22 comments on “Dog Days

  1. « c’est qu’au tout début on nous présente cette guerre de façon très sombre »
    On parle quand même d’une guerre qui se présente directement comme un combat de playmobils clones animés avec la bite hein, je ne vois pas comment on peut trouver ça « sombre » ne serait ce qu’une demi seconde…

    « Norio Wakamoto (le narrateur dans Hayate no Gotoku, l’empereur de Code Geass, et plein de rôles virils) »
    Et Coach? Oskar Von Reuenthal? Choisir ces deux exemples est presque un crime quoi ;_; … (Mais ouais, je plussoie sur le fait que 95% du budget de l’anime semble être passé dans le doublage)

  2. Babatus > l’épisode 1 mis a part, je ne vois vraiment pas comment tu peux trouver ça « animé avec la bite » vu que l’animation des combats est une des seules choses sauvable de la série.
    On remarque assez bien que le staff de nanoha est dans le coup avec des cercles magiques et des attaques spéciales qui sont bien foutus ainsi une ambiance de combat similaire.

    Sinon je pense qu’il a choisi les rôles de Wakamoto suivant les séries qu’il a vu/apprécié, pas de quoi en faire un drame s’il a pas cité des personnages que tu aimes.

  3. Bon bon c’est la tendance aux animaux ces temps ci, après Asobi ni iku yo et les chattes de l’espaces voici dog days XD

  4. @Fskng : Masaki Tsuzuki, l’auteur de « Nanoha » et des OAV « Triangle Heart » est celui de « Dog Days », donc normal qu’il y ait des similitudes…

    OK ! Série à mettre dans les futures que je regarderai !

  5. Fskng > pour citer de mémoire deux exemples random qui m’ont marqués dans l’ep4:

    – Scéne de la charge héroique sous une pluie d’explosions: la douzaine de pauvres frames utilisées pour représenter les playmobils projetés par les explosions est réutilisée quasiment à l’identique a même pas deux secondes d’intervalles.

    – Scéne du combat de la cour, où le héros tarlouze n°37 et la tsundere n°76 sont encerclé par des hordes d’ennemis assoiffés de sang: les playmobils sont quasiment fixes, de mémoire, il n’y en a pas plus d’un ou deux maximum qui doivent bouger simultanément (après un magnifique gros plan sur deux trois coup mous de lames, et nos héros ont mystérieusement traversé la cour \o/).

  6. Babatus : avant que le héros n’arrive, dés les premières minutes on nous présente ça comme une guerre normale, où tout semble perdu pour le royaume de Biscotti. Ce n’est que petit à petit que les éléments bisounoursesques sont introduits.

  7. On passe un bon moment comme dans Strike Witches, pourquoi pas, mais Strike Witches a tout de même infiniment plus de prétention et de mérite que cet anime. Enfin j’ai vu que vaguement l’épisode 1 et 4 (coucou Babatus), mais on aura bien rigolé.

  8. AxelT : La partie sombre (et je cautionne pas du tout ce terme, je sais pas ce que tu as déjà regardé pour définir ça comme un début sombre, mais bon) dure à peine 1 minute au compteur. S’en suit la présentation du PD à la voix de PD trop bishônen (mais pas Ginga, cette fois-ci), avec son amie d’enfance tsundere. Super original, ça commence méga bien.

    Je fais l’impasse ensuite sur les trucs totalement ridiculement con, du genre le chien qui amène le PD dans une dimension parallèle pendant que celui-ci sautait plusieurs étages façon championnat olympique. Là, le Yuusha-sama se fait accueillir par la gentille prétendante qui rougit pour un rien, une petite fille maladroite et blablablablabla. On reste dans le cadre d’une originalité à toute épreuve.

    Et ça finit sur une fausse guerre façon télé-réalité. On pourrait croire que ça aurait pu être marrant, mais tout est tellement limité, mal amené (pour ce qu’il y a à amener, d’un côté), mal foutu, que la totalité tombe à plat. On se contente de voir des Play-Mobiles Armor avec une tête de cul cloné à coup de « CTRL-C + CTRL-V »-like qui se rue sur d’autres clones pour se transformer en chat tout caouaille si ils sont touchés, le tout en 3 frames/seconde, par dessus le marché.

    Le tout sur 4 épisodes, ponctué encore une fois par des trucs méga-originaux comme une nouvelle tsundere qui fait son apparition pour combattre avec le héros, on voit son cul en guise de fin d’ép’, une scène de bain, un rival du héros bogoss, etc etc etc…

    En clair, RIEN à sauver, c’est le néant total, et je suis extrêmement déçu, de la part du staff complet de Nanoha. Je me plains surtout du côté visuel, totalement à la ramasse, parsemé de SFX nazes comme pour les cercles magiques justement, le reste est totalement plat, aucune ambition, aucune prise de risque, rien. Y’a juste une fois par épisode p’tet que le PD agite son gros bâton (mais quel choix merdique comme arme, sérieusement…) et c’est bien animé (cc Kou Yoshinari).

    A éviter absolument, sauf si vous avez un pack de bière à côté de vous et que vous matez l’épisode avec un pote sur Mumble en parallèle.

    + J’ai pleuré aux exemples pour Norio Wakamoto 🙁

  9. Et encore une série que je mettrais dans la catégorie « WTF » avec Akikan et l’incroyablement lourd Bobobo-bo Bo-bobo. J’y jetterais un petit coup d’oeuil pour voir, histoire de décompresser après les DS communs…

  10. Pingback: Infinite Stratos « Meido-Rando

  11. Pingback: En Juin, les requetes Google ne vont pas loin | Interface de Maxobiwan

  12. Babatus, pas la peine de changer de pseudo « ZettaiRyouiki », on t’as reconnu.
    on a bien compris que tu n’aimai pas du tout ce mange, que pour toi c’est une grosse merde a peine bonne pour une mouche. mais ce n’est pas une raison d’essayer d’en dégouter les autres.
    pour ma part, je ne trouve pas cette animé extraordinaire, mais il se laisse tout de même regarder et permet malgré tout de passer agréablement le temps.

  13. Pas la peine de pleurer, je sais que c’est dur quand certains pointent ouvertement les défauts d’un truc qui « te fait passer le temps », de surcroît « agréablement », mais il faut savoir regarder les choses en face, assumer ses erreurs, et se dire qu’on s’est trompé dans son visionnage, et repartir vers de nouveaux horizons, afin de voir des animes de bien meilleure facture.

    PS : U mad ?

  14. sly> c’est pas ma faute si on est deux à savoir prendre du recul sur une œuvre avant de crier au divertissement et à l’animation de qualité =(

  15. moi je l’ai trouvée très acceptable et surtout drole si après certain ne peuvent pas faire autrement que de se plaindre on ne vous a pas obliger a le regarder cette anime de plus se n’ai pas prendre du recul que de massacrer un anime que vous n’apprecier pas ça gache le plaisir de se qui veulent le voir.

  16. Hey, salut minna !
    Bon d’abord j’ai vu tous les épisodes et avant de parler, tous les commentaires qui sont présents sur la page. Et j’en tire une conclusion : Bordel, Babatus et ZettaiRyouiki mais vous avez quoi à critiquer les animes comme ça ?
    Sérieux faut pas se prendre le choux pour un manga pareil, il fait que 13 épisodes faut pas s’attendre à des miracles. Certes je plussoie la plupart des défauts énoncés dans ces commentaires mais il n’empêche qu’on passe un bon moment et c’est ça le plus important pour moi. Ces commentaires reflètent typiquement ce que je reproche à la communauté « cinématographique » (si l’on considère qu’un anime peut être du cinéma) française : on critique trop. OK, tous les défauts énoncés sont vrais et alors ? C’est pas pour ça que ce manga mérite un « A éviter absolument ». Pour moi, c’est un manga qui m’a fait passer un bon moment et que je recommanderai. Franchement, c’est pas parce qu’on a une bonne capacité d’analyse qu’on doit forcément dire qu’un anime ou un film est une merde et, malgré tout ses défauts, j’en garderais un bon souvenir.
    Voilà, à bon entendeur ^^

  17. Je suis d’accord avec barbatus ce manga est de la merde en plus reprendre voir meme plagier zero no tsukaima s3 parce que voila se que sa vaut zero no tsukaima s3 qui est la saison la plus merdique alors a vrai dire je metterai 3/10 car je suis magnanime

Laisser un commentaire