18 comments on “La Mélancolie de Axel Terizaki

  1. @Jaerdoster :
    C’est un aveugle qui rentre dans un bar. Puis dans une chaise. Puis dans une table…

    @LiandrizLiandri :
    Pas la thune malheureusement, et j’ai déjà les BR jap quand ils ont ressorti la compilation S1+S2, je vois pas trop ce qu’ils vont ajouter là 🙂

  2. #BroHug
    Désolé de pas avoir pu plus passer à Epitanime, j’étais pas mal occupé avec le karaoké
    Il faut que je continue Eternity pour de donner un retour, mais continue mec, on aime ce que tu fait.

  3. En lisant plusieurs de tes réflexions, je me rends compte que j’en ai des similaires par période. Je n’ai pas de solution, mais je suis de tout coeur avec toi (et Shami!).

    Pour Eternity, j’avoue avoir essayer de lire le premier chapitre quand il était sorti, mais je n’ai pas accroché à l’histoire. Mais bon, je suis difficile & ce n’était probablement pas le bon moment (de toute façon, je lis trop rarement, parasité par l’envie de faire tellement de choses à côté).

  4. Bisous mon petit loulou, je viens de lire ton post et je voudrais t’apporter un réconfort si c’est possible. Je voudrais te rassurer tout le monde a ces petits moments de spleen, je voudrai t’apporter des petits bonheurs car ce sont eux qui rendre le plus heureux. Pour soigner ton chat sache que tu n’es pas seul, il existe sos animaux il y a urgence veto et des bénévoles qui aide nt . Pour ton asso, tu sais c’est souvent cela je t’emparle par expérience (asso gym trésorière)et je suis comme toi parfois j’enverrai tout balader, c’est toujours les mêmes qui sont mi à contributions. Allez mon petit lou haut les coeurs essaies de trouver sur nantes une activité puisque tu aimes les chats il doit exister une école des chats ou autres; Essaies de voir tes amis le plus souvent possible
    Je t’embrasse et gros calin

  5. Wé bé, c’est pas la joie… Mais difficile de savoir quoi te dire, car si je partage certains de tes malheurs, il y a tout le côté handicap qui fait que je ne pourrai jamais savoir exactement ce que c’est d’être à ta place.

    Enfin, ceci dit… Je crois qu’à minima il est temps pour toi de faire des choix et de t’y tenir. J’ai la vague impression que tu te disperses un peu de partout en ce moment en espérant trouver quelque chose qui puisse te faire retrouver la PASSION (ou oublier tes malheurs quotidiens?) sans grand succès. Je rigole souvent sur Discord en disant qu’à chaque fois que tu nous hype un jeu, tu le laisse tomber aussi sec, mais c’est amha le symptôme le plus voyant de ta déprime.

    Tu voles de petite satisfaction en petite satisfaction ponctuelle sans que cela t’apporte quoi que ce soit. Tu es dispersé entre les rafaux, la chambre 810, ce qu’il reste de la brigade et les divers autres projets auxquels tu participes. Je pense que fermer définitivement la parenthèse sur ce que tu vis plus comme une obligation actuellement est une priorité: tu ne peux pas être de partout à la fois. Cela te permettra de dégager plus de temps pour ce qui compte vraiment pour toi, d’en augmenter ainsi les chances de succès et de te fournir peut-être une réponse appropriée à ce que tu ressent comme un manque: une vie de couple/famille un peu normale qui, tout geeks que nous sommes, nous fait défaut l’âge avançant.

    Pour Eternity en particulier… Difficile de t’en parler sans m’attirer tes foudres, dans la mesure où l’œuvre n’est pas vraiment à mon goût (et ce genre de choses ne se discute pas), mais si tu ressent réellement un manque d’intérêt, ne t’enquiquine pas à « l’écrire pour toi », c’est un prétexte en carton pâte. Quel est intérêt d’écrire une histoire pour soi alors qu’on l’a quasiment entier dans le crâne? Je n’écris pas Mécanique Gelée pour la gloire en ce qui me concerne, et j’ai un projet on ne peut plus sérieux le concernant. Il va falloir redoubler d’efforts si tu tiens à ce que Eternity trouve son public!

    Et puis, une LAN, une LAN, c’est tellement années 90… On a inventé l’Internet entretemps, mon bon monsieur! N’oublie pas qu’on y joue encore, aux jeux que tu nous as hypé dans le passé! 😉

  6. Bordel, le blog a mangé mon commentaire alors que j’avais pris du temps à le taper. Bon, recommençons en plus court.

    Déjà merci à tous pour vos commentaires. Mention spéciale à Smog qui « hit home » comme on dit sur certains points.

    Beaucoup disent que les animaux servent de substitut à un enfant et ils n’auront pas tout à fait tort : Shami c’est comme mon gosse. Le truc étant que je me vois mal avoir un enfant, ne serait-ce que parce que ça me met mal à l’aise. En l’absence de communication orale précise, j’ai du mal à les comprendre, à anticiper leurs besoins et à m’en occuper. Ca a l’air con dit comme ça mais voilà, ça a aussi moins de gravité qu’un chat, quand même. Ca et puis il faut la bonne personne pour en faire un 🙂 Je ferais un très mauvais père de toute façon.

    Ce qui m’amène à une partie un peu creepy : celle de la compagne idéale. Si ce que j’ai vu par le passé, que ça soit avec les femmes que j’ai connues ou avec celles des autres a pu m’apprendre un truc, c’est bien que ce que je cherche est avant tout quelqu’un d’indépendant, avec sa propre vie et ses propres passions. J’ai assisté à des couples complètement fusionnels et franchement c’était pas beau à voir. Chacun vit sa vie après, chacun voit son bonheur comme il le veut, et justement, moi tel que je le vois, c’est avec quelqu’un à qui je peux dire « Ce week-end je vais le passer avec quelques potes. » ou « Ah tu veux aller faire la fête avec des copines ? pas de souci je m’occupe de tout ici. » Quelqu’un d’indépendant, qui ne conçois pas sa vie en couple comme son unique vie. Quelqu’un qui te laisse autant de marge de manoeuvre de jardin intime que toi tu ne lui en laisse. J’ai vu trop d’amis disparaître de mon radar sitôt en couple et mariés, surtout parce qu’il n’y a plus possibilité de faire des choses de son côté. Vous me direz que les enfants ça n’aide pas, et pourtant ! Je connais à contrario des couples qui s’en sortent très bien, donc c’est vraiment une façon de voir les choses avec laquelle je ne suis pas compatible. Je ne réprouve pas parce que hé, tant que les personnes sont heureuses, c’est tout ce qui compte pour moi 🙂

    Enfin, pour ce qui est de la vie associative, n’oubliez pas qu’il n’y a que comme ça qu’on fait des rencontres, en créant des choses et en les partageant, que ça soit sur Internet ou dans la vraie vie. C’est comme ça que j’ai rencontré des gens formidables avec qui je suis parti en voyage ou avec qui j’ai partagé de grands moments.

    Merci à tous.

  7. En fait, plus que te mettre en couple, ce serait d’avoir un(e) nouveau/elle colocataire qui pourrait juste être là pour t’assister en cas de besoin. Content de savoir que Shami va bien.

    Sinon, j’étais bien parti pour pondre quelques paragraphes sur le pouvoir de l’amitié qui est plus fort que tout, mais ça m’a paru naze comme ça tournait, donc je vais juste te rappeler que si t’es pas bien, n’hésite pas à nous le dire, ni même à simplement nous faire savoir comment tu vas. Je me doute que je suis loin du podium sur la liste de tes amis, mais t’as certainement des gens issus de tes anciennes LAN-parties à qui tu peux te confier à tout moment, non ?

    Je te ferais bien un gros câlin pour te dire que t’es pas seul, mais par Internet, l’effet n’est plus vraiment le même… Bah, on fait quand même comme si, d’accord ?

    Pour “Eternity”… Ben, ce qui a rendu “Blind Spot” populaire, c’est le fait que tu l’as commercialisé, donc… Mais j’aime bien l’histoire, oui. J’ai envie de savoir où tout ça va nous mener.

  8. C’est jamais désagréable de te lire. « faire ressentir tout bêtement des émotions » est quelques chose que tu fais très bien dans l’ensemble, ici aussi, même si ce n’était pas le but.

    En te lisant je me rend vraiment compte que l’être humain est vraiment un éternel insatisfait… Je m’explique; je trouve que ma situation est pas mal opposé à la tienne sur certains point. Je suis très souvent entouré de mes vieux pote a tel point que j’ai parfois envie d’un peu de solitude. J’ai une fiancée qui bien qu’elle ne partage pas mes passions d’otaku, me laisse les vivre pleinement (en faite elle est tellement ok avec mes passion et vice les plus pervers que ça en est presque pas croyable, elle me laisse juste faire ce que je veux), j’ai toutes les facilités du monde à accoster des inconnus, à tel point qu’on pourrait croire que je ne connais pas la honte et j’ai un chien en parfaite santé :>
    Et pourtant, j’éprouve un manque incroyable depuis plusieurs année qui se fait de plus en plus ressentir ces derniers temps, j’ai envie de m’intégrer plus que ça dans la sphère otaku fr. Et pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé, mais je n’y arrive pas.
    C’est pas que cette bulle est trop fermé ou quoi que ce soit, j’en ai vue des gens arrivé après moi et s’intégrer parfaitement. Le souci vient de moi, je n’arrive juste pas à être moi même sur internet (c’est tellement bizarre, je vous le concède). Je deviens ultra timide et dur avec moi même, je considère que tout ce que j’écris c’est de la merde et souvent au final je quitte la page sans envoyer le commentaire/tweet/etc que je viens d’écrire (et qui sait si je ne le ferai pas là). En gros, je lurk beaucoup plus que je voudrai participer. Et j’ose encore moins me lancer dans une assos. Ce qui fait qu’au final j’éprouve presque une admiration pour les principaux acteur de ce monde (toi y crompris) , je crois bien que je finis par les idéaliser ce qui fait que plus le temps passe, plus c’est difficile pour moi d’essayer de m’intégrer. C’est tellement frustrant quand je sais que pour le monde entier, c’est justement plus facile de s’exprimer sur internet, quand on voit tout ce dont je suis capable irl (danser Yatta en caleçon le soir en pleine rue, Aller réciter un poème tout en donnant une fleur à des inconnues dans la rue, se travestir ultra sérieusement pour la fête du lycée et autres conventions otaku, dont une fois avec une mini jupe, une jambe épilée mais pas l’autre et j’en passe) c’est tellement rageant de me voir incapable de me lancer sur internet.

    Bon, je me suis étalé sur mon cas plus que je ne voulais le faire (désolé de faire ça ici, ça fait quand même du bien, mais j’imagine que tu comprend ça :p) mais tout ça pour dire que je trouve ça « drôle » de voir que je peux t’envier sur certains point, et de lire qu’il te manque des choses que j’ai et considère comme acquis. Donc voila, c’est pourtant la base de la philo, mais je m’en vraiment compte ici.

    Concernant tes romans, désolé pour les feedbacks, mais dis toi qu’il y a des gens comme moi qui lisent et apprécie ce que tu fais, sans pour autant se manifester ^^’

  9. C’est le genre de message qui me donne généralement envie de débarqué avec un pack de bière et de dire a la personne « viens on fais les cons ce soir, quitte a être claqué a trop réfléchir on se sera marré ! »

    Je vais rejoindre smog pour certains point, d’office je vais éliminé le côté associatif, je suis bien placé pour savoir qu’a force de se forcer « parce que bon quand même quoi » on finit par se frustrer sois même. Je suis chez amv France depuis mes 14 ans, dont 3 en tant que trésorier, sûrement plus si on était devenus une assos avant. Je le suis devenu par habitude et par envie d’aider la communauté. Une communauté que je connais de moins en moins parce que le monde de l’amv a tellement évolué… Je me suis seulement aperçu a la fin de l’année dernière que je me forçait au final, a la fin de mon mandat j’arrêtais tout, ça ne veux pas dire que je vais couper tout les ponts, maks ça deviens ridicule quand tu en est a regarder moins de 30 clips dans l’année quand avant c’était 200 minimum.

    Et quand je te lis sur ton assos j’ai le même sentiment que tu force par attachement et par habitude, mais que au fond tu n’y prends plus autant plaisir… Pose toi simplement la question de « si demain j’arrête est ce que j’ai des regrets ? »

    Du coup peut être que tu t’eparpille trop comme moi j’ai tendance à le faire, a vouloir être au four, au moulin a la boutique et dans le champ de blé, mais quand on a un coup de mou, c’est pas un bon plan, mieux vaux se fixer sur un but précis, c’est déjà bien ! N’hésite pas a couper des ponts ou a en mettre entre parenthèse ainsi va la vie de toute façon, on évolue tous puis ça n’empêchera pas que tu aura les souvenirs poir toi et tes proches 😉

    Pour shami, bah le blabla habituel des animaux de compagnie, tu vis depuis longtemps avec, tu est attaché, tu est inquiet, c’est on ne peux plus normal va ! Le fait que tu sois handicapé rajoute une angoisse supplémentaire c’est sur, mais j’ai l’impression que tu t’en veux de ne pas pouvoir faire plus pour lui, alors que tu est très loin du mauvais maître (pour un fan de maid ça aurais était ballot !).

    Pour ton roman, j’ai pas de conseil, j’imagine que le mieux serais d’en parler avec d’autre écrivain qui doivent partager la même crainte, mon seul conseil ça serais de publier et de voir, ce qui n’est pas plus aidant que ça.

    Ont a tous des coups de mou plus ou moins long, c’est la panacée du genre humain de n’être jamais satisfaits et de vouloir toujours plus, il faut juste parfois savoir s’arrêter sur le bord du chemin souffler un coup et si on est vraiment a bout faire de l’auto stop (meilleure métaphore ever, 15/20 bac philo les enfants !)

    J’espère que nos messages t’aideront a sortir un poil la tête du marasme en tout les cas 🙂

  10. Salut Axel.

    Pour suivre ton blog depuis extrêmement longtemps et avoir fait parti de la première génération de la Brigade SOS, je dois dire que c’est toujours un plaisir de te lire, mais aussi que tu as été génial dans tes discours toujours très fédérateurs et que tu as en ça la capacité de faire de grandes choses en terme associatif ayant comme base de travail Internet.

    Tu fais un bilan très juste, le non renouvellement des adhérents créé l’érosion progressive d’une communauté qui forcément à un moment donné va perdre ses membres qui passent à une étape différente de leur vie, et je pense que la disparition de la hype sur Haruhi n’aide pas à réunir des gens nouveaux. Personnellement je ne pense pas qu’un autre anime puisse être un jour aussi fédérateur que l’a été Haruhi, il y a maintenant tellement de produits d’animations différents et pour tout les goûts que le lectorat se disperse.

    Depuis quelques temps je vois éclore des associations d’animations (Jeux de société, jeux de rôles, etc…) qui grandissent d’année en année et obtienne un succès fou en touchant toute les catégories de personnes (Gamers, Famille, copines, etc…) et cela apporte un plaisir aux gens très bienvenue et permet de faire pas mal de rencontres.

    Voilà ce qui marche en ce moment, j’ignore si ça peut t’inspirer des idées pour reformer une communauté, ou si cela est applicable dans l’univers de la japanime.

    Après pour le reste, je partage beaucoup tes impressions, ce besoin de solitude malgré l’envie de voir du monde, c’est un état d’esprit qu’il faudrait apprendre progressivement à apaiser, tout comme on doit apprendre à être heureux avec moins d’exigence envers la partenaire « seul les cons sont heureux car ils se contentent de peu ». Après pour le physique, malheureusement ça joue, on est pas bête pour ignorer qu’avoir un physique soigné aide à se rapprocher d’une personne.

    Enfin en gros, tu as besoin d’un coup de pied au derrière pour prendre d’importantes décisions afin de changer le cours de ta vie, sauf qu’il est dur de se le mettre soit même.

  11. Tout le monde a le droit de se plaindre. Si ce qu’il te manque ce sont des opportunités pour de nouvelles rencontres et de nouvelles activités, les deux vont de paire.
    Je n’ai pas eu le temps avec mes examens mais je lirai Eternity, qui me rend quand même assez curieux depuis ses premières pages :).
    Je vais aussi essayer de faire des choses de mon côté et de t’impliquer (pour le meilleur comme pour le pire haha).

    Bonne chance pour la suite !

  12. Salut Axel,

    J’ignore si tu vas prendre ce commentaire de manière positive ou non (si tu passes par là), mais sache que tu n’es pas le seul à avoir ce ressenti.

    Je me reconnais dans une bonne partie de ton billet. Ce mec casanier que tu décris, celui qui n’ose pas faire le premier pas de peur de déranger, celui qui est plein de contrastes, celui qui se dit qu’en cas de pépin il se retrouve bien seul…

    J’aurais même presque des sueurs froides tellement j’ai l’impression de me voir dans certains passages que tu as pu commenter. Ce fort besoin d’indépendance, cette vision de la femme idéale etc.
    Si tu vois les choses de la même manière que moi (ou vice versa), c’est juste que tu as besoin de ton espace personnel, même dans ta vie de couple, cet espace où tu n’as pas de compte à rendre. Et tu appliques le même raisonnement pour elle, une sorte de couple ‘équilibré’ ou aucun des deux n’a plus de droit que l’autre (ouai c’est con comme formule mais j’ai pas trouvé mieux).

    J’aimerais te poser une question (si tu le permets). Ne penses tu pas que l’âge y joue pour beaucoup ? La barre des 30 me pend au nez et j’ai l’impression de voir les autres évoluer quand, à l’inverse, je fais du sur place.

    Tu dis que ‘tu imagines qu’il te faudrait un nouveau souffle, un phénomène similaire à Haruhi en 2006’. Ta phrase elle même ne trahit-elle pas au fond ce que tu penses vraiment ?

    J’ai englouti un nombre incalculable d’heures à faire vivre successivement deux clans puis à participer à un site d’actu esport. Comme toi j’avais toujours besoin d’être impliqué dans quelque chose. Comme toi, j’y ai pris beaucoup de plaisir, j’ai rencontré pas mal de personnes et j’ai gardé certains contacts.

    Aujourd’hui je n’ai plus le courage pour tout ça. Ça n’est pas tant que ‘rien me motive’. Probablement pas. C’est plutôt qu’au regard de ce que j’ai pu faire, du temps que j’y ai investi, j’ai cette désagréable sensation de devoir commencer à nouveau un travail colossal. Sauf que cette fois j’ai 10 ans de plus, que les gens ne sont plus les mêmes. Je vieilli 🙁

    On est certainement différents sur bien des aspects (à commencer par le fait que je n’ai aucun handicap) mais je pense te comprendre en partie (sauf si tu me dit que non).

    Je n’ai aucune solution à proposer, parce que je fais comme toi, me dire qu’une opportunité se présentera peut être un jour ou l’autre. C’est sans doute pas le meilleur plan, mais je pense dans le fond qu’il vaut mieux rester optimiste, c’est le meilleur remède contre la déprime.

    Tient bon la barre !

  13. Sero (les autres je vous oublie pas hein, merci de vos commentaires), c’est on ne peut plus vrai. Tout ce que tu dis est très vrai. Enfin dans le sens où je m’y reconnais fortement. Le fait de ne pas avoir plus de droit que l’autre, je l’avais déjà exprimé quand je parlais de ma vision de la relation maid / maître dans un récit. J’en ai déjà parlé dans quelques articles traîtant des maids, et finalement je transpose un peu ça dans une relation de couple. Bien sûr les paramètres ne sont pas du tout les mêmes, mais une chose reste certaine : une bonne relation, que ça soit amis, couple, maid/maître, ça passe avant tout par le respect des droits de l’autre. « La liberté s’arrête à celle des autres » est une citation que j’affectionne.

    Enfin, quand tu parles de projets je m’y reconnais aussi : comme tu le dis on vieillit, et on a plus la même force ni le même courage, alors que pourtant, on aimerait bien. Je me dis que j’aimerais parfois quitter la Brigade pour me consacrer à des projets plus personnels… Mais quels projets ? Il y a bien Eternity mais cela ne m’occupe pas assez. Je suis quelqu’un qui finalement aime faire beaucoup de choses différentes, picorer à droite à gauche, parce que faire tout le temps la même chose m’ennuie. Aujourd’hui même si je voulais monter quelque chose de nouveau, y arriverais-je seulement ? Voilà une bonne question… J’aurais l’impression comme tu dis de refaire tout ce que j’ai déjà fait, de recommencer de zéro et ça c’est jamais très palpitant.

    Je te connais pas, mais je t’offre un brohug et un verre virtuel.

  14. Merci pour le brohug^^

    Tu ne me connais pas parce que je n’ai quasiment jamais commenté ton blog (ça à du m’arriver genre deux fois) alors qu’il est dans mes favoris depuis un bon paquet d’années.

    Peut être aussi que tes considérations IRL du moment, empiète sur ta motivation pour te lancer dans un nouveau projet (peu importe lequel).

    A titre personnel, je suis au chômage en ce moment. Je vis seul et j’ai l’impression qu’il faudrait d’abord que je règle ces deux « problèmes » avant de me lancer dans un nouveau projet, quand bien même pour le coup j’ai beaucoup de temps libre. Et c’est très con parce que moins je suis actif, moins je suis motivé. Avant je ne me posais pas cette question.

    Si tu trouves une formule magique (en français de préférence), je suis preneur.

  15. Ici Dagnan. J’ai pas grand chose a rajouter par rapport aux autres, même si je ne te connais pas du tout. En tous cas je voulais juste passer ici pour te manifester mon soutien et que je prenais toujours autant de plaisir a te lire.
    Quelque chose qui a marché pour moi dans le passé, c’estt d’avoir 1 objectif principal et 1-2 objectifs secondaires max sur une année, et de tout faire pour réaliser le principal. Je pense qu’on peut appliquer le même principe pour trouver quelqu’un, à condition de mettre la machine en route quite à se forcer un peu pour les choses qui ne paraissent pas naturelles.

  16. T’as jamais eu l’idéé de faire quelque chose dans le genre d’aide à l’accompagnement et rééducation pour personnes touchées par handicap? Ton expérience plus le besoin d’être utile et d’activité/communauté/association ainsi qu’avoir quelque chose de solide autour de ça me fait penser en quelque sorte que tu devrais te tourner vers quelque chose de moins virtuel, plus ancré.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.