3 comments on “Madame… non, monsieur est servi!

  1. Mouai…
    C’est marrant, autant l’anime etait bien fun, autant le manga ne me tente pas du tout.
    Tu nous en dira des nouvelles.

  2. Attention pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire, présence de spoilers!

    Bon, je n’ai pas lu le manga, mais j’ai vu les deux animes qui sont assez sympas. Par contre, je préfère grandement la deuxième version. En effet cette dernière contrairement à la première n’est pas entièrement axée sur la vie de la maisonnée et fait beaucoup moins de place aux petites culottes même si ces dernières restent présentes.
    De plus, une intrigue beaucoup plus complexe se dessine en toile de fond et fait que le spectateur commence à se poser des questions sur le départ précipité du grand père de Taro et sur ce que ce dernier manigance par rapport à son petit fils. D’ailleurs il y a un gout d’inachevé dans la vérité car le dernier épisode même si il remet tout l’univers de la série sur les rails, laisse beaucoup de questions sans réponses comme par exemple quel est le but de l’organisation "l’étendard du roi rouge" et qui est cette jeune femme ressemblant tant à Mariel dont le portrait se trouve caché au coeur du château découvert par nos héros. De plus, on ne sait toujours pas pourquoi seule Mariel a subi un conditionnement. Certains nous répondrons que c’est pour mieux servir Taro, mais c’est loin d’être évident. Surtout quand on se rapelle qu’elle avait le droit à un lavage de cerveau dès qu’elle commençait à se poser des questions concernant sa future tâche.

    En fait, dans cette deuxième série, une deuxième saison au moins serait nécessaire pour clarifier tout cela.

    Enfin, pour finir avec ce long commentaire, je vais dire quelques petits trucs sur les deux versions de mariel. Dans le deuxième anime, mariel semble beaucoup plus mature qu’elle ne l’est dans le premier. En fait, elle a plus l’air d’une mère pour Taro que d’une possible petite amie, alors que c’est exactement le contraire dans la première série. Sinon, j’aime bien les deux versions, même si dans la vérité certains plans rapprochés de notre soubrette préférée sont un peu ratés à cause de problèmes de proportions de certaines parties de son corps (voir par exemple la scène dans la piscine où ses jambes sont loin d’êtres celles d’une femme car trop minces et de diamètre constant).

    Sinon, Hanaukyo maid tai est un divertissement qui mérite d’être vu et que l’on ne s’arrête pas uniquement à l’aspect jolies filles et petites culottes, au moins en ce qui concerne la deuxième série sous titrée: la vérité.

  3. Personellement j’ai préféré la première série qui ne se prenait pas du tout au sérieux. Le scénario de HMT ne vole pas super haut et le manga me le prouve à chaque volume qui sort.

    Mais bon comme tu dis ça reste un très bon divertissement quand on aime les maids 🙂

Laisser un commentaire