34 comments on “Le Spoil!

  1. je ne suis pas trop d’accord avec ta définition du spoil. Pour en revenir à la définition première du mot spoil, c’est ce qui gâche. Donc dès qu’un élément gâche le plaisir, on peut le considérer comme un spoiler (c’est ce que je disais à Smankh sur Twitter y a quelques jours). Quelle que soit son importance, du moment qu’une révélation gâche le plaisir de sa découverte, c’est un spoiler. Maintenant, il y a effectivement divers degrés de spoiler : dire qu’untel meurt à la fin peut tout gâcher, révéler des moments comiques même s’ils ne sont pas importants pour la trame peut empêcher d’apprécier un film, etc. Par contre, les exemples à la con que tu as donnés sont tout à fait acceptables, surtout dans les cas où on les utilise pour attiser la curiosité. Faut juste savoir, comme tu le dis, trouver l’équilibre entre spoil et teaser. ^^

  2. Ouais, j’ai pas repéré de spoil dans ton article sur Umineko (et pourtant j’ai vu les épisodes). Je me suis pas dit mais WTF tais toi là. Au contraire, c’est marrant que t’en parle, parce que je me suis plutôt dit que tu gérais bien le niveau de spoil (surtout pour un anime de ce type).

  3. Pour Umineko y’a une raison, pas encore montrée dans l’anime (mais ça ne devrait tarder), qui fait que tout spoil est dangereux. Pour l’instant je peux pas l’expliquer sans spoiler, donc je vais me taire. Mais il y a une raison !

  4. Si cela peut te rassurer, Axel, je n’ai pas lu ton article sur Umineko car je tiens à commencer à regarder cet anime sans rien savoir dessus ; et de la même façon, je n’avais rien lu sur Higashi no Eden avant de le commencer.

    Je suis désolé de te contredire, par contre, mais un spoil peut vraiment te gâcher une série.
    Je me souviens, FMA est sorti alors que j’étais en première année de pharmacie, pendant laquelle je me suis bien gardé de trop consommer de l’anime. Un jour, avant de commencer, je tombe sur un message révélant l’événement important de l’épisode 26, suivi de cette mention : "tout le monde connait cette série, donc ce n’est pas un spoil et je n’ai pas besoin de le cacher". Evidemment, sur le coup, je ne savais pas de quoi il parlait ; mais j’ai suffisamment de mémoire pour l’avoir compris dès le premier épisode, et l’événement en question ne m’a finalement pas du tout touché, car je m’y attendais depuis le début. Et je crois qu’une partie de mon désintérêt pour FMA vient de là.

    Aujourd’hui, le spoil est omniprésent. Impossible de regarder Star Wars sans savoir ce que Darth Vador dit à Luke à la fin de l’Episode V, à moins de vivre sur Venus ; et ce alors que George Lucas n’avait même pas révélé ce point de son scénario à ses propres acteurs, pour leur laisser la surprise lors de la projection !
    Je sais comment se finit le film King Kong, je ne l’ai pourtant jamais vu ; et cela m’ennuie bien de le savoir, car je compte le voir (du moins la vraie version).

    Donc je me méfie : je ne lis (ou rarement) une review d’un anime que je ne connais pas.

  5. gemini: sauf que mes review n’en sont d’habitude pas vraiment: je fais plus souvent des "premières impressions "dont le but est justement de ne pas spoiler et de donner envie aux lecteurs.

  6. "le spoil, ça n’existe que pour ceux qui savent."

    Mais ça existe aussi pour ceux qui pressentent, qui supputent, qui subodorent, qui redoutent, qui ne veulent pas être déçus par avance, ceux qui se lancent dans un anime avec 3 infos minimales, et veulent découvrir SEULS les moindres étapes de son déroulement. C’est pas une secte, mais une volonté naturelle et adulte s’opposant à la vieille immaturité du spoiler.
    Bon, on apprend vite à filtrer les infos sur internet et à éviter les forums ou les lieux sans réglementation où l’on nous dévoile les merveilleux "spoils de naruto" chaque semaine. Les sensibles comme moi éviteront mêmes certains résumés et ne liront des critiques que le bilan (pratique). La pire arnaque ce sont les 4ème de couverture qui racontent parfois tout un roman, quand ce ne sont pas les préfaces des éditions littéraires qui s’en chargent: à ne lire qu’à la fin. S’opposer même à des révélations minuscules est une question de principe: ça signifie simplement "me mâche pas le travail pépé, à moins que cela ne serve ton article ou ton dossier"

    "Si une série n’a d’intérêt que par son scénario, à vos yeux, c’est qu’il faut se poser des questions: les personnages, le spectacle, les émotions, la mise en scène, tout ça joue sur la qualité d’une série."

    Les choses étant liées entre elles, révéler des éléments pourra gâcher d’autres effets: le spectateur spoilé ne découvre plus: il confirme, il attend, guette parfois, l’immersion en est altérée. Je conçois qu’il y ait un plaisir régressif là-dedans, et que d’autres part les animes étonnent rarement question scénario, mais je crois salutaire de refuser le jeu des djeunz style cours de récré, les discours de blasés et surtout ceux qui nous font croire qu’être fan se résume à savoir tout avant tout le monde pour nous abreuver de leur incontinence par la suite.

    Rien à voir avec ce que tu as fait mais bon, le sujet est d’importance. ^^

  7. Quand il était à l’affiche, j’ai vu Coraline. Je n’avais vaguement vu que quelques images qui ne s’étaient pas vraiment imprimées dans ma mémoire. Le film fut donc un grand émerveillement car j’ai presque tout découvert. J’ai ensuite regardé la bande-annonce par curiosité, et j’ai été absolument effaré du nombre de choses mêmes sans réelle importance narrative qui y étaient montrées. C’est d’autant plus dangereux pour ce genre de films qu’ils se basent beaucoup sur la découverte de personnages et de décors imaginaires. Je pense que mon appréciation du film aurait pu être changée si j’avais vu tous ces extraits avant. Le spoil, ce n’est donc pas seulement dire qu’à la fin, il meurt. C’est aussi révéler des personnages, des environnements… Du côté des jeux vidéo, pour moi, c’est comme mater un walkthrough du dernier niveau, car j’aime bien que "le dernier niveau" soit fait dans une sorte de démesure, de folie, genre le gros temple du gros méchant de l’univers. En me baladant dedans, je dois me dire "OMG j’ai pas fait le voyage pour rien". Et ça ne peut marcher qu’en gardant la surprise.

  8. Ca me rappelle qu’on ma spoilé (par maladresse) l’épisode 8 (si c’est bien lui) de Gurren Lagann.
    Pas cool. Vraiment.
    Mais bon, je ne peux pas effacer ma mémoire alors je fais avec.

  9. Je pense que ta définition est à la fois fausse et vrai. Ou plutôt, elle contient une part de vérité. Certes, si on ne sait pas que c’est du spoil, sa ne gâchera pas, mais sur le moment. Mais sa gâchera le plaisir de découvrir tel personnage ou tel situation, vu que sans le savoir, on sera déjà au courant avant.
    Par exemple, le nouvel opening de Fma est bourré de spoil. A mort. Bien sûr, toute ces images ne prendront leur importance que lorsque les téléspectateurs verront les scènes concernés mais sa n’en reste pas moins du spoil, que le téléspectateur en soi conscient ou non, et cela se verra bien dans le moment donné. Donc spoiler sans dire que c’est du spoil, sa ne gâche pas sur le moment, certes, mais sa peut toujours gâcher dans le moment voulu.

  10. Article de merde fait pour te donner bonne conscience, et sincèrement va te faire voir pour ton spoiler sur FF7 dans ton premier paragraphe.

  11. Quand j’entends certaines réactions au spoil, j’ai limite l’impression que certains se suicideraient si on leur révélait certaines choses. Ou c’est genre "oh maintenant je suis ruiné pour l’anime X ou Y" (pour reprendre l’expression ruinée pour le mariage 😛

    La définition n’est pas complète, c’est sûr, mais j’estime que beaucoup de gens accordent une trop grande importance à tout ça.

    J’ai beau avoir été bien évidemment spoilé pour l’épisode 8 de Gurren Lagann, ça ne m’a pas empêché de trésaillir en le voyant.

    C’est comme faire le VN de Clannad puis mater l’anime. On a beau savoir ce qu’il se passe, les émotions sont toujours là.

    Je refuse de croire que personne ici n’arrive à reregarder une série comme FMA ou Gurren Lagann sous prétexte de connaître déjà tout le scénario.

  12. "Le spoil, ce n’est donc pas seulement dire qu’à la fin, il meurt. C’est aussi révéler des personnages, des environnements… "

    Voilà, c’est tous le matos qu’on nous montre à propos d’une oeuvre, et on dirait qu’à notre époque les gens ont besoin d’ énormément d’images, de videos et de test pour se décider à débourser leur pognon. Ou pas justement. Découvrez tous les aspects des races de starcraft etc. Avez-vous besoin de ça ? Voulez-vous maîtriser avant d’essayer ?

  13. Je pense que cet article n’a pas tout à fait tort dans le sens ou c’est à soi de se prendre en main : quand on sait qu’on veut voir un anime qui a déjà créé un gros phénomène et qu’on veut pas se faire spoiler, on le regarde TOUT DE SUITE. Du moins, on fait ce qu’on peut pour. Il faut savoir cibler un peu ce sur quoi on aime pas se faire avoir. Et puis faut pas hurler au diable, il y a bien pire que le spoil dans le monde, c’est une infime frustration de son esprit nombrilique.
    Je trouve qu’il n’y a pas à être autant cruel avec quelqu’un aussi précautionneux qu’Axel…
    Allez plutôt taper sur ceux qui en abusent. Les autres, ce sont des maladresses ou de petites négligeances…

    Je partage tout à fait le besoin de découvrir à 100% un manga. Mais on ne peut pas tous les découvrir dans de tels conditions : tournez vous vers des animes dont on a encore peu parler. Et là peut-être, au bout d’un certain temps, vous serez le premier à spoiler !

  14. La hantise du "spoil" vient d’abord bien moins des éléments dévoilés que du "plaisir gâché" (dixit Yuki), des potentielles émotions perdues. Le scénario étant l’un des points importants (si ce n’est LE point, si l’on ne devait en retenir qu’un) pour beaucoup de monde, et plus particulièrement la façon dont il peut jouer avec nos émotions et nos expectations, nous avons tendance à le voir comme la globalité d’une oeuvre de fiction ; ainsi, par extension, dévoiler le moment T d’un scénario, c’est dévoiler toute l’oeuvre à ce moment T. Plus de place pour le style, pour l’écriture, pour les dessins, pour l’animation, pour les musiques, etc. Ai-je besoin de disserter sur le fait que cette logique est erronée ?

    Raconter la fin d’une histoire est néanmoins perçu comme le summum du coupdeputage car une fois celle-ci connue, tous les éléments du scénario ne semblent plus qu’être de grosses ficelles tendues vers cette fin : la magie de la narration disparaît et aucun artifice ne semble pouvoir redonner son pouvoir. Hormis dans le cas des histoires dont la fin est connue d’avance, comme par exemple les tragédies (où l’intérêt porte alors sur la lutte inefficace que vont mener les personnages contre cette fin prévue) ou les histoires qui débutent par la fin, j’avoue que moins je lis/entends de spoilers finals, mieux je me porte. Mais apprenons tout de même à relativiser le poids accordé à la valeur d’un scénario, aussi bon soit-il, par rapport au reste des éléments d’une oeuvre de fiction ; déjà que les balises spoiler sont devenues monnaie courante sur les forums et blogs, il en faudra bientôt peu pour qu’un imprudent soit traité comme un paria (si ce n’est déjà le cas !)

    Car si l’on devait pousser le délire jusqu’au bout, est-ce qu’une absence de spoilers ne peut pas également être imaginée comme révélatrice ? Si tel personnage ne meurt pas, personne ne le dira, et ce silence est à lui seul évocateur ! Si on ne lit aucun avis pétillant d’enthousiasme, cela peut signifier que le scénario ne propose pas de rebondissement et qu’il n’y a probablement rien à attendre de ce côté-là ! On ne s’en sortira jamais ! Les spoilers sont partout !

  15. Axel > Parce que ah ouais, tout le monde doit jouer à FF7 hein. Putain j’avais même pas fait attention à ça, genre c’est normal de savoir ce spoil l’autre. Autant tout le reste je veux bien t’accorder que c’est pas du spoil, autant ça c’est clairement du spoil.

    falken > HAN OUAIS LA HONTE, T’AS PAS JOUE A FF7! LE MEILLEUR RPG DU MONDE!

  16. Nan mais soyons sérieux deux minutes, ce spoil c’est comme Cowboy Bebop ou Star Wars, tout le monde le connait. On me la fait pas à moi. Rien que de traîner sur Internet a dû exposer n’importe qui à au moins l’un de ces trois-là.

  17. Quand meme Axel pour le coup l’ironie c’etait pas bien joue du tout.
    Ca rend tout ton billet plus que fallacieux, apres si c’etait le but soit mais bon quand meme y’avait mieux comme methode pour dire "vous me faites chier"

  18. "J’ai beau avoir été bien évidemment spoilé pour l’épisode 8 de Gurren Lagann, ça ne m’a pas empêché de trésaillir en le voyant."

    Peut-être parce que c’est pas super comme anime. Non mais tu as compris que les gens profitent de ton article pour théoriser et cracher sur le spoil, pas sur toi^^ !

    Tout comme on a collé l’image de gros boulet à ceux qui ne connaissent rien à l’orthographe sur les forums, j’aimerais qu’on colle l’image de petit immature minable à ceux qui spoilent sans prévenir et sans raison. Qu’on soit bien d’accord: c’est à eux de changer, pas aux gens respectueux et prévenants envers les gouts d’autrui.

    Finalement je suis content: j’ai réussi à ma faire que très rarement spoiler. Ni star wars ni bebop m’ont été gâchés. (sauf que j’avais un sreener pourri de l’episode 1 de SW bien avant de le voir au cinéma et je regrette beaucoup)

  19. Je n’ai pas vus les spoil sur la review d’Umineko (et de toute manière, ayant joué aux jeux, cela ne m’aurait pas posé problème directement), mais je vois de quoi il s’agit.

    Le problème est que Umineko est le genre de série ou le spoil fait vraiment mal. Dans Umineko, le spectateur est censé monter ses propres théories et est amené a un vrai travail d’investigation à partir des évènement qui se déroule. Il se pose ainsi des question : Le surnaturel intervient-il réellement? Y a-t-il bien uniquement 18 personnes sur l’île? Ainsi, le moindre élément (mort, révélation, nouveaux personnages) peut rigoureusement changer le plaisir de découverte.

  20. Je partage assez l’avis d’Axel sur les spoils, notamment sur la paranoïa que cela engendre. Pour exemple lors de la sortie de star ocean 4 je trainais sur un forum où on était plusieurs personnes sur le jeu, et ben à part les personnages principaux, on ne pouvait pas divulguer les noms des autres personnages jouables du jeu, car c’était considéré comme du spoil et on devait ce référer a eux en tant que 4ème personnage, 5ème personnage ect…

    Bien sûre je suis contre le vrai spoil, celui qui te gâche le plaisir, qui te raconte des détails importants de l’histoire mais il faut bien avouer que parfois cette peur du spoil où de spoiler devient trop importante.

    Pour le cas de FF7 je suis également d’accord avec Axel, j’ai fait le jeu il y a de cela 3ans, et je connaissais toute l’histoire du jeu quasiment par coeur avant même de l’avoir commencer, tout simplement car il est impossible de ne pas en entendre parler.

    Bref pour ce qui est d’umineko, je vois a peu près qu’est-ce qui a pu déranger dans les fanart, oui ça peut être dérangeant d’avoir vu ce genre de chose pour la suite, mais ce n’est pas comme si il avait révélé des détails important à l’histoire ce n’est pas réellement du spoil pour ma part (même si c’est mieux de découvrir par soi-même c’est vrai).

    Enfin tous ça pour dire, il faut faire attention aux informations que l’on donne sur un anime/jeux/film/… Mais pas non plus se torturer avec ça.

  21. Hey la c’est assé! le spoil c’est pas beau. Si ta la face spoilu rase toi.

    (disclamer. Boire trop d’huile d’arachide pour être dommageable pour le cerveau. ) ( 0_O )

  22. Pingback: Avis sur mes Derniers Animes (12) : avec des titres récents dedans | Le Chapelier Fou

Laisser un commentaire