9: Kamichu!School RumbleShakugan no ShanaUchû no Stellvia

Kamichu!

Kamichu! est aisément un des 3 meilleurs animes de cette décennie, un anime tranche de vie qui ne cède pas à la facilité des histoires creuses et pour lequel il y a plus de travail dans un seul épisode que dans tout l’anime de K-on! 16 épisodes de plaisir absolu dans une ambiance du début des années 80 au Japon magnifiquement recrée. Messieurs du studio Orphée recommencerez un anime de cette ampleur quand vous voulez !

Son uniforme est des plus simples : une marinière blanche avec un ruban rouge, une jupe plissée et des chaussettes blanches jusqu’au genoux.

http://www.meido-rando.net/public/tetho/kamichu.jpg

En ce qui me concerne, rien de mémorable dans cet uniforme somme toute très classique. Nan y’a pas à dire, on a affaire à des uniformes très classiques dans l’ensemble, cette semaine. Je rejoins néanmoins Tetho sur la qualité de la série.

Bilan :

  • +Le charme simple des années 80 dans un uniforme on ne peut plus crédible.
  • +Créé par Uon Taraku.
  • +L’uniforme des vrais déesses ! Dites non aux idoles païennes ! (sauf celle là)
  • -Un peu trop classique quand même.

School Rumble

J’ai pas vraiment accroché à scramble, je serais pas vraiment le plus apte à en parler à part pour dire que c’est une comédie scolaire déjantée qui a eut son succès.

Son uniforme est assez réussit, une longue chemise beige qui tombe sur une jupe plissée rouge. Un discret ruban rouge et des chaussettes bleu jusqu’aux genoux.

scramble.jpg

Clairement le favori de cette poule, de par son originalité. Il met bien en valeur celles qui le portent, et est facilement distinguable dans la masse.

  • +Sobre sans pour autant être générique et sans personnalité.
  • +Facile à reconnaitre.
  • -Pas grand chose.

Shakugan no Shana

Shana est une série bien caractéristique du JC Staff actuel : une adaptation de ranobe assez générique dans la lignée des Zero no Tsukaima, Index et autre Toradora (dont le tour viendra) qu’ils ont aussi réalisé. C’est pas foncièrement mauvais, mais le studio mérite mieux que de se prostituer à faire ça à la chaine.

L’uniforme est assez sympa sans être vraiment marquant, on l’oublie facilement quoi. Shana01.jpg

Trop classique à mon goût, je ne donne pas cher de sa peau, surtout quand on voit ce qu’il y a en face… Et non, Noizi Itô n’excuse pas tout

  • +Créé par Noizi Itô.
  • +Le gros ruban gris est LA touche d’originalité de la chose.
  • -Très classique quand même.
  • -Ce vert est pas des plus esthétiques, surtout en hivers.

Uchû no Stellvia

Haaa Stellvia, une série qui nous ramène à l’époque où Xebec était encore un studio décent et où on espérait une suite au fantastique Nadesico… La série en elle même est très attachante même si on y pleure beaucoup, que les 3D CG sont pas des plus réussies et qu’on nous y balance des robots sans vraiment que ce soit justifié. Le genre de production que j’aimerais revoir.

L’uniforme est un des plus originaux du tournois, peut être parce qu’il ne ressemble à rien de connu. En une pièce le haut, avec longues manches et grosses épaules, et la, très courte, jupe. Associé aux longs bas il forme un très apprécié zettai ryôiki !

stellvia.jpg

Ah, Stellvia, de bons souvenirs. L’uniforme est un peu flashy mais pas désagréable est possède un zettai ryouiki en standard. Que demande le peuple?

Poule 10: Suzuka – Onegai Teacher/Twins – Toradora – Strawberry Panic

Suzuka

Ce manga de Kôji Seo est une romance lycéenne qui évite pas mal de pièges propre au genre. On y retrouve pas mal de concepts utilisés par Adachi, ce qui n’est pas une mauvaise référence, et même si il traine un peu en longueur la fin est assez osée pour un manga de ce genre.

Par contre évitez l’anime, il est moche, mal doublé et s’arrête à la moitié de l’histoire. L’uniforme est assez particulier, sans être complexe, ne serait-ce par l’utilisation de ce brun et la présence de ce repli sur les épaules. Une curiosité

suzuka.jpg

Mon favori pour cette poule! Original et classique à la fois (oui je sais…) et surtotu ce petit manteau ajoute beaucoup de charme à cet uniforme.

  • +Assez original..
  • -…Mais pas vraiment mémorable.

Onegai Teacher/Twins

Onegai Teacher est probablement la meilleure comédie romantique destinée à un public masculin de la décennie. Une réal impeccable, design béton, écriture au poil… Rien à jeter, rien à corriger. Un an plus tard Onegai Twins sera un peu décevant en comparaison, mais reste une série sympathique malgré tout. L’uniforme des deux Please! est la marinière by the book. Seule originalité, le remplacement du bleu par du jaune. On tiens clairement l’uniforme le plus proche d’un vrai uniforme scolaire jpn du tournois, surtout que comme on le voit dans la série chaque personnage personnalise un peu en le portant d’une manière qui sied à son caractère.

onegai.jpg

On peut pas montrer l’uniforme de Mizuho plutôt? Comment ça elle n’est pas étudiante? Mais je m’en fous, je veux Mizuho!

  • +L’uniforme le plus réaliste du tournois.
  • +Le jaune apporte une touche d’originalité.
  • -Aussi sympathique que soit les filles qui le portent, on fantasme tous sur Mizuho et pas sur elles.

Toradora l’exploratrice

J’ai dit plus haut que je reviendrais sur Toradora mais en fait non, on ne tire pas sur l’ambulance. Uniforme marquant avec son blaser rouge qu’on ne peut confondre. Le reste est très classique mais ne déparait pas à coté.

toradora_l_exploratrice.gif

-pouffe de rire sur le titre- Bon, soyons sérieux… Toradora est l’unique blazer des deux poules de cette semaine. Il a un côté classe bien sûr, mais est-ce qu’il va faire le poids face à Suzuka et Strawberry Panic?

  • +On le voit de loin.
  • -Le rouge ça doit être fatiguant à porter à force.

Strawberry Panic

Stropani est une série de light novels puis un anime qui tente de de suivre Marimite dans la mouvance des romances "classes" avec des limaces. Le problème est que Marimite est déjà un titre qui est constamment à deux doigts de basculer dans l’auto-parodie, au point que même Akiyuki Shinbo se vautrera en tentant d’en faire une parodie, alors Stropani qui se prend au sérieux je vous dit pas

Y a TROIS uniformes dans cette série, je choisis lequel moi ? Bon ben pour le coup vous vous débrouillerez, choisissez celui que vous préférez ou détestez le plus en compte selon votre humeur..

stropani.jpg

L’uniforme typique d’école pour jeunes filles, qui me fait penser à celui de Otome wa boku ni koishiteru. Je ne suis néanmoins pas spécialement emballé.

  • +Trois uniformes
  • -On sait pas vraiment lequel est dans le tournois
  • -La copie reste une copie.

 »Tetho speaking. »

Axel speaking. Je me remets tout doucement d’une opération chirurgicale qui consistait à m’enlever un kyste dans le bas du dos. Je vous explique pas comment j’ai du mal à rester assis trop longtemps, à m’allonger ou à me lever. Et je suis en arrêt de travail pendant facilement encore un mois (extensible selon l’état de la plaie, chouette.). Je vous passe les détails un peu gore sur la taille de la plaie (du genre qui fait la taille d’un pouce… Ah merde je l’ai dit.) et ça explique pourquoi la semaine dernière j’ai lâchement laissé l’une de mes maids s’occuper du tournoi. Qu’elle me pardonne.

Je vais profiter de cette tribune que m’offre l’ami Axel pour vous parler non pas de l’homoérotisme freudien dans  »Berserk », ni d’a quel point Char est incroyablement GAR dans  »Gundam The Origin » 11, mais bel et bien des tsunderes, Vu que nous avons encore l’attention des médias sur nous (on les connais, pendant la finale ils ont déjà rangé la moitié du matos pour rentrer au plus vite).

Le concept de la tsundere n’a au fond rien de bien nippon(Pon Pon !), le coup de la nana qui passe son temps à s’engueuler avec un mec avant de tomber amoureux de lui c’est vieux comme Mathusalem et universel, pourtant on a jamais qualifié la princesse Leia de tsundere ! L’apparition des premières (que ce soit Sayaka, Madoka ou Lamu, peu importe) était donc naturel et sans aucune visée de créer une mode. Mais avec le temps le concept s’est décalé et on est passé à des personnages à personnalités bipolaires parfois totalement caricaturales (bien aidées par des grognasses comme Kugimiya Rie à la voix). Aujourd’hui dès qu’un perso féminin ose s’affirmer un peu face à un mâle bien mou elle est classée tsundereJe me joint donc à Minoru Shiraishi, philosophe et analyste des médias du XXIeme siècle, pour dire qu’il faut revenir à l’origine de la tsundere, bien plus crédible que la parodie d’elle même qu’est devenu la chose !! Mais bon, faut croire que ça vend puisque pas mal de monde s’est jetté sur Toradora justement pour ça…

Sinon, dans la série "comment traduire le terme en français ?" j’ai bien aimé le "menstruée" proposé par Rukawa qui dénote bien l’aspect hautement féminin de cette tare mentale, Mais le "capricieuse" (en référence à Orange Road) de Ialda est plus élégant et rappelle que souvent femme varie et bien folle qui s’y fie…

Oui bon, je n’aime pas trop le terme menstruée, même si ça me parait bien plus proche au niveau comportement.

Bilan des 2eme quarts de finale :

Bon, à l’heure où ces lignes sont rédigées le duel Nagi vs Haruhi est très très serré. Ça bascule régulièrement d’un coté ou de l’autre selon les votes et nul doute que ça le fera jusqu’à la fin, bref je suis bien coincé pour savoir sur qui j’écris moi… (une égalité ça serait drôle tiens) Il semble évident que Nagi à profité des votes anti-Haruhi, que ce soit par des personnes lasses du boucans générés par les fans ou bien des fans qui refusent de voire le danchô catégorisée tsundere. Bref la série de Keyani continue de faire réagire les fans et ça c’est bien.

Ce fut rude, mais voici les résultats.

  • Nagi : 49,67% à 519 voix
  • Haruhi : 50,33% à 526 voix

Un vote semblable à celui du PS cette semaine (suivi un peu l’actu quoi…) mais il n’y aura pas re-vote, le recomptage s’est fait normalement et bien sûr vers la fin c’était bien la fête du slip niveau proxys. Proxy qui ont bénéficié aux deux candidates avec un petit plus pour Nagi. En tous cas, Haruhi a bien failli perdre, et m’est d’avis que Asuka sera celle qui la fera tomber cette fois.

De l’autre coté Chidori à mis la raclée de la race de sa môman à la chose rosée qui l’a bien cherché. Et tant mieux pour la suite du tournoi.

  • Louise : 34,52% à 330 voix
  • Kaname : 65,48% à 626 voix

De même, si jamais Haruhi va en finale, je vois très bien Kaname lui tenir tête et la térasser. Ouais, un Haruhi/Kaname, je vois ça très bien… Par contre, avec la défaite de Louise et Nagi, ça sonne la défaite de la fanbase Kugimiya. Comme quoi, tout peut arriver au tournoi des Tsundere.

On attaque donc les demis-finales, fini de rire, maintenant c’est du sérieux parceque se faire éliminer à se niveau de la compétition ce serait vraiment échouer dans la dernière ligne droite, juste avant le sprint final.

tsun-tournoi-demifinales-1.png

Demi Finale 1 :

Sôryû Langley Asuka

Asuka.jpg

(Asuka, prète à se faire 3 anges dès le matin)

Pilote de l’Evangelion unité-02 c’est une battante, une vraie, Toute sa vie se résume à être la première, autant dire qu’elle en veut et qu’elle ne compte pas laisser la 1ere place lui échapper ! Mais si par malheure elle échouait et se retrouvait en petite finale ce serait le drame car elle risquerait de s’éffondrer et de ne plus être capable de rien faire…

Même à ce niveau du tournois c’est une favorite, Evangelion est une série dont la popularité ne se dément pas malgré les années qui passent. Et nul doute que le futur Evangelion 2.0 où apparaitera enfin Asuka va bien aider la popularité de la miss. Mais personellement je dois avouer qu’Asuka est loin d’être mon perso féminin d‘Eva, pas plus que Rei, Misato, Ritsuko et Maya, moi dans Eva le perso que je préfère c’est Yui. Mais j’aime bien Asuka quand même, ne serait-ce que parce que dans SRT Alpha elle était craquée.

Points forts : Enorme fanbase, personnage culte, pilote un robot

Points faibles : Cache un sacré traumatisme qui une fois révélé défait tout le personnage.

Contre :

Suzumiya Haruhi

Haruhi.jpg

(Haruhi Zi Suzumiya ordone que vous votiez pour elle !)

Encore une fois je vais profiter de cette tribune pour remettre dans le droit chemin les brebies égarées. N O N Haruhi n’est pas une déesse, ni LA Déesse, loin de là. En fait le status divin d’Haruhi (n’oublions pas que ce n’est pas Haruhi qui est Dieu mais Dieu qui est Haruhi, la différence sémantique fait tout) n’est qu’une pièce d’un gigantesque puzzle où elle est tour à tour la source d’une explosion d’informations, l’origine d’une rupture du continum espace-temps, une brèche entre les dimensions et bien d’autres que nous n’avous probablement pas encore découvert. Selon le paradigme la nature d’Haruhi change et oublier cela c’est comme dire que la lumière n’est qu’une onde ou qu’une particule, ça empèche de comprendre la base même des fondements fondamentaux de notre réalité.

Reste le débat de sa tsundereitude, chaque avis se défend, mais je serais plus de ceux qui pensent qu’elle à une simple personalité bipolaire doublée qu’une maniaco-dépréssion plus qu’une vrai personalité de tsundere. Reste que c’est malgé tout un excélent personage dont la bonne humeure est contagieuse :)

Points forts : Fanbase démesurée, personnage irrésistible, si vous ne votez pas pour elle l’univers va disparaitre !!!!

Points faibles : le TSH (Tout Sauf Haruhi), status de tsundere discutable.

Demi Finale 2

Tôsaka Rin

Rin.jpg

Le nekomimi ou comment rendre agréable n’importe quoi (c’est ça ou un robot géant)

Bon, là je suis un peu coincé, je suis un Type-moon fanboy mais j’aime pas Rin (j’aurais préféré que Ryôgi Shiki soit la représentante de Type-Moon). En fait je ne suis pas sensibles à ses charmes, j’aime pas les Ojô-sama (sauf Nanami dans Utena), le zettai ryouiki me laisse de marbre, ses deux nattes aussi et comme tous les persos féminin de son jeu elle aurait mieux fait de Fate/stay in the kitchen… Mais je lui reconnais quand même le fait qu’elle est une très grosse bosseuse (et les efforts ça paye !) ainsi que le fait qu’elle a éduqué Shirô en lui expliquant que le thé en sachet mais c’est de la M E R D E les enfants !!

Points forts : Perséverante, est bien éduquée, grosse fanbase.

Point faible : Le reste.

Contre

Chidori Kaname

Chidori.jpg

(La routine habituelle pour Chidori…)

Là on arrive à mon point faible, les tsunderes ne sont pas trop ma tasse de thé (peut-être parecque justement elle sont en sachet), mais Chidori c’est autre chose. Déjà son couple avec Sôsuke rapelle des classiques comme Tom Jerry, les voire se chamailler est un plaisir de tout instant tant, et même avec la meilleure volonté du monde, ce dernier passe son temps à être à coté de la plaque. Mais Chidori est aussi atlétique, hyper douée (de par sa nature de whispered elle sait tout ou presque du lambda driver et des arm-slaves), toujours prète à aider, la seule personne capable de gérer Sôsuke… Par contre elle a aussi un caractère atroce et ne manque pas de faire preuve de mauvaise foi et de vanité, à moins qu’en fait ça ne cache autre chose…

Points forts : N’a pas peur des paramilitaires cinglées, génie, pleine de bonne volonté.

Points faibles : Sale caractère (mais vraiment), passe son temps à se faire enlever.

-J’en profite pour signaler que chez Amo un des meilleurs générique de l’histoire de l’animation jp, Sore ga Ai deshô l’op de Full Metal Panic ? Fumoffu, se fait larger par des trucs largement moins bien (même si bien quand même), donc tant que vous en êtes à aller voter, allez sauver l’honneur des gouts musicaux de la blogosphère anime francophone-

Bonus :

Comme on est sur Meido-rando je ne pouvais décament passer ici sans poster un truc en rapport avec les maids. Voici donc une courte histoire que Kaoru Mori (auteur de  »Emma » et  »Shirley ») a posté sur son blog. On y trouve tout le charme des histoires de la madame, même si ça appelle une suite qui ne vrendra probablement jamais. La traduction est de votre serviteur avec l’aide de DarkSoul (qu’il en soit encore remercié).

maid_1s.jpg maid_2s.jpg maid_3s.jpg