9 comments on “Dream C Club

  1. Ouais, j’attendrai Brutal Legend, un jeu plus intuitif pour moi. Très bonne description du jeu. Mais je préfère les gestions de carrière plus tôt que les dating sim.

  2. Et ce type est le grand gourou d’une communauté d’une centaine de personnes… J’ai honte tu sais ? (encore plus parce que j’ai envie de me lire tout le billet et de me taper toute les vidéos)
    Et ne pense meme pas pouvoir avancer que ta relation avec la 2D est chaste et pure : tu as choisis celle qui ressemble le plus à Mio preuve que tu n’as qu’un désir… -bip-

    Un jour je te foutrai en taule et kohaque prendra le pouvoir 🙁

  3. Alors Love Plus, il est pas si super que ça, Idolmaster DS c’est l’assurance d’avoir une idole partout avec soit.
    Sinon bon test, je me demandais si je devais le prendre et au final tu me fait encore plus hésité :s, faut vraiment que j’y réfléchisse.

  4. Ca a l’air sympa !
    Outre le casting très alléchant, c’est le système de jeu qui a retenu mon attention. L’argent semble être indispensable si l’on souhaite retourner le jeu de fond en comble et comme dans la vraie vie, il est toujours plus facile de le dépenser que de le gagner. J’apprécie également la manière dont se déroulent les phases en compagnie de l’hôtesse, et particulièrement la nécessité de gérer notre taux d’alcoolémie. Et puis, on a l’air moins passif durant ces entrevues (Les mini-jeux…). Quant à l’aspect graphique, c’est plutôt réussi.
    Toutefois, ne pas comprendre le japonais freine continuellement mon immersion dans ce type de jeux. On peut certes progresser à l’aide d’une solide FAQ mais ça ne remplace pas une traduction directement présente sur l’écran. Enfin, ce n’est pas comme si une localisation était envisageable…

  5. Bonjour,

    Lors de mes passages sur ce blog, je constate qu’il y a toujours des critiques sur des anime et jeux vidéos typiquement japonais et pour la gente masculine en manque de filles ou plus vraissemblablement, n’ayant pas réussit à conclure…
    Je pense que ce genre de jeu reste limité, même si on connaît le japonais. J’aurai même l’impression de faire toujours la même chose et cela malgré les différentes possibilités qu’offrent le jeu.
    C’est aussi le genre de jeu qui ne sortira pas de l’archipel nipponne car cela ferait trop polémique sur notre territoire alors que ce genre de jeu a toujours son succès au près des otaku en manque de relation féminine. Même si le genre commence à disparaître avec des moments de surcis.

  6. J’oubliais, au Japon les bars à hôtesse sont très chères et les hôtesses doivent pousser à la consommation. On peut donc dire que le jeu respecte à la lettre le système des bars à hôtessse avec un côté poupée et gestion.

  7. Pingback: L’Antre de la Fangirl » [3DS] Girls RPG Cinderelife, ou quand Level-5 explore le monde des bars à hôtesses

  8. Pingback: L’Antre de la Fangirl » Love Plus (DS) : vers un renouveau des dating sims ?

Laisser un commentaire