20 comments on “Kaichou wa Maid-sama

  1. Pauvre Axel, à chaque saison quand il y a un anime avec le mot « maid » dans le titre il est obligé d’aller voir ce que c’est… Triste, triiiiiiiiiiiisteuh destinée !

  2. Roh le vilain FFenril !

    J’étais pas tenté par l’anime avec son titre et sa description mais je me suis laissé tenter, et les deux premiers épisodes sont sympathiques. Rien de folichon mais c’est agréable et je suis d’accord pour dire que c’est bien équilibré.

    Et son uniforme de Maid est très sympa.

  3. Ah ah, si je me doutais que l’anime que tu regardais hier soir pendant que je préparais mon couchage donnerait lieu à un article le jour suivant :p

    Oui donc j’en ai regardé un boût après avoir eu la bande son en entier, et y a du bon comme du mauvais.

    Commençons par le mauvais afin de finir par le bon.
    J’ai trouvé l’animation très très limite, entre les dessins fixes qui glissent sur l’écrans, les uniformes, les décors et personnages d’arrière plan ultra cheap et autres, heureusement que le dessin est là pour faire oublire un peu tout ça.
    Je note aussi quelques moments d’humour un peu trop surjoués.

    Le bon c’est que ça mélange des genres qui ne vont habituellement pas trop ensembles (shoujo/maid/tsundere/comedie shonen) et que ça traite le rôle de la maid d’une manière originale.
    L’héroine est attachante qui plus est, et dispose d’un environnement familial peu commun.

    A voir si je me trouve du temps pour suivre tout ça 🙂

  4. Roh, plus moyen de simplifier une seconde. Si on doit développer à chaque fois les termes et ce qu’ils désignent on en finira jamais.
    Tu préfères ‘type’ peut être~ ?

  5. « Là où Kaicho wa Maid-sama fait assez fort, c’est qu’il nous propose un scénario typiquement shoujo-esque avec des dessins qui vont bien, mais que des garçons peuvent tout à fait aimer »
    >> Ouais, t’as raison, d’habitude il n’y a que les filles pour apprécier les shôjo… u_u

  6. Gemini: c’est un fait, les shoujo attirent très peu de garçons. Ne prends pas ton cas pour une généralité.

    P.S.: J’aime les shoujo moi aussi. 🙂

  7. Je n’ai pas encore vu l’anime, mais le manga est génial (chap 47) je le suis depuis quelques temps déjà.
    Je n’ai qu’une chose à dire: vous n’avez encore rien vu ^^

  8. Another fansub fail, just according to keikaku…

    http://img13.imageshack.us/img13/2432/vlcsnap435559.png

    Ou comment foirer la traduction d’une Vosta, en même temps quand on est pas foutu de prendre chez la bonne team….si vous ne supportez pas évitez la SCCO.

    Mis à part cela, c’est plutôt sympathique comme anime,j’attends de voir la suite pour savoir si cela peux devenir le second pseudo-shoujo qui ne m’oblige pas à démonter les touches de mon clavier pour enlever les petits bouts de vomi restants (ceux qui auront regardé ne serait-ce qu’un épisode de Futakoi me comprendront et lanceront un nouveau mouvement populaire par la même occasion), le premier en date à avoir réussi cela était Skip Beat, un véritable exploit!

    Bien à vous!

  9. Étant fan de shojo (plus que de raison, je l’avoue) j’avais trouvé cette série qui devait me faire passer le temps (oui, en pleine période de brevet, je ne passait pas mon temps à réviser…) et j’ai adoré.
    Bon, il ne m’en faut pas beaucoup pour aimer un shojo en général (une fille qui se laisse pas marcher sur les pieds et un beau gosse, c’est suffisant pour moi XD) mais là… Je ne m’attendais vraiment pas a autant aimer. J’ai lu jusqu’au chapitre 50 et j’en ai pleuré (de rire bien souvent, de désespoir ensuite en voyant qu’il n’y avait pas d’autres chapitres pour l’instant-_-‘).
    Déjà, le personnage d’Usui est génial. Parce qu’il est un tantinet Maso (ça n’a pas l’air de le gêner de se faire frapper.^^) Enfin si, dans le manga, à un moment il lui demande d’arreter. Elle ne le fait pas. XD
    Et puis, Misaki est vraiment drôle. Elle se montre cruelle avec les garçons et attentionnée avec les filles… Toutefois, son personnage évolue positivement : elle devient un peu moins méchante avec le temps.
    Un truc m’avait chiffonnée, dans l’animé : Usui-chan n’a aucun ami ou quoi ? J’ai eu la réponse dans le manga : non, il n’en a pas.
    J’attends impatiemment chaque semaine pour vior l’épisode suivant, car le manga diffère un peu de l’animé (le mec qui apparait dans l’épisode quatorze est là bien avant dans le manga. Et, au contraire, on rencontre plus tard Suzuna, la soeur de Misachan.)
    Un très bon manga et un très bon animé pour les adeptes du shojo (qui ne sont pas trop exigeants…)

  10. Pingback: Anime Catch-Up – Eté 2010 « Meido-Rando

  11. Bon les uniformes sont…pouaaah XD
    Mais j’ai adorer et ai passer de supers moments la relation entre Misa chan et Usi est tordante, c’est tres drole et j’ai vraiment hâte de pouvoir regarder la suite.

  12. Ahhhhh … Kaichou wa Maid-sama ! *o*

    Un petit shojo bien sympathique ! J’avais commencé le manga il y a assez longtemps et j’étais vraiment contente quand j’ai vu qu’il allait y avoir une adaptation en anime. (:
    C’est dommage que l’anime ne dure pas plus de 26 épisodes, ça va s’arrêter au moment clé comme d’habitude, alors que c’est là que tout commence !
    L’histoire devient de plus en plus intéressante et on entre un peu plus dans le vif du sujet, à savoir Usui.
    C’est pour ça que je vous conseille trèèèès fortement de suivre le manga une fois l’anime fini et de ne pas vous contenter que de ça ! Ce serait du gâââchis. >…0<

  13. Pingback: Les Waifus d’Axel | Meido-Rando

Laisser un commentaire